IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple enregistre un chiffre d'affaires record de 89,6 Md$ au 2T21, soit une hausse de 54 % d'une année à l'autre,
Mais reste tout de même vigilant quant à la pénurie de puces

Le , par Bill Fassinou

148PARTAGES

4  0 
Apple a publié son rapport sur les bénéfices du deuxième trimestre 2021 mercredi et pour le fabricant de l'iPhone, c'était une autre année énorme. La société a affiché un chiffre d'affaires et des bénéfices supérieurs aux attentes de Wall Street, grâce aux mises à niveau de l'iPhone 5G. Les ventes du deuxième trimestre fiscal en Chine ont presque doublé et les résultats ont dépassé les attentes des analystes dans chaque catégorie. Apple a également annoncé un rachat d'actions pour 90 milliards de dollars, un jour après qu'Alphabet, la maison mère de Google, a promis de racheter 50 milliards de dollars d'actions.

Apple enregistre une croissance record de 54 % au Q2 2021

Apple a clos son deuxième trimestre fiscal 2021 le 27 mars 2021 et a annoncé ses résultats financiers mercredi. La société a enregistré un chiffre d'affaires record de 89,6 milliards de dollars pour le trimestre de mars, soit une hausse de 54 % par rapport à l'année précédente, mais aussi un bénéfice trimestriel par action diluée de 1,40 dollar. « Ce trimestre reflète à la fois les façons durables dont nos produits ont aidé nos utilisateurs à faire face à ce moment de leur propre vie, ainsi que l'optimisme que les consommateurs semblent ressentir quant aux jours meilleurs qui nous attendent tous », a déclaré Tim Cook, PDG d'Apple.



« Apple est dans une période d'innovation radicale dans toute sa gamme de produits, et nous restons concentrés sur la manière dont nous pouvons aider nos équipes et les communautés où nous travaillons à sortir de cette pandémie vers un monde meilleur. Cela commence certainement par des produits tels que le tout nouvel iMac et l'iPad Pro, mais cela s'étend à des efforts tels que les 8 gigawatts de nouvelle énergie propre que nous aiderons à mettre sur le réseau et notre investissement de 430 milliards de dollars aux États-Unis au cours des 5 prochaines années », a-t-il ajouté.

Dans son rapport, Apple a indiqué que les ventes internationales, en particulier en Chine où les ventes ont presque doublé, ont représenté 67 % du chiffre d'affaires du trimestre. Le chiffre d'affaires de 89,58 milliards de dollars a dépassé les prévisions et les attentes des investisseurs et des analystes en amont à la publication du rapport. La marge brute était de 42,5 %. Apple a enregistré une croissance à deux chiffres dans chaque catégorie de produits. Les revenus liés à la vente des Mac et iPad ont augmenté de 70,1 % et 78,9 % par rapport à l'année dernière (9,10 milliards de dollars et 7,8 milliards de dollars, respectivement).

Les revenus liés à la vente d'iPhone ont augmenté de 65,5 % (à 47,94 milliards de dollars) durant le trimestre. Tim Cook et les analystes ont qualifié le lancement de l'iPhone 12 de "super cycle", dans lequel l'adoption, les mises à niveau et les ventes sont particulièrement fortes en raison de divers facteurs. Quant aux services, ce secteur d'activité a connu une croissance de 26,7 % d'une année sur l'autre (à 16,9 milliards de dollars), avec un record historique de revenus de 16,9 milliards de dollars, en hausse de 27 % par rapport à l'année précédente.

Les "autres produits", qui comprennent notamment les accessoires vestimentaires, notamment l'Apple Watch et les AirPods, ont enregistré une croissance de 24 %, pour un chiffre d'affaires de 7,83 milliards de dollars. Les actions d'Apple ont augmenté de quelque 93 % au cours de l'année écoulée, contre une hausse de 61 % pour l'indice Nasdaq-100 dont Apple est une composante. Avec une telle trésorerie, Apple a annoncé un rachat d'actions de 90 milliards de dollars. Cette annonce intervient un jour après qu'Alphabet a annoncé, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, vouloir racheter 50 milliards de dollars d'actions.

