IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La norme Matter sur les maisons intelligentes, soutenue par Apple et Google, a été retardée,
La Connectivity Standards Alliance prévoit désormais un lancement pour le premier semestre 2022

Le , par Bill Fassinou

284PARTAGES

5  0 
L'entrée en vigueur de Matter, la nouvelle norme visant à unifier les différents standards de la maison intelligente actuellement disponibles sur le marché, a une fois encore été reportée. Dans un billet de blogue cette semaine, Tobin Richardson, PDG de la Connectivity Standards Alliance (CSA), a annoncé que la spécification de Matter est complète, mais son SDK ne sera disponible qu'au premier semestre 2022. Le groupe doit encore terminer le développement du SDK et du programme de certification qui permettra aux développeurs d'obtenir le label officiel Matter pour le matériel existant et nouveau.

La norme Matter pour la maison intelligente n'est toujours pas prête

Alors que l'objectif initial de la CSA était de terminer une grande partie de ce travail cette année, avec le déploiement du premier matériel certifié Matter d'ici la fin de l'année 2021, le nouveau calendrier repousse cela à une date non déterminée dans la première moitié de 2022. Ce n'est pas la première fois que la norme est retardée ; Matter a été annoncée pour la première fois en 2019. Initialement prévu pour la fin de 2020, le lancement a été reporté une première fois à la fin de l'année 2021. La norme Matter est soutenue par Apple, Google, Amazon et de nombreux autres grands acteurs du secteur de la maison intelligente.



Elle vise, entre autres, à faire en sorte que les appareils de différentes entreprises utilisant des technologies différentes (comme Wi-Fi ou Zigbee) puissent fonctionner ensemble de manière fiable, d'une manière ou d'une autre. Selon Richardson, Matter a une spécification complète, "ce qui signifie que l'ensemble des fonctionnalités finales et les cas d'utilisation pris en charge ont été ratifiés par le groupe de travail Matter" et qu'il y a maintenant plus de 200 entreprises engagées dans la norme. La prochaine phase consistera à "développer la prise en charge des types d'appareils, à effectuer des tests, à affiner et, bien sûr, à développer le SDK".

Richardson a aussi expliqué que le retard est dû à plusieurs facteurs, notamment l'ajout de nouvelles entreprises à Matter, la nouvelle vague de la variante delta de la pandémie du Covid-19 en cours, et le simple fait qu'il est difficile de développer une norme de connectivité complexe et multiappareils comme celle-ci. Selon, Stacey Higginbotham, spécialiste de la maison intelligente, ce nouveau report signifie que les premiers nouveaux appareils compatibles avec Matter ne seront probablement pas disponibles avant le second semestre 2022, au plus tôt.

« En mai de cette année, nous avons vu un chemin de développement avec les premiers appareils à travers la certification d'ici la fin de l'année en 2021. Avec l'achèvement de plusieurs événements de test et de prévisions, nos membres ont mis à jour le calendrier pour refléter un engagement à s'assurer que le SDK et les outils connexes sont prêts à répondre aux attentes du marché lors du lancement et à permettre un large écosystème de produits Matter interopérables. Nos plans affinés comprennent la poursuite du développement du SDK et du programme de certification au second semestre 2021, avec pour objectif une version "préballot" de la spécification technique disponible pour les membres à la fin de l'année.

« Au cours du premier semestre 2022, nous prévoyons la publication du SDK, la certification des premiers appareils et l'ouverture de notre programme de certification officiel. En collaboration avec nos membres, nous avons mis à jour ces plans de mise sur le marché afin de garantir que la spécification Matter, la certification et les outils de test, et bien sûr le SDK, soient stables, déployables à grande échelle et répondent aux attentes du marché en matière de qualité et d'interopérabilité. Nos membres continuent à travailler dur pour construire ces outils, ainsi que leurs propres produits Matter et nous attendons avec impatience les premiers produits et calendriers révélés l'année prochaine », a expliqué Tobin Richardson dans son billet de blogue.

En outre, ce retard signifie également que tous ceux qui espèrent que la norme contribuera à simplifier leur installation de maison intelligente devront attendre encore quelques mois (au minimum) avant que les choses ne commencent à se déployer.

Qu'est-ce que Matter et quel est l'objectif derrière cette norme ?

Matter est un nouveau protocole d'interopérabilité pour la maison intelligente, lancé dans le cadre d'un effort commun par une poignée de grands acteurs du secteur. Il y a notamment Apple, Samsung, Amazon, Google et Zigbee Alliance. Plus de 170 entreprises sont désormais impliquées. Alors, quel est l'intérêt ? Eh bien, la maison intelligente dans sa forme actuelle est un peu désordonnée. Les clients doivent s'assurer que les concentrateurs dédiés peuvent être reliés aux bons périphériques, et aussi décider quels appareils conviennent à leur maison en fonction de l'assistant et de l'écosystème dans lesquels ils sont déjà intégrés.

