Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Memristor délivre ses secrets
Ce composant électronique fondamental imite le fonctionnement des synapses du cerveau humain

Le , par Idelways

0PARTAGES

1  0 
Les chercheurs du HP Labs et de l'université de Californie à Santa Barbara dévoilent des progrès considérables dans la compréhension de ce qu'ils qualifient de maillon élémentaire manquant de la chaine électronique.

Un composant qui pourrait révolutionner l'informatique et remplacer rapidement les mémoires flash NAND et DRAM, grâce à son fonctionnement similaire à celui du cerveau humain.

La base de ces recherches s'articule autour des « memristors », des composants électriques depuis longtemps hypothétiques, qui commencent à dévoiler les mécanismes physico-chimiques de leur fonctionnement.

Le Memristor a la capacité de résister au passage du courant et de garder en mémoire la quantité précise des charges électriques qui le traversent. Un fonctionnement similaire à celui des synapses du cerveau humain, médiateurs de la perception, la pensée et la mémoire.

En analysant des Memristors sous des Rayons X ultradenses, les chercheurs ont pu observer pour la première fois le moment où le processus de basculement de résistance survient.
Cette information s'avère essentielle pour l'élaboration d'un modèle mathématique permettant de calculer les variations de température qui affectent les Memristors.

Bien qu'ils aient été créés en laboratoire en 2008 après 30 ans de tâtonnement, le fonctionnement des Memristors n'était pas entièrement compris jusque-là.

Les chercheurs ont donc désormais un profil thermique précis des Memristors, indispensable en vue de l'industrialisation de leur fabrication.

Source : BBC, IOP Science

Et vous ?

Que pensez-vous de cette découverte ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 15:26
On en a entendu parler il y a quelques mois :

L'idée c'est que ce n'est pas vraiment un transistor, c'est plutot une sorte de neurone artificiel (simplifié) electronique qui s'apparente à un transistor.
Autrement dit ce qu'on peut faire avec est très différent de ce qu'on a dans un cpu actuel.

L'idée c'est qu'un memristor détiens une information et module l'energie qui lui passe à travers selon cette information, qui est elle même modifiée dans la modulation.

Donc en gros ça marche schématiquement comme un neuronne. Mais du coup impossible de faire tourner un software classique dessus!

Le premier avantage c'est que ça permet un traitement parallèle massif à moindre cout en temps. Sur un GPU par exemple, on a du traitement parallèle massif, mais tout est cadencé par une fréquence fixe. Dans le cas du memristor (apparamment) le traitement serait fait parallèlement à différents niveaux (un peu comme se résolvent les problèmes dans un gros projet sous git, si on peut faire ce genre de parallèle).

C'est un peu comme ça que foncionne le cerveau, c'est à dire que les informations ne sont pas balancées aux parties du cerveau avec une cadence fixe, elles arrivent passent plus ou moins dans des neuronnes selon leur état courant, les modifiant au passage, se propagent, disparaissent, s'intensifient... en gros c'est le bordel et on y comprends rien mais comme tout système chaotique à un moment ou à un autre l'ordre en ressort et ça "fait quelque chose".

Bon je suis très abstrait et quelqu'un dautre expliquera mieu que moi, mais en gros cette nouvelle tech ouvre des nouvelles possibiilités :

- des procésseurs qui ont leur propre mémoire en même temps qu'ils font du traitement parallèle massif (autrement dit des microcerveaux);
- un début de potentiel concret physique dans la rechercie en intelligence artifficielle puis que visiblemetn ce type de hardware serait largement plus adapté au développement d'intelligence software beaucoup plus capables que ce qu'on arrive a faier aujourd'hui en tentant vainement de simuler des mécanismes de résolution de problème dans des machines qui sont purement séquentielles.

(si ya des fans de S.E.Lain, c'est un peu comme le processeur "Psyche" )
1  0 
Avatar de eomer212
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 23:02
mais dans 5 ans, ... peut être, tout va tellement vite.
regardez juste quelques années en arriéres, la decouverte qui a value un prix nobel de physique concernant l'augmentation de densité de stockage des infos sur les disques durs, ca a pas mis longtemps à arriver dans nos chers pc..

plus spécifiquement, il est bien question ici de brique electronique.
ces composants seront integres pas à pas, d'abord en boite noire, puis generalisés de plus en plus s'ils tiennent leurs promesses.
quand à la difficulté de les programmer, vu tout ce qui est passé ces derniéres années, ca devrait pas poser trop de problemes, pour peu que les codeurs normaux (ne travaillant pas en laboratoire super pointu) aient meme seulement à s'en préoccuper, ca sera integré dans les boites à outils comme tous les autres composants.
c'est ca le progrés.
1  0 
Avatar de Azael
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 15:03
Il me semble que la vrai nouveauté est le fait qu'il puisse garder en mémoire la quantité précise de charges électriques qui le traversent.
0  0 
Avatar de David_g
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 15:11
Comme il garde une trace exact des charges électriques, tu pourrais imaginer éteindre ton PC et le rallumer dans le même état exact, améliorer aussi le stockage par exemple.

Bref plein de potentielles utilisations mais pour dans longtemps
0  0 
Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 15:30
Rectification, je parlais en fait du processeur basé sur les memristors, pas des memristors eux-même, mais c'est ce qu'ils permettent. Son nom : Moneta
0  0 
Avatar de Génoce
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 16:06
Merci pour les explications, c'est impressionnant!

Si j'ai bien suivi, ils les ont fabriqué à l'image d'un neurone et maintenant il commence à comprendre comment s'en servir?

Et donc une fois qu'on comprendra comment s'en servir, il faudra revoir toutes les techniques classiques de programmation et de hardware (pour passer au wetware?) pour arriver à faire faire ce qu'on veut à ces petits cerveaux?

Ou alors j'ai rien compris?
0  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 16:21
Citation Envoyé par Génoce Voir le message
Merci pour les explications, c'est impressionnant!

Si j'ai bien suivi, ils les ont fabriqué à l'image d'un neurone et maintenant il commence à comprendre comment s'en servir?
C'est à l'image d'une synapse, pas d'un neurone ^^
0  0 
Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 16:22
En gros ça marche schématiquement comme un neuronnesynapses, et donc ça a des propriétés similaires, mais ça reste schématique.

Après, pour les programmer, c'est chaud et les mecs d'HP sont en train justement d'étudier comment rendre ça accessible.
0  0 
Avatar de shadowmoon
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 16:22
Citation Envoyé par Klaim Voir le message


(si ya des fans de S.E.Lain, c'est un peu comme le processeur "Psyche" )
Mais on en est encore loin des performances de "Psyche". Par contre, en tant que grand fan de cette série, j'aimerais bien voir de mon vivant un ordinateur de type "Navi".

Plus sérieusement, j'ai hâte de voir les performances des unités de stockage fabriqués à partir de ces memristors : les records en terme de volume et surtout, de temps de traitement devraient s'envoler vers de nouveaux sommets.

Je rêve peut être, mais avec cette technologie (et en faisant la comparaison avec le cerveau humain), on pourrait les 1 Go / s voir plus non ?
0  0 
Avatar de Penguin
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/05/2011 à 16:23
Pour le moment, HP le voit comme un remplaçant aux mémoires Flash.

S'en servir dans des microprocesseurs n'est pas encore réellement l'ordre du jour, même s'ils bossent dessus.
0  0