Une croissance éphémère ? Apple répond oui aux investisseurs

Apple a connu une importante croissance au Q2 2021, une situation qui aurait impressionné les investisseurs. Toutefois, cela ne les a pas empêchés de demander à Apple si cette croissance sera durable. En réponse, la firme estime que, bien que la pandémie ait contribué à l'augmentation du chiffre d'affaires dans les différents domaines d'activité, la pénurie de puces à laquelle l'industrie est actuellement confrontée pourrait affecter ses prévisions pour les prochains semestres. Mercredi, Tim Cook et d'autres membres de l'entreprise ont répondu à certaines questions des investisseurs lors d'une conférence téléphonique.



Les préoccupations des investisseurs étaient en rapport avec la durabilité de ce type de revenus et de croissance à la lumière d'une transition partielle de l'état d'esprit du confinement en cas de pandémie dans certaines régions. Les analystes et Apple lui-même ont déclaré que les produits de la société ont prospéré au milieu de la pandémie. Par exemple, les ventes de Mac ont considérablement augmenté en partie en raison de l'augmentation du travail et des études à distance, bien que l'introduction de la puce M1 à l'automne dernier ait également joué un rôle.

Cependant, Cook et ses collaborateurs ont reconnu que la pénurie de semiconducteurs pourrait menacer la capacité de l'entreprise à répondre à la demande au cours des prochains trimestres. « Les pénuries affectent principalement l'iPad et le Mac », a déclaré Cook. « Nous aurons quelques défis à relever dans ce domaine », a-t-il ajouté, précisant par la suite qu'il pourrait être difficile de s'approvisionner en semiconducteurs fabriqués à l'aide d'une ancienne technologie de fabrication de puces. Ils ont dit qu'il était difficile de prévoir l'évolution de la situation, et ont à nouveau refusé de faire des prévisions pour le prochain trimestre.

Ils n'ont pas fourni de prévisions depuis le début de la pandémie mondiale fin 2019. En outre, Cook aurait passé la majeure partie de son temps lors de la conférence téléphonique à récapituler les annonces de produits et de services faites lors de l'événement du 20 avril et des initiatives écologiques de l'entreprise. Pour en revenir à la pénurie de puces que subit l'industrie, plusieurs PDG d'entreprises fondeuses, notamment les dirigeants d'Intel, Nvidia et TSMC, estiment qu'elle pourrait durer jusqu'en 2023. D'ici là, de nombreuses entreprises pourraient se retrouver incapables de livrer certains de leurs produits.

Il y a quelques semaines, le nouveau PDG d'Intel, Pat Gelsinger, a déclaré lors d'une entrevue que le monde pourrait être confronté à cette pénurie pendant encore deux ans. Il a néanmoins précisé qu'il s'agissait d'une estimation du temps qu'il faudrait à sa société pour "renforcer ses capacités" afin de remédier éventuellement aux pénuries d'approvisionnement. Gelsinger a fait cette déclaration à un moment où Intel propose de renforcer deux chaînes d'approvisionnement particulièrement touchées par la pénurie de silicium : les fournitures médicales et les systèmes informatiques embarqués.

Selon son côté, TSMC va de l'avant avec la construction de sa propre usine de fabrication en Arizona, qui pourrait coûter "jusqu'à 12 milliards de dollars". Cependant, concernant cette usine, la société a précisé qu'elle a l'intention de donner la priorité à la recherche, au développement et à la production dans son pays d'origine. Le producteur de cartes graphiques et de systèmes de traitement de l'information Nvidia a également fait une estimation similaire. La société est du même avis, mais a ajouté qu'elle disposera d'une « offre suffisante pour soutenir la croissance séquentielle au-delà du premier trimestre [fiscal] [2022] ».

Source : Résultats d'Apple au Q2 2021, Discussion avec les investisseurs

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Alphabet enregistre un bénéfice record et prévoit un rachat d'actions de 50 milliards de dollars, tandis que YouTube devient le gagnant de la pandémie en termes de sites de médias sociaux

Les dirigeants d'Intel, Nvidia et TSMC estiment que la pénurie de puces pourrait durer jusqu'en 2023, alors que l'industrie se hâte pour rapidement conjuguer cette crise au passé

AMD revoit à la hausse ses prévisions de revenus et affirme que la chaîne d'approvisionnement s'est améliorée, son chiffre d'affaires du 1T21 a grimpé de 93 %

Le chiffre d'affaires de Microsoft augmente grâce à la croissance de la demande d'informatique en cloud, mais les actions baissent en raison des estimations élevées des analystes

Tesla perd beaucoup d'argent en vendant des voitures, mais le récupère entièrement grâce aux bitcoins et aux crédits, dont il a présenté la croissance des ventes comme un élément positif

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !