IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DroidScript : accusé de fraude publicitaire et d'avoir violé la politique relative aux logiciels malveillants de Google
L'EDI Javascript de poche est banni de Google Play

Le , par Stéphane le calme

270PARTAGES

9  0 
DroidScript est un outil de codage de poche facile à utiliser qui simplifie le développement d'applications mobiles. Grâce à cette application, il est possible d'écrire et d'éditer un code, ainsi que de créer des applications directement sur un smartphone ou une tablette pour les exécuter par la suite. Elle offre de nombreuses possibilités. Il sera ainsi possible de créer des applications pour diverses plateformes (comme Android ou ChromeOS), créer des accès directs ou des programmes en réalité augmentée, exporter le code, concevoir des mondes en 3D avec WebGL, utiliser des contrôles natifs ou HTML5 et CSS. Ses éditeurs estiment qu'il est également un outil idéal pour apprendre le JavaScript dans la mesure où vous pouvez littéralement coder de n'importe où avec DroidScript, qu'il n'est pas basé sur le cloud et ne nécessite pas de connexion Internet.

L'algorithme d'intelligence artificielle de Google élimine la plupart des applications suspectes du Play Store. Dans une nouvelle instance, il a identifié DroidScript comme une application malveillante exécutant une fraude publicitaire et l'a banni de la plateforme sans aucune autre forme de procès. L'application, qui a déjà été téléchargée plus d'un million de fois, est utilisée par des développeurs, des étudiants et des enseignants. David Hurren, le fondateur de Droidscript.org, a déposé une plainte auprès de Google pour donner plus de clarté à ce sujet, mais jusqu'à présent, il n'y a pas de réponse satisfaisante.


Selon David, ils n'ont commis aucune fraude publicitaire et il n'y a qu'une seule bannière dans l'application pour couvrir les frais courants liés à la poursuite des activités. Maintenant, ils se trouvent dans une situation où les notes des utilisateurs, les abonnés premium et les statistiques de téléchargement sont tous emportés depuis que l'application est suspendue de Google Play Store :

« Oui, c'est vrai, ce n'est pas une blague!

« Le système Google Play a déclaré que DroidScript est un logiciel malveillant et nous a accusés d'avoir commis une fraude publicitaire! Il va sans dire que nous sommes extrêmement bouleversés et totalement sidérés par cette allégation choquante.

« Comme certains d'entre vous l'ont peut-être remarqué, ils ont supprimé DroidScript du Play Store il y a environ deux semaines. Depuis lors, nous faisons appel contre notre suppression et nous avons fermement plaidé notre innocence et leur avons demandé une explication – mais Google n'écoutera pas et Google n'expliquera pas ce que nous avons fait de mal!

« Cela va affecter beaucoup de gens, DroidScript a une base d'utilisateurs de plus de 100 000 personnes dans le monde et est utilisé comme un outil d'apprentissage pour de nombreux enseignants, étudiants et amateurs ainsi que pour les codeurs professionnels.

« VEUILLEZ nous aider à lutter contre cette injustice, en faisant passer le mot sur notre traitement injuste via des tweets et en publiant des liens vers cet article sur les forums de technologie et d'actualités. Veuillez également contacter les influenceurs des médias sociaux que vous connaissez peut-être. Si nous pouvons faire suffisamment de bruit à ce sujet, Google pourrait avoir honte de nous traiter équitablement.

« Merci pour votre soutien! »

À ce propos, Dan Fabulich, Principal Engineer chez RedFin, conseille de ne jamais diffuser d'annonces Google si vous avez une application Android, indiquant que Google peut et va bannir définitivement votre application Android si Google pense que vous avez cliqué sur vos propres annonces : « si vous diffusez des annonces Google AdMob / AdSense et que vous disposez d'une application Android qui vous tient à cœur, supprimez immédiatement vos annonces Google et passez à un autre fournisseur d'annonces. Si Google décide de vous interdire l'accès à AdMob / AdSense, il peut également bannir votre application Android du Google Play Store. Cela est arrivé à DroidScript et cela peut vous arriver ».

La chronologie des évènements

La première notification

Le 31 mars, DroidScript reçoit une notification par e-mail indiquant que son compte Google Publisher / AdMob a été désactivé pour « Trafic non valide ». Pour l'équipe, cela est venu totalement à l'improviste et elle n'a aucune idée de la raison pour laquelle le système de Google « a soudainement décidé qu'il n'aimait pas notre application après plus de 12 mois de diffusion d'annonces sans aucun problème ». David assure que DroidScript ne disposait que d'une seule bannière publicitaire sur l'écran principal, bannière qui a d'ailleurs été ajoutée à contrecœur pour couvrir les coûts de développement et d'hébergement.

