IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le DMV autorise Cruise et Waymo à offrir des services commerciaux dans certaines parties de la région de la baie de San Francisco
Cruise essayera des voitures sans conducteur derrière le volant

Le , par Bill Fassinou

156PARTAGES

6  0 
Cruise de General Motors et Waymo d'Alphabet intensifient la concurrence dans le secteur des véhicules autonomes (VA), et commenceront bientôt à tester leurs voitures à San Francisco. Le Department of Motor Vehicles (DMV) de Californie a annoncé jeudi qu'il avait délivré des permis de déploiement de véhicules autonomes à Cruise et Waymo, permettant aux entreprises de facturer des frais et de recevoir une compensation pour les services autonomes offerts au public. Cruise offrira des trajets sans chauffeur à des passagers, alors que Waymo déploiera des véhicules avec des conducteurs de sécurité.

Cruise et Waymo ont déjà testé des flottes de véhicules autonomes en Californie, mais avec des permis qui permettent de proposer des trajets sans chauffeur gratuits aux passagers des véhicules d'essai. Les permis délivrés par le DMV signifient que les deux entreprises sont un peu plus près d'offrir des services au grand public en dehors d'un programme de test. Mais alors que Cruise a reçu l'autorisation de proposer des promenades dans ses véhicules entièrement sans conducteur, et sans conducteur de sécurité, Waymo n'est autorisé à déployer ses véhicules autonomes qu'avec un moniteur humain derrière le volant.



Afin de proposer des promenades à des passagers payants dans ses véhicules entièrement sans conducteur, comme elle le fait en Arizona, la filiale d'Alphabet devrait demander un permis supplémentaire à la California Public Utilities Commission. En 2018, Waymo avait déjà été autorisé à tester des voitures sans conducteur. Cependant, selon un porte-parole de Waymo, si l'idée d'un service de transport à domicile entièrement autonome reste "l'étoile du nord et le modèle de service ultime" de Waymo, l'entreprise ne retirera les conducteurs de sécurité de ses véhicules que lorsqu'elle se sentira prête à le faire.

« Dans le cadre de l'approche progressive de Waymo pour déployer l'expérience entièrement sans conducteur à nos utilisateurs dans une nouvelle zone géographique, nous déployons d'abord des voitures autonomes équipées de notre système de conduite automatisée ("ADS" et d'un conducteur formé derrière le volant », a déclaré le porte-parole dans un courriel à CNBC. « Nous commençons à proposer des trajets aux passagers, avant de retirer le conducteur pour proposer des trajets en mode cavalier seul », a-t-il ajouté. Cruise quant à lui salue cette autorisation et la considère comme une étape importante pour l'avenir.

Rob Grant, vice-président senior des affaires gouvernementales et de l'impact social chez Cruise, a déclaré : « le permis rapproche [Cruise] de la réalisation de notre mission, qui est de rendre le transport plus sûr, meilleur et plus abordable dans les villes grâce à notre flotte de véhicules entièrement électriques, autopilotés et partagés ». En vertu de la nouvelle autorisation, les véhicules Cruise peuvent circuler sur les routes publiques dans des parties désignées de San Francisco entre 22 heures et 6 heures du matin, y compris sous une pluie légère ou un léger brouillard, mais ne peuvent pas dépasser 30 miles par heure.

Depuis l'acquisition de Cruise LLC en 2016, General Motors a fait appel à des investisseurs tels que Honda Motor, SoftBank Vision Fund et, plus récemment, Walmart et Microsoft. « L'approbation donnée aujourd'hui par le DMV de Californie fait de Cruise la première société de covoiturage autonome à recevoir un permis de déploiement sans conducteur dans l'État », a déclaré Grant. En décembre 2020, Nuro, une entreprise de robotique américaine basée à Mountain View, en Californie, est devenu le premier développeur de véhicules autonomes à recevoir un permis pour effectuer des livraisons commerciales avec des partenaires détaillants.

De son côté, Waymoi peut exploiter sa flotte dans certaines parties des comtés de San Francisco et de San Mateo à une vitesse inférieure ou égale à 104 km/h, y compris par temps de pluie ou de brouillard léger. Notons que Waymo a ouvert les tests de voitures sans chauffeur à certains résidents de San Francisco dans le cadre d'un programme baptisé "Trusted Tester" le mois dernier. Par ailleurs, la Californie est le point zéro des essais de véhicules autonomes aux États-Unis, avec plus de 50 entreprises autorisées à exploiter des véhicules autonomes à des fins d'essai dans l'État.

Une poignée d'entreprises détiennent des permis pour tester des véhicules entièrement sans conducteur, et sans conducteur de sécurité derrière le volant. Et un nombre encore plus restreint a été autorisé à prendre et déposer des passagers dans le cadre d'un service pilote commercial. Les permis délivrés cette semaine représentent la prochaine étape de ce processus. Les voitures autonomes enregistrées en Californie ont parcouru environ 1,99 million de miles en mode autonome sur les routes publiques en 2020.

Le total des kilomètres parcourus par Waymo et Cruise, soit 1,39 million, représente 70 % du total des kilomètres parcourus en mode autonome Californie en 2020. La semaine dernière, le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, a signé un projet de loi qui obligerait les sociétés de véhicules autonomes à n'utiliser que des véhicules électriques à partir de 2030.

Source : California Department of Motor Vehicles

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Une première mondiale, AutoX, une startup soutenue par Alibaba, déploie des robotaxis sans conducteur sur les routes publiques de Shenzhen en Chine, la flotte pouvant se déplacer dans toute la ville

L'Allemagne prévoit de mettre en circulation des voitures à conduite autonome d'ici 2022

Le PDG de Waymo rejette le plan "self-driving" de Tesla : « Ce n'est pas comme ça que ça marche », la stratégie actuelle de Tesla ne produirait probablement jamais un système entièrement autonome

Microsoft investit 2 milliards de $ dans la société Cruise, filiale de General Motors, spécialisée dans la conduite autonome. La valeur de la filiale est désormais estimée à 30 milliards de $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !