IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le géant chinois des médias sociaux WeChat supprimerait les comptes des personnes non hétérosexuelles (LGBT)
Dans le cadre d'une nouvelle mesure de répression

Le , par Bill Fassinou

243PARTAGES

7  0 
Quelques jours après qu'Apple a été accusé de censurer les applications mobiles de la communauté LGBTQ+, le chinois WeChat fait l'objet d'allégations selon lesquelles il aurait supprimé des comptes sur des sujets LGBT gérés par des étudiants universitaires et des groupes non gouvernementaux. Ces allégations ont suscité des cris de colère dans l'industrie et des inquiétudes quant au fait que le Parti communiste au pouvoir renforce son contrôle sur le contenu gay et lesbien. Pékin obligerait Apple à censurer les applications de la communauté LGBTQ+ chinoise et WeChat à fermer leurs comptes de médias sociaux.

Pékin aurait enclenché une répression contre la communauté LGBT

Récemment, WeChat, une plateforme de médias sociaux appartenant au géant chinois de la technologie Tencent, se serait mis à supprimer des comptes LGBT gérés par des étudiants universitaires. Selon la fondatrice d'un groupe LGBT, qui a demandé à ne pas être identifiée par crainte d'éventuelles représailles officielles, le site a informé les titulaires des comptes qu'ils avaient enfreint les règles relatives à l'information sur Internet, sans donner plus de détail. Elle a déclaré que des dizaines de comptes avaient été fermés vers 22 heures mardi. Elle n'a toutefois pas précisé si cette mesure avait été ordonnée par les autorités chinoises.



Cependant, les critiques indiquent que cette mesure de modération de WeChat intervient alors que le parti au pouvoir renforce les contrôles politiques et tente de réduire au silence les groupes qui pourraient critiquer son régime. En effet, selon des rapports sur le sujet, le Parti communiste chinois (PCC) a dépénalisé l'homosexualité en 1997, mais les gays, lesbiennes, bisexuels, transsexuels et autres minorités sexuelles sont toujours victimes de discrimination. Bien que ces questions fassent l'objet d'un plus grand débat public, certaines activités LGBT seraient bloquées par les autorités. Cette nouvelle mesure pourrait restreindre davantage leur liberté d'expression.

Les membres de plusieurs groupes LGBT ont déclaré que l'accès à leurs comptes avait été bloqué mardi en fin de journée et qu'ils avaient ensuite découvert que tout leur contenu avait été supprimé. « Beaucoup d'entre nous ont souffert en même temps », a déclaré le gestionnaire de compte d'un groupe qui a refusé d'être identifié en raison de la sensibilité de la question. « Ils nous ont censurés sans aucun avertissement. Nous avons tous été anéantis », a-t-il ajouté. Il a déclaré que les responsables universitaires ont demandé aux étudiants, il y a deux mois, de fermer les groupes LGBT sur les médias sociaux.

Ils leur auraient également refusé de mentionner le nom de leur école. Le gestionnaire a ajouté que les universités de la province orientale de Jiangsu ont reçu l'ordre des autorités d'enquêter sur les groupes de défense des droits des femmes et des minorités sexuelles afin de "maintenir la stabilité". Les tentatives pour accéder à certains comptes se sont heurtées à une notification de WeChat indiquant que les groupes "avaient violé les réglementations sur la gestion des comptes offrant un service d'information publique sur l'Internet chinois". La Chine compterait environ 70 millions de personnes LGBT, soit environ 5 % de la population.

D'autres comptes n'apparaissaient tout simplement pas dans les résultats de recherche. WeChat n'a pas répondu aux demandes de commentaires. L'homosexualité était considérée comme un trouble mental en Chine jusqu'en 2001, date à laquelle elle est devenue légale. Toutefois, cette année, un tribunal a confirmé la description de l'homosexualité par une université comme étant un "trouble psychologique".

La situation soulève des inquiétudes partout dans le monde

La communauté LGBT chinoise se serait heurtée à plusieurs reprises à la censure. L'on estime que l'administration chinoise du cyberespace s'est récemment engagée à nettoyer l'Internet pour protéger les mineurs et à sévir contre les groupes de médias sociaux considérés comme de "mauvaise influence". « Les autorités ont resserré l'espace disponible pour la défense des LGBT et la société civile en général. Il s'agit d'un nouveau tour de vis », a déclaré Darius Longarino, chargé de recherche au Paul Tsai's China Center de la faculté de droit de Yale, qui s'intéresse aux droits des LGBT et à l'égalité des sexes.

