IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple permettrait la censure des applications destinées aux personnes non hétérosexuelles (LGBTQ+) dans 152 pays
Selon un nouveau rapport

Le , par Bill Fassinou

256PARTAGES

18  0 
Apple fait face à des allégations l'accusant de participer à la censure des communautés LGBTQ+ dans 152 pays dans le monde. Les auteurs du rapport, le groupe de pression Fight for the Future et l'association GreatFire allèguent qu'Apple use de son monopole sur l'App Store pour permettre aux gouvernements de réprimer les contenus LGBTQ+. Cette censure concernerait plus de 50 applications (weBelong – Find Your Community, Hinge : Dating & Relationships,etc.), l'Arabie saoudite (28 applications) et la Chine (27 applications) ayant les App Stores qui comptent le plus d'applications LGBTQ+ indisponibles.

« Apple déploie des drapeaux arc-en-ciel sur l'ensemble de ses opérations marketing aux États-Unis, mais pendant ce temps, il aide activement les gouvernements du monde entier à isoler, réduire au silence et opprimer les personnes LGBTQ+ », a déclaré Evan Greer (elle/il), directeur de Fight for the Future, musicien et écrivain transgenre basé à Boston. La nouvelle étude conjointe du groupe de pression américain Fight for the Future et du groupe chinois GreatFire, qui surveille la censure en Chine, montre que les décisions d'Apple dans ces pays permettent la censure gouvernementale des contenus LGBTQ+.



L'enquête a révélé qu'Apple a permis la censure gouvernementale des contenus LGBTQ+, soit 1 377 cas documentés de restrictions d'accès aux applications, dans près de 152 App Stores à travers le monde. En outre, au moins 50 applications LGBTQ+, dont la majorité des plus populaires, seraient actuellement indisponibles dans un ou plusieurs App Stores. Selon le rapport, la plupart des App Stores où le plus grand nombre d'applications sont bloquées coïncident avec des pays déjà en bas de la liste des droits de l'homme pour la communauté queer.

« Apple peut prétendre que le blocage d'applications où les personnes LGBTQ+ peuvent trouver une communauté et une sécurité n'est que le 'coût des affaires' dans les pays répressifs, mais le fait est que le monopole draconien de l'App Store d'Apple – en particulier sa décision d'empêcher les utilisateurs d'installer des applications du Web ouvert pour maintenir le contrôle et les profits – rend cette discrimination et cette censure possibles », a ajouté Greer. En Malaisie, pays où le gouvernement criminalise l'homosexualité, le rapport note que seulement 7 applications LGBTQ+ ont été retirées de son App Store.

En revanche, au Niger et en Corée du Sud, où les gouvernements ont légalisé l'homosexualité, les App Stores figurent dans le top 10 des applications LGBTQ+ les plus censurées. Parmi les autres conclusions importantes, citons :

  • l'Arabie saoudite est l'App Store qui compte le plus d'applications LGBTQ+ indisponibles (28 applications), suivie de la Chine (27) ;
  • 6 des 10 premiers App Store avec du contenu LGBTQ+ censuré se trouvent en Afrique subsaharienne ;
  • parmi les 20 premières applications LGBTQ+ (telles qu'identifiées dans l'App Store américain), 13 sont indisponibles dans un ou plusieurs pays, dont les 3 premières : Grindr, Taimi et OkCupid. La majorité de ces applications les plus populaires ne sont pas disponibles dans plus de 20 pays.


Les applications LGBTQ+ les moins disponibles, au niveau mondial, sont :

  • weBelong – Find Your Community (indisponible dans 144 App Stores) ;
  • Hinge : Dating & Relationships (non disponible dans 135 App Stores) ;
  • #open ENM + Polyamorous Dating (indisponible dans 125 App Stores) ;
  • Qutie – Rencontres LGBT (indisponible dans 115 App Stores) ;
  • Adam4Adam Gay Dating Chat A4A (indisponible dans 80 App Stores).


Le rapport allègue qu'il y a environ un milliard d'utilisateurs d'iPhone dans le monde qui ne peuvent pas choisir les applications à installer sur les téléphones qu'ils possèdent. En 2008, Apple aurait pris la décision sans précédent de limiter les utilisateurs d'iPhone à l'utilisation de logiciels approuvés et distribués par l'App Store. Si un pays exige le retrait d'une application de l'App Store et si Apple s'exécute, il est pratiquement impossible d'installer une application sur un iPhone par un autre mécanisme. Le rapport estime que si Apple, comme Google avec Android, autorisait les installations à partir du Web ouvert, il n'y aurait pas de conflit avec la législation locale.

Mais le rapport allègue qu'Apple ne fait pas cela pour protéger son monopole et le flux d'argent gratuit qu'il extorque aux développeurs d'applications. « C'est une question de vie ou de mort pour de nombreuses personnes queer et trans à travers le monde, qui trouvent souvent une communauté et une sécurité grâce à ces applications », a déclaré Utsav Gandhi (elle/il), militant et chercheur à Fight for the Future. « Il est inacceptable qu'Apple continue cette pratique commerciale, qui est fondamentalement incompatible avec les droits fondamentaux et la sécurité des personnes LGBTQ+ », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les critiques notent que malgré ce que prétend cette étude, il semble bien que Grindr et Scruff soient tous deux disponibles dans le monde entier sur l'App Store. Interrogé sur le sujet, Apple aurait déclaré à certains médias américains que le rapport contient également d'autres inexactitudes. En particulier, Apple aurait affirmé qu'aucune des 27 applications mentionnées dans le rapport concernant la Chine n'a été supprimée par son initiative. Et sur les 64 applications contrôlées par l'enquête, seules 4 auraient été retirées d'un pays particulier en raison de problèmes juridiques.

Benjamin Ismail, directeur de campagne et de plaidoyer de GreatFire et coordinateur du projet sur la censure d'Apple, a déclaré au média Protocol que même si la Chine est connue pour sa censure généralisée et omniprésente, il est surprenant que le pays interdise plus d'applications liées aux LGBTQ+ sur l'App Store que les pays qui criminalisent l'homosexualité. Il est important de noter que ce n'est pas parce qu'une application n'est pas disponible dans un pays donné qu'elle a été supprimée par Apple.

Ismail a néanmoins affirmé que l'étude "n'a pas compté les applications qui ont été retirées par leurs développeurs." En effet, il arrive souvent que les développeurs suppriment de manière préventive une application de certains pays pour des raisons juridiques ou pour protéger leurs utilisateurs.

Source : Fight for the Future

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous qu'Apple est coupable de ce dont on l'accuse ?

Voir aussi

Apple censure l'émoji du drapeau taïwanais pour les utilisateurs iOS de la ville de Hong-Kong, mais il y a toujours un moyen de l'utiliser

Apple censure une nouvelle application de son AppStore, il s'agit d'un magazine consacré à son concurrent Android

Andy Yen, cofondateur de ProtonMail, affirme qu'Apple "utilise son monopole pour nous prendre tous en otage" et encourage les devs à prendre position pour "la création d'une société plus équitable"

Telegram dépose une plainte contre l'App Store d'Apple auprès des autorités antitrust de L'UE, se joignant aux premiers développeurs pour faire pression sur les pratiques de la société

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/06/2021 à 17:17
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
[B][SIZE=4]
Et vous ?
Quel est votre avis sur le sujet ?
M'est avis que j’attends qu'Apple respecte le droit Français en France. Il ne me choque pas qu'il ait à respecter le droit étranger à l'étranger.

Ce n'est un problème que quand il s'agit d'un excès de zèle.

Ce n'est pas à une entreprise étrangère de faire évoluer les mentalités dans un sens où dans l'autre, autrement on serait obliger de tolérer des (hypothétiques) mesures homophobe de Qatar Airways ou Turkish Airlines sur notre sol.
11  3 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 14:30
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
le détricotage de la cellule familiale
Mouais, "la cellulle" familiale comme tu dis à longtemps été qu'un fantasme décrivant une vie idéale comme un couple avec des gosses un chat/chien, et que tout écart n'est que forcément la seule explication du pourquoi t'es pas comme la société voudrais que tu soi.

Le mec bourré qui bat sa femme et ses gosses ? C’était pas dans la pub.
Le couple qui ne s'entend plus et s'engueule à coup de "Si c'était pas pour les enfant je me serais barré" ? C'est aussi pas dans la pub.
Le couple qui une fois qui se retrouve à la retraite divorce parce qu'ils n'ont plus rien en commun ? Pareil.

Le déclin du mariage dans la population et le fait qu'une grosse partie finie quand même par divorcer malgré qu'il attendent largement plus de 2ans pour se marier en général montre bien la réalité : la cellule familiale pleine d'amour éternel c'est pas la majorité des cas, loin de la et ce malgré le fait qu'on ne fasse plus de mariage forcé.

Le fais que des études prouves que ton homosexualité à pour cause ta mère "castratrice" et un père "lointain" à travailler => Juste une statistique qui en fait montre qu'à l'époque de ses "études" ce profil de couple était le plus répandu de façon global.

Je ne dément pas la marchandisation des corps par des intérêts financiers mais ce n'est pas une raison pour faire un revirement à 180° et nous dicter le nombre de fois que tu couches par année et quel positions sont autorisées. Enfin les extrémistes qui passent leur temps à spammer de merde les médias sociaux, ils sont tous là, quelque soit leur bord, leur parti etc, et y'en a aucun qui vaut la peine d'être entendu.
7  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 9:33
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
  • l'Arabie saoudite est l'App Store qui compte le plus d'applications LGBTQ+ indisponibles (28 applications), suivie de la Chine (27) ;
  • 6 des 10 premiers App Store avec du contenu LGBTQ+ censuré se trouvent en Afrique subsaharienne ;
  • parmi les 20 premières applications LGBTQ+ (telles qu'identifiées dans l'App Store américain), 13 sont indisponibles dans un ou plusieurs pays, dont les 3 premières : Grindr, Taimi et OkCupid. La majorité de ces applications les plus populaires ne sont pas disponibles dans plus de 20 pays.
Je pense que l'Arabie Saoudite a du proposer ce genre de choix à Apple :
  • Soit tu appliques nos lois en virant des applications de ton store et il n'y a pas de problème
  • Soit on interdit l'iPhone

Pour Apple le plus important c'est de vendre des périphériques ce n'est pas de défendre les droits des homosexuels et des polygames du monde entier.
J'imagine qu'Apple vend beaucoup d'appareils en Arabie Saoudite et en Chine.
4  0 
Avatar de lsbkf
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 9:51
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Je suis plus que d'accord avec toi !!
Surtout que la ça en devient plus que ridicule et c'est totalement imposé par une minorité perdue qui change de genre tout les trois jours et s'invente un nouveau combat par semaine, ça me rappelle tellement cet épisode de south park ou Cartman change de genre juste pour avoir son chiotte persos à l'école et pouvoir y passer ses récrés tranquille...
C'est affligeant d'être autant à côté de la plaque ...
Je rappelle que si les LGBT+ font autant de bruit, c'est parce que des couillons comme vous ferment les yeux ou participent aux violences physiques et morales perpétrées envers la communauté.
Et après quand un guignol qui n'a rien à voir vient faire son beurre sur le mouvement, vous prenez tout ce qu'il fait comme représentant les voeux des minorités.
8  4 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 14:50
Pour résumer la situation, Apple est une société US donc les gens peuvent s'imaginer d'Apple doit donc respecter les lois US à savoir entre autres la liberté d'expression et le respect des droits des minorités comme ici les LGBTQ.
Dans les faits au niveau international Apple ne peut respecter ni l'un ni l'autre et doit supporter la censure des gouvernements locaux, et donc devenir leur complice, ou alors être banni du pays, c'est ce que l'ont peut constater.
Donc si un pays décide que les LGBTQ n'existent pas ou n'ont aucun droit Apple doit s'exécuter ou disparaitre.

Pour ceux qui ont décidés de porter le débat sur les LGBTQ c'est un peu dommage, déjà c'est pas le sujet, le sujet c'est Apple, parce que pour ceux qui ont fait des études historiques des sociétés il faut savoir que les LGBTQ ont toujours existés dans les sociétés, et que souvent dans beaucoup de sociétés les LGBTQ ont toujours été parfaitement acceptés, donc remettre en cause leur existence est un déni de réalité un manque totale de respect envers des gens pour qui la vie n'est déjà pas facile de base.
3  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 18:42
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
[...]
Cette analyse sous-estime grandement l'alienation du travail des membres de la famille.
En 1960, en 48h/semaine, avec un salaire, on faisait vivre 6 personnes, aujourd'hui avec 70h par semaines c'est compliqué de nourrir une famille de 4 pour beaucoup de gens. Dans le même temps, le PIB par Habitant à été multiplié par 30, corrigé de l'inflation.
Tout ça, c'est du temps en moins avec les enfants. ça limite leur éducation, le respect qu'ils ont des enseignants, affecte leur réussite scolaire et sociale, augmente la délinquence quand ils ne sont pas gardés... Bref, ça détruit la société à petit feu...
Tout ça, c'est également du temps en moins pour se retrouver en couple.

A une époque, on réparait ce qui était cassé, maintenant on le fiche à la poubelle directement. Les relations humaines ont malheureusement suivit ce même chemin.

De même, l'infidélité change beaucoup de chose. On est passé d'une polygamie officieuse à une polygamie séquentielle. Ce séquencement rend la vie de famille d'autant plus compliquée...

Alors oui, la cellule familiale est détricotée, mais pas uniquement à cause du liberalisme culturel comme évoqué par mon VDD, mais principalement à cause du libéralisme économique.

A force de mettre l'individu en avant en permanence, c'est normal que l'on s'individualise.

La cellule familiale est le plus petit sous-ensemble sociétal qui existe et surtout le premier auquel on a à faire. Si la majorité des gens ne savent plus faire vivre ce sous ensemble, il est normal que les ensembles plus grands partent en cacahuète...
5  2 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/07/2021 à 14:11
J'ai le sentiment qu'il y a deux écoles, des gens qui sont vraiment LGBT et qui vivent vraiment ou peuvent vraiment mal vivre certaine chose de notre société, et d'autres, qui ont entre 15 et 30 ans, les cheveux violets, aucuns objectifs dans la vie et qui vivent avec un mac book sur les genoux au starbuck du coin et qui ont fait de ça leur cheval de bataille sur les réseaux. Je durcit le trait mais c'est mon impression.
D'une certain façon je m'y retrouve dans ce que tu dis, en revanche, je tiens à signaler que pour moi il y a aussi des jeunes 15-30ans paumés qui font la politique de droite /de gauche / la religion / l'anti LGBT / le racisme leur cheval de bataille sur les réseaux. Certain sont censurés plus que d'autres définitivement, et il est clair que censurés toute forme d’extrémisme de façon plus neutre ferait beaucoup de bien aux réseaux.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 8:42
Citation Envoyé par Mat2gnay Voir le message
Ne pas prendre un marché parce qu'il n'est pas compatible avec les droits de l'homme, c'est ce qu'on appelle l'éthique.
Les grosses entreprises préfèrent l'argent aux droits de l'homme.
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 15:33
Reprocher à Apple de respecter les lois des différents pays dans lequel il vend ses appareils est un peu idiot.

Surtout que les mêmes vont exiger d'Apple qu'il respecte les lois de son pays, en matière de données privées, fiscalités, ...

Ensuite, ces problèmes sociétaux dans ces pays, qui bafouent les droits de l'Homme, ne sont pas du ressort des sociétés telles qu'Apple, dont le but est de vendre, point barre.

Par contre, quid de nos Présidents/1er Ministres qui vont dans ses pays et se torchent avec la défense des droits de l'Homme à la seule vue d'un chèque qui ferait 1 point de PIB dans son pays assurant sa ré-élection ?
Ne pas mélanger les combats, ni les responsables. Apple n'est pas responsable des politiques menées dans les pays du monde. C'est de la politique.

Quand un Président ferme sa g***e devant d'autres pays, pour faire gagner du fric à ses milliardaires, là, ça pose problème.
Vous voulez que la cause Machin/Truc avance, ne voter pas pour des présidents qui ne travaillent que pour les milliardaires. Ces milliardaires, ils n'en ont rien à faire des causes Machin/Truc (sauf si ça peut leur rapporter - pub, marketing, communication, ...), eux, ils veulent juste du fric, encore du fric, toujours du fric, ... et Apple ne déroge pas à cette règle (au contraire).
Mais quid du Google Store dans ces mêmes pays ? Et les constructeurs automobiles ont-ils vendu des bagnoles dans ces pays alors que les femmes n'avaient pas le droit de conduire ! Ohhhhh ! Quelle honte !
Et la France ne vend-elle pas des armes et des munitions à des pays qui s'en servent pour détruire des populations entières ? Hum ?
3  1 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/07/2021 à 16:25
Je sais que je risque d'attendre longtemps. L'actu sur les caméras prouve qu'Apple file un mauvais coton pour ce qui est des droits de l'homme. Cela n'empêche pas le dernier iPhone de s'être vendu à 100 millions d'exemplaires autant que l'iPhone 6 à la même période. Là il ne s'agit pas de vendre du matériel mais des applications sur un store. Après tout cela engage les développeurs et pas Apple. Vivement un store alternatif.
2  0