IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement français veut élaborer un plan d'action pour l'arrivée de la 6G
Et prévoit pour cela jusqu'à 1,7 milliard d'euros d'investissement d'ici 2025

Le , par Bill Fassinou

164PARTAGES

15  0 
Alors que le déploiement de la 5G continue en France, et devrait se poursuivre pendant la majeure partie de cette décennie, le gouvernement français se projette plus loin dans le futur. Paris a commencé à élaborer une stratégie devant lui permettre de se doter des infrastructures nécessaires pour accueillir les futures technologies de réseaux de télécommunications, notamment la 6G. L'Élysée prévoit de mobiliser jusqu'à 1,7 milliard d'euros d'ici les cinq prochaines années pour non seulement accélérer le déploiement de la 5G, mais aussi pour financer les projets industriels et la recherche sur la 6G.

En attendant les rapports sur l'état du déploiement de la 5G dans le monde, certains experts affirment pour le moment que rares sont les pays qui ont déjà atteint un taux de déploiement de 50 % pour la nouvelle norme. Cependant, les travaux sur l'élaboration de la sixième génération des standards pour la téléphonie mobile sont déjà en cours à plusieurs endroits dans le monde. L'on estime même que la Chine a déjà lancé un satellite 6G, alors que l'on ignore encore ce qu'est la technologie 6G et à quoi elle pourrait ressembler. La Corée du Nord quant à elle prévoit de lancer un projet pilote pour la 6G en 2026.



En France, le gouvernement ambitionne également de figurer parmi les premiers acteurs qui embrasseront cette technologie du futur et a commencé à jeter les bases de son projet. Le gouvernement français a annoncé lors d'un communiqué de presse mardi vouloir élaborer un plan d’action pour accélérer le déploiement de la 5G et préparer l'arrivée de la 6G. « Cette stratégie vise à positionner la France sur un marché essentiel pour notre autonomie stratégique, la maîtrise et la sécurité de nos infrastructures de télécommunication », a-t-il déclaré. La stratégie devrait être pilotée par la Direction générale des entreprises.

« La 6G est encore prospective. Cependant, s’il y a des équipementiers, des startups ou des laboratoires de recherche européens ou français qui souhaitent investiguer la question, il faut que les choses puissent être faites. On voit que les positions se prennent extrêmement tôt, que les standards se définissent extrêmement tôt. Il faut donc que la France et l’Europe puissent être au rendez-vous pour l'arrivée de la 6G », a expliqué mardi le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O. Le gouvernement réunira les fonds nécessaires au cours des quatre prochaines années.

Dans un premier temps, le gouvernement français prévoit de mobiliser 480 millions d’euros de financements publics pour soutenir des projets prioritaires d’ici 2022, et vise jusqu’à 735 millions de financements publics d’ici 2025. Selon ses prévisions, ces capitaux, en plus des financements privés, devraient permettre de mobiliser jusqu'à 1,7 milliard d’investissements d’ici 2025. En outre, ce plan d'action devrait permettre de créer jusqu’à 20 000 nouveaux emplois d'ici 2025 et accompagner la croissance du marché français de la 5G tout en visant un chiffre d’affaires de 15 milliards d’euros à l'horizon 2025.

Ensuite, le communiqué de presse indique que la stratégie de l'exécutif repose sur quatre axes : le soutien au développement des cas d'utilisation de la 5G au profit des territoires et de l’industrie ; le développement de solutions françaises sur les réseaux télécoms ; la consolidation des forces de recherche et développement sur les futures technologies de réseaux, et le renforcement de l’offre de formation. Le plan devrait commencer à être déroulé cette année, notamment par le lancement d'une mission sur la 5G industrielle en septembre pour inciter les acteurs de l’écosystème à se saisir des opportunités offertes par la 5G.

« La personnalité qui pilotera cette mission sera annoncée en septembre. La mission aura pour objectif d’identifier les actions concrètes pouvant être mises en œuvre pour accompagner les verticales industrielles françaises dans l’émergence et le déploiement de services innovants sur la 5G », explique le communiqué. Certains chantiers faisant partie du plan d'action du gouvernement français ont été déjà lancés. En premier lieu, il y a l’appel à projets visant à soutenir le développement d’applications innovantes de la 5G lancé en septembre 2020, qui aurait déjà permis de soutenir 18 projets pour un total de 260 millions d’euros d’investissements.

En second lieu, il y a l’Appel à manifestation d’intérêt « Solutions souveraines pour les réseaux de télécommunications », ouvert depuis le 16 février 2021, et qui a été prolongé jusqu’à mi-décembre 2021. Cette initiative devrait permettre d'identifier les projets qui pourront être soutenus dans le cadre de la stratégie d’accélération. Par ailleurs, l'on estime que même si les intentions du gouvernement français sont louables, il n'en est pas moins que cela reste inférieur aux efforts de la Chine et des États-Unis dans le domaine. Les deux pays sont engagés dans une lutte acharnée pour tenter de dominer ce marché très prometteur.

« La Chine a pris une longueur d'avance sur le reste du monde en matière de développement de brevets relatifs aux réseaux mobiles 6G », ont déclaré les responsables chinois en avril dernier. Outre les informations sur un satellite 6G qu'il aurait lancé en décembre dernier, l'Empire du Milieu n'a toutefois pas encore dévoilé le montant qu'il prévoit investir dans ses recherches. Sur ce point, les États-Unis et le Japon se sont montrés plus bavards que leur rival. Ensemble, les deux pays prévoient d'investir 4,5 milliards de dollars pour renforcer la compétitivité dans le domaine numérique.

Selon ces derniers, l'investissement est destiné à la recherche, le développement, les essais et le déploiement de réseaux sécurisés et de technologies de l’information et de la communication avancées, notamment la 5G et les réseaux mobiles de nouvelle génération 6G. À l'échelle de l'Union européenne, même si la Commission a récemment décidé d'harmoniser l'utilisation de la bande des 6 GHz pour les réseaux sans fil dans l'UE (le Wi-Fi 6E), aucune initiative visant à préparer l'arrivée de la technologie 6G n'a encore été entreprise.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Peut-on déjà parler de la 6G alors que la 5G a à peine commencé à être déployée ?
Pensez-vous que les 1,7 milliard d'investissements suffiront à la France pour financer son plan d'action ?

Voir aussi

La Chine a lancé le premier satellite 6G au monde, alors que nous ne savons même pas encore ce qu'est la technologie 6G

La 6G serait 100 fois plus rapide que la 5G, des universitaires présentent déjà une puce capable de transmettre des données à une vitesse de 11 gigabits par seconde

La Corée du Sud va lancer un projet pilote 6G en 2026, le pays devrait dépenser environ 169 millions de dollars sur une période de cinq ans pour développer cette technologie

Wi-Fi 6E : l'Europe s'ouvre au nouveau Wi-Fi plus rapide et plus performant, les États membres de l'UE doivent mettre à jour leurs fréquences d'ici le 1er décembre

La Chine prétend avoir pris une longueur d'avance sur la 6G grâce à un portefeuille de brevets colossal, sur 38 000 travaux pertinents, 35 % proviendraient de Chine, selon le CNIPA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 11:53
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
[B][SIZE=4] Selon ses prévisions, ces capitaux, en plus des financements privés, devraient permettre de mobiliser jusqu'à 1,7 milliard d’investissements d’ici 2025. En outre, ce plan d'action devrait permettre de créer jusqu’à 20 000 nouveaux emplois d'ici 2025 et

Calcul rapide :
1700000000 / 20000 = 85k€/Personnes/5ans => 17k€/personnes/an. (investissement matériel compris)

Conclusions :
- Soit le gouvernement pense créer que des smicards temps partiel dans de la R&D, auquel cas c'est très étrange.
- Soit le gouvernement estime que les "financements privéé" feront la différence, Auquel cas c'est utopiste (pour ne pas dire mensonger) vu les résultat du CICE.

Heureusement qu'ils disent "jusqu'à", comme ça, on ne pourra rien leur reprocher....

Moins cyniquement, c'est une bonne initiative, mais l'investissement dans 10 boites différentes (pas forcément française en plus) dont 9 (voire 10) feront faillites sur ce sujet, c'est gaspiller de l'argent public.
Je sais que je fantasme toujours sur la reproduction des 2 (seuls) sucés industriels européens Airbus et Ariane, mais si ces 1,7 milliards allaient dans une seule boite avec juste 1000 emplois à la clef, on aurait sans doute plus de résultat sur ce domaine...
Car il ne faut pas se mentir, ce n'est pas la recherche sur la 6G qui va régler le chômage de masse, ce n'est pas l'enjeu. l'enjeu c'est l'indépendance technologique dans nos méthodes de communications.
8  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 12:07
Peut-on déjà parler de la 6G alors que la 5G a à peine commencé à être déployée ?
Bien sûr. Même la 7G.
Fin 1990, IBM largué sur le PC perso abandonne le secteur et se concentre sur le secteur pro (faut bien que l'argent rentre!), mais surtout, sur la recherche dans les ordinateurs quantiques. Maintenant ils sont passé de boite à semi largué à pionière dans le domaine et parfaitement pertinente sur le sujet.
Mais ça, c'était un plan sur 15 ans. C'est dut pour des politiciens de voir plus loin que la prochaine élection...
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 15:37
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
l'enjeu c'est l'indépendance technologique dans nos méthodes de communications.
Heu, pour Macron et cie, l'enjeu, c'est de trouver des moyens d'enrichir les plus riches avec de l'argent public.
Là, il a trouvé un filon.
4  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 16:10


j'espere que le plan va se derouler sans accroc
4  0 
Avatar de Ecasla
Membre actif https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 8:34
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Je n'ai pas encore lu les commentaires, mais je sens déjà les grincheux et rabats-joie se lamenter.
Bien sûr qu'opérationnellement on doit et peut mieux faire sur le déploiement de la fibre et de la 4G, mais c'est selon moi une excellente chose d'anticiper et de se projeter à plus long terme.
Cela démontre enfin une vision et une ambition industrielle et technologique à moyen et long terme. Sauf à vouloir délaisser toute innovation aux USA et à l'Asie.
Arrêtons de voir petit et réjouissons-nous des initiatives technologiques, surtout dans un tel forum.
Je pense que personne ici n'est fondamentalement contre la 5G en tant que technologie. Et ce sera pareil pour la 6G.
Par contre, c'est dans sa mise en pratique, comment elle est vendue, à qui, les fonctionnalités attendues, son coût et sa durée de vie qui font débat.

Pourquoi parler de 6G alors que la 5G n'est pas encore vraiment déployée ?
Pourquoi investir dans la 5G si on prévoit un plan massif pour la 6G ?

Je nous pense un public logique et cohérent, et je n'ai pas de réponse logique et cohérente à apporter à ces deux questions. Sauf, comme l'on dit d'autres avant moi, c'est pour enrichir les copains avec l'argent du contribuable.
3  0 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 17:28
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne comprend pas ce délire de subventionner des projets.
Normalement c'est aux entreprises de se démerder à trouver de l'argent.
Ça c'est parce que tu es de bonne foi et que tu essayes de trouver une logique qui va dans le sens du bien commun. Si tu lis le commentaire de Jon Shanow, tu verras que tout est logique: le but c'est d'enrichir les petits copains, comme à chaque fois. Jamais ta petite entreprise ne sera subventionnée sauf si tu fais ami-ami avec ces gens là...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ils délirent complétement. Jamais ça ne créera autant d'emplois.
Oui mais ça ils s'en moquent complètement. Par contre comme c'est de l'argent public et donc de l'argent des contribuables, il faut trouver une communication officielle/marketing qui passe bien pour justifier son utilisation.
2  0 
Avatar de Ecasla
Membre actif https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 10:30
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est le fonctionnement du capitalisme, les progrès technologique sont un prétexte pour pousser à la consommation.
Ça se passe un peu près comme ça :
- 2000 : 3G
- 2010 : 4G
- 2020 : 5G
- 2030 : 6G
Tous les 10 ans il faut installer des nouvelles antennes, les consommateurs ont la possibilité de se mettre à jour en changeant de smartphone et d'abonnement.
Une fois que la couverture commence à être bonne, une nouvelle norme arrive
Il y a une énorme différence entre proposer un nouveau produit à des consommateurs et dépenser l'argent du contribuable dans des projets privés.
Si les antennes 5G étaient financées à 100% par les entreprises télécom sous contrôle de l'Etat, le débat ne serait pas le même.

De plus, l'exemple des dates ne colle pas. Pour le passage à la 4G, un bon nombre d'antennes 2G ont pu être réutilisées.
Ce n'est absolument pas le cas pour le 5G, de toutes nouvelles antennes sont nécessaires. Surtout que la zone d'effet des antennes 5G est bien moindre que pour la 3G et la 4G...
2  0 
Avatar de BleAcheD
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 15:04
A quand un plan d'action pour la 4G ?
Je vais avoir 2G de différence avec les Parisiens bientôt
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/07/2021 à 13:08
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Peut-on déjà parler de la 6G alors que la 5G a à peine commencé à être déployée ?
Ben ouais parce que la course a déjà commencé, c'est écrit là :
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Par ailleurs, l'on estime que même si les intentions du gouvernement français sont louables, il n'en est pas moins que cela reste inférieur aux efforts de la Chine et des États-Unis dans le domaine. Les deux pays sont engagés dans une lutte acharnée pour tenter de dominer ce marché très prometteur.
La Chine, les USA, le Japon font déjà la course.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Pensez-vous que les 1,7 milliard d'investissements suffiront à la France pour financer son plan d'action ?
Je ne comprend pas ce délire de subventionner des projets.
Normalement c'est aux entreprises de se démerder à trouver de l'argent.
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Dans un premier temps, le gouvernement français prévoit de mobiliser 480 millions d’euros de financements publics pour soutenir des projets prioritaires d’ici 2022, et vise jusqu’à 735 millions de financements publics d’ici 2025.
Je trouve que cet argent aurait pu être mieux utilisé.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
En outre, ce plan d'action devrait permettre de créer jusqu’à 20 000 nouveaux emplois d'ici 2025 et accompagner la croissance du marché français de la 5G tout en visant un chiffre d’affaires de 15 milliards d’euros à l'horizon 2025.
Ils délirent complétement. Jamais ça ne créera autant d'emplois.
0  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 8:11
Je n'ai pas encore lu les commentaires, mais je sens déjà les grincheux et rabats-joie se lamenter.
Bien sûr qu'opérationnellement on doit et peut mieux faire sur le déploiement de la fibre et de la 4G, mais c'est selon moi une excellente chose d'anticiper et de se projeter à plus long terme.
Cela démontre enfin une vision et une ambition industrielle et technologique à moyen et long terme. Sauf à vouloir délaisser toute innovation aux USA et à l'Asie.
Arrêtons de voir petit et réjouissons-nous des initiatives technologiques, surtout dans un tel forum.
0  0