Les PME ont-elles massivement adopté le Cloud ?
Oui d'après VMWare, et encore plus celles familières de la virtualisation

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Alors que Cloud Foundry, sa plate-forme pour développeurs, connaît quelques problèmes de jeunesse, VMWare publie les résultats d'une enquête sur le Cloud et les PME Européennes.

Cette enquête (« indépendante », souligne le spécialiste de la virtualisation et des infrastructures de cloud computing) a été menée auprès de 1 616 décideurs dans le domaine de l'informatique et dans huit états européens (l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni et la Russie).

Elle montre que 60 % des PME ont déjà placé au moins une partie de leur infrastructure ou applications « dans les nuages ». Un chiffre qui monte à 66% pour la France.

Mais surtout elle met à jour le lien essentiel entre virtualisation et niveau d'utilisation du cloud. Les entreprises familières de la virtualisation auraient, en moyenne, placé deux fois plus d'infrastructures dans le cloud que les autres.

Pour ce qui est de l'utilisation du cloud en général et sans tenir compte du degré d'utilisation dans chaque entreprise, les résultats serairnt encore plus clairs : « 79 % des entreprises ayant virtualisé l'infrastructure de leur système d'information ont placé au moins une partie de cette infrastructure ou de ces applications dans les nuages (contre 8% des entreprises adeptes du cloud sans avoir eu recours à la virtualisation) ».

Cette étude dégage également les moteurs et les freins les plus courants à l'adoption du Cloud : « Le temps du débat sur l'adoption ou le rejet du cloud par les PME est désormais révolu, comme le prouvent les 60 % de taux d'adoption du cloud. En plus d'adhérer au concept, ces entreprises progressent de façon satisfaisante dans leurs mises en œuvre », commente Stéphane Arnaudo, DirecteurChannels et Alliances Vmware, « Cependant, bien que la plupart des entreprises restent prudentes pour leurs premiers pas, les entreprises virtualisées ont, elles, une avance considérable sur cette voie. La virtualisation occupe progressivement une place majeure et évidente dans la transition réussie vers un cloud livrant l'intégralité de ses bénéfices ».

La réduction des coûts reste le principal facteur d'adoption du cloud (pour 34% d'entre elles). Mais les entreprises seraient de plus en plus attirées par les bénéfices en matière d'agilité (pour 26%).

« La compréhension du changement fondamental que le cloud introduit dans le milieu professionnel s'élargit », se félicite Stéphane Arnaudo. « Le cloud permet de réaliser bien plus que des économies : il permet aux entreprises de lancer des produits plus rapidement, d'ajuster leurs ressources de façon dynamique afin de gérer les pics de demandes sur un service particulier, ou de transformer les efforts de la R&D en une entité professionnelle entièrement nouvelle ».

A condition, bien sûr, que le Cloud n'enchaîne pas les mauvaises publicités dûes à des dysfonctionnements à répétition (comme les récentes mésaventures de Amazon Elastic Cloud).

Rappelons également, en complément de cette étude, que d'autres rapports montrent une fracture numérique : seules 30% TPE-PME françaises ont un site Internet.

Ce qui signifient qu'environ 70% d'entre elles sont encore loin de la virtualisation et des infrastructure hébergées.

Et vous ?

Constatez-vous ce mouvement de fond vers le Cloud dans votre entreprise ou pensez-vous qu'il n'est pas si important ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil