Google Docs : Microsoft dénonce des frais cachés
Et la pauvreté de la solution, les piques se multiplient entre les deux sociétés

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Microsoft investit beaucoup dans le Cloud et n'entend pas rater le lancement de sa future suite d'outils hébergés pour les entreprises (messagerie, calendrier, sites, intranet, bureautique, etc.) Office 365 (ex-Online Services). Un secteur sur lequel Google propose déjà ses Google Apps.

Face à l'importance du marché, les deux sociétés multiplient les déclarations plus ou moins fracassantes pour mettre en lumière les faiblesses de leur concurrent.

Tom Rizzo, Directeur des services en ligne de Microsoft, avait ainsi qualifié les Google Apps « d'échec en entreprise, notamment parce qu'il utilise les données pour vendre de la publicité ».

Une accusation à laquelle Laurent Lasserre, Directeur Commercial Google Entreprise France, répondait dans un entretien à Développez : « Tout le monde le sait, nous n'utilisons pas les données de nos clients pour vendre de la publicité. Il n'y a pas de publicité dans la version entreprise de Gmail. Jamais. La seule vraie réponse à ces attaques, c'est notre forte croissance [...] Cela traduit surtout une crainte vis à vis de nos produits ».

Dans ce même entretien, et de manière plus diplomatique, le dirigeant ne se privait pas lui-même d'envoyer quelques piques à Microsoft : « Amazon, c'est comme Google. Ce sont des sociétés exclusivement Internet qui sont nées dans le Cloud. Elles n'ont pas transféré une application qui existait on-premise vers le Cloud. Nos solutions ont vraiment été conçues dès le départ pour le Cloud ».

Ce thème est régulièrement utilisé par Google et ses partenaires pour expliquer que Microsoft propose des services professionnels online avec un unique but : vendre des licences pour ses offres sur sites.

Une théorie que Ariane Gorin, Directrice Marketing des Produits Office, balaie d'un revers de main. Microsoft propose les deux options, pour une raison simple : « Le Cloud et les versions sur site sont pour nous très complémentaires », expliquait-elle à Développez lors des Tech Days. « Nous avons des années d'expérience dans le développement de produits riches. Cette richesse de nos outils, par exemple celle de Excel, se retrouve dans nos versions Cloud ». D'après elle, cette richesse et cette diversité feront la différence par rapport à des éditeurs qui parient sur un avenir unique pour tous les usages.

Les deux sociétés ne se contentent pas de s'apostropher sur le contenu des offres. Google se plaît ainsi à mettre en avant sa tarification unique, fixe et transparente. Et d'attaquer Microsoft sur ce point. Pour un de ses revendeurs, « avec Microsoft, il faut avoir fait Polytechniques pour comprendre la facturation de leurs services ». Une accusation portée, « en off », à la fin d'une conférence informelle mais régulièrement reprise en public.

Jusqu'ici Microsoft était resté silencieux sur la tarification. Un silence rompu aujourd'hui par Tom Rizzo dans un billet de blog intitulé « Les frais cachés des solutions Google » (« The Hidden Google Tax »).

Pour lui, le prix unique des Google Apps serait un leurre. Il faudrait lui ajouter des coûts récurrents (support amélioré surfacturé pour accéder à une aide 24/24 et 7 jours sur 7, souscription à des applications supplémentaires pour compléter l'offre de base– jugée limitée par Tom Rizzo), et des coûts de migration (transfert des données, déploiement, formation, etc.).


Pour appuyer ces dires, Microsoft a réalisé une enquête auprès d'utilisateurs des Google Apps. Résultats, « les Google Apps ne sont pas prêtes pour un usage en entreprise, elles sont inadéquates sans l'ajout d'extensions coûteuses, même pour les PME. [...] Les Google Apps augmentent grandement le coût total de possession (NDR cost of ownership ou TCO) ».

Tom Rizzo souligne également que les Google Docs (la suite bureautique en ligne des Google Apps) ne permettraient pas de remplacer, dans la réalité, une suite comme Microsoft Office.

« Neuf entreprises sur dix utilisent les Google Apps en parallèle avec Office [pour des questions de] productivité, de sécurité et à cause de l'impossibilité de travailler hors ligne avec les Google Apps. […] La vaste majorité des entreprises ne font qu'essayer la version gratuite des Google Apps mais n'ont aucune intention de dépenser leur argent dans un déploiement ».

