IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Selon la Fondation Linux, les entreprises cherchent désespérément à recruter des talents dans le domaine des logiciels libres,
Mais la rareté de ces talents a été aggravée par la crise sanitaire

Le , par Bill Fassinou

236PARTAGES

16  0 
La Fondation Linux a publié ce mois-ci l'édition 2021 de son rapport annuel "Open Source Jobs Report", qui vise à informer les deux parties du processus de recrutement informatique sur les tendances actuelles. Le rapport préfigure avec précision bon nombre de ses conclusions dès le premier paragraphe, en affirmant que "le déficit de talents qui existait avant la pandémie s'est aggravé en raison de l'accélération de l'adoption du cloud natif, le travail à distance étant devenu courant." L'enquête de cette année montre que 97 % des responsables du recrutement accordent la priorité aux professionnels du logiciel libre.

Les talents spécialisés dans l'open source sont de plus en plus rares

L'édition 2021 de l'"Open Source Jobs Report" a été publiée en collaboration avec edX, le principal fournisseur de cours en ligne ouverts et massifs MOOC (massive open online course). Dans cette enquête menée auprès de 200 responsables du recrutement technique et de 750 professionnels de l'open source, edX et la Fondation Linux ont constaté que la demande pour les meilleurs travailleurs de l'open source est plus forte que jamais. En outre, 92 % des responsables ont des difficultés à trouver suffisamment de talents et beaucoup d'entre eux ont également du mal à conserver leurs employés expérimentés dans le domaine de l'open source.



La Fondation Linux a interrogé les participants à l'étude pour savoir quelles compétences - et quels points du CV favorables aux RH - sont les plus demandés. Selon le rapport, les exigences en matière de diplôme universitaire ont tendance à diminuer, mais les exigences et/ou préférences en matière de certification informatique ont tendance à augmenter - et pour la première fois, les compétences "natives du cloud" (telles que la gestion de Kubernetes) sont plus demandées que les compétences Linux traditionnelles. Selon le rapport, les entreprises ont longtemps été avides d'employés compétents en matière de logiciels libres, maintenant elles sont affamées.

En bref, si vous avez des compétences dans le domaine des logiciels libres, que vous soyez un développeur, un administrateur système, un expert DevOps ou encore un professionnel du cloud computing, il y a un emploi bien rémunéré qui vous attend. Et, alors qu'avant la pandémie du coronavirus, vous n'auriez pu trouver que des emplois dans votre région, aujourd'hui, grâce à l'essor du travail à domicile, vous pouvez encore vivre à la maison au lieu de déménager dans la Silicon Valley ou à Manhattan. En outre, 50 % des employeurs interrogés ont déclaré qu'ils augmenteraient le nombre de recrutements cette année. Les emplois existent.

La difficulté pour les entreprises est, comme l'indiquent 92 % des responsables, de trouver suffisamment de talents, mais aussi de conserver les talents existants face à une concurrence féroce. Cela est particulièrement vrai pour les compétences en matière de développement et d'exploitation d'applications "cloud native". Le "cloud natif" est en tête de liste des compétences requises, plus de 46 % des responsables du recrutement recherchant des personnes ayant des compétences en matière de Kubernetes. Et comme il est indiqué plus haut, c'est la première fois dans l'histoire de l'enquête que la Fondation observe cette tendance.

Le cloud natif est désormais la compétence la plus recherchée

En effet, les compétences en matière de cloud computing et de conteneurs se classent loin devant Linux, avec 41  % contre 32 %. Selon ZipRecruiter, un marché de l'emploi américain pour les demandeurs d'emploi et les employeurs, c'est une des raisons pour lesquelles le salaire annuel moyen d'un expert Kubernetes aux États-Unis est passé à 147 732 dollars. Cela dit, le rapport "2021 Open Source Jobs Report" précise que sans Linux ni le cloud ni les conteneurs n'existeraient. Même sur Microsoft Azure, Linux est désormais le premier système d'exploitation. Linux est donc une compétence indispensable.



« Les talents de l'open source sont très demandés, ce qui encourage les professionnels les plus expérimentés à chercher de nouvelles opportunités tandis que les responsables de l'embauche se battent pour les candidats les plus désirables », a déclaré Jim Zemlin, directeur exécutif de la Fondation Linux. « Pour les talents qui recherchent les meilleurs parcours professionnels, il est évident que le cloud computing natif, DevOps, Linux et la sécurité offrent les opportunités les plus prometteuses », a-t-il ajouté. En effet, l'enquête a également révélé que DevOps est devenu la méthode standard pour le développement de logiciels.

Pratiquement tous les professionnels de l'open source (88 %) déclarent utiliser les pratiques DevOps dans leur travail, soit une augmentation de 50 % par rapport à il y a trois ans. En d'autres termes, c'est DevOps tout le temps. Il n'y a pas qu'edX et la Fondation Linux qui constatent l'augmentation des emplois dans le domaine des logiciels libres. « Les emplois dans le domaine de la technologie sont ceux pour lesquels l'offre de talents disponibles est la plus faible à l'heure actuelle », a déclaré Jay Denton, analyste en chef chez ThinkWhy, une entreprise spécialisée dans les solutions de gestion des talents basées sur l'IA.

ThinkWhy a également constaté qu'en juillet, « les emplois dans la technologie avaient un taux de chômage de 1,5 %, le plus bas de toutes les professions ». Si cette tendance se poursuit, le taux de chômage dans la technologie atteindra un niveau historiquement bas. « Le rapport de cette année montre clairement que le Covid-19 n'a fait qu'exacerber les lacunes en matière de compétences et les besoins d'embauche qui remontaient à la surface avant la pandémie, en particulier dans le secteur de la haute technologie », a déclaré Johannes Heinlein, directeur commercial et SVP des partenariats stratégiques d'edX.

Pour répondre à cette demande, Heinlein a déclaré : « Il est prometteur de voir dans nos conclusions que les employeurs répondent à ces besoins en augmentant les possibilités de formation et d'apprentissage. Nous devons donner aux organisations les moyens d'investir dans ce type de formation afin de répondre à la demande de talents technologiques d'aujourd'hui et de demain ».

Les entreprises investissent davantage dans la formation des talents

L'enquête a révélé que de nombreux professionnels exigent de leurs employeurs davantage de possibilités de formation. Environ 92 % des responsables signalent une augmentation des demandes de formation. Les employeurs indiquent aussi qu'ils donnent la priorité aux investissements en formation pour combler les lacunes en matière de compétences, 58 % d'entre eux utilisant cette tactique. En comparaison, 29 % font appel à des consultants externes pour combler leurs lacunes en matière de compétences. Pour y remédier, la Fondation Linux propose plus que jamais des cours et des stages en ligne.



La Fondation ajoute également des cours dans des domaines moins techniques, mais essentiels, tels que la gestion des logiciels libres. En sus, l'enquête a révélé qu'une majorité d'employeurs (88 %) déclarent désormais que le recrutement de professionnels certifiés est une priorité. C'est une augmentation de 87 % en seulement trois ans, 57 % en 2020 et 47 % en 2018.

Un pourcentage similaire de dirigeants est également désormais prêt à payer pour que les employés obtiennent des certifications. Les principales certifications Linux et open source comprennent CompTIA Linux+, l'administrateur système certifié de la Fondation Linux (LFCS), l'administrateur Kubernetes certifié de la Fondation Linux (CKA) et l'administrateur système certifié Red Hat.

Le recrutement est de plus en plus sujet à la discrimination

Selon les conclusions du rapport de cette année, la discrimination est devenue un problème plus important. Environ 18 % des professionnels de l'open source déclarent aujourd'hui avoir été victimes de discrimination ou s'être sentis malvenus dans la communauté. C'est une augmentation de 125 % au cours des trois dernières années. Il existe également un écart entre ce que les employeurs pensent faire en matière de diversité et ce que les employés voient. Pratiquement tous les employeurs (98 %) déclarent encourager de manière proactive la diversité dans le recrutement, contre 88 % l'année dernière et 79 % il y a trois ans.

Cependant, seuls 76 % des employés estiment que leur entreprise fait des efforts pour recruter une main-d'œuvre plus diversifiée. Mais, il est très révélateur que moins d'entreprises recrutent activement des personnes sous-représentées depuis le rapport de l'année dernière. Cette baisse implique que, même si les responsables du recrutement se félicitent, ils sont moins nombreux à rechercher activement des personnes sous-représentées et à les encourager à postuler.

Enfin, la Fondation estime que compte tenu du fait que les entreprises sont désespérément à la recherche de talents dans le domaine des logiciels libres, celles qui ne sont pas disposées à embaucher les meilleurs talents - indépendamment de la race, de la religion, de l'orientation sexuelle, etc. -rendent un mauvais service à la fois à leur entreprise et à leurs employés potentiels.

Source : La Fondation Linux

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des tendances révélées par le rapport de cette année ?
Que pensez-vous de la pénurie de talents dans le domaine des logiciels libres ?
Quelles approches de solutions proposez-vous pour venir à bout de ce problème ?

Voir aussi

La filière open source souffre-t-elle du problème du travail gratuit ? Les développeurs estiment qu'ils doivent percevoir une rémunération pour leurs contributions, d'après un sondage de Digital Ocean

Emploi IT : Linux et l'open source sont l'eldorado aux USA. Qu'en est-il de la France ?

Arnaque à l'open source ? L'éditeur allemand de jeux d'échecs ChessBase crée un fork d'un moteur d'échecs de premier plan, et facture le « produit dérivé » sans plus-value visible à 100 euros

Pourquoi personne ne paie pour un logiciel de base de données open source ? Un regard sur MongoDB, Redis, ElasticSearch et CockroachDB

Licences open source 2020 : les licences permissives en croissance continue, tandis que les licences copyleft connaissent un lent déclin, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eric44000
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/09/2021 à 13:03
"La difficulté pour les entreprises est, comme l'indiquent 92 % des responsables, de trouver suffisamment de talents, mais aussi de conserver les talents existants face à une concurrence féroce."

C'est qui la concurrence féroce sinon des entreprises ? A croire que c'est 8% des responsables qui siphonnent les talents !

"l'enquête a révélé qu'une majorité d'employeurs (88 %) déclarent désormais que le recrutement de professionnels certifiés est une priorité."

Que ces 88% fassent des MOOC gratuits et payent les certifs !
4  0 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2021 à 12:37
- ou alors les projets qui passent de 1.0.0 à 1.1.0 avec pleins de breaking changes.
- ou alors les projets qui passent de 4.0.0 à 5.0.0 sans maintenance de la version précédente
Exiger que toute personne qui commence un projet le mène comme si c'était un top développer ultra pro avec un budget temps extensible n'est pas raisonnable.

Ce que tu demande, c'est une certaine professionnalisation de l'open source en général. Et les moyens nécessaires au développement d'un projet "amateur" (même très bien réussi) et celui d'un pro, c'est minimum *10 en couts avec tout un skillset spécifique pour la rétrocompat etc etc que sont loin d'avoir tous les développeurs. Ce n'est donc pas étonnant que ça ne marche pas sur tous les projets.

PS : et non, je ne trouve pas ça raisonnable d'exiger que tout équipe de développeur amateur qui partage une librairie sur un dépôt git public doit avoir maîtrise rune palanqué de bouquin pour que son code soit parfaitement conçu, maintenable, retrocompatible, performant, etc etc car c'est vraiment un sujet compliqué (et intéressant certes).
2  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/09/2021 à 22:53
C'est la reprise économique post Covid, donc les embauches ont repris. Donc certaines sociétés qui utilisent des technologies dites "open sources" ont du mal à recruter, c'est crédible.
Ce qu'on ne sait pas c'est si la tension est moindre ou pire sur les logiciels propriétaires, cette étude ne permet pas de le démontrer dans un sens ou dans l'autre.
Donc cette étude de la Fondation Linux ne fait qu'essayer de motiver les gens à se lancer dans la formation et sur l'utilisation de ces technologies, c'est normal pour eux de communiquer dans ce sens, c'est le jeux.
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/09/2021 à 2:07
c'est quoi un talent open source ? tout le monde peut faire de l'open source non ?
2  1 
Avatar de seedbarrett
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/09/2021 à 14:41
Citation Envoyé par dfiad77pro Voir le message

- ou alors les projets qui passent de 1.0.0 à 1.1.0 avec pleins de breaking changes.
- ou alors les projets qui passent de 4.0.0 à 5.0.0 sans maintenance de la version précédente.
C'est exactement comme pour le closed source donc. En plus facile et moins cher à maintenir. Ces projets existent, c'est déjà super, et si tu penses en avoir besoin, je ne pense pas qu'on t'empêchera de faire quelques commits. Ou bien de les financer pour embaucher 200 personne et faire du code plus propre
1  0 
Avatar de Madmac
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/09/2021 à 16:23
Cependant, seuls 76 % des employés estiment que leur entreprise fait des efforts pour recruter une main-d'œuvre plus diversifiée. Mais, il est très révélateur que moins d'entreprises recrutent activement des personnes sous-représentées depuis le rapport de l'année dernière. Cette baisse implique que, même si les responsables du recrutement se félicitent, ils sont moins nombreux à rechercher activement des personnes sous-représentées et à les encourager à postuler.

Enfin, la Fondation estime que compte tenu du fait que les entreprises sont désespérément à la recherche de talents dans le domaine des logiciels libres, celles qui ne sont pas disposées à embaucher les meilleurs talents - indépendamment de la race, de la religion, de l'orientation sexuelle, etc. -rendent un mauvais service à la fois à leur entreprise et à leurs employés potentiels.
Je me demande comment ils ont obtenu ce sondage bidon. En général, pour les programmeurs la couleur de votre peau et votre sexe sont le cadet de leur soucis. Mais par contre, être forcé de travailler avec des incompétents qui ont été embauché grâce à la discrimination positive, c'est un excellant moyen des perdre ces meilleurs programmeurs. Il faut être conscient qu'une discrimination positive pour un groupe est également une discrimination négative pour un autre. Et en général l'autre groupe sont les blancs.
1  1 
Avatar de Madmac
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/09/2021 à 16:27
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
c'est quoi un talent open source ? tout le monde peut faire de l'open source non ?
En général, ces projet sont liées à des logiciels propriétaires comme Microsoft ou Amazon. Donc tu dois connaître Linux ET l'autre technologie.
0  0 
Avatar de dfiad77pro
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/09/2021 à 18:47
après si ils parlent de talents gratuit qui bossent pour la communauté...

combien de fois on à vu de super projets gratuits passer en mode payant dès qu'on veut avoir de vrai fonctionnalités , cela tue l'esprit du libre !
même en cas de fork autorisé, en gros ça veut dire démerde toi et code le toi même.

sans compter les nombreux projets (souvent: frontend , extension vscode), auquel le dev archive son repos github sans passer le relais et qui meurent ( javascript fatigue).
- ou alors les projets qui passent de 1.0.0 à 1.1.0 avec pleins de breaking changes.
- ou alors les projets qui passent de 4.0.0 à 5.0.0 sans maintenance de la version précédente.
0  1