IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Certains mineurs industriels de bitcoins déménagent au Texas où l'énergie est bon marché,
L'État serait en bonne voie pour devenir la nouvelle capitale minière mondiale

Le , par Bill Fassinou

333PARTAGES

9  0 
Après la vague de migration d'entreprises de plusieurs secteurs de la Californie vers le Texas, c'est au tour des mineurs de cryptomonnaies chassés par la Chine, et d'autres à la recherche d'un cadre plus attrayant, de poser leurs valises dans cet État de la région Centre-Sud des États-Unis. Malgré la pénurie d'énergie qui menace le Texas, les fournisseurs auraient trouvé le moyen de continuer à alimenter en électricité les grandes fermes de cryptomonnaies, ce qui fait de l'État l'une des destinations les plus prisées par les mineurs. Il attire davantage de mineurs et pourrait succéder à la Chine comme nouvelle capitale minière mondiale dans les mois à venir.

Dans le souci de respecter ses engagements climatiques, la Chine s'est lancée dans une répression des cryptomonnaies, demandant aux mineurs exerçant dans le pays de trouver un nouveau point de chute. Plusieurs d'entre eux se sont dirigés vers le voisin immédiat de la Chine, le Kazakhstan. Le pays disposerait de plusieurs mines de charbon qui constituent un approvisionnement énergétique bon marché et abondant. Cela dit, le Kazakhstan pourrait juste faire l'objet d'une escale ou une étape dans ce qui devrait être une longue migration vers l'ouest, notamment vers le Texas qui semble proposer de l'énergie à un faible coût.



Malgré le fait qu'il soit confronté à de sérieux problèmes de pénurie d'énergie depuis quelques mois, ce qui a occasionné la fermeture temporaire de plusieurs fermes de minage de cryptomonnaies et a plongé plusieurs ménages dans le noir en juin, le Texas continuerait de vendre de l'énergie bon marché. Dans le monde de l'extraction de cryptomonnaies, l'arrêt simultané de tous les ordinateurs pendant plusieurs heures, comme ce fut le cas en juin, ressemble à une catastrophe. Les mineurs sont en effet en concurrence les uns avec les autres dans le monde entier pour générer le code informatique qui permet de produire une seule unité.

Dans le cas du bitcoin, l'algorithme qui régit la production de bitcoins ne permet de produire que 6,25 bitcoins toutes les 10 minutes, parmi les quelque 70 000 mines de cryptomonnaies qui fonctionnent dans le monde. Si vous n'êtes pas en mesure de générer le code, mais que vos rivaux le peuvent, vous n'avez pas de chance. Mais des rapports indiquent que grâce à la manière dont les compagnies d'électricité du Texas traitent les gros consommateurs d'électricité, la grande majorité des fermes de minage de cryptomonnaies ne souffriraient pas des longues pannes d'électricité qu'a subies le Texas au cours de ces derniers mois.

Au contraire, un rapport estime que l'opérateur électrique de l'État, l'Electric Reliability Council of Texas (ERCOT), aurait payé certains d'entre eux, pour avoir accepté de cesser d'acheter de l'électricité dans un contexte de demande accrue. Selon l'un de ces rapports, ce type d'arrangement a contribué à faire de l'État l'un des lieux de prédilection des entrepreneurs en cryptomonnaies en pleine expansion dans le monde entier, malgré les problèmes persistants de pénurie d'électricité. L'une des fermes de minage de cryptomonnaies qui bénéficierait actuellement de ces avantages est l'entreprise Whinstone.

Les propriétaires de Whinstone entreprendraient une expansion de leurs installations à l'extérieur de Rockdale, au Texas. Lorsqu'elle sera pleinement développée, la mine de cryptomonnaies devrait avoir besoin de 750 mégawatts d'électricité, soit suffisamment pour alimenter plus de 150 000 foyers texans en période de pointe. Et il n'y a pas que Whinstone. D'autres fermes de minage de cryptomonnaies veulent s'installer dans la région. Ces dernières feraient partie des fermes qui ont quitté la Chine, celles-ci ayant ordonné aux compagnies d'électricité de ne pas leur vendre de l'électricité à ces entreprises.

La société bit Mining, basée à Shenzhen, a déclaré en mai qu'elle prévoyait d'investir plus de 25 millions de dollars dans un centre de données au Texas, tandis que la société de serveurs bitmain, basée à Pékin, serait déjà en train de moderniser l'ancienne usine d'aluminium située en face de l'installation de Whinstone dans la région de Rockdale. Le rapport indique que le maire de la ville Rockdale, John King, qui est lui-même un mineur de bitcoins avec un rack d'ordinateurs à son domicile, affirme avoir rencontré au moins une autre entreprise intéressée par une implantation dans la région.