Voici le courriel de Google :

« Avec nos programmes publicitaires, nous nous efforçons de créer un écosystème en ligne qui profite aux éditeurs, annonceurs et utilisateurs. Pour cette raison, nous devons parfois prendre des mesures contre les comptes qui montrent des comportements envers les utilisateurs ou les annonceurs qui peuvent avoir un impact négatif sur la perception de l'écosystème. Dans votre cas, nous avons détecté un trafic ou une activité non valide sur votre compte (code éditeur: pub – ***************) et par conséquent il a été désactivé. Pour cette raison, la possibilité de diffuser et de monétiser via tous les produits qui dépendent d'AdSense sera également désactivée (par exemple, AdMob et YouTube).

« Nous comprenons que vous souhaitiez peut-être en savoir plus sur les problèmes que nous avons détectés. Étant donné que ces informations pourraient être utilisées pour contourner notre système de détection propriétaire, nous ne sommes pas en mesure de fournir à nos éditeurs des informations sur l'activité spécifique du compte.

« Compte Ad Exchange désactivé pour trafic incorrect.

« Une fois que vous avez apporté des modifications à votre (vos) site(s), application(s) ou chaîne(s) pour vous conformer au règlement de notre programme et à nos conditions d'utilisation, vous pouvez nous contacter en utilisant notre processus d'appel. Veuillez vous assurer que vous fournissez une analyse complète de votre trafic ou d'autres raisons qui peuvent avoir conduit à une activité incorrecte dans votre appel ».

Et David de regretter :

« Dans leur e-mail, Google nous donne la possibilité de faire appel, mais ils demandent une "analyse complète de votre trafic ou d'autres raisons qui peuvent avoir conduit à une activité incorrecte dans votre appel". Eh bien, nous n'avions aucune idée de ce qui aurait pu causer cela et nous ne pouvions penser à rien de ce que nous pouvions faire dans notre application pour résoudre ce problème, car Google fournit si peu d'informations pour travailler dans ce sens. Tout ce que Google nous a dit, c'est que nous avions un "trafic invalide" sans plus d'informations et pire encore, une déclaration disant qu'ils ne sont même pas prêts à nous donner plus d'informations!

« Nous avons donc recherché la définition de Google du "trafic non valide" et avons fait notre meilleure estimation de ce qui aurait pu causer ce problème, puis avons soumis notre appel. Notre principale hypothèse était que l'un de nos utilisateurs expérimentait notre identifiant AdMob après l'avoir extrait de notre APK, mais nous n'avons aucune preuve de cela et aucun moyen de le prouver. Nous avons pensé que nous pourrions avoir la possibilité de modifier notre identifiant AdMob ou d'obtenir une autre suggestion de l'équipe Adsense pendant le processus d'appel.

Étonnamment, après seulement 11 minutes, nous avons reçu l'e-mail de rejet suivant, qui n'était probablement qu'une réponse automatisée:

« Merci pour votre appel. Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre programme. Cependant, après avoir pris en compte les informations que vous nous avez fournies, nous avons confirmé que nous ne sommes pas en mesure de rétablir votre compte d'éditeur. Veuillez noter que votre compte ne recevra plus de paiements. Vous n'êtes pas éligible pour participer davantage à nos programmes d'éditeur et ne pouvez pas créer de nouveaux comptes ».


Et David de commenter :

« Merci de votre compréhension! Vous plaisantez, nous ne comprenons certainement PAS comment vous pouvez traiter les gens comme ça. Comment peuvent-ils s'attendre à ce que les gens bâtissent des organisations ou des entreprises soutenues par des revenus publicitaires, alors qu'ils pourraient être soumis à ce type d'exécution sommaire à tout moment!

« Ce fut un coup terrible pour nous, d'autant plus qu'il ne semblait y avoir aucun moyen de communiquer davantage avec Google sur ce problème. Ils venaient de nous arrêter, ainsi que 30 % de notre flux de revenus et il semble que nous ne puissions rien y faire! Nous n'avons même pas eu la possibilité d'avoir une conversation raisonnable avec un membre de l'équipe AdSense.

« Bouleversés, mais déterminés à continuer, nous avons décidé que la meilleure solution était de supprimer complètement la fonctionnalité AdMob de notre application (les annonces avaient de toute façon cessé de s'afficher dans notre application, car notre ID AdMob n'était plus valide). Malheureusement, nous devons également informer nos utilisateurs que nous ne pouvons plus prendre en charge AdMob pour une utilisation dans leurs propres applications, car nous ne pouvons plus le tester et ne pouvons pas garantir que Google ne les traitera pas de la même manière brutale. Nous avons donc commencé à travailler sur une nouvelle version de DroidScript sans AdMob ».

Le cauchemar commence

Avant que la nouvelle version ne soit prête, DroidScript a reçu un autre coup encore plus dévastateur de Google Play. Le courriel disait ceci :

« Après un examen récent, DroidScript – JavaScript Mobile Coding IDE a été supprimé de Google Play. Votre application a été suspendue et supprimée en raison d'un non-respect des règles ». Les raisons évoquées ? La fraude publicitaire.

David :

« Cela devenait rapidement un cauchemar!

« Il ne s'agissait pas simplement d'une suppression temporaire où vous avez la possibilité de résoudre ce problème et de télécharger à nouveau votre application (comme lorsque Google modifie ses politiques de développeur et que votre application devient soudainement non conforme). Non, c'était beaucoup plus grave, Google nous a informés que nous ne pouvons pas retélécharger cette application sous le même nom de package, ce qui signifie que nous perdrons toutes nos évaluations d'utilisateurs durement gagnées, les statistiques de téléchargement et tous nos abonnés Premium que nous avons minutieusement construit au cours des 7 dernières années! Nos abonnés premium perdront à leur tour l'accès à toutes les fonctionnalités supplémentaires de DroidScript, car leurs abonnements ont commencé à être automatiquement annulés par Google et personne ne pourra plus trouver notre application sur le Play Store, car notre classement de page sera gravement affecté.

« À ce moment-là, nous avons commencé à recevoir des e-mails à notre équipe d'assistance et des messages sur le forum d'utilisateurs inquiets demandant où était passée l'application DroidScript, y compris celle d'un enseignant inquiet qui ne pouvait plus trouver notre application sur le PlayStore, car il en avait besoin pour enseigner ses élèves ce jour-là.

« C'était encore pire que de perdre les revenus publicitaires... maintenant, des milliers de nos utilisateurs sont également affectés. Heureusement, il existe un mécanisme d'appel pour Google Play et nous avons pensé, cette fois, que nous pourrions obtenir une réponse plus raisonnable que nous ne l'avons fait pour AdMob, car dans le passé, nous avons réussi à au moins avoir une conversation homme-homme avec l'un des membres de l'équipe de support Google Play (après être passés par les réponses automatisées habituelles).

« Malheureusement, notre confiance en eux était déplacée... non seulement ils n'ont montré aucun intérêt à enquêter sur le problème avec notre compte AdMob, mais Google a alors décidé d'accuser DroidScript d'être aussi un Malware! »

Sources : David Hurren, Dan Fabulich

Et vous ?

Utilisez-vous DroidScript ? Qu'en pensez-vous ?
Si non, utilisez-vous un outil de programmation sur mobile ? Lequel ?
Quelle lecture faites-vous de la situation ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/04/2021 à 12:37
Cela me rappelle une histoire, un type avait eu la même affaire que celle-ci. Et coup de bol pour lui un copain de promo travaillait pour google.

Il le contacte, et là il apprend que la bannière publicitaire est trop grande de quelques pixels, voilà la raison du bannissement. Il corrige cela, et grâce à son pote il a pu continuer.

Sinon il perdait tout, toutes ses applications avaient été "black-listées", son compte supprimé....

Ce n'est pas normal ce genre de pratique. Car si google en est là aujourd'hui c'est uniquement grâce aux applications que les développeurs ont mis sur le store. Pas d'applications sur la store = pas d'utilisateurs = disparition de l'OS comme pour pour celui de Microsoft.

On a la même chose avec Apple, on laisse les applications arriver, et quand on devient incontournable on peut faire ce que l'on veut avec les applications, les taxer comme on veut...

Bref il ne faut pas être dépendant de ces sociétés sinon tu risques gros.
6  0 
Avatar de Fagus
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/04/2021 à 13:52
C'était arrivé à l'auteur du très pratique enregistreur de macro clavier souris tinytask qui parce qu'il programme en c de bas niveau a eu des faux positifs sur les antivirus de google.
Selon l'auteur, google a propagé son faux positif aux diverses blacklistes, ce qui fait que son domaine a été déréférencé et bloqué partout, les courriels de son domaine bloqués, ses comptes publicitaires fermés.
Apparemment, il n'a jamais eu de réponse et jamais pu rétablir son outil qu'il a fini par retirer par dégoût (histoire sur son ex site https://web.archive.org/web/20200307....tinytask.net/ )
3  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/04/2021 à 14:46
Bref google des gros enculés n'ayons pas peur des mots. Seule une action de groupe pourrait faire bouger cela, et encore ils sont peut être dans leur droit
1  0