IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'offre d'internet par satellite Starlink débarque en France en « édition limitée »
Elle vous coûtera 99 euros par mois

Le , par Stéphane le calme

344PARTAGES

6  0 
Starlink est le programme de SpaceX projetant de fournir une connexion Internet à haut débit depuis l’espace. En octobre, SpaceX a lancé une bêta publique aux États-Unis en envoyant des invitations par courriels. Dans son message, SpaceX a évoqué :
  • des vitesses estimées de 50 Mb/s à 150 Mb/s ;
  • une latence estimée de 20 à 40 ms ;
  • quelques interruptions de la connectivité à prévoir ;
  • 499 $ pour l'antenne réseau à commande de phase et le routeur ;
  • un abonnement de 99 dollars par mois.

Par ailleurs, SpaceX a aussi publié une application sur l’App Store pour iOS et sur Google Play pour Android. L'application permet à un utilisateur de se connecter au service et de le configurer, d'effectuer des tests de vitesse et de résoudre les problèmes de connectivité.

La société a ensuite commencé à accepter des précommandes de 99 $ pour Starlink début février, bien que SpaceX ait souligné que les précommandes étaient « entièrement remboursables », notant en petits caractères que le fait de verser un acompte ne garantissait pas l'accès au service : « Selon le lieu, certaines commandes peuvent prendre 6 mois ou plus pour être exécutées. Le fait de verser un acompte ne garantit pas le service », indique le système de précommande. Les précommandes sont disponibles au même prix que celui pratiqué dans la version bêta en cours, qui est limitée à certaines régions du nord des États-Unis et du sud du Canada. Le service sera d'abord offert à ceux qui auront précommandé aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Fin février, l'Arcep, autorité de régulation des télécoms, a accordé une licence d'utilisation de fréquences à SpaceX pour l'exploitation de son réseau Internet satellitaire Starlink en France. Aussi, après une première offre aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada, Starlink est désormais disponible en France. L'Arcep demande en revanche à la société de respecter une condition : la mise en place de stations terrestres permettant au réseau de Starlink de fonctionner. Starlink a pour le moment reçu l'autorisation d'installer trois bases terrestres en France : à Gravelines, Villenave d’Ornon et Saint-Senier de Beuvron.

Si vous êtes intéressé par l'offre Starlink, elle vous coûtera 99 euros par mois. S'ajoutent à la facture 499 euros pour recevoir le matériel indispensable au bon fonctionnement de l'ensemble et 59 euros pour la livraison

Elon Musk propose tout d'abord une offre en « édition limitée » : seulement quelques utilisateurs vont pouvoir souscrire dans un premier temps. Au fur et à mesure des lancements spatiaux, de plus en plus de Français pourront profiter de cette offre.

Au début du mois, Elon Musk a fait valoir que SpaceX a reçu plus de 500 000 précommandes pour son service Internet par satellite Starlink et n'anticipe aucun problème technique pour répondre à la demande.


L'UE ne veut pas laisser l'Internet satellitaire à Starlink

Début janvier, Bruxelles a commandé une étude de faisabilité à de grands noms européens comme Airbus, Thalès, Orange ou Eutelsat pour concevoir un service d’Internet satellitaire européen destiné à stimuler l’économie numérique et réduire la fracture numérique. La nouvelle initiative qui vise à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe est annoncée alors que SpaceX entend proposer à long terme un accès généralisé à l'Internet par satellite via son service Starlink.

L'étude de faisabilité devrait avoir une durée d'un an, coûtera 7,1 millions d'euros et est destinée à concevoir un système spatial indépendant de communications propre à l’Union européenne. Elle est confiée à un consortium de fabricants et d’opérateurs de satellites, d’un opérateur de télécommunication et du fournisseur européen de services de lancement afin d’étudier la conception, le développement et le lancement d’un système spatial européen de communications.

Cette étude a pour but d’évaluer la faisabilité de cette nouvelle initiative destinée à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe et à fournir une connectivité sécurisée à ses citoyens, ses entreprises commerciales et ses institutions publiques. Comme le projet Starlink, le système aura également pour mission d’assurer une couverture, à l’échelle mondiale, des zones rurales et des zones blanches. Une fois validé, ce nouveau projet phare de l’Union européenne, qui s’inscrit dans la lignée des programmes Copernicus et Galileo, exploitera pleinement les synergies et le potentiel technologique des industries numérique et spatiale, a écrit Orange l’un des géants européens a qui a été confié l’étude.

« Cette étude aura pour but d’évaluer la faisabilité de cette nouvelle initiative destinée à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe et à fournir une connectivité sécurisée à ses citoyens, ses entreprises commerciales et ses institutions publiques », indique l'Union européenne. Et d'indiquer que ce nouveau système aura, comme Starlink, pour vocation « d’assurer une couverture, à l’échelle mondiale, des zones rurales et des zones blanches ».

Les acteurs de la technologie sélectionnés par Bruxelles pour mener à bien cette étude sont : Airbus, Arianespace, Eutelsat, Hispasat, OHB, Orange, SES, Telespazio et Thales Alenia Space. Il leur revient de concevoir le futur système spatial européen à même de fournir des services sécurisés de communication aux États membres de l'UE, « ainsi qu’une connectivité à large bande pour les citoyens, les entreprises et les secteurs de la mobilité européens, renforçant ainsi la souveraineté numérique de l’Union ».

« La phase d’étude attribuée par la Commission européenne permettra plus particulièrement de définir les besoins des utilisateurs, la mission du système, une conception architecturale préliminaire et un concept de prestation de services, ainsi que les estimations budgétaires afférentes », a précisé la Commission européenne. « Un programme de partenariat public-privé (PPP) sera envisagé et évalué au cours de cette phase ».

L’étude examinera la façon dont ce système spatial pourrait améliorer les infrastructures critiques, actuelles et futures, y compris les réseaux terrestres. Elle évaluera également la manière de se connecter à ces infrastructures pour renforcer les capacités de l’Union en matière d’accès au cloud et pour fournir des services numériques de manière indépendante et sécurisée, des caractéristiques essentielles pour susciter la confiance vis-à-vis de l’économie numérique et garantir l’autonomie stratégique et la résilience de l’Europe. Le projet a été initié par le commissaire européen à l'industrie, Thierry Breton, ancien directeur de la technologie et ministre français des Finances.

Source : France Info

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 16:51
Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
Quite a subventionner pour quoi ne pas subventionner un operateur local afin de déployer la fibre?
L'idéal serait que ce soit un opérateur public, pour garder la maîtrise des infra-structures. Mais, chut, j'ai employé un mot honnis "public", dans la société Néo-Libérale c'est un mot interdit. Il faut donner de l'argent public à des sociétés privées (à fond perdu) plutôt que d'investir dans ce qui pourrait être rentable pour la société (et vendre ce qui est à l'État et qui rapporte)
4  0 
Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/05/2021 à 10:00
Citation Envoyé par ManOfStyle Voir le message
Il y a que les citadins pour croire que la fibre est la solution et est obligatoirement évidente.
je suis à la campagne et je crois que la fibre est la solution et devrais etre obligatoire sur 100% du territoire !

je me plains pas car il y'a 2ans orange à mis un dslam à 5km de chez moi, je suis à 20mbits au lieu de 1mbits youhou ! donc y'a pire que moi.
mais clairement je rêve d'avoir la fibre, les offres par satellite ne m'intéresse pas.
l'offre par satellite en vrai c'est bien pour les nomades, je vivrais dans un camping car ou je serais forain, l'offre m'intéresserais.

parce que a ce tarif je crois pas que cela va intéressé les pays pauvres, ou alors on peut imaginer des villages isolées payer 1 seul abonnement, mais je crois pas qu'un berger du zoulou peut se payer 100€ d'internet/mois déja que beaucoup de Français ne peuvent pas se le permettre.

dommage que l'offre ne marche pas sur smartphone, je pense que ca intéresserais des millions de personne un "smartphone satellite". Les offres actuel c'est des vieux et gros téléphones utile uniquement pour prévenir les secours ou recevoir la météo, en payant 5€ le sms
fini les forfait limité à l'étranger, fini les zones blanche des qu'on quitte les villes, que l'on soit en trek au tibet, en secours humanitaire dans un village au fin fond de l'Afrique, paumé dans l'Amazonie ou en antarctique on pourras contacter ces proches. Ce serait plutot cool.
Dommage qu'il faille une grosse parabole de 60cm

si la parabole pouvais etre miniaturisé dans une antenne de smartphone, beaucoup de personne qui voyage souvent serait intéressé je pense.
3  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/05/2021 à 15:11
Sauf que le déploiement de la fibre est plus compliqué que le bon vieux fil de cuivre, je serais très surpris que l'on soit au niveau d'ici cinq ans et même dix.
3  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 14:17
Il y a quand même une question que je me pose a propos de starlink. C'est quel quantité d'utilisateur le service va-t-il supporter? 12.000 satelite ça peux paraitre beaucoup, mais si il y a 12.000.000 d'utilisateur cela fait déjà 1000 utilisateurs pour chaque satelitte. Quid de 120.000.000 d'utilisateur ou même plus? Est-ce qu'un seul satelite disposera de la capacité nécéssaire pour fournir un service a tant d'utilisateur simultané?

Si non je trouve ça un peux bête de subventionner starlink... Quite a subventionner pour quoi ne pas subventionner un operateur local afin de déployer la fibre?