Souvent présentées comme étant une solution adaptée au TPE-PME, les Google Docs n'échappent pas non plus sur ce point à la plume assassine de Tom Rizzo « la plupart de ces entreprises n'utilisent que Gmail et Calendar (NDR : l'agenda partagé). Seules deux sur cinq ont adopté les Google Docs et deux sur trois utilisent toujours Office comme leur suite de productivité principale ».

Derrière ces piques, et les nombreux commentaires qu'ils suscitent, il est intéressant de voir que les expériences de migrations professionnelles vers le Cloud sont diverses (totales, partielles, d'une partie des outils, pour de nouveaux outils, etc.). Ce qui expliquent que certains utilisateurs abondent dans le sens de Tom Rizzo, alors que d'autres critiquent une vision faussée et biaisée.

Reste une réalité que les DSI connaissent bien. Passer à BPOS (futur Office 365) ou aux Google Apps a un prix.

Sans quoi Google et Microsoft n'aurait pas de réseaux de partenaires.

Source : Billet de Tom Rizzo

Et vous ?

Que vous inspirent ces critiques respectives ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sylvain230 sylvain230 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 06/05/2011 à 16:07
C'est pas faux ...
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 06/05/2011 à 18:31
Microsoft et Google sont 2 entreprises, dont le but est de faire des bénéfices, de prospérer.
Microsoft et Google ne sont pas des fondations à but non lucratif.

Sur certains domaines, Google et Microsoft sont en concurrence directe.
Face à une telle situation, ils sont obligé de se lancer dans un grand combat pour défendre leurs intérêts ... quoi de plus normal?
Comparer ses produits & services associés à ceux de la concurrence, pour montrer ce qu'ils ont de mieux, pour encourager les entreprises à choisir leur produit et pas celui du concurrent ... ça ne me choque pas du tout, je trouve ça "normal".

Ce qui m'étonnerait, ça serait que Google ne réplique pas aux piques de Microsoft, qui vente ses produits en les faisant passer pour meilleurs que ceux de google (et bien sur, l'inverse m'étonnerait tout autant).
Ce qui m'étonnerait, ça serait aussi que Microsoft dise que google a fait un super travail, que leur logiciel est très aboutit, mais que leur produit n'est pas mal non plus (l'inverse m'étonnerait aussi).

Que je sache, on ne vie pas à Bisounours Land, les entreprises passent leur temps à s'arracher des pars de marché, et c'est normal.

S'il devait y avoir un guignol, ça serait une 3ème entreprise qui proposerait les mêmes services sur Office 365 et google Apps, mais qui resterait dans son coin, toute gentille, sans valoriser son produit, sans se "vendre", laissant ainsi Microsoft et Google parler d'eux, et s'octroyer 90% des pars de marché.
Avatar de lukeni2 lukeni2 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 06/05/2011 à 23:13
Je pense que c'est normal que Microsoft et Google facent la promotion de leurs produits respectifs. Chacun essaie de faire le marketing de ses produits avec tous les arguments possibles.
Avatar de Arkal Arkal - Membre régulier https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 4:25
Tu veux prouver que t'es le meilleur, prouve que t'es le meilleur, ne rabaisse pas l'autre... Non y'a rien de normal la dedans, ça devrait être défendu d'accuser sans preuve... si t'as des preuves, prouve le, si t'en as des fausses, paie pour avoir accuser à tort... si vraiment t'es meilleur, montre le de façon loyal...
Avatar de simonf simonf - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 11:41
Neuf entreprises sur dix utilisent les Google Apps en parallèle avec Office [pour des questions de] productivité, de sécurité et à cause de l'impossibilité de travailler hors ligne avec les Google Apps.

Utilisations parrallèles
Je reconnais qu'une utilisation mixte des Google Apps, de Libre Office et de MS Office est utile, selon les cas. Il est évident que il est impensable de stocker des documents stratégiques chez Google. Il est tout aussi impensable de prévoir d'utiliser Libre Office pour LE tableur hyper-complexe de gestion de ton entreprise. Il faut reconnaître que MS Excel est un logiciel de qualité et incontournable.

Productivité
Ha ha ha ! Oui je me rappelle avoir énormément gagné en productivité, quand, utilisant MS Office en entreprise, on obtenait invariablement un message nous annonçant que nous utilisions une version obsolète de la suite bureautique et que notre pauvre Office 2003 était incapable d'ouvrir ce document créé avec une version plus récente. J'ai toujours été écoeuré par ce racket honteux. Google Apps & Open/Libre Office ont toujours été la solution à ce genre problèmes.

Sécurité de la connaissance & propagande
A-t-on besoin de tout clouder ? N'y a-t-il pas certains métiers qui ne nécessitent aucunement le passage au cloud ? Au pire si on a besoin de sortir un document, je trouve moins risqué de le transporter sur une clé USB que de l'exposer au monde entier sur une solution cloudée de type Office 365 / Google Documents. De plus cela ouvre inévitablement des portes grandes ouvertes à des problèmes de sécurité (fuite de documents, etc.), et quels sont les droits et les interdictions de Google et de Microsoft sur les documents qui atterrissent sur leurs serveurs ? Je m'avance un peu, mais n'auraient-ils-pas un droit de regard dessus ? Pour moi, les solutions proposées par la propagande de ces deux entreprises sont de l'ordre de la constitution d'un besoin qui est est très loin d'être nécessaire à ce jour. De toute façon, ce n'est pas cela qui fera économiser de l'argent aux entreprises, ne serait-ce-que par les besoins en formation...
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 12:17
Citation Envoyé par Arkal  Voir le message
Tu veux prouver que t'es le meilleur, prouve que t'es le meilleur, ne rabaisse pas l'autre... Non y'a rien de normal la dedans, ça devrait être défendu d'accuser sans preuve... si t'as des preuves, prouve le, si t'en as des fausses, paie pour avoir accuser à tort... si vraiment t'es meilleur, montre le de façon loyal...

Personnellement, ça m'aide énormément dans mon choix les piques que ce lancent les entreprises.
A titre d'exemple, lorsque je choisi un nouveau téléphone portable, ce que je regarde ce sont les avis négatifs, pour trouver l'arlésienne, et le défaut du portable, pas les avis positifs qui se résume souvent à "c'est cool" "c'est super" "le meilleur téléphone au monde" "meilleur que l'iPhone".
En regardant les avis négatifs, je me fais une meilleure idée sur le produit. Si aucun avis négatif (ou très peu) ne parle d'une mauvaise qualité photo, c'est que l'appareil photo intégré est pas mal.

Si on écoute google pour google apps, et Microsoft pour office 365, leur produit c'est la crème de la crème, super au point, magnifique, le meilleur de sa catégorie.
Si on écoute google pour office, et Microsoft pour Google Apps, on se rend compte que ce n'est pas si magnifique que ça leur produit respectif.

Pour ce qui est des couts de Google Apps, ça m'étonnerait que Microsoft ait sorti ses chiffres de son chapeau.

Productivité
Ha ha ha ! Oui je me rappelle avoir énormément gagné en productivité, quand, utilisant MS Office en entreprise, on obtenait invariablement un message nous annonçant que nous utilisions une version obsolète de la suite bureautique et que notre pauvre Office 2003 était incapable d'ouvrir ce document créé avec une version plus récente. J'ai toujours été écoeuré par ce racket honteux. Google Apps & Open/Libre Office ont toujours été la solution à ce genre problèmes.

Via Windows Update tu peux télécharger un pack de compatibilité pour MS Office 2003. Si jamais tu l'as loupé sur Windows Update: http://www.microsoft.com/downloads/f...3-C6BB74CD1466
Avatar de Guilp Guilp - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 13:34
Sauf que c'est pas à une entreprise de faire de la mauvaise pub pour son rival. Les analyses sur points positifs et négatifs et les comparaisons, c'est le rôle de la presse spécialisée, neutre, et non pas de l'entreprise cible qui, forcément, ne fera qu'être de mauvaise fois en lançant des arguments bidons pour donner mauvaise réputation à l'autre sous des effets d'annonce, en cachant certains arguments pour que ça aille dans son sens, etc.

En France, faire de la pub en dénigrant le concurrent, c'est interdit par la loi. Aux Etats-Unis, c'est autorisé (et ça se voit dans les pubs coca-cola vs pepsi, appel vs microsoft, etc), et je trouve ça moi aussi lamentable, risible et gamin. D'ailleurs, quand je vois ce genre de mauvaise pub, j'ai l'impression qu'on essaie de me prendre pour un con, et ça me donne encore moins confiance en cette entreprise.

(edit: et soit dit en passant, j'ai beau être content d'habiter en France où la publicité est règlementée, ça commence à me "prendre la tête" cette publicité sauvage et non règlementée venant des Etats-Unis qui nous arrive par le net. Je sais bien qu'on ne peut rien y faire car le net est libre et c'est une bonne chose, mais sur ce point là précisément, c'est un revers de la médaille qui gave. Et malheureusement, mon module addblock plus n'arrive pas à filtrer les articles de "presse" spécialisée qui s'anime à relayer ce genre de publicité... :s)
Avatar de morse2015 morse2015 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 13:37
Citation:

Via Windows Update tu peux télécharger un pack de compatibilité pour MS Office 2003. Si jamais tu l'as loupé sur Windows Update: http://www.microsoft.com/downloads/f...3-C6BB74CD1466


MS a mis 2 ans pour sortir le pack de compatibilité!
Avatar de lvz00 lvz00 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 14:14
>> En France, faire de la pub en dénigrant le concurrent, c'est interdit par la loi.

La publicité comparative est autorisée en France depuis... oups j'ai oublié..., mais une consultation de votre site de recherche favori confirmera la chose.

Par contre, on est d'accord, l'argumentaire développé dans ce cas précis tant par MS que par Google est pitoyable, et relève du concours de mesure-quéquette (désolé pour le terme, kickez moi si ça le mérite!) comme cela l'a été dit un peu plus bas...
Avatar de Guilp Guilp - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 14:36
Citation Envoyé par lvz00  Voir le message
>> En France, faire de la pub en dénigrant le concurrent, c'est interdit par la loi.

La publicité comparative est autorisée en France depuis... oups j'ai oublié..., mais une consultation de votre site de recherche favori confirmera la chose.

Par contre, on est d'accord, l'argumentaire développé dans ce cas précis tant par MS que par Google est pitoyable, et relève du concours de mesure-quéquette (désolé pour le terme, kickez moi si ça le mérite!) comme cela l'a été dit un peu plus bas...

En effet, apparemment, la loi sur la publicité comparative s'est "ouverte" en 2001. Cependant, elle reste quand même principalement règlementée :

Toute publicité qui met en comparaison des biens ou services en identifiant, implicitement ou explicitement, un concurrent ou des biens ou services offerts par un concurrent n'est licite que si :

1° Elle n'est pas trompeuse ou de nature à induire en erreur ;
2° Elle porte sur des biens ou services répondant aux mêmes besoins ou ayant le même objectif ;
3° Elle compare objectivement une ou plusieurs caractéristiques essentielles, pertinentes, vérifiables et représentatives de ces biens ou services, dont le prix peut faire partie.

Toute publicité comparative faisant référence à une offre spéciale doit mentionner clairement les dates de disponibilité des biens ou services offerts, le cas échéant la limitation de l'offre à concurrence des stocks disponibles et les conditions spécifiques applicables » (article L121-8 du code de la consommation).

Et c'est ça qui fait toute la différence. (edit: même si en y repensant, je trouve qu'il y a des choses discutables dans les deux sens, mais enfin soit, déso d'avoir fait du hors sujet...)
Avatar de PRL115 PRL115 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 14:44
Citation Envoyé par morse2015  Voir le message
Citation:

Via Windows Update tu peux télécharger un pack de compatibilité pour MS Office 2003. Si jamais tu l'as loupé sur Windows Update: http://www.microsoft.com/downloads/f...3-C6BB74CD1466


MS a mis 2 ans pour sortir le pack de compatibilité!

Seulement 1 an.

Quoi qu'il en soit, il restait toujours la possibilité d'enregistrer en format compatibilité les documents de MS office 2007 et 2010

Pour revenir à google et Microsoft, j'allais parlé de la loi comparative, mais Guilp l'a très bien fait à ma place

Personnellement, je n'apprécie pas plus que ça les dénigrements des deux entreprises, mais je sais trier les bons arguments et les mauvais arguments plus ou moins infondés

PRL115
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil