IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les batteries de l'AirPod d'Apple sont presque impossibles à remplacer, ce qui montre la nécessité d'une réforme du droit à la réparation,
L'initiative est soutenue par Steve Wozniak

Le , par Bill Fassinou

283PARTAGES

6  0 
Les AirPod, les écouteurs sans fil d'Apple, ont connu un grand succès lors de leur sortie initiale, mais les utilisateurs ont très vite commencé par se plaindre de l'autonomie de ces gadgets et du fait qu'il est presque impossible de remplacer la batterie. Ainsi, des startups comme PodSwap se sont donné pour objectif de faciliter la réparation des AirPod et d'éviter qu'ils ne se retrouvent dans les décharges ou les usines de recyclage. Elles reconnaissent toutefois que cela ne sera pas totalement possible sans des lois sur le droit à la réparation. Steve Wozniak soutient cette idée et estime également qu'il est temps qu'Apple reconnaisse le droit à la réparation.

Apple oblige les utilisateurs à acheter les nouveaux appareils

Apple est sans doute la société qui entretient le plus de secrets autour de ces protocoles de fabrication dans le monde, la plupart de ses écosystèmes phares (iOS, iPadOS, etc.) et appareils (iPhone, iPad, etc.) étant fortement verrouillés. C'est aussi le cas des AirPod, ses écouteurs sans fil très minuscules introduits en 2016. Pour atteindre ce niveau de miniaturisation, Apple a intégré plusieurs puces, microphones et haut-parleurs dans chaque écouteur, qui pèse environ 4 grammes. Sans fil, l'écouteur tire son énergie d'une minuscule batterie cylindrique qui a environ 1 % de la capacité de la batterie d'un iPhone.



Cependant, les batteries au lithium-ion, comme celles utilisées par les AirPod, s'usent au fur et à mesure de leur utilisation. Ainsi, plusieurs rapports sur le sujet indiquent que certains propriétaires ont remarqué qu'au bout de quelques années, les AirPod usagés ne durent plus qu'une heure environ avant de devoir être rechargés, ce qui est une forte baisse par rapport à l'autonomie de quatre à cinq heures qu'ils ont à l'état neuf. Comme chaque AirPod est si petit et si serré dans son boîtier, il est presque impossible de remplacer la batterie usagée. La plupart des gens les jettent et achètent simplement une nouvelle paire.

Le problème de réparation des appareils Apple n'est pas nouveau, les clients de l'entreprise ayant toujours rencontré la même difficulté avec ses produits phares, notamment l'iPhone. En outre, le modèle économique d'Apple dépend fortement de la mise à niveau des clients vers le dernier modèle de ses produits. Lorsqu'Apple a proposé des réparations bon marché de la batterie de son iPhone il y a quelques années, cela a nui aux ventes, car les consommateurs ont pu conserver leur ancien téléphone plus longtemps au lieu de le mettre à niveau. Apple facture également aux clients les réparations et les extensions de garantie.

« Nous concevons nos produits pour qu'ils soient durables afin de minimiser le besoin de réparation », a écrit Apple dans un rapport environnemental en janvier passé. « Mais dans le cas où une réparation est nécessaire, nous pensons que nos clients devraient avoir un accès pratique à des services de réparation sûrs et fiables, afin que leur produit soit de nouveau opérationnel aussi rapidement que possible », a-t-il ajouté. Cependant, il est toujours très difficile de réparer son iPhone ou un autre produit de l'entreprise. Apple va jusqu'à intenter des procès aux réparateurs ne faisant pas partir de son programme de réparation.

En effet, Apple a lancé un programme appelé "Programme de réparation indépendant" qui donne aux ateliers de réparation la possibilité de s'engager dans un processus de certification et de passer un contrat avec Apple afin d'avoir accès aux pièces, outils et manuels authentiques d'Apple. Il a également réduit le prix du remplacement de la batterie des iPhone, et selon iFixit, les modèles récents ont été conçus pour faciliter le remplacement d'une batterie ou d'un écran fissuré. En outre, par rapport à d'autres sociétés d'électronique grand public, Apple dispose d'un vaste réseau existant de magasins et d'ateliers de réparation agréés.

Pourtant, de nombreux produits Apple restent difficiles à réparer à domicile ou en entreprise, sans contact avec Apple. Les consommateurs et les défenseurs des droits des consommateurs ont longtemps dénoncé ces pratiques et de nombreux politiques ont commencé par prêter l'oreille à leurs cris de mécontentement. Ces dernières années, plusieurs projets de loi ont été présentés aux États-Unis, mais les fabricants d'appareils électroniques ont fait pression contre eux et aucun n'a été adopté. En mai, la Federal Trade Commission (FTC) a publié un rapport de 56 pages comportant plusieurs conclusions sur les restrictions en matière de réparation.

Le rapport note, par exemple, que ces restrictions ont orienté les consommateurs vers les réseaux de réparations des fabricants ou vers le remplacement des produits avant la fin de leur vie utile – exactement le problème que rencontrent les utilisateurs avec leurs AirPod. Au Royaume-Uni, de nouvelles mesures ont été introduites pour obliger les fabricants de téléviseurs, de machines à laver et de réfrigérateurs à fournir des pièces de rechange aux consommateurs.

iFixit, une société qui fournit des instructions de démontage et vend des pièces de rechange pour les gadgets, donne aux modèles AirPod une note de zéro sur 10 pour la séparabilité. Selon iFixit, la réparation de ces écouteurs implique des soudures, des pistolets à air chaud et le découpage de la colle – à supposer que les pièces de rechange de la batterie sont même disponibles. De son côté, Apple propose un "service de batterie" à 49 dollars par écouteur pour les AirPod. Mais plusieurs rapports indiquent que fonctionnellement, Apple vous donne simplement une nouvelle paire d'AirPod, et les anciens écouteurs sont recyclés.



Il ne s'agit donc pas d'une réparation, mais d'un remplacement. Et c'est cher. Les AirPod coûtaient à l'origine 159 dollars, donc opter pour le service de batterie coûte plus de la moitié du prix d'une nouvelle paire. Selon une estimation de CounterPoint Research, Apple aurait vendu environ 72,8 millions d'unités d'AirPod en 2020, donc des dizaines de millions de consommateurs seront confrontés au même manque de choix dans les années à venir. À l'heure actuelle, il n'existerait qu'une seule entreprise spécialisée dans le remplacement des batteries des AirPod aux États-Unis. Selon ses dirigeants, l'entreprise n'est pas liée à Apple.

Fondée par Emma Stritzinger et Emily Alpert, PodSwap est une entreprise basée à Miami qui vise à éviter que les AirPod ne se retrouvent dans les décharges. Les deux cofondateurs estiment être la seule entreprise à remplacer les batteries des AirPod, bien que d'autres entreprises "remettent à neuf" les anciens AirPod. La société a été créée après que les fondatrices aient elles-mêmes été confrontées à des AirPod mourants et qu'ils aient pensé que les mettre à niveau ou les remplacer serait du gaspillage. PodSwap facture le changement de batterie à 59 dollars et à un mode de réparation un peu particulier.

En effet, pour remplacer les batteries de vos AirPod chez PodSwap, vous devez vous rendre sur son site et payer les 59 dollars. Vous recevrez quelques jours plus tard une paire d'AirPod de remplacement avec de nouvelles batteries. Il s'agit d'une paire d'AirPod dont les batteries ont déjà été remplacées. Avec ces nouveaux AirPod, PodSwap inclut une boîte et une étiquette de retour. C'est pour récupérer vos anciens AirPod. À la réception, PodSwap nettoie et désinfecte votre ancienne paire d'AirPod, installe de nouvelles batteries et les envoie à la prochaine personne qui souhaite changer les batteries de ses anciens AirPod.

Mais PodSwap est confronté à de nombreux défis qui montrent pourquoi les défenseurs de la réparation veulent de nouvelles règles. Alpert estime que la conception de l'AirPod fait qu'il est difficile pour les ateliers de réparation ou les entreprises comme la leur d'effectuer un grand nombre de remplacements de piles. Le processus de PodSwap utiliserait à la fois la robotique et le travail manuel. « Le processus a été développé par essais et erreurs et un grand nombre d'unités ont été sacrifiées, mais finalement recyclées. L'un des principaux défis que nous avons dû relever était de surmonter le caractère unique de ce produit. Chaque AirPod est assemblé avec de légères différences, ce qui rend le démontage complexe », a expliqué Alpert.

Le combat pour obliger les fabricants d'appareils électroniques à reconnaître et respecter scrupuleusement le droit à la réparation s'est intensifié lors de ces dernières années. La semaine dernière, l'administration Biden a ordonné à la FTC de rédiger de nouvelles réglementations visant à limiter la capacité des fabricants à entraver les réparations indépendantes ou par des bricoleurs, dans le cadre d'un ambitieux décret. Les nouvelles règles de réparation n'ont pas encore été rédigées. La FTC n'a pas dit ce qu'elle comptait faire, mais les défenseurs de la réparation veulent quelques changements politiques clés, comme le détaille son rapport de mai.

« Les entreprises technologiques et d'autres entreprises imposent des restrictions sur les réparations par elles-mêmes et par des tiers, rendant les réparations plus coûteuses et plus longues, par exemple en restreignant la distribution de pièces, de diagnostics et d'outils de réparation », a écrit la Maison Blanche dans une fiche d'information sur le décret vendredi. La déclaration de la Maison Blanche comportait un lien vers un article sur la réparation des produits Apple. Ce dernier a refusé de commenter le décret. La Maison Blanche veut que les entreprises soient tenues de mettre à disposition des pièces de rechange officielles.

Elle veut avoir accès aux outils qui pourraient faciliter les réparations sans qu'il soit nécessaire de faire de la rétro-ingénierie sur les outils ou les pièces eux-mêmes. Et enfin, elle veut que les produits soient conçus pour avoir une durée de vie plus longue. Apple n'est pas la seule entreprise qui serait affectée par ces politiques. Une grande partie de la pression récente concerne les entreprises d'appareils médicaux et les fabricants de tracteurs. Mais étant donné l'omniprésence d'Apple, l'entreprise est devenue un enfant-vedette pour la réparation, notamment parce qu'elle promeut ses efforts environnementaux comme une valeur d'entreprise.

Le cofondateur d'Apple, Steve Wozniak, s'est exprimé sur la question lors d'une récente apparition sur Caméo, un site Web qui permet aux fans de payer des célébrités pour des messages vidéo. Dans un message adressé à Louis Rossmann, une personnalité de YouTube et un défenseur du droit à la réparation, Wozniak a déclaré qu'il était "totalement favorable" à la cause – qui donne aux consommateurs le droit et les informations nécessaires pour réparer leurs propres appareils – et quelque peu "émotionnellement" affecté par celle-ci. « Je fais beaucoup de Caméo, mais celui-ci m'a vraiment touché », a-t-il déclaré dans la vidéo de neuf minutes.

« Nous n'aurions pas eu d'Apple si je n'avais pas grandi dans un monde technologique très ouvert », a-t-il ajouté. Wozniak a raconté comment il avait appris à construire et à modifier ses propres appareils dès son plus jeune âge, notamment avec une licence de radioamateur à 10 ans.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous que le droit à la réparation nuirait à Apple ?
Avez-vous déjà été confronté au problème de rechange de batterie avec un appareil Apple ?
Connaissez-vous d'autres entreprises spécialisées dans la réparation des AirPod ? Comment procèdent-elles ?

Voir aussi

27 lois sur le "droit de réparation" ont été proposées cette année, mais des géants comme Apple ont fait en sorte qu'aucune ne soit adoptée jusqu'à présent

Le Parlement européen vote le "droit de réparation" afin de soutenir la réparation des téléphones, tablettes et ordinateurs portables

« Digital Fair Repair Act », un projet de loi portant sur le droit à la réparation des appareils électroniques voté par le Sénat de New York

Droit à la réparation : Apple relance ses poursuites contre le propriétaire indépendant d'un atelier de réparation, malgré sa défaite l'année dernière

Droit à la réparation : Apple remporte son combat contre le propriétaire d'un atelier indépendant de réparation, après trois ans de bataille juridique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !