IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Voici les nouveautés pour les développeurs dans Windows 11 : intégration de Windows Terminal
PWABuilder3 pour créer des Progressive Web App, Game Development Kit et bien d'autres

Le , par Stéphane le calme

333PARTAGES

9  0 
Microsoft a présenté Windows 11 et, tandis que les utilisateurs finaux ont eu la promesse d'un nouveau design et d'une nouvelle expérience utilisateur sur le système d'exploitation, les développeurs ont eu la promesse de beaucoup plus d'opportunités sur la plateforme.

Dans un billet de blog, Microsoft a donné un bref aperçu de la façon dont l'éditeur l'a matérialisé en adoptant le principe selon lequel Windows est une plateforme ouverte : « Cela signifie que tout le monde a un accès libre pour exécuter la plus large gamme d'applications sur Windows, permettant à tous les développeurs de créer les applications et les expériences qui permettent aux utilisateurs de créer, d'apprendre et de jouer », a indiqué Kevin Gallo, Chief Of Staff / Principal Program Manager Lead chez Microsoft.

Microsoft s'est concentré sur cinq domaines clés d'amélioration pour Windows 11 :
  • Le nouveau Microsoft Store
  • Les améliorations du développement Web de bout en bout;
  • Les nouvelles fonctionnalités à venir pour les applications Windows natives ;
  • Le système de conception Fluent et WinUI ; et
  • le développement de jeux pour PC et console.

Profiter du nouveau Microsoft Store

Microsoft a dévoilé le nouveau Microsoft Store sur Windows et a annoncé sa prise en charge de plus de types d'applications telles que Win32, .NET et PWA, ainsi que la prise en charge des applications Android de l'Amazon Appstore. Le Store est également repensé pour garder vos clients dans leur flux et faciliter la recherche et la découverte d'histoires et de collections organisées. Avec de nouvelles fonctionnalités telles que le Store « pop-up », vos utilisateurs peuvent installer des applications directement à partir du navigateur. Vous aurez également plus d'options de partage des revenus, telles que le maintien à 100 % lorsque vous apportez votre propre plateforme de commerce pour le Store pour votre application (cela n'inclut pas les jeux PC). Un aperçu du nouveau Store sera bientôt disponible pour les Windows Insiders.


La nouvelle section Spotlight du Microsoft Store sur la page d'accueil.

L'utilisation des outils de développement pour améliorer le développement d'applications Web et Windows natives

Avec Windows 11, Microsoft déclare embrasser toutes vos applications et travailler pour que toutes les applications se sentent comme chez elles sur Windows. Et, avec le nouveau PWABuilder3, vous pouvez créer une PWA (Progressive Web App) à partir de votre application Web en quelques minutes. L'environnement d'exécution à feuilles persistantes WebView2 est également inclus avec Windows 11, ce qui permet de tirer plus facilement parti de sa plateforme Web en tant que moyen performant et sécurisé pour créer des applications Web hybrides. Bien sûr, vous pouvez continuer à utiliser des offres de développement puissantes telles que Windows Terminal et les nouveaux Microsoft Edge DevTools, car ils sont désormais intégrés.

Le SDK de l'application Windows, anciennement connu sous le nom de Project Reunion, vous permettra d'intégrer plus facilement les fonctionnalités de Windows 11 dans vos applications tout en vous permettant d'atteindre plus d'un milliard d'utilisateurs sur Windows 10. Microsoft va continuer à développer le SDK de l'application Windows en coopération avec la communauté et à partir d'aujourd'hui, vous pouvez utiliser la version Windows App SDK 0.8 Stable (encore appelée Project Reunion dans le package NuGet et Visual Studio Marketplace). Dans cette version, vous trouverez des mises à jour de stabilité pour WinUI3 et une prise en charge du développement pour Visual Studio 16.10. Le Windows App SDK 1.0 sera publié plus tard cette année.

Vous pouvez également créer des applications qui s'exécutent nativement sur Windows sur ARM avec la nouvelle ABI compatible avec l'émulation ARM64. En utilisant l'ARM64EC, vous pouvez mélanger du code ARM natif et du code x64 émulé dans le même processus ou module. Cette interopérabilité signifie que vous pouvez optimiser votre application pour qu'elle s'exécute sur Windows sur ARM même si votre application a des dépendances x64 ou charge des plugins x64 que vous ne contrôlez pas.


Raccourcis de PWA intégrés à Windows

Progressive Web App, petit rappel

Avec un trafic web mobile en pleine croissance, les applications web ciblent de plus en plus les dispositifs mobiles. Mais dans ce domaine, il y a un débat qui est né et qui reste d'actualité : que choisir entre une application web et une application native ?

Si le web offre de nombreux avantages, il a certainement beaucoup à envier aux applications natives en ce qui concerne l’expérience utilisateur et bien d’autres fonctionnalités. Commençons par présenter la différence entre une application web mobile et une application native. Une application native est développée spécifiquement pour une plateforme (Android, iOS, etc.), avec un langage spécifique, est installable et est distribuée à partir d’un magasin d’applications. À l’opposé, une application web (Web app) est une application mobile développée avec les technologies du web (HTML, CSS, JS) et qui peut être exécutée sur tous les systèmes mobiles via un simple navigateur.

Ces deux concepts présentent à la fois des avantages et des inconvénients, c’est ce qui justifie leur coexistence. Une application native a de nombreux avantages. Accessible hors connexion, elle offre également une meilleure expérience utilisateur (plus rapide et fluide, mode plein écran, accès aux fonctionnalités du téléphone, notifications Push, etc.). Elle est également mieux référencée grâce des téléchargements sur les plateformes d’applications. Toutefois, le coût de développement est important si le développeur doit encore concevoir une version pour chaque plateforme cible. L’utilisateur doit en plus gérer les mises à jour manuellement à chaque nouvelle version.

Par contre, une Web app a un coût de développement plus faible avec un seul code pour les différentes plateformes et est compatible avec tous les navigateurs. Les mises à jour sont en plus gérées de manière transparente. Le hic, c’est qu’elle n’est pas accessible hors connexion (sauf avec mise cache) et ne peut accéder aux fonctionnalités du téléphone.

Pour essayer de concilier les deux modèles, les applications hybrides sont nées en combinant quelques éléments des applications web et des applications natives, mais Google voulait quelque chose de beaucoup plus évolué. Le concept de Mountain View baptisé « Progressive Web Apps » a été présenté lors du Chrome Dev Summit 2015. Selon la société, les progressive web apps (PWA) « combinent le meilleur du web et le meilleur des applications ». Elles utilisent les fonctionnalités modernes du web pour offrir une expérience utilisateur de type application.

Les PWA exploitent plusieurs technologies clés et reposent essentiellement sur une combinaison de l’architecture « application shell » et des service workers. Un service worker est un script qui est exécuté dans le navigateur et qui permet de supporter des expériences hors ligne. Les service workers apportent également des gains de performance grâce à une mise en cache hors ligne intelligente et le chargement instantané pour des visites répétées sur votre site ou application web. Ils incluent d’autres fonctionnalités comme les notifications Push avec la capacité d’intercepter et de traiter les requêtes de réseau.

En ce qui concerne l’architecture application shell, il s’agit d’une architecture d’application web moderne qui tire parti d’un service worker pour mettre en cache la « coque » de votre application hors ligne et remplir son contenu en utilisant JS, quand la coque est chargée (comme illustrée dans l’image suivante). La coque (shell en anglais) d’une application fait allusion au code HTML, CSS et JavaScript minimal qui alimente l’interface utilisateur.


Entre autres caractéristiques des progressive web apps, on peut noter qu’elles sont :
  • progressives : elles sont construites avec l'amélioration progressive comme un principe de base et fonctionnent pour chaque utilisateur, quel que soit le choix du navigateur ;
  • responsives : s’adaptent à tout facteur de forme à savoir bureau, mobile, tablette, etc. ;
  • indépendantes de la connectivité : capables de fonctionner hors ligne ou sur les réseaux de faible qualité grâce aux service workers ;
  • toujours à jour grâce aux service workers ;
  • sûres : servies via HTTPS pour prévenir l’espionnage et assurer que le contenu n’a pas été altéré ;
  • elles offrent une expérience avec des interactions de style application et de la navigation ;
  • elles peuvent être partagées facilement via une URL ;
  • elles disposent d’une icône qui peut être affichée sur l’écran d’accueil.

Actualiser vos applications et vos expériences pour qu'elles soient plus attrayantes

Si vous souhaitez rajeunir la conception et les expériences de votre application pour vous sentir comme chez vous sur Windows 11, vous pouvez utiliser WinUI3 pour profiter de la mise à jour intégrée de l'interface utilisateur, telle que la géométrie arrondie, l'iconographie actualisée, la nouvelle typographie, les micro-interactions amusantes (telles que animation Lottie) et une palette de couleurs rafraîchie. De nouveaux matériaux comme le Mica ajoutent également une hiérarchie significative, et plus encore. Les mises en page Snap garantiront également que vous et vos utilisateurs serez productifs sur Windows 11.

Vous pouvez également créer et gérer facilement les fenêtres de votre application à l'aide de Reunion Windowing. Il fonctionne avec votre code d'application existant, simplifie les opérations courantes et apporte de nouvelles fonctionnalités à vos applications de bureau, telles que le comportement de rejet léger, le mode image dans l'image et une personnalisation plus facile de la barre de titre.


Développer des jeux pour PC et console

Afin de simplifier le développement de jeux pour PC, Microsoft met son Game Development Kit (GDK) à la disposition du public gratuitement sur GitHub. Le GDK contient les outils communs, les bibliothèques et la documentation nécessaires pour créer des jeux pour PC et est le même GDK de base utilisé par des milliers de développeurs aujourd'hui pour offrir de grandes expériences aux joueurs du monde entier. Le GDK s'ajoute à la collection de technologies Game Stack que Microsoft propose aujourd'hui pour aider les développeurs à créer, publier, monétiser et faire évoluer leurs jeux.


Source : Microsoft

Et vous ?

Quelles sont les nouveautés qui vous intéressent le plus ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/09/2021 à 8:14
Je demande à voir.

Windows est toujours rapide après une nouvelle installation propre mais au fur à mesure que le système de fichiers grossi NTFS fait de la résistance... Et ça dégrade les performances.
12  0 
Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/07/2021 à 6:43
Au moins on passera de "blue screen of death" à "black screen of death", l'acronyme reste sauf
11  0 
Avatar de Gugelhupf
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/07/2021 à 13:51
Microsoft devrait plutôt exiger 16 Go de RAM, un "vrai" processeur, et un SSD d'au moins 100 Go
11  0 
Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/08/2021 à 21:30
Il est vrai que condamner des machines qui fonctionnent très bien, assez récentes et très performantes (à commencer par les tablettes surfaces !) à rester sur Windows 10 dont la mort programmée est dans 4 ans c'est quand même moyen.
10  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/08/2021 à 23:45
Citation Envoyé par jvallois Voir le message
De toute façon, depuis que je connais Windows, une version sur deux est pourrie !
Ta liste est incomplète et mériterait d'être affinée avec les Services Pack et équivalents, mais grosso-modo ça se vérifie quand même !

Pour W95, bof, oui pour W95 et W95 OSR1, mais les versions OSR2 et 2.5 étaient quand même déjà nettement mieux.
Pour W98, ok, oui mais pour la version W98SE, parce que la première, il y avait quand même pas mal d'instabilités

Pour XP, ok ? C'est vite oublier l'histoire d'XP. La première version était loin d'être top et il a fallu attendre le SP1 quasiment 1 an après pour avoir quelque chose de vraiment exploitable. Je me rappelle à l'époque, j'étais même repassé à W2K avant que le SP1 ne sorte.
Mais surtout quand on parle de XP aujourd'hui, on oublie que l'on parle en réalité du XP SP2/SP3. SP2 a quasiment été une nouvelle version de Windows plus qu'un service pack.

W8, bof ? Ok pour pour W8.0, mais c'est quand même bien moins vrai pour W8.1, même si elle ne fera pas partie des meilleures versions de Windows.

Quant à W10, vaste débat. Faut-il le compter comme une seule version ? Il y a quand un énorme fossé entre le W10 21H1 sorti il y a quelques semaines, et la toute première version.
Faut-il compter comme une seule version ? Comme 2 ou 3 versions selon comment on juge majeures ou pas quelques grosses évolutions qu'il a eu depuis sa sortie ? Faut-il compter 5 versions, comme les 5 versions automnales que Microsoft avait annoncé comme étant les nouvelles versions majeures sans que pour autant le produit change de nom ?

Quant à Millenium, la version sortie en catastrophe, la version qui n'aurait jamais du exister, résidu du projet Neptune, abandonné car il avait pris trop de retard.
Que dire de Millenium, à part que perso, je ne l'ai vu réellement stable et parfaitement exploitable que dans sa version OEM sur les machines DELL.
10  0 
Avatar de Demky
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 9:59
Au moins on passera de "blue screen of death" à "black screen of death", l'acronyme reste sauf
sauf que dans 2 ans, les SJW vont crier au scandale a cause du mot "black"...

On banni les "blacklist", "whitelist", "he/she" des docs et Microsoft change son écran pour un écran noir; le troll par excellence
9  0 
Avatar de Karadoc
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/07/2021 à 9:39
Perso, je trouve aberrant de ne pas avoir accès au menu dans un coin (quel qu'il soit) : c'est tellement plus simple, avec une souris, d'aller filer au coin de l'écran, que d'aller chercher un élément dont la position va varier en fonction du nombre d'éléments présents...
C'est sûr que c'est plus "joli", ça fait tellement plus MacOS... Mais ça n'est absolument pas pratique en terme de facilité d'usage. Et pas uniquement au quotidien : les personnes ayant des problèmes de vue savent très bien qu'en allant toujours à gauche et toujours en bas, leur souris finira par accéder au menu démarrer...
9  0 
Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/07/2021 à 9:02
tant qu'a faire ils devraient aussi supprimé le panneau de configuration pour n'en avoir plus qu'1...

bon je comprends pas trop leurs choix de design...
le menu démarrer au centre qui change de position à chaque fois qu'on ajoute/enlève un icone sur la barre des taches, c'est pas pratique
dans windows 10 c'était bien de pouvoir faire des groupes d'icones dans le menu démarrer, changer la taille du menu... on pouvait vraiment bien le personnaliser, dommage de perdre ça
la barre des taches qu'on ne peut mettre en haut de l'écran... meme si moi je la laisse en bas pourquoi l'interdire ?
et la enlever le glisser/déposer

UI bancale et config minimal imposé assez sévère, MS fait tous pour créer la polémique...
Encore un effort MS, enlever le support win32 de windows 11 et on aura touché le fond.

J'aimerais bien une refonte des apps de base, je pensais que paint3d remplacerait le vieux paint, et qu'on aurais enfin par défaut un bloc note à la hauteur des standard de 2021 (notepad++), quelqu'un utilise wordpad ?
et windows media player il est encore intégré ?
9  0 
Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/07/2021 à 9:17
Ce changement de couleur est certainement un des plus grand progrès de l'industrie du logiciel depuis les premiers calculateurs électroniques
9  1 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/07/2021 à 9:14
C'est incroyable quand même, ils vont recommencer comme avec Windows 8 : ne pas donner le choix aux utilisateurs et imposer des changements majeurs. Pour ensuite revenir en arrière. Laisser le choix c'est si compliqué???
8  0