Selon Chad Harris, PDG de Whinstone, qui loue des étagères sur son campus pour les serveurs d'autres mineurs de cryptomonnaies, l'entreprise a été contactée par de nombreux autres mineurs. En outre, cela ne se passerait pas seulement près de Rockdale. La société de minage de cryptomonnaies Layer1 Technologies, soutenue par Peter Thiel, aurait ouvert l'année dernière une usine près de Pyote, dans l'ouest du Texas. En février, la société canadienne Argo Blockchain aurait annoncé son intention d'acheter 129 hectares (environ 320 acres) de terrain dans la même région de l'ouest du Texas d'ici un an.

L'on estime que les événements en Chine pourraient rendre l'exploitation minière encore plus rentable pour les fermes du Texas. Selon le service de données sur les bitcoins BTC.com, si la répression des cryptomonnaies en Chine a fait chuter le taux de production de bitcoins dans le monde, la production de nouveaux bitcoins s'est améliorée de 28 % depuis le début du mois de juillet. Les analystes estiment que ce boom est à la fois une source d'inquiétude et une opportunité, selon la perspective que l'on choisit d'adopter. Après son expansion, Whinstone pourrait être capable de créer environ 500 bitcoins par mois.

À la valeur actuelle du bitcoin, soit environ 34 000 dollars, cela représente 17 millions de dollars. Selon certaines critiques, cela explique pourquoi Riot Blockchain, une entreprise cotée en bourse, a payé 80 millions de dollars en mai pour acquérir Whinstone. En sus de cela, l'expansion serait également une entreprise coûteuse. Chaque bâtiment de Whinstone coûte environ 40 millions de dollars à construire. Pourtant, Whinstone est optimiste quant à son avenir au Texas. Plusieurs rapports estiment que l'État offre une myriade de conditions idéales pour l'exploitation minière.

Tout d'abord, il dispose d'un paysage électrique déréglementé qui permet aux clients de choisir leur fournisseur. Il offre souvent des prix de l'énergie parmi les plus bas du pays. Et cette région aride, connue pour ses activités pétrolières et gazières, est le premier producteur d'énergie du pays. Ainsi, les fermes de cryptomonnaies qui ont besoin d'une quantité apparemment infinie d'énergie savent où la trouver. Par ailleurs, lorsque les prix de l'électricité commencent à augmenter en raison d'une demande croissante, des logiciels permettraient aux mineurs d'ajuster leur consommation d'énergie en conséquence.

Le code est interfacé avec les avis en ligne de l'ERCOT, ce qui déclenche la mise hors tension des serveurs en cas de pénurie extrême d'énergie. « Notre problème ici était d'obtenir suffisamment de capital pour construire plus rapidement », a déclaré David Schatz, vice-président des opérations chez Whinstone. « Nous disposions pratiquement d'une source d'énergie inépuisable, alors que d'autres entreprises, nos concurrents, leur problème est de mettre à l'échelle leur puissance », a-t-il ajouté.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

La Chine expulse plus de la moitié des mineurs de bitcoins du monde et un grand nombre d'entre eux pourraient migrer vers le Texas

L'interdiction du bitcoin fait chuter le prix des cartes graphiques de 66 % en Chine, après que la Mongolie intérieure, le Xinjiang et le Sichuan ont mis fin aux opérations minières

Le bitcoin consomme plus d'énergie électrique par an que l'Argentine tout entière, suggère une analyse de l'université de Cambridge : peut-il faire oublier cette tare en s'imposant comme monnaie ?

L'investisseur milliardaire Ray Dalio déclare qu'il y a de fortes chances que les États-Unis interdisent complètement le bitcoin, comme ils ont interdit l'or il y a près de 100 ans

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 14:50
Quid de la consommation d'eau des datacenters ? J'avais lu ici il y a quelque temps que les habitants des régions arides luttaient contre l'installation de datacenters justement à cause de ça.
2  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 19:38
Tout cela c'est de la spéculation sur un truc qui "n'apporte rien". On a une sorte de chaîne de Ponzi, les premiers qui ont mis des billes dans le Bitcoin ont fait x100 voire plus, par contre ceux qui vont arriver "trop tard" ben ils vont faire -90% à la fin.

Le pire est que l'on sacrifie des ressources pour cela.
0  0 
Avatar de mith06
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/07/2021 à 9:52
Preuve de travail => Centralisation géographique
0  0