Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Opera sort la version 1.0 de Dragonfly
Son outil d'inspection et de débogage open-source pour Web et mobiles

Le , par Idelways

0PARTAGES

4  0 
Mise à jour du 06/05/2011

Le navigateur Opera embarque depuis longtemps Dragonfly, un outil d'inspection des sites web, complet et puissant.
Après l'avoir libéré sous licence open source au mois de mars dernier (lire ci-devant), Opera vient de sortir la version 1.0 de l'outil qui s'ouvre désormais au développement Web mobile et revendique sa maturité après 3 ans de développements.



Dragonfly couvre par ses nombreux composants toutes les facettes du développement Web : DOM, CSS, SVG, JavaScript, ressources et trafic réseau.
Il permet aussi de suivre les évènements qui se produisent sur la page avec une console et d'analyser les données stockées dans les cookies et les supercookies de l'API Web Storage du HTML 5.

Dragonfly se démarque de ses concurrents par ses capacités d'inspection à distance. Cette fonctionnalité permet de déboguer depuis son ordinateur, l'affichage et l'exécution des sites sur d'autres ordinateurs physiquement inaccessibles et sur les nombreux Smarphones, tablettes et autres périphériques qui supportent Opera Mobile.



Opera Software qualifie Dragonfly « d'application web hybride », qui se met à jour automatiquement et reste constamment compatible avec le navigateur sous-jacent.

La dernière version d'Opera, avec Dragonfly 1.0 est disponible en téléchargement sur cette page cette page

Source : Opera

Et vous ?

Utilisez-vous Dragonfly ?
Quel est votre outil d'inspection Web préféré ?

Opera sort un outil de débogage open-source pour les développeurs web
La première bêta de Dragonfly est disponible

Après avoir permis aux développeurs de créer plus facilement des extensions pour son navigateur, Opera Software veut en faire un outil de prédilection pour les développeurs et intégrateurs Web.

L'entreprise lance la première bêta de Dragonfly, un ensemble - désormais open-source - d'outils d'inspection, destinés essentiellement à trouver et à corriger les erreurs sur les pages web.

Similaire au célèbre Mozilla Firebug, Dragonfly permet de déboguer du code HTML, SVG, CSS, JavaScript et d'explorer l'arborescence DOM. L'outil prend même en charge certaines API de HTML5.

Dragonfly intègre un outil d'inspection du trafic réseau qui permet d'observer l'ordre et la vitesse de chargement des ressources et d'analyser le comportement des requêtes asynchrones.
Un inspecteur de stockage permet également de tester la création des cookies et des « super cookies » introduits par l'API « web storage » du HTML5.

Dragonfly est aussi en mesure de se connecter aux appareils exécutant Opera Presto, le moteur de rendu de la version mobile du navigateur.
Il est ainsi possible de déboguer la version mobile de son site directement depuis son ordinateur.

A noter qu'il s’agit du premier projet open-source de l'éditeur norvégien. Initié en 2008, Dragonfly est passé sous licence Apache en mai dernier.

Cet ensemble d'outils ne fonctionne évidemment que sur le navigateur Opera. Cette beta est téléchargée et installée automatiquement dans le dernier build à l'installation de la dernière version du navigateur.

Pour ceux qui utilisent déjà Opera, il est possible de passer à la nouvelle version de Dragonfly en changeant la valeur de DeveloperToolsURL à https://dragonfly.opera.com/app/cutting-edge dans l'éditeur de préférences, accessible à partir de l'adresse : opera:config#DeveloperTools|DeveloperToolsURL.

Pour télécharger la dernière version d'Opera cliquez-ici

Source : Opera Dragonfly

Et vous ?

Avez-vous essayé Dragonfly ?
Qu'en pensez-vous en comparaison, par exemple, de Firebug ?
Quel outil d'inspection embarqué dans un navigateur préférez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ibuprofène
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/03/2011 à 15:57
C'est pas Dragonfly, quelque soit sa qualité, qui suffira à me faire changer de navigateur mais c'est quand même un gros plus.
Donc en gros, même si dragonfly était "mieux", tu resterais sur firefox ? C'est pas un peu fermé comme façon de voir les choses ?

Pour ma part, je vais aller jeter un oeil...
1  0 
Avatar de Idelways
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/05/2011 à 11:15
Opera sort la version 1.0 de Dragonfly
Son outil d'inspection et de débogage open-source pour Web et Mobile

Mise à jour du 06/05/2011

Le navigateur Opera embarque depuis longtemps Dragonfly, un outil d'inspection des sites web, complet et puissant.
Après l'avoir libéré sous licence open source au mois de mars dernier (lire ci-devant), Opera vient de sortir la version 1.0 de l'outil qui s'ouvre désormais au développement Web mobile et revendique sa maturité après 3 ans de développements.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=BeTzJ-HGLo4"]Présentation[/ame]

Dragonfly couvre par ses nombreux composants toutes les facettes du développement Web : DOM, CSS, SVG, JavaScript, ressources et trafic réseau.
Il permet aussi de suivre les évènements qui se produisent sur la page avec une console et d'analyser les données stockées dans les cookies et les supercookies de l'API Web Storage du HTML 5.

Dragonfly se démarque de ses concurrents par ses capacités d'inspection à distance. Cette fonctionnalité permet de déboguer depuis son ordinateur, l'affichage et l'exécution des sites sur d'autres ordinateurs physiquement inaccessibles et sur les nombreux Smarphones, tablettes et autres périphériques qui supportent Opera Mobile.



Opera Software qualifie Dragonfly « d'application web hybride », qui se met à jour automatiquement et reste constamment compatible avec le navigateur sous-jacent.

La dernière version d'Opera, avec Dragonfly 1.0 est disponible en téléchargement sur cette page cette page

Source : Opera

Et vous ?

Utilisez-vous Dragonfly ?
Quel est votre outil d'inspection Web préféré ?
1  0 
Avatar de Crazyfaboo
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2011 à 2:56
Firebug est pas intégré à FF et rien que le temps de le charger, ça m'avait soulé… Il est tellement pas intégré à FF que j'ai su que ça existait que bien longtemps après l'apparition de DragonFly. Il est beaucoup moins complet aussi si je me souviens bien.

Après, débogguer du HTML, je vois pas ce que ça veut dire. Si tu veux faire valider ta page, clic droit -> Validate, et ça y'a que Opera pour que ça soit aussi simple à faire. Y'a que pour le CSS ou faut encore le faire à la mano, comprend pas pourquoi ils redirigent toujours pas vers jigsaw… :s

Sinon à propos de la nouvelle version de DragonFly: plus jolie, j'arrive et comprend enfin comment me servir du déboggeur JS (ça va être un bon outils ça je sens). La partie Network donne désormais la possibilité d'envoyer des requêter HTTP à la main, bien pratique pour vérifier des trucs de sécurité sur son site…
1  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/03/2011 à 11:20
Je viens d'y jeter un oeil, ça a l'air plutôt bien fait. On voit immédiatement le HTML et la CSS en regard. Il faudrait que je m'en serve un peu plus longuement pour comparer avec Firebug. C'est bien que ça existe, en tout cas...
0  0 
Avatar de jayfaze
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/03/2011 à 12:03
Ca fait longtemps que je l'utilise, il est bien. Mais je n'ai que peu utilise firebug, donc je ne peux pas faire de comparaison.
0  0 
Avatar de barriton1
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 16/03/2011 à 7:38
Personnelement, j'utilise DF depuis qu'il est intégré a Opera, et maintenant quasi quotidiennement Firebug. La grosse différence c'est surtout que Firebug est plus rapide pour déboguer css et html. Au niveau du JS le moteur d'opérant étant plus efficace c'est DF qui est le mieux. Donc tout dépend ce qu'on a débogué
0  0 
Avatar de cs_ntd
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/05/2011 à 17:42


De tres bonne améliration... L'interface est plus claire, plus complete.
Je me sert surtout du debugger JavaScript. Il y a eu tres peu de changement dessus, mais il reste tres bon, tres riche en fonctionnalités.

Et un gros +1 par rapport a Firefox, qui doit etre le seul navigateur a ne pas intégrer nativement des outils de devloppement performant... (meme IE le fait )
0  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/05/2011 à 12:05
Voilà un outil très intéressant pour mes projets personnels. J'ai hâte de voir ce que ça va donner.

Citation Envoyé par Grimly Voir le message
A ça j'ai envie de dire qu'un utilisateur lambda n'en a pas besoin contrairement aux développeurs web que nous sommes. C'est comme devoir installer un serveur glassfish ou tomcat quand tu veux faire une simple application swing, aucun sens.
Un peu comme un Apache sur un Mac, non ?
0  0 
Avatar de Wormus
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/03/2011 à 12:57
Je ne l'ai pas essayé mais 1 des raisons qui font que mon navigateur principal est Firefox, c'est pour Firebug !
C'est pas Dragonfly, quelque soit sa qualité, qui suffira à me faire changer de navigateur mais c'est quand même un gros plus.
0  1 
Avatar de Grimly_old
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/05/2011 à 2:48
Et un gros +1 par rapport a Firefox, qui doit etre le seul navigateur a ne pas intégrer nativement des outils de devloppement performant... (meme IE le fait )
A ça j'ai envie de dire qu'un utilisateur lambda n'en a pas besoin contrairement aux développeurs web que nous sommes. C'est comme devoir installer un serveur glassfish ou tomcat quand tu veux faire une simple application swing, aucun sens.

Bref, Dragonfly, Firebug et (excusez moi s'il a un nom mais je ne le connais pas) celui de Google Chrome sont tous assez similaires et remplissent tous leurs fonctions. Sans essayer, j'apprécie quand même l'aperçu qu'ils proposent par cette vidéo.
0  1