IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Parlement européen valide le pass sanitaire : et maintenant ?
Les vols internationaux devraient bientôt reprendre leur cours normal

Le , par Bill Fassinou

339PARTAGES

10  0 
L'Union européenne vient de franchir une autre étape dans ses efforts pour faciliter la transition vers la vie post-Covid. Le Parlement européen a approuvé mercredi en séance plénière le pass sanitaire, également appelé le certificat Covid numérique. Le pass a été adopté avec 546 votes pour, 93 contre et 51 abstentions (pour les citoyens européens), et 553 votes pour, 91 contre et 46 abstentions (pour les ressortissants de pays tiers). Si tout se passe comme prévu, il devrait entrer en application le 1er juillet 2021 pour une durée de 12 mois, et devrait faciliter la libre circulation et contribuer à la levée progressive et coordonnée des restrictions.

Après plusieurs mois de discussion sur la reprise des voyages internationaux, les pays de l'UE ont trouvé fin mai un accord pour la mise en place d'un pass sanitaire européen. Jugé utile par les élus européens, il devrait permettre aux Européens vaccinés, guéris du Covid-19 ou testés négatifs de voyager au sein de l'UE sans forcément être soumis à une quarantaine à destination. Il est destiné à fournir un cadre harmonisé pour faciliter les vacances des Européens cet été. Le statut COVID du titulaire du certificat, qui sera disponible aux formats numérique et papier, sera prouvé par un code QR contenu dans le document.



« Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens », s'est félicité le commissaire européen Didier Reynders, en charge du dossier. « Ce sera un instrument pour rendre plus simple la libre circulation, mais aussi la levée de toutes les restrictions imposées par les États membres en raison du covid-19. Normalement, à partir du premier juillet nous pourrons commencer à utiliser ce certificat, sans aucune discrimination ». La France a entamé une nouvelle phase de déconfinement ce mercredi et dispose déjà d'un sanitaire au plan national disponible via l'application TousAntiCovid.

Le pass sanitaire européen ou le certificat Covid numérique de l'UE a été adopté mercredi également avec les mêmes intentions, mais sera accepté dans les toutes les juridictions de l'Union. Il partage également des caractéristiques avec le pass anticipé de la France. « Ce certificat sera délivré gratuitement par les autorités nationales : il sera disponible au format numérique ou papier et contiendra un code QR. Il attestera que son détenteur a été vacciné contre le coronavirus, qu’il a reçu récemment le résultat d’un test de dépistage négatif, ou qu’il s’est remis de l’infection », explique le Parlement dans un communiqué sur son site Web.

« En pratique, il s’agira de trois documents distincts. Un cadre commun européen permettra de rendre les certificats interopérables et de pouvoir les authentifier dans toute l’Union européenne, ainsi que de prévenir la fraude et la falsification », lit-on dans le communiqué. Selon le Parlement, le système entrera en application le 1er juillet 2021 et sera en place pendant 12 mois. Le certificat ne sera pas un prérequis pour exercer son droit à la liberté de circulation et ne sera pas considéré comme un document de voyage. Même si le pass sanitaire sera accepté dans tous les États membres de l'UE, certaines extensions peuvent avoir lieu.

Par exemple, les États membres pourront imposer des restrictions supplémentaires aux voyageurs « telles que la quarantaine, l’autoconfinement ou les tests », mais uniquement « si ces restrictions sont nécessaires et proportionnées dans le but de préserver la santé publique ». « Tous les vingt-sept membres devront accepter les certificats de vaccination délivrés dans d’autres pays de l’UE à des personnes qui ont été inoculées par un vaccin ayant reçu l’autorisation d’être utilisé dans l’UE par l’Agence européenne des médicaments (actuellement Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen) », a indiqué le Parlement en mai.

Toutefois, chaque État sera libre d'accepter d'autres types de vaccins, comme le vaccin russe Spoutnik V ou celui du Chinois Sinopharm utilisé en Hongrie. Les pays qui n'auront pas terminé la mise en place du certificat à la date du 30 juin bénéficieront d'une phase transitoire qui pourrait aller du 1er juillet au 12 août. En France, le gouvernement devra mettre à niveau son pass sanitaire anticipé pour qu'il soit compatible à l'échelle européenne. Il devra également prendre en compte et résoudre les défauts techniques, notamment les informations personnelles et médicales disponibles en clair, soulignés par la CNIL.

En ce qui concerne les risques de fraudes, des dispositions ont également été prises. En France, interrogé sur le nombre de QR codes qui ont pu être falsifiés à ce jour, le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques Cédric O n'avance pas de chiffre, mais affirme que « les équipes d'Air France sont confrontées à plusieurs tentatives de fraude par semaine ». « C'est important pour nous de sécuriser cet élément-là », souligne-t-il, notant que l'un des avantages du pass sanitaire est de « faire en sorte que les preuves présentées soient infalsifiables ».

Source : Le Parlement européen

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du pass sanitaire européen ?
Que pensez-vous des défauts techniques soulignés par la CNIL concernant le pass sanitaire en France ?

Voir aussi

Application TousAntiCovid et Pass sanitaire : des données conservées en clair, des doutes quant à la sécurité des données transmises, la CNIL relève les défaillances de l'application

Application TousAntiCovid et Pass sanitaire : les informations personnelles et médicales sont disponibles en clair, prévient Christian Quest

Covid-19 : accord trouvé sur le pass sanitaire européen, il sera disponible sur smartphone, mais aussi en version papier

Covid-19 : un « certificat sanitaire » européen, en version électronique ou papier, disponible dès le 15 juin, a annoncé Thierry Breton

Application TousAntiCovid : un coût de 6,5 millions d'euros sans appel d'offres, ANTICOR saisit la Cour de justice de la République

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/06/2021 à 14:21
Le pass covid ne dispense pas des autres vaccins obligatoires suivant les pays, pour voyager (à ma connaissance les vaccins pour les maladies citées ne sont pas obligatoire, même avant la pandémie).

Par contre, partir à l'étranger pour ses vacances, est quand même, peut-être, un luxe dont on peut raisonnablement se passer, tout au moins cet été ou la pandémie est loin d'être terminée dans nombre de pays.
La prudence et la raison sont quand même des armes bien plus puissantes.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2021 à 16:24
Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
Date de naissance : inutile, les homonymes sont assez rare pour ne pas laisser exposer une telle donnée
C'est absolument pas rare, c'est un problème qui m'est arrivé plein de fois de devoir gérer et c'est une plaie. Et c'était a assez petite échelle, alors a l'échelle nationale ou européene, ...
Il faut voir que dans certains pays, on a peu d’originalité dans le choix des noms. Certains couples nom/prénom sont tellement courants dans certaines communautés ethniques que la date de naissance et même le lieu de naissance ne suffit même pas toujours.

Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
Type et N° de série du vaccin : ???? Quel est l'utilité de cette info dans le pass ???
Par exemple si on apprend qu'une série de vaccins est défectueuse ou qu'un type de vaccin n'est plus efficace contre un nouveau variant.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2021 à 15:58
Autant j'aime bien en général la quadrature du net, autant leur argumentation est idiote. Le but d'un passe sanitaire est de prouver qu'une personne est saine. Si on ne sait pas de quelle personne on parle et pourquoi elle est saine, autant dire qu'on a plus rien du tout.

- les seules info personnelles fournies par le passe sont le nom/prénom et date de naissance, le genre d'info qu'on fournit assez habituellement et qui est le minimum nécessaire pour pouvoir valider que le passe n'est pas celui d'une autre personne.
- Les seules infos médicales sont celles relatives à l'immunité au Covid19 ce qui semble on ne peut plus logique vu que c'est ce que le passe est censé démontrer. Aucune autre donnée médicale n'est disponible.
6  2 
Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 8:23
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
............
Sinon le niveau des commentaires viens de descendre, on va finir par être classé forum complotiste (ou juste idiot).
Moi je pensais être sur un forum d'informatique où parler de technique était une chose centrale.
Il se trouve que si les sujets sont autour du pass sanitaire ou du bitcoin; les discussions tournent autour de tout, sauf de la réalité technique du fonctionnement de ces nouveaux outils.
C'est bien dommage.
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 14:51
Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
Sauf que le PC, si le vaccin/antivirus ne marche pas ou est mal programmé et fait des dégâts irréversibles je peux toujours le reformater... Pour l'ADN humain, c'est plus compliqué.
Où est-ce que tu as vu qu'un vaccin modifiait ton ADN ?
Sais-tu de quoi tu parles au juste ? Quel niveau as-tu en biologie ? Parce que là, désolé, mais c'est du grand n'importe quoi.
4  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/07/2021 à 16:32
Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
C'est sur que de passé de 300 morts par jours à 75 ce n'est pas bien attractif.
Mais c'est vrai que c'est un peu dommage pour notre système de pension où on avait enfin une solution efficace
Disons que les gens ne comparent pas les solutions entre elles, mais les solutions par rapport à un idéal (qui n'existe pas, cette saloperie est là, et va rester encore un peu). Comparé à ne rien faire, oui, c'est très attractif, mais ce n'est pas ça que voient les gens.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
30% reste un peu faible quand l'efficacité du vaccin traditionnel contre la gripe monte à 60%, c'est-à-dire que votre risque d'attraper la grippe passe de 3 à 2%. Pour une personne en bonne santé, se faire vacciner ne sert à rien, mais pour une personne à risque, cela a du sens.
Le souci, c'est qu'un vaccin offre une immunité collective par effet de seuil. Si on est en dessous du seuil de vaccination, alors le virus continue à se balader facilement. Dès qu'on est au dessus, pooof, ça s'arrête. donc c'est utile de se faire vacciner même si on est pas une cible : on participe à l'effort collectif pour passer au delà du seuil. Autre souci, spécifique au CIVOD, celui-ci, c'est que les nouveaux variants, en particulier le delta, sont plus contagieux que les précédents, et que le seuil en question monte dont au fur et à mesure que le temps passe. Non seulement il faut tous se faire vacciner, mais il faut le faire vite.

(mais évidemment, si je dis ça, ça sera sorti de se contexte par des antivax primaires qui diront "ils veulent nous faire peur!!!". Non, c'est le virus qui me fait peur, surtout quand je vois les séquelles de nombreux survivants, Jean-Kevin Augustin en tête)

Le 6 octobre 2020, (.../...)il s'engage pour deux saisons avec le FC Nantes. Arrivé sans condition physique,(.../...)

Le 4 mars 2021, à la suite d'examens médicaux poussés, le club annonce que le mauvais état physique du joueur depuis son arrivée est dû au syndrome du Covid long, séquelles à long terme engendrées par la Covid-1921. Le club explique que « le joueur va à présent poursuivre un protocole médical strict, adapté à son état de santé actuel, nécessaire au recouvrement de la totalité de ses moyens et de sa forme physique ».
4  0 
Avatar de zero_divide
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/06/2021 à 14:42
5  2 
Avatar de LeBressaud
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/06/2021 à 16:09
Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
Cet étudiant a donc encore beaucoup a apprendre sur ce qu'es une donnée personnel et leur protection.
Date de naissance : inutile, les homonymes sont assez rare pour ne pas laisser exposer une telle donnée
Nombre d'injection : si 1 tu as déjà eu le COVID, 2 RAS, 3 personne "sensible"
Date des injections : Si plus tôt qu'autorisé alors personne a risque
Type et N° de série du vaccin : ???? Quel est l'utilité de cette info dans le pass ???
Vaccine or prophylaxis : Utilité ???

Bref si ce pass sanitaire est une horreur, la France n'avait fait que devancer l'UE pour une fois
Je suis globalement contre le pass sanitaire (encore que l'usage qui en est fait en France reste assez proportionné) mais il faudrait un peu se détendre sur la partie protection des données personnels.

Il ne s'agit pas d'une base de donnée publique mais du contenu d'un QR Code accessible uniquement si tu veux bien le montrer et dont le détail n'apparait pas à la lecture avec l'appli agrées (juste le nom/prénom, date de naissance, pass valide/invalide) et les données ne sont pas conservés https://www.gouvernement.fr/info-cor...es_securisees_.

Après en étant de mauvaise fois on pourrait toujours avancer le risque qu'un organisateur pourrais s'amuser a trafiquer l'appareil pour enregistrer et revendre les données mais 1. Ils ont tous autres choses à foutre et 2. Personne ne prendrais se risques vu les peines encourues et la valeur quasi nul de ces données

La probabilité de se faire agresser dans la rue par une personne désirant savoir si tu es considéré sensible ou si t'es plutôt team Pfizer ou AstraZeneca est plutôt faible
3  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 13:55
Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
Sauf que le PC, si le vaccin/antivirus ne marche pas ou est mal programmé et fait des dégâts irréversibles je peux toujours le reformater... Pour l'ADN humain, c'est plus compliqué.
Je ne sais pas où on a vu que le vaccin à ARN messager modifiait l'ADN, puisqu'il ne sert qu'à la communication inter cellulaire. Quand bien même, ce ne serait pas bien grave, puisque beaucoup de virus modifient votre ADN (dont 90% ne sert rien), ce qui n'a généralement aucun effet et vous ne léguèrez peut-être même pas forcément cette modification à vos descendants (chez qui elle ne servira à rien non plus).
Et si cela peut vous rassurez, vous êtes vous même un OGM issu de votre papa et de votre maman. L'immunité n'est pas stockée dans les gênes et cet ARNm ne sert qu'à informer les lymphocytes de se focaliser sur telle ou telle protèine.

Mais rien ne dit que les vaccins à ARNm soit dangereux, rien ne dit non plus qu'ils soient très efficaces en pratique.
3  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 21:03
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Mais rien ne dit que les vaccins à ARNm soit dangereux, rien ne dit non plus qu'ils soient très efficaces en pratique.
Ils sont d'ailleurs, de manière générale, plutôt inefficaces.

Pour la petite histoire, la recherche sur les traitements à ARN messager, vaccins ou autres, existe depuis un peu plus d'une décennie, que ce soit pour la grippe, le cancer, le sida, maladies génétiques, maladies cardiaques, etc..
Coté vaccin, le plus prometteur était la grippe avec un taux d’efficacité qui a eu de la peine à dépasser les .... 30% seulement.

A tel point que, toutes les firmes pharmaceutiques qui développent habituellement les vaccins avaient abandonné les recherches sur cette technique à l'aube de 2020.

Que cette technique ait marché pour le virus du covid relève en réalité d'un très chanceux coup de poker.
Et elle ne prédit en rien de pouvoir être étendu et généralisée.
Cependant les connaissances acquisent avec ce vaccin vont très certainement relancer la recherche avec de nouvelles pistes.
3  0