IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Ethereum consommera au moins 99 % d'énergie en moins à l'issue du projet The Merge
Qui constitue la transition d'Ethereum de Proof-of-Work à Proof-of-Stake

Le , par Bill Fassinou

433PARTAGES

9  0 
Le défi majeur des cryptomonnaies est leur consommation énergétique à travers ce que l'on appelle l'activité de minage. Si l'on a le plus souvent l'impression que les créateurs de devise numériques ne s'en soucient pas vraiment, les dirigeants d'Ethereum viennent de présenter un plan visant à rendre considérablement bas la consommation d'énergie de la cryptomonnaie. Ce plan, s'il est bien mené, devrait leur permettre de réduire la consommation d'énergie de l'Ethereum d'au moins 99 %, ce qui pourrait déclencher un exode des investisseurs du Bitcoin vers cette nouvelle cryptomonnaie plus verte.

Le bitcoin absorbe la majeure partie de l'engouement et de l'opprobre vis-à-vis des cryptomonnaies, laissant dans l'ombre l'Ethereum. Mais Ethereum est tout sauf petit. Sa capitalisation a franchi la barre symbolique des 500 milliards de dollars la semaine dernière, et son empreinte énergétique est tout aussi considérable. L'on estime que le minage de l'Ethereum consommerait actuellement un quart de la moitié de ce que consomme le minage du Bitcoin. Selon des estimations, cela signifie qu'une transaction Ethereum typique engloutit plus d'énergie qu'un ménage américain moyen n'en utilise en une journée.



« C'est juste un énorme gaspillage de ressources, même si vous ne croyez pas que la pollution et le dioxyde de carbone sont un problème. Il y a de vrais consommateurs, de vraies personnes, dont les besoins en électricité sont remplacés par ce genre de choses », a déclaré Vitalik Buterin, l'informaticien russo-canadien de 24 ans qui a inventé Ethereum. Il a donc entrepris de mettre un terme au gaspillage d'énergie de son invention. Ainsi, à travers la Fondation Ethereum, qui régit le développement de la cryptomonnaie, il prévoit de déployer un nouveau code qui ferait grandement chuter sa consommation énergétique.

Si les développeurs ont raison, le nouveau code d'Ethereum pourrait alors permettre d'effectuer des transactions en utilisant seulement 1 % de l'énergie consommée aujourd'hui. Le nouveau code est basé sur l'algorithme Proof-of-Stake (Preuve d'enjeu), un algorithme qui serait moins vorace en énergie que Proof-of-Work (Preuve de travail) sur lequel sont actuellement basés le Bitcoin et l'Ethereum. « Ethereum achèvera la transition vers Proof-of-Stake dans les prochains mois, ce qui apporte une myriade d'améliorations théorisées depuis des années », a écrit Carl Beekhuizen de la Fondation Ethereum dans un billet de blogue aujourd'hui.

« L'un des domaines que nous sommes impatients d'explorer concerne les nouvelles estimations de la consommation d'énergie, alors que nous terminons le processus de dépense de l'énergie d'un pays sur un consensus », a-t-il indiqué. Dans son article, il a fait une estimation de la consommation d'énergie de l'Ethereum une fois le nouveau code entièrement déployé. Comme de nombreuses personnes utilisent plusieurs validateurs, il a décidé d'utiliser le nombre d'adresses uniques qui ont effectué des dépôts comme indicateur du nombre de serveurs existants aujourd'hui.

Avec sa méthode, Beekhuizen a déterminé qu'au total, une transaction Ethereum Proof-of-Stake consomme une quantité d'énergie de l'ordre de 2,62 mégawatts. Selon lui, ce n'est pas à l'échelle des pays, des provinces ou même des villes, mais à celle d'une petite localité (environ 2100 foyers américains). À titre de référence, le consensus Proof-of-Work (PoW) sur Ethereum consomme actuellement l'équivalent énergétique d'un pays de taille moyenne, mais cela est en fait nécessaire pour assurer la sécurité d'une chaîne PoW. Comme son nom l'indique, PoW atteint le consensus en fonction de la fourchette sur laquelle le travail est le plus important.

En effet, Beekhuizen explique qu'il y a deux façons d'augmenter le taux de "travail" effectué : augmenter l'efficacité du matériel minier et utiliser plus de matériel en même temps. Pour empêcher une chaîne d'être attaquée avec succès, les mineurs doivent faire du "travail" à un rythme supérieur à celui d'un attaquant. Comme un attaquant est susceptible de disposer d'un matériel similaire, les mineurs doivent faire fonctionner de grandes quantités de matériel efficace pour empêcher un attaquant de les surpasser et tout ce matériel consomme beaucoup d'énergie.

Dans le cadre du PoW, le prix de l'ETH et le hashrate seraient positivement corrélés. Par conséquent, à mesure que le prix augmente, l'énergie consommée par le réseau augmente également à l'équilibre. Dans le cadre du Proof-of-Stake (PoS), lorsque le prix de l'ETH augmente, la sécurité du réseau augmente également (la valeur de l'ETH at-stake est plus élevée), mais les besoins en énergie restent inchangés. Digiconomist estime que les mineurs d'Ethereum consomment actuellement 44,49 TWh par an, ce qui correspond à 5,13 gigawatts sur une base continue.

Cela signifie que PoS est environ 2 000 fois plus efficace sur le plan énergétique, selon les estimations prudentes ci-dessus, ce qui représente une réduction d'au moins 99,95 % de la consommation totale d'énergie. Beekhuizen estime que, si la consommation d'énergie par transaction est plus votre vitesse, c'est environ 35Wh/tx (moyenne environ 60K gaz/tx) ou environ 20 minutes de télévision. En revanche, Ethereum PoW utilise l'énergie équivalente d'une maison pendant 2,8 jours par transaction et Bitcoin consommerait l'équivalent de 38 jours/maison.

Beekhuizen a annoncé qu'Ethereum continue d'utiliser PoW pour l'instant, mais que cela ne sera plus le cas très longtemps. « Ces dernières semaines, nous avons assisté à l'émergence des premiers réseaux de test pour The Merge. Plusieurs équipes d'ingénieurs font des heures supplémentaires pour s'assurer que The Merge arrive le plus tôt possible, et sans compromettre la sécurité », a-t-il déclaré. Peut-on imaginer que le Bitcoin soit à l'avenir boycotté pour raison écologique et que le nouveau Ethereum plus écologique devienne la nouvelle cryptomonnaie en vogue ?

Source : Carl Beekhuizen

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Cette annonce est-elle crédible ou est-ce juste une sorte de greenwashing ?
Peut-on imaginer que le bitcoin soit à l'avenir boycotté pour raison écologique et que le nouveau Ethereum prétendument plus écolo devienne la nouvelle cryptomonnaie en vogue ?

Voir aussi

La cryptomonnaie ethereum atteint à nouveau un nouveau record, le dogecoin chute, tandis que le bitcoin stagne

Un projet de loi à New York vise à mettre temporairement fin à l'exploitation minière du bitcoin jusqu'à ce que son impact sur l'environnement puisse être évalué

Les cryptomineurs ont-ils déjà craqué le limiteur du taux de hachage de la RTX 3060 de NVIDIA ? Non, ce n'est pas encore le cas

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de BugFactory
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/05/2021 à 10:37
Citation Envoyé par signix Voir le message
Je serais curieux de connaitre la consommation des transactions bancaires. L'ordre de grandeur de différence doit être assez grand encore.
Réponse ici même : https://www.developpez.com/actu/3134...-Digiconomist/

Notez que les deux articles se contredisent, l'article lié indique une consommation de 162 kWh par transaction Bitcoin, celui-ci 1135 kWh. Le chiffre de 1135 kWh venant du blog Ethereum, je vais retenir le chiffre de 162 kWh. Pour y voir plus clair, je convertit tout en Wh.

Coût énergétique d'une transaction (dont certains calculés à partir de ces articles) :
Bitcoin : 162 000 Wh
Ethereum (proof of work) : 84 000 Wh
Ethereum (proof of stake) : 35 Wh
Visa : 162 000 / 735 121 = 0,22 Wh

Sauf erreur de calcul, même avec un proof of stake, Ethereum consomme 159 fois plus d'énergie qu'une transaction Visa.
9  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/08/2021 à 19:12
J'espère que ça fonctionnera et que les transactions commerciales pourrons se développer car c'est ce qui manque avec les autres cryptomonnaies qui n'ont qu'une valeur spéculative.
6  0 
Avatar de LeBressaud
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/05/2021 à 22:01
35 Wh pour une transaction ça reste énorme, c'est du foutage de gueule de la décrire comme "plus verte"
7  2 
Avatar de alexetgus
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/05/2021 à 23:02
Faut pas abuser non plus.
Aucune crypto monnaie n'est verte, aucune. Ca bouffe une énergie de folie !

Jamais les monnaies crypto n'auront été environnementales, et ça depuis le début.
Après, si quelques-uns y croient, pourquoi pas ? Quant aux autres qui sont là uniquement pour le fric, ça se passe de commentaire...
4  1 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/05/2021 à 19:51
le 1% qui reste est déjà trop puisqu'il sert à rien . Parler de vert pour un truc aussi fondamentalement dénué de sens est un biais cognitif bien triste.
2  0 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/05/2021 à 21:19
Citation Envoyé par Pelote2012 Voir le message
ok pour le côté pas très vert , mais ça reste quand même bien mieux que l'existant... Et je pense qu'on trouvera d'autres évolutions qui amélioreront encore les consommations énergétiques.

Après votre transaction visa, il y a aussi les carte bancaire à fabriquer, les DAB, les fourgons pour le transport de la monnaie...
Je pense que l'idée au final (un doux rêve) serait d'avoir une monnaie internationale, non falsifiable et donnant des transactions sécurisées ... ce que le système monétaire actuel à du mal à faire et comme indiqué au dessus pas de façon très verte non plus...
Outre le fait qu'au dessus ça indique que le système monétaire "actuel" est 160x moins energivore la question n'est pas là du tout du tout.
cartes bancaire à fabriquer, fourgons et j'en passe quel est le rapport avec la cryptomonnaie ? Aucun !
On ne peut pas comparer la verditude d'un truc qui sert à des choses utiles, au quotidien de la vie de tout le monde, avec une cryptomonnaie qui est au mieux un gros machin spéculatif bien inutile et au pire rien, du bullshit pur pour le plaisir de faire chauffer du processeur. C'est strictement aussi inutile que du "minage" de pierres ou de métaux précieux pour embellir la duchesse du Pornic en pire puisque ici le truc est fait pour pouvoir le faire sans limite ; le minage de cryptomonnaie crée la ressource, on est au comble de l’aberration physique.
La performance énergétique c'est le rapport entre une valeur ajoutée et une consommation d'énergie ; si la valeur ajoutée est nulle alors la perf est nulle quelle que soit la consommation.

Il faut reconnaitre que miner de la monnaie c'est soit spéculatif (pour ceux qui s'y intéressent pour le fric), soit un petit plaisir intellectuel et matériel comme le plaisir du motard qui va bruler du gasoil le weekend juste pour faire tourner l'engin, même pas pour la ballade.
3  1 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/05/2021 à 20:44
Citation Envoyé par guidefgui Voir le message
À mon avis si vous n’en voyez pas l’intérêt c’est que manifestement vous n’avez pas assez étudié le sujet, ou alors seule la technologie vous importe mais vous êtes indifférent aux révolutions socio-économiques que le concept apporte.
Éclairez moi svp parce que justement j'ai passé du temps à étudier le pourquoi du comment et plus j’avance plus je confirme l'inutilité du truc et son accumulation de caractéristiques de l'escroquerie.
4  2 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/05/2021 à 21:07
C'est le moment de short des actions Nvidia.
1  0 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/05/2021 à 13:27
Citation Envoyé par puiseux Voir le message
Amusant, j'ai entendu la même chose au moment de la naissance d'internet au grand public. "Un effet de mode, complètement inutile...", puis encore la même chose à la naissance de Google : "trop vorace, ...", et encore au moment ou Facebook arrivait "sans intérêt...".
Mais Facebook est le parfait exemple des trucs inutiles/escroquerie. Outre le coté nuisible du truc la seule est unique raison d'être du réseau social est de servir de point d'entrée de données pour la vraie activité de Facebook, celle qui lui ramène des milliards : la revente des données collectées par le réseau social qui n'est donc qu'un outil pour eux.

Citation Envoyé par puiseux Voir le message

Les smart contrats d'Ethereum ou autres permettraient, en rêvant un peu, de se dispenser de notaires pour certaines transactions.
Donc de passer outre les règles de la société et de ses financements ? c'est c'est pas utile, c'est juste irrespectueux de la société et donc des gens avec qui vous vivez. C'est même la stricte définition de l'escroquerie.

Citation Envoyé par puiseux Voir le message
La toute récente crypto Internet Computing Protocol devrait largement faciliter l'exécution en toute sécurité de programmes et données distribués sur le web, etc...
En fouinant un peu dans toutes ces cryptomonnaies, on voit surgir de nombreux projets très intéressants.
Il n'y a qu'en France qu'on entend les "sachants" (Piketti et Tseu d'une seule voix sur France Inter) proclamer que tout ça est vide de sens et ne constitue qu'une bulle qui va exploser.
Soit, mais alors pourquoi peut on miner à l'infini et pas juste ces choses projets/programmes qui demandent à être traités ? (et donc une fois que c'est traité on a plus rien a traiter). Il est bien là le problème du pur virtuel, c'est qu'on part d'un truc qui aurait du sens puis on le duplique sur un truc vide au cas où et au final on ne fait plus que brasser du vent (et du kWh) sur rien.

Citation Envoyé par puiseux Voir le message

Pour ce qui est du prix des transactions bancaires, il faut penser à ajouter tout le personnel mobilisé, l'immobilier, les dépenses énergétiques associés au fonctionnement des banques et la finance. On arrive à une dépense énergétique colossale !!
Alors outre que ces gens qui travaillent ce sont des gens qui ont une vie bien réelle et que rien que le fait qu'il aient une activité a un sens ; comparer la consommation d'énergie d'un pays (cf le bitcoin) à la consommation des bureaux d'une banque est tout à fait ridicule. Ce qui est ridicule c'est aussi de considérer que ces gens qui bossent dans les banque ne font que gérer des transactions alors que c'est une infime partie des personnels des banques.
2  1 
Avatar de alexetgus
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/05/2021 à 16:44
Ah oui, tu l'as dit !
Calculer des hash dans le simple but de faire tourner la planche à billets, c'est la tâche la plus inutile qui soit... (en terme d'utilisation CPU/GPU)

Que la blockchain possède un avenir, c'est plus que possible, ne serait-ce que pour les administrations afin d'authentifier et horodater tous les actes et formulaires émis.
par contre, concernant les crypto-monnaies, je n'y crois plus. Si la décision n'est pas motivée par l'environnement, elle le sera par les financements occultes pour que les états y mettent un terme.
La crypto-monnaie, je pense que c'est une bulle spéculative qui est sur le point d'éclater...
1  0