IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine expulse plus de la moitié des mineurs de bitcoins du monde
Et un grand nombre d'entre eux pourraient migrer vers le Texas

Le , par Bill Fassinou

288PARTAGES

24  0 
La Chine a pris de nombreuses réglementations à l'encontre du Bitcoin depuis que le pays a décidé d'introduire sa propre monnaie électronique, mais aussi pour d'autres raisons. Entre autres mesures, Pékin a appelé à une sévère répression de l'extraction et de l'échange de bitcoins en mai, déclenchant ce que l'industrie appelle "la grande migration minière". À en croire les analystes, les mineurs expulsés de la Chine pourraient faire route vers le Texas où il y a une abondance d'énergie solaire et éolienne. Le marché texan serait également un atout pour les mineurs en raison de son caractère non réglementé et de sa position politique favorable aux cryptomonnaies.

La Chine invite les mineurs de bitcoins à quitter le pays

Les données de 2021 sur la répartition mondiale de la puissance minière ne sont pas encore disponibles, mais les estimations passées auraient montré que 65 à 75 % de l'extraction de bitcoins dans le monde se faisait en Chine, principalement dans quatre provinces chinoises : Xinjiang, Mongolie intérieure (Inner Mongolia), Sichuan et Yunnan. Cependant, en mai dernier, Pékin a décidé de les faire partir au plus vite. Ainsi, le gouvernement a appelé à une sévère répression de l'extraction et du commerce de bitcoins, donnant lieu à une grande migration minière. Le Texas serait leur prochaine destination.



La réduction du nombre de mineurs aurait déjà commencé en Mongolie intérieure. En effet, après avoir échoué à atteindre les objectifs climatiques de Pékin, les dirigeants de la province ont décidé de donner deux mois aux mineurs de bitcoins pour partir. Ils auraient rejeté explicitement la faute de ses carences énergétiques sur les mines de cryptomonnaies. « Il semble que l'on passe de la déclaration de politique générale à la mise en œuvre effective dans un délai relativement court », a déclaré Nic Carter, partenaire fondateur de Castle Island Ventures. Cet exode est mesuré à l'aide d'un baromètre appelé "hashrate".

Il s'agit d'un terme utilisé dans le secteur pour décrire la puissance de calcul de tous les mineurs du réseau bitcoin. « Compte tenu de la baisse du hashrate, il semble probable que les installations soient éteintes dans tout le pays », a poursuivi Carter, qui pense également que probablement 50 à 60 % de l'ensemble du hashrate du bitcoin quittera finalement la Chine. Cependant, l'une des principales caractéristiques du bitcoin est qu'il est totalement indépendant du lieu d'extraction. Les mineurs n'ont besoin que d'une connexion Internet, contrairement à d'autres industries qui doivent être relativement proches de leurs utilisateurs finaux.

« Ce qu'il y a de bien avec le bitcoin, et qui est sous-estimé par beaucoup d'opposants, c'est qu'il s'agit d'un marché portable ; vous pouvez l'amener directement à la source d'énergie », a déclaré Steve Barbour, fondateur d'Upstream Data, une société qui fabrique et fournit des solutions minières portables pour les installations pétrolières et gazières. Cela dit, l'exode pourrait ne pas être instantané, en partie parce qu'il faudra du temps aux mineurs pour déplacer leurs machines hors de Chine ou liquider leurs actifs et s'installer ailleurs.

Les mineurs pourraient quitter la Chine pour le Texas

Après la vague de migration des sociétés technologiques de la Silicon Valley (ou de la Californie) vers le Texas, cela pourrait être au tour des mineurs de cryptomonnaies à la recherche d'un cadre attrayant. En effet, l'extraction minière est un processus à forte intensité énergétique qui permet à la fois de créer de nouvelles pièces et de conserver un registre de toutes les transactions des jetons numériques existants. Cependant, malgré un manque de réserves qui a provoqué des pannes d'électricité pendant plusieurs jours l'hiver dernier, le Texas affiche souvent des prix de l'énergie parmi les plus bas du monde.

Sa part d'énergies renouvelables augmenterait au fil du temps, avec 20 % de son énergie provenant de l'éolien à partir de 2019. Il disposerait d'un réseau électrique déréglementé permettant aux clients de choisir entre les fournisseurs d'électricité. En outre, ses dirigeants politiques seraient favorables aux cryptomonnaies, des conditions de rêve pour un mineur à la recherche d'un lieu discret et de sources d'énergie bon marché. « Vous allez assister à un changement spectaculaire au cours des prochains mois », a déclaré Brandon Arvanaghi, précédemment ingénieur en sécurité chez la bourse de cryptomonnaies Gemini.

« Nous avons des gouverneurs comme Greg Abbott au Texas qui encouragent le minage de bitcoin. Cela va devenir une véritable industrie aux États-Unis, ce qui va être incroyable », a-t-il ajouté. Toutefois, une autre destination probable est le voisin immédiat de la Chine, le Kazakhstan. Ses mines de charbon constitueraient un approvisionnement énergétique bon marché et abondant. Le Kazakhstan aurait également une attitude plus laxiste en matière de construction, ce qui serait de bon augure pour les mineurs qui doivent construire des installations physiques en peu de temps.

Cela dit, le Kazakhstan pourrait juste faire l'objet d'une escale ou une étape dans ce qui devrait être une longue migration vers l'ouest. « Le Texas a non seulement l'électricité la moins chère des États-Unis, mais aussi l'une des moins chères du monde », a déclaré Didar Bekbauov, qui dirige Xive, une entreprise qui fournit des services d'hébergement aux mineurs internationaux. « Il est également très facile de créer une société minière si vous avez 30 ou 40 millions de dollars, vous pouvez être un mineur de premier plan aux États-Unis », a-t-il ajouté. Selon d'autres personnes, le Wyoming pourrait être aussi une destination minière de choix.

Les États-Unis : la nouvelle capitale minière mondiale ?

D'après les analystes, il y a quelques limitations majeures à cela. Tout d'abord, le délai de construction de l'infrastructure physique nécessaire pour accueillir les mineurs serait probablement de six à neuf mois, a déclaré Carter. « Les États-Unis ne peuvent probablement pas être aussi souples que d'autres pays en matière de délocalisation de ces mineurs errants », a-t-il déclaré. La logistique du déménagement pourrait également s'avérer difficile. Il y aurait une pénurie de conteneurs d'expédition, en raison des vents arrière de la pandémie du Covid-19.

Mais la plus grande question est sans doute celle de la fiabilité du réseau électrique du Texas. La tempête qui a dévasté une grande partie de l'État en 2021 a relancé le débat sur la nécessité pour le Texas de protéger ses systèmes contre l'hiver, un projet potentiellement coûteux qui pourrait avoir une incidence sur les taxes ou autres frais pour ceux qui cherchent à se connecter au réseau électrique de l'État. Les choses seraient telles que, récemment, ERCOT, l'organisation qui gère le réseau électrique du Texas, a demandé aux consommateurs d'économiser l'énergie pour éviter les pannes.

Il n'est pas certain que l'exode minier en Chine fasse pencher la balance en faveur des adeptes du bitcoin dans le débat sur l'empreinte carbone du jeton. Jusqu'à présent, le discours dominant était qu'une grande partie du bitcoin mondial était extrait avec des ressources chinoises. Si tous les mineurs finissent par quitter la Chine, cela signifiera moins d'exploitation minière alimentée par des combustibles fossiles, mais cela signifiera aussi que la part du réseau dans l'exploitation minière alimentée par des énergies renouvelables diminuera.

C'est pourquoi la question de la destination de ces mineurs migrants pourrait s'avérer cruciale pour l'avenir du bitcoin. « C'est la plus grande histoire de l'année pour le bitcoin », a déclaré Carter. « L'exploitation minière est sensible aux prix, de sorte que l'on recherche l'énergie la moins chère, et l'énergie la moins chère tend à être renouvelable, car si vous brûlez des combustibles fossiles, il y a des coûts d'extraction, de raffinage et de transport », explique Adam Back, PDG de Blockstream.
Chaque année, la banque d'investissement Lazard publie une ventilation des coûts énergétiques par source.

Son rapport de 2020 montrerait que bon nombre des sources d'énergie renouvelables les plus courantes sont équivalentes ou moins chères que les sources d'énergie conventionnelles comme le charbon et le gaz. Et le coût de l'énergie renouvelable ne cesserait de baisser. Mais il y aurait des limites au minage de cryptomonnaies uniquement à partir d'énergies renouvelables. Bien que l'énergie solaire et l'énergie éolienne soient aujourd'hui les sources d'énergie les moins chères au monde, ces deux sources d'énergie seraient confrontées à des limites à l'échelle.

Cela suscite des inquiétudes quant à la viabilité des mineurs qui se tourneraient exclusivement vers l'énergie éolienne ou solaire. Pour l'instant, il n'y a pas beaucoup de capacité minière dans le monde qui soit prête à absorber la diaspora des mineurs chinois. En pratique, cela signifierait que tous les mineurs restants sont plus rentables pendant un certain temps. Une plus grande dispersion géographique rétablirait l'équilibre mondial du pouvoir et réduirait également la capacité d'une nation souveraine à coopter ou à contrôler le réseau.

En outre, l'on pourrait également voir apparaître des zones économiques cryptographiques spéciales dans les prochains mois. « Vous verrez des juridictions adopter une position très favorable et créer l'équivalent de zones spéciales pour encourager les mineurs à s'héberger localement », a déclaré Carter. « Nous sommes en train de le voir au niveau de l'État ici. Vous allez également le voir au niveau du pays, vous pourriez même voir de l'électricité subventionnée pour l'exploitation minière », a-t-il conclu.

Source : Le gouvernement chinois

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Quels impacts la décision de la Chine pourrait avoir sur le réseau Bitcoin ?
L'hypothèse du déplacement des mineurs de bitcoin vers le Texas est-elle plausible ou plutôt douteuse compte tenu des récents problèmes sur le réseau électrique du Texas ?

Voir aussi

Le bitcoin pourrait soit devenir la devise préférée pour le commerce international, soit faire face à une "implosion spéculative", selon Citi

Le bitcoin consomme plus d'énergie électrique par an que l'Argentine tout entière, suggère une analyse de l'université de Cambridge. Peut-il faire oublier cette tare en s'imposant comme monnaie ?

L'investisseur milliardaire Ray Dalio déclare qu'il y a de fortes chances que les États-Unis interdisent complètement le bitcoin, comme ils ont interdit l'or il y a près de 100 ans

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de natponch
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/06/2021 à 21:56
La ruée vers l'or, version 2.0
A quand l'arrêt de ce massacre écologique amplifié par ces cryptomonnaies !!
11  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/06/2021 à 22:18
Il y a des gens qui ont des raisons de défendre le Bitcoin, comme ceux qui ont une plateforme d'échange de monnaie, les mineurs, et ceux qui spéculent sur le bitcoin, c'est pas pour autant qu'ils vont pas raconter un tas de balivernes.

Pour l'instant le Bitcoin c'est un désastre, puisque ça sert à favoriser les Ransomwares, la criminalité, l'évasion fiscale, les commandes de meurtres, la vente de drogue, la génération de gaz à effet de serre, cela participe à la pénurie mondiale de composants électroniques donc cela fait monter les prix pour tous le monde, et cela créé des black out d'électricités dans un tas de pays. Certains pays sont partis pour le bannir c'est sans doute la meilleure décision.

C'est possible de critiquer la Chine pour certaines choses, mais souvent quand il font les choses c'est qu'ils ont raison de le faire, en tout cas ici c'est le cas. Si le bitcoin devient inaccessible en Chine, les gangs ransomware devront rançonner d'autres pays ou le bitcoin est facile à acheter, comme les USA et l'Europe.
9  1 
Avatar de 23JFK
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 19/06/2021 à 16:57
Le Texas n'a pas la capacité électrique requise pour cela.
7  1 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/06/2021 à 9:10
Citation Envoyé par natponch Voir le message
Pour illustrer mes propos, combien d'énergie faut il pour générer une même somme d'argent en "stable coin" et en cryptomonnaie?
Code COBOL
Code : Sélectionner tout
1
2
ADD 1000000 TO SOLDE-COMPTE-GENERAL
.
Voilà, je viens de créer un million d'euros (ou 10 000 si ça compte en centimes, ce que j'ai parfois vu). Je laisse au lecteur le soin d'estimer l'ampleur de la consommation électrique. Correctement compilé - et avec des formats de variables bien choisis, le COBOL est quasiment aussi performant qu'un C bien optimisé.

Bon; j'exagère un peu, il y a plein de contrôles qui vont suivre, et il y a sans doute 15/20 batches distincts qui vont avoir chacun une ligne en plus à traiter pour gérer cette création de monnaie, mais ça reste dérisoire, même en comptant le fait qu'on aie à alimenter une ou deux bases de données avec ça.
6  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/06/2021 à 16:08
Je vois mal les cryptomineurs chinois s'installer aux Texas sans heurts au vu des relations actuelles entre les deux pays. Ce sont plutôt des nouvelles sociétés texanes qui vont se développer aux dépens des chinoises.
5  1 
Avatar de natponch
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/06/2021 à 22:35
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Ecoutez un expert parler de ça avant de critiquer n'importe comment



Après ça vous pourrez conclure !
Que c'est il passé lorsqu'il y a eu une impossibilité d'exploiter les mines de charbons en Chine ?
Je doute très fortement que la personne qui parle dans cette vidéo se contente du "surplu" d'énergie des centrales électriques pour faire tourner son parc de minage. Je crois plutôt qu'il se sert simplement du fait qu'il arrive à avoir le meilleur prix pour de l'énergie pour lui pour faire fonctionner sa ferme.

Il fait à juste titre la comparaison avec l'exploitation de matières dans d'autres domaines, est ce que le bitcoin et les cryptomonnaies répondent réellement à un besoin par rapport à la l'utilisation de l'aluminium pour rester dans l'exemple que tu donnes ?

Je crois sincèrement pour être réaliste, que les cryptomonnaies sont en vogue uniquement car des personnes pensent qu'à leur échelle, cela leur donne l'illusion de gagner de l'argent, et ça sans se soucier des conséquences.

Pour illustrer mes propos, combien d'énergie faut il pour générer une même somme d'argent en "stable coin" et en cryptomonnaie?
5  2 
Avatar de daerlnaxe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/06/2021 à 21:07
Ils ont aussi le choix d'arrêter. je suis content que la Chine fasse le ménage, en espérant que les USA refusent... c'est une hérésie le cryptominage.
3  1 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/06/2021 à 8:31
Si il y a de plus en plus de règlementation et de restrictions sur les cartes graphiques, je vais peut être pouvoir en acheter une fin 2021 ou en 2022...
2  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 14:50
Quid de la consommation d'eau des datacenters ? J'avais lu ici il y a quelque temps que les habitants des régions arides luttaient contre l'installation de datacenters justement à cause de ça.
2  0 
Avatar de Washmid
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/06/2021 à 9:30
@tmcuh : Le type a un business de minage, il a un conflit d'intérêt énorme !

Ça ne veut pas dire qu'il est malhonnête ou qu'il a tord, bien sûr, mais c'est quand même son gagne pain qui est en jeu.

Pour convaincre les gens, tu penses pas que tu devrais donner une source experte plus neutre ? (un scientifique, un gars qui bosse chez edf, un vulgarisateur dans le domaine qui n'a pas de portefeuille crypto...)
1  0