Selon trois sources ayant connaissance de l'affaire, la loyauté des groupes universitaires LGBT envers le gouvernement et le parti communiste aurait été discutée lors d'une réunion en mai entre des groupes d'étudiants et des représentants universitaires de la Ligue de la jeunesse communiste – un département en charge des affaires étudiantes dirigé par le parti communiste chinois. Les sources ont refusé d'être identifiées ou de dire dans quelles universités les réunions ont eu lieu, mais elles ont déclaré que les groupes d'étudiants LGBT ont été interrogés pour savoir s'ils étaient anti-Parti ou anti-Chine.

Ils auraient également répondu à la question demandant si certains de leurs fonds provenaient de l'étranger. « Nous avons expliqué que notre travail d'éducation LGBT ne concernait que le campus. Après notre réunion en mai, nous avons été démantelés », a déclaré un étudiant. En Chine, traditionnellement, les groupes d'étudiants LGBT n'obtiendraient pas le soutien des autorités universitaires dans leur travail de sensibilisation de la communauté, même s'ils ne sont pas carrément interdits. Par ailleurs, le département d'État américain a déclaré mercredi qu'il était préoccupé par la situation en Chine.

Les autorités américaines craignent en effet une répression du contenu gay en ligne. Le porte-parole du département d'État, Ned Price, a déclaré que le département était au courant de la censure des comptes LGBT par WeChat. Il a déclaré lors d'un point de presse régulier : « Nous sommes préoccupés par le fait que (la Chine) a restreint les comptes de médias sociaux de groupes d'étudiants et d'ONG LGBTQI Plus qui ne faisaient qu'exprimer leurs points de vue, exerçant leur droit à la liberté d'expression et à la liberté de parole ». Les autorités européennes ne sont pas exprimées pour l'instant.

Cependant, plusieurs médias européens dénoncent une nouvelle vague de répression contre la communauté LGBT et s'inquiètent des dangers que cela représente pour la liberté d'expression. D'autres s'indignent de la situation et appellent à la protestation.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Apple permettrait la censure des applications destinées aux personnes non hétérosexuelles (LGBTQ+) dans 152 pays, selon un nouveau rapport

Wikipédia : un nouveau code de conduite pour lutter contre ce que la firme qualifie de « comportement toxique », observé chez certains bénévoles

Zoom cède à la censure en Chine, et travaille sur une nouvelle fonctionnalité qui aidera Pékin à cibler les utilisateurs chinois

La Chine bloque désormais tout le trafic HTTPS chiffré qui utilise TLS 1.3 et ESNI, grâce à une mise à jour de son outil national de censure, le Grand Pare-feu, d'après un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 14:11

J'ai le sentiment qu'il y a deux écoles, des gens qui sont vraiment LGBT et qui vivent vraiment ou peuvent vraiment mal vivre certaine chose de notre société, et d'autres, qui ont entre 15 et 30 ans, les cheveux violets, aucuns objectifs dans la vie et qui vivent avec un mac book sur les genoux au starbuck du coin et qui ont fait de ça leur cheval de bataille sur les réseaux. Je durcit le trait mais c'est mon impression.
D'une certain façon je m'y retrouve dans ce que tu dis, en revanche, je tiens à signaler que pour moi il y a aussi des jeunes 15-30ans paumés qui font la politique de droite /de gauche / la religion / l'anti LGBT / le racisme leur cheval de bataille sur les réseaux. Certain sont censurés plus que d'autres définitivement, et il est clair que censurés toute forme d’extrémisme de façon plus neutre ferait beaucoup de bien aux réseaux.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 8:42
Citation Envoyé par Mat2gnay Voir le message
Ne pas prendre un marché parce qu'il n'est pas compatible avec les droits de l'homme, c'est ce qu'on appelle l'éthique.
Les grosses entreprises préfèrent l'argent aux droits de l'homme.
3  0 
Avatar de Jules34
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 13:19
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Les application LGBT nous sont imposées?
Il est vrai que je suis peu consommateur l'applications mais je n'en ai jamais croisé des LGBT.
Une minorité (perdu) qui change de genre tous les trois jours?
Je connais 3 transgenres (un collègue, un ami et un coéquipier) et trois jours semble être le temps minimum qu'il faut pour remplir le moindre document pour chaque étape de la transition donc je doute fort que les transgenres changent tous les trois jours surtout si l'argument derrière est South Park.
Chaque étape à l'air d'un calvaire fait pour te dissuader de continuer, raison pour laquelle les détransitions existent et certains ou certaines renoncent à certaines étapes.
Existe t il des cas d'abus? Certainement, à ma connaissance il y a eu quelques cas dans le sport de trolls qui se dont déclarés femme avant une épreuve et se sont redéclaré homme après.

Il est aussi vrai que les gens que je connais ne sont pas les intégristes qui crient à tue tête sur les réseaux sociaux dès qu'on oublie de penser à eux.
Excuse moi, j'aurais du faire un distinguo important avant de dire ça,

J'ai le sentiment qu'il y a deux écoles, des gens qui sont vraiment LGBT et qui vivent vraiment ou peuvent vraiment mal vivre certaine chose de notre société, et d'autres, qui ont entre 15 et 30 ans, les cheveux violets, aucuns objectifs dans la vie et qui vivent avec un mac book sur les genoux au starbuck du coin et qui ont fait de ça leur cheval de bataille sur les réseaux. Je durcit le trait mais c'est mon impression.
3  2 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/07/2021 à 11:53
Citation Envoyé par Jeff_67 Voir le message
Il m'est d'avis qu'il s'agit d'une énième fake news propagée par quelque groupe d'influence à la solde des USA. La source primaire de cet dépêche est Reuters. Elle a ensuite été relayée par la BBC et CNN dont la sinophobie est plus qu'assumée.
https://www.adfontesmedia.com/

D'après ce graphe Reuteurs est parmis les journaux les plus cleans en termes d'actualités, car il se contente de se concentrer sur les faits et pas des opinions.

Rien en nous dis en revanche s'ils ont pu réellement vérifier l'info.
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 17:33
Si le pays s'appelle Chine : C'est "normal".
0  0 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/07/2021 à 17:26
Beaucoup de conditionnel dans ce texte.
Et heureusement, car lorsqu'il n'y en a pas, c'est plutôt baroque !
On y apprend par exemple que l'homosexualité est dépénalisée depuis 1997 puis qu'elle est légale depuis 2001.
0  0 
Avatar de Mat2gnay
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 12/07/2021 à 19:10
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Même s'il y a eu un projet en ce sens, Google n'a jamais fait un moteur de recherche chinois et donc n'existe pas en Chine sur ce marché. Imaginez le manque à gagner à ne pas censurer Tian an men et les Ouïghours.
Ne pas prendre un marché parce qu'il n'est pas compatible avec les droits de l'homme, c'est ce qu'on appelle l'éthique. Et que les multinationales jouent le jeux des dictatures n'a rien de "normal". Ensuite, si les gouvernement autocratiques bloquent les téléchargements des applications,à ce moment, c'est de leur responsabilité.
Par exemple c'est le gouvernement chinois qui censure les réseaux sociaux et leur en ont substitué d'autres. Le résultat c'est qu'il est possible pour beaucoup de monde avec un minimum de culture informatique d'accéder aux médias censurés. Est-ce que l'auto-censure volontaire que pourraient exercée ces médias donneraient le même résultat?
0  0 
Avatar de Kelfo
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 16:31
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message

J'ai le sentiment qu'il y a deux écoles, des gens qui sont vraiment LGBT et qui vivent vraiment ou peuvent vraiment mal vivre certaine chose de notre société, et d'autres, qui ont entre 15 et 30 ans, les cheveux violets, aucuns objectifs dans la vie et qui vivent avec un mac book sur les genoux au starbuck du coin et qui ont fait de ça leur cheval de bataille sur les réseaux. Je durcit le trait mais c'est mon impression.
Haha donc clairement ce qui te choque c'est de voir une personne avec les cheveux bleues dans la rue avec un macbook posée dans un starbuck, par contre toi tu peux le faire y'a aucun soucis. Nan le pire dans tout ça c'est que tu met ton commentaire sous une actu où on te dit que les LGBT sont ciblés et surveillés en Chine. Mais ça j'imagine que t'en a rien à foutre car c'est pas ton problème, t'es pas LGBT et tu vis pas en Chine, la belle vie n'est ce pas ?

Si tu penses que les personnes aux cheveux bleues ne sont pas légitimes alors que fait tu pour aider les autres, ceux que tu penses sincère dans leurs démarches mais vivent des inégalités dans notre société ? Rien ? C'est fou ça m'étonne tellement pas..
1  2 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 16:52
Il m'est d'avis qu'il s'agit d'une énième fake news propagée par quelque groupe d'influence à la solde des USA. La source primaire de cet dépêche est Reuters. Elle a ensuite été relayée par la BBC et CNN dont la sinophobie est plus qu'assumée.
3  4