IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Parlement européen valide le pass sanitaire : et maintenant ?
Les vols internationaux devraient bientôt reprendre leur cours normal

Le , par Bill Fassinou

153PARTAGES

10  0 
L'Union européenne vient de franchir une autre étape dans ses efforts pour faciliter la transition vers la vie post-Covid. Le Parlement européen a approuvé mercredi en séance plénière le pass sanitaire, également appelé le certificat Covid numérique. Le pass a été adopté avec 546 votes pour, 93 contre et 51 abstentions (pour les citoyens européens), et 553 votes pour, 91 contre et 46 abstentions (pour les ressortissants de pays tiers). Si tout se passe comme prévu, il devrait entrer en application le 1er juillet 2021 pour une durée de 12 mois, et devrait faciliter la libre circulation et contribuer à la levée progressive et coordonnée des restrictions.

Après plusieurs mois de discussion sur la reprise des voyages internationaux, les pays de l'UE ont trouvé fin mai un accord pour la mise en place d'un pass sanitaire européen. Jugé utile par les élus européens, il devrait permettre aux Européens vaccinés, guéris du Covid-19 ou testés négatifs de voyager au sein de l'UE sans forcément être soumis à une quarantaine à destination. Il est destiné à fournir un cadre harmonisé pour faciliter les vacances des Européens cet été. Le statut COVID du titulaire du certificat, qui sera disponible aux formats numérique et papier, sera prouvé par un code QR contenu dans le document.



« Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens », s'est félicité le commissaire européen Didier Reynders, en charge du dossier. « Ce sera un instrument pour rendre plus simple la libre circulation, mais aussi la levée de toutes les restrictions imposées par les États membres en raison du covid-19. Normalement, à partir du premier juillet nous pourrons commencer à utiliser ce certificat, sans aucune discrimination ». La France a entamé une nouvelle phase de déconfinement ce mercredi et dispose déjà d'un sanitaire au plan national disponible via l'application TousAntiCovid.

Le pass sanitaire européen ou le certificat Covid numérique de l'UE a été adopté mercredi également avec les mêmes intentions, mais sera accepté dans les toutes les juridictions de l'Union. Il partage également des caractéristiques avec le pass anticipé de la France. « Ce certificat sera délivré gratuitement par les autorités nationales : il sera disponible au format numérique ou papier et contiendra un code QR. Il attestera que son détenteur a été vacciné contre le coronavirus, qu’il a reçu récemment le résultat d’un test de dépistage négatif, ou qu’il s’est remis de l’infection », explique le Parlement dans un communiqué sur son site Web.

« En pratique, il s’agira de trois documents distincts. Un cadre commun européen permettra de rendre les certificats interopérables et de pouvoir les authentifier dans toute l’Union européenne, ainsi que de prévenir la fraude et la falsification », lit-on dans le communiqué. Selon le Parlement, le système entrera en application le 1er juillet 2021 et sera en place pendant 12 mois. Le certificat ne sera pas un prérequis pour exercer son droit à la liberté de circulation et ne sera pas considéré comme un document de voyage. Même si le pass sanitaire sera accepté dans tous les États membres de l'UE, certaines extensions peuvent avoir lieu.

Par exemple, les États membres pourront imposer des restrictions supplémentaires aux voyageurs « telles que la quarantaine, l’autoconfinement ou les tests », mais uniquement « si ces restrictions sont nécessaires et proportionnées dans le but de préserver la santé publique ». « Tous les vingt-sept membres devront accepter les certificats de vaccination délivrés dans d’autres pays de l’UE à des personnes qui ont été inoculées par un vaccin ayant reçu l’autorisation d’être utilisé dans l’UE par l’Agence européenne des médicaments (actuellement Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen) », a indiqué le Parlement en mai.

Toutefois, chaque État sera libre d'accepter d'autres types de vaccins, comme le vaccin russe Spoutnik V ou celui du Chinois Sinopharm utilisé en Hongrie. Les pays qui n'auront pas terminé la mise en place du certificat à la date du 30 juin bénéficieront d'une phase transitoire qui pourrait aller du 1er juillet au 12 août. En France, le gouvernement devra mettre à niveau son pass sanitaire anticipé pour qu'il soit compatible à l'échelle européenne. Il devra également prendre en compte et résoudre les défauts techniques, notamment les informations personnelles et médicales disponibles en clair, soulignés par la CNIL.

En ce qui concerne les risques de fraudes, des dispositions ont également été prises. En France, interrogé sur le nombre de QR codes qui ont pu être falsifiés à ce jour, le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques Cédric O n'avance pas de chiffre, mais affirme que « les équipes d'Air France sont confrontées à plusieurs tentatives de fraude par semaine ». « C'est important pour nous de sécuriser cet élément-là », souligne-t-il, notant que l'un des avantages du pass sanitaire est de « faire en sorte que les preuves présentées soient infalsifiables ».

Source : Le Parlement européen

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du pass sanitaire européen ?
Que pensez-vous des défauts techniques soulignés par la CNIL concernant le pass sanitaire en France ?

Voir aussi

Application TousAntiCovid et Pass sanitaire : des données conservées en clair, des doutes quant à la sécurité des données transmises, la CNIL relève les défaillances de l'application

Application TousAntiCovid et Pass sanitaire : les informations personnelles et médicales sont disponibles en clair, prévient Christian Quest

Covid-19 : accord trouvé sur le pass sanitaire européen, il sera disponible sur smartphone, mais aussi en version papier

Covid-19 : un « certificat sanitaire » européen, en version électronique ou papier, disponible dès le 15 juin, a annoncé Thierry Breton

Application TousAntiCovid : un coût de 6,5 millions d'euros sans appel d'offres, ANTICOR saisit la Cour de justice de la République

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/06/2021 à 14:21
Le pass covid ne dispense pas des autres vaccins obligatoires suivant les pays, pour voyager (à ma connaissance les vaccins pour les maladies citées ne sont pas obligatoire, même avant la pandémie).

Par contre, partir à l'étranger pour ses vacances, est quand même, peut-être, un luxe dont on peut raisonnablement se passer, tout au moins cet été ou la pandémie est loin d'être terminée dans nombre de pays.
La prudence et la raison sont quand même des armes bien plus puissantes.
4  0 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/06/2021 à 22:32
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Ça fait belle lurette que l'Europe ne sert plus que les gros lobbies et pas le public. On parle de charlots qui font passer des accords commerciaux avec l’Ouzbékistan par exemple (qui exploite le travail forcé - des civils, hein, pas des prisonniers), qui permet aux grandes marques de continuer de vendre leurs bouteilles en plastique partout, qui font passer des accords scandaleux pour permettre la pêche intensive, des gens corrompus et qui voient les êtres humains comme des bêtes corvéables à merci, pourvu qu'eux et leurs petits copains continuent de s'enrichir.

Alors franchement, venant de ces escrocs, plus rien ne peut m'étonner. Nos droits, ils s'en cognent. Notre vie privée, ils n'en veulent pas, pourvu qu'ils fassent de l'argent dessus, et notre sécurité c'est le dernier de leurs soucis.

546 votes pour et 51 abstentions! 546 escrocs et 51 personnes trop lâches pour assumer leur position...

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
"il devrait permettre aux Européens vaccinés, guéris du Covid-19 ou testés négatifs de voyager au sein de l'UE sans forcément être soumis à une quarantaine à destination".
À part les testés négatifs, tous les autres peuvent encore être contagieux et donc disséminer le virus, pourtant ils affichent que le but du passe est de ne pas être en quarantaine. Quelle blague! Le pire c'est que certains doivent voir que c'est une escroquerie puisqu'ils disent "sans forcément être soumis à une quarantaine" - c'est à dire qu'il y aura quand même des quarantaines dans certains pays, malgré leur passe.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens
Ah bon? Pourtant on en revient à avant l'Europe: le contrôle et le passage des douanes avec un nouveau document d'identité. Il appelle ça la "libre circulation, lui?"

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Par exemple, les États membres pourront imposer des restrictions supplémentaires aux voyageurs « telles que la quarantaine, l’autoconfinement ou les tests », mais uniquement « si ces restrictions sont nécessaires et proportionnées dans le but de préserver la santé publique ». « Tous les vingt-sept membres devront accepter les certificats de vaccination délivrés dans d’autres pays de l’UE à des personnes qui ont été inoculées par un vaccin ayant reçu l’autorisation d’être utilisé dans l’UE par l’Agence européenne des médicaments (actuellement Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen) », a indiqué le Parlement en mai.
Quand je lis ça, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils vont faire ch... tous ceux qui ne sont pas vaccinés en fait, en leur imposant des restrictions supplémentaires.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous du pass sanitaire européen ?
Je mettrai bien une photo pour exprimer ce que je ressens mais ça risque d'être vraiment grossier...

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous des défauts techniques soulignés par la CNIL concernant le pass sanitaire en France ?
Nos "maîtres" s'en foutent. Vous voyez bien que quoi que l'on dise, quoi que l'on remonte, quelle que soit l'institution publique, ils s'en moquent ouvertement. À ce niveau là, Ce qui les intéresse ce sont les risques de fraude. Et ils s'y connaissent en fraude, ces escrocs.
2  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/06/2021 à 17:04
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Par contre, partir à l'étranger pour ses vacances, est quand même, peut-être, un luxe dont on peut raisonnablement se passer, tout au moins cet été ou la pandémie est loin d'être terminée dans nombre de pays.
La prudence et la raison sont quand même des armes bien plus puissantes.
Ouais j'ai + la sensation que cela va dans l'autre sens
C'est à dire, que le gouvernement n'a rien à carrer que les français partent en vacances à l'étranger ou pas (de ce que j'ai vu, il pousse les vacances en France pour relancer l'activité locale), mais que ce soit les étrangers (avec leurs gros billets) qui viennent en France.

Bon après on le sait : le masque en extérieur ne sert à rien, en été/ période chaude, en Europe il ne se passe rien, et on attend toujours le cluster lorsque Lille fût Champion (fin mai), l'hécatombe de non confinement de janvier-février, les clusters de Noël (<- d'après les chiffres, il y a eu 1 pic le 10 janvier 2021 et pendant, il me semble, 2 - 3 semaines)

Que les étrangers viennent en été, avec le minimum, il n'y a à priori peu de risques à avoir
1  0 
Avatar de melka one
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/06/2021 à 21:45
comme d’habitude des phrase de départ simple et agréable a entendre suivit d'une ribambelle de complexité
0  0 
Avatar de curt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/06/2021 à 11:14
on ne pourra donc pas voyager sans ce passe sanitaire COVID.
Par contre, si on a ce pass mais qu'on n'est pas vacciné contre la Diphtérie, Tétanos, Polio, Hépatite B, rougeole, etc on pourra.... et on pourra soit être contaminé soit être contagieux.
Bon voyage et bon courage !
0  0 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/06/2021 à 16:43
Bonjour,

Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Par contre, partir à l'étranger pour ses vacances, est quand même, peut-être, un luxe dont on peut raisonnablement se passer, tout au moins cet été ou la pandémie est loin d'être terminée dans nombre de pays.
Par mesure de securité actuellement , tout a fait mieux vaut rester en Europe dans une destination accessible à minima en voiture.

L'idée étant de rester dans sa "bulle" social et d'éviter le transport de masse.
0  0 
Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/06/2021 à 15:55


Prêts à voyager !
2  3