EDIT: après une rapide recherche j'ai trouvé ceci: https://www.lightreading.com/4g3gwif.../d/d-id/764159

L'analyse part du principe que chaque satelitte a une capacité de 20 gbps, soit 200 utilisateur disposant de 100 mbps chaqu'un.
3  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 22:57
Si vous êtes intéressé par l'offre Starlink, elle vous coûtera 99 euros par mois. S'ajoutent à la facture 499 euros pour recevoir le matériel indispensable au bon fonctionnement de l'ensemble et 59 euros pour la livraison

Elon Musk propose tout d'abord une offre en « édition limitée » : seulement quelques utilisateurs vont pouvoir souscrire dans un premier temps. Au fur et à mesure des lancements spatiaux, de plus en plus de français pourront profiter de cette offre.
Nul doute qu'à ces tarifs là, il n'y aura que très peu de candidats.
2  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/06/2021 à 10:29
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça couterait probablement beaucoup plus de 100 millions d'euros d'amener la fibre optique dans tous les villages paumés d'Allemagne. C'est la meilleure solution, mais l'Allemagne a pris du retard…

Peut-être que la fibre va continuer de s'étendre gentiment, jusqu'à ce qu'elle arrive chez tout le monde. (bon après il y aura toujours des endroits trop loin de la civilisation pour être desservi par le fibre)
En cherchant bien, on doit bien trouver des coupures de presse qui ont dit la même chose de la distribution d’électricité dans tous les patelins de France... Puis de l’accès à la téléphonie fixe...

Finalement, l’électricité sert toujours et la qualité de l'installation d'origine des câbles téléphoniques ont permit à la France d'apporter internet relativement facilement à toute la population.

Il n'y a aucune raison de croire que si on fait l'effort d'investir dans une infra de qualité on ne puisse pas l'adapté à des usages futurs dans un demi siècle. Cela reste dans tous les cas un investissement intéressant.

Sans compter que l'installation physique, ça crée des emplois non délocalisables, emplois qui générént des impôts et de la consommation donc qui, en partie, s'autofinance.
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2021 à 11:41
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
ça réduit un peu les impots, c'est sûr, mais ton roumain, il mange quand même en france et loge quand même en France...
Et, encore une fois, ce n'est pas "A CAUSE DE L'UE" mais des gouvernants français qui décident de ce genre de choses avec les autres gouvernants de l'UE. L'UE n'est pas une entité propre, mais un ensemble de gouvernants possédant chacun le droit de véto. Si les gouvernants français n'avaient pas voulu des travailleurs détachés, ils auraient dit NON. Donc, mettre ça sur le dos de l'UE, c'est du foutage de gueule, d'une part, et d'autre part, c'est servir la soupe aux Macron, Hollande, Sarkozy, Chirac, ... et toute la clique des politiciens néo-libéraux qui se succèdent au pouvoir depuis des décennies, et qui sont bien contents de pouvoir faire passer leurs lois anti-sociales en disant : "C'est pas de notre faute, c'est l'UE qui nous oblige", alors qu'ils se sont empressés de signer des 2 mains le dit texte européen, quand ils ne l'ont pas eux mêmes rédigé à l'origine.

Bref, une fois de plus Ryu sert la soupe au néo-libéralisme pour mettre en avant sa haine de l'UE.
3  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 23:22
Citation Envoyé par smarties Voir le message
A part dans les zones isolées je ne vois pas l'intérêt sauf peut être pour le débit qui est plus élevé que l'ADSL.

Avec la fibre qui est déployée, les besoins d'avoir internet par satellite devraient être limités et donc souvent concerner les zones blanches
Bien évidement, la majorité des personnes vivant en ville ne sont juste pas concernées par Starlink, qui n'a jamais visé à être un remplacement de la fibre. Il a uniquement un intérêt dans les zones mal desservies. Mais dans ces zones là, moins peuplées mais pas négligeable pour autant, le surcoût peut tout à fait se justifier.
1  0 
Avatar de ManOfStyle
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 14/05/2021 à 9:29
Ceci est une offre chère mais quand on sait qu'actuellement les offres internet satellite en France sont définitivement catastrophique avec une bande passant bloqué, un débit ultra pourri et des services absolument pas adaptés à l'utilisation actuelle des consommateurs d'internet avec des tarifs qui sont 20% plus chère que les forfaits fibre ou adsl.

De plus le déploiement de la fibre dans les petites communes ne s'effectue pas aussi rapidement que prévu (50% des prestataires de déploiement sont privé et initiée par les communes) lié à des infrastructures en majorité inexistantes. Les zones blanches sont et seront toujours car il n'y a aucun intérêt à desservir la maison qui se trouve à la sortie voir la périphérie d'un village 500 âmes.

Il y a que les citadins pour croire que la fibre est la solution et est obligatoirement évidente.
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/05/2021 à 12:46
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je suis à la campagne et je crois que la fibre est la solution et devrais etre obligatoire sur 100% du territoire !
Tu risque d'attendre longtemps. La fibre ne couvrira jamais 100% du territoire, déjà que la 4G en est loin.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
parce que a ce tarif je crois pas que cela va intéressé les pays pauvres, ou alors on peut imaginer des villages isolées payer 1 seul abonnement, mais je crois pas qu'un berger du zoulou peut se payer 100€ d'internet/mois déja que beaucoup de Français ne peuvent pas se le permettre.
C'est pas parce que l'on habite dans un endroit mal déservi qu'on est forcément pauvre. Et comme tu le dis, vu que le débit est correct, ça me parait pas trop compliqué a mutualiser un abonnement.
2  1