C'est l'équivalent de ne pas pouvoir passer d'une console de jeux à une autre pour jouer au même jeu, ou d'être prisonnier d'une plateforme de streaming musical en raison de la bibliothèque que vous avez constituée. La maison intelligente est un champ de bataille plus accueillant que ces domaines, et c'est la raison pour laquelle ces entreprises ont décidé de faciliter l'ensemble du système, tant pour les fabricants que pour les consommateurs. L'objectif de Matter est donc d'être un protocole d'interopérabilité avec des modèles de données standard qui garantissent que les appareils de maison intelligente peuvent fonctionner dans différents écosystèmes.

Ainsi, un écran Amazon Echo Show devrait hypothétiquement pouvoir fonctionner de manière aussi transparente avec une sonnette Google Nest qu'avec ses propres offres Ring, par exemple.

Qu'advient-il des protocoles actuels Zigbee, Z-Wave et Thread ?

Selon les analystes, la majorité des appareils domestiques intelligents sont tous connectés via les forces dominantes actuelles - Zigbee et Z-Wave. Ces deux protocoles, ainsi que de nombreux autres protocoles radio plus petits et Bluetooth, ne cesseront pas soudainement de connecter vos appareils maintenant que Matter fait son apparition. Cependant, étant donné le rôle de Zigbee Alliance dans la création de Matter - et, par procuration, de la norme sans fil Zigbee - il est très probable qu'elle continue à se développer parallèlement, à créer un chemin vers Matter et peut-être même à fusionner à un moment donné.



Toujours eux, l'avenir de Z-Wave est plus intéressant à observer. Même s'il ne semble pas être un participant actif de Matter, il est tout de même impliqué dans une certaine mesure. « Il est faux de penser que Z-Wave est assis de l'autre côté de [Matter], ce n'est pas le cas. Je ne vais pas entrer dans certains de leurs défis, car nous en avons tous. Mais CHIP est axé sur la propriété intellectuelle. Montrez-moi un appareil qui peut utiliser la propriété intellectuelle sur une batterie », a déclaré cette année Mitch Klein, directeur exécutif de Z-Wave Alliance et directeur des partenariats stratégiques de Silicon Labs.

« En évitant ce terrier de lapin, je dis simplement que ce n'est pas seulement Z-Wave, c'est aussi Zigbee qui doit développer un certain type de voie de communication vers CHIP, et donc nous sommes en fait en communication et travaillons avec eux », a-t-il ajouté. Thread, quant à lui, est un autre protocole radio qui est prêt à délivrer des certifications pour certains appareils approuvés par Matter.

Comment les géants Google, Apple et Amazon sont-ils impliqués ?

Matter a été le fer de lance de ces grandes marques de maisons intelligentes et, maintenant que l'excitation initiale concernant leur participation est retombée, il est temps pour elles d'illustrer exactement ce que cela signifie pour l'avenir. Google a été l'un des premiers à le faire en détail. Dans un billet de blogue décrivant les quatre étapes qui affectent la maison intelligente de Google, la société a déclaré que tous les écrans et haut-parleurs Nest seront mis à jour pour leur permettre de contrôler les appareils approuvés par Matter. Cela signifie que Google Assistant sera en mesure de contrôler tout appareil portant le cachet Matter.

Les appareils plus récents prenant en charge Thread, comme le Google Nest Hub et Nest Wi-Fi, seront aussi des hubs de connexion Matter, ce qui facilitera l'utilisation des appareils compatibles Matter dans la maison. Il est intéressant de noter que Google a également indiqué que le thermostat Nest prendrait en charge Matter, mais rien n'a été dit sur la même chose pour l'ancien thermostat Nest Learning. Google prendra également en charge Matter sur les téléphones Android, ce qui devrait faciliter la configuration et le contrôle par le biais de l'application Google Home et d'options propriétaires tierces.

Apple a également fourni quelques détails sur l'intégration de Matter, en indiquant qu'elle sera prise en charge dans iOS 15, ce qui signifie que vous pourrez utiliser l'application Home pour gérer vos appareils Matter. La prise en charge des accessoires Matter au sein de HomeKit devrait signifier plus de flexibilité dans la façon dont vous configurez votre maison intelligente et la façon dont tout fonctionne de manière transparente.

Source : Tobin Richardson

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la nouvelle norme Matter ?

Voir aussi

Le nouvel écran du Nest Hub de Google veut vous surveiller pendant votre sommeil, vous ne serez pas filmés, le suivi est assuré par la puce Soli radar de la société

Apple, Amazon et Google s'associent à une nouvelle organisation qui propose de définir un standard ouvert pour les périphériques domestiques intelligents afin de les rendre plus compatibles

Google dévoile Nest Wifi, un pack constitué d'un routeur et d'un répéteur Wifi, destiné à résoudre les problèmes de connexion qui peuvent être rencontrés à domicile

Une enquête révèle que les appareils domestiques intelligents facilitent la vie des gens bien au-delà de leurs attentes, mais qu'en est-il de la sécurité de ces utilisateurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/08/2021 à 21:02
Apple va envoyer des captures vidéos pour voir si le hash correspond à des éléments dans sa base de donnée comme pour les photos sous iOS ?
0  0