IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un mauvais logiciel a envoyé des innocents en prison : les données erronées du logiciel Horizon ont été utilisées pour prouver que des employés avaient volé de l'argent
Mais ils ne l'ont pas fait

Le , par Nancy Rey

748PARTAGES

22  0 
Dans une décision qui a annulé l'une des plus grandes erreurs judiciaires de l'histoire du droit britannique, 39 personnes qui dirigeaient des bureaux de poste locaux ont vu leurs condamnations pour vol, fraude et fausse comptabilité annulées vendredi dernier, en raison de ce qu'une cour d'appel a déclaré être des preuves évidentes de « bugs, erreurs ou défauts » dans un système informatique. Cette décision fait suite à une bataille juridique complexe qui a duré des années et qui pourrait conduire la Poste britannique à devoir payer une énorme facture de compensation pour ses échecs suite à l'installation, à partir de 1999, de ce qui s'est avéré être un système comptable informatisé défectueux, dans les succursales locales.

Au cours des 20 dernières années, les employés de la poste britannique ont dû composer avec un logiciel appelé Horizon, qui présentait un défaut fatal : des bogues qui laissaient penser que les employés avaient volé des dizaines de milliers de livres sterling. Certains chefs d’agences locales ont été condamnés pour des crimes, voire envoyés en prison, parce que la Poste s'obstinait à dire que le logiciel était fiable. Après s'être battues pendant des décennies, 39 personnes ont finalement vu leur condamnation annulée, après ce qui est considéré comme la plus grande erreur judiciaire que le Royaume-Uni ait jamais connue.

De quoi s'agit-il ?

Entre 2000 et 2014, la Poste a poursuivi 736 sous-postiers et sous-postières sur la base d'informations provenant d'un système informatique récemment installé, appelé Horizon. Certains sont allés en prison après avoir été condamnés pour fausse comptabilité et vol, beaucoup ont été ruinés financièrement et ont décrit avoir été mis au ban de leur communauté. Après 20 ans, les militants ont gagné une bataille juridique pour que leurs cas soient réexaminés, après avoir affirmé que le système informatique était défectueux.

Horizon a été introduit dans le réseau de la Poste à partir de 1999. Le système, développé par la société japonaise Fujitsu, était utilisé pour des tâches telles que les transactions, la comptabilité et l'inventaire. Les informations qu'il contenait ont été utilisées pour poursuivre 736 employés de la Poste entre 2000 et 2014, les dirigeants des bureaux de poste se sont plaints de bogues dans le système après que celui-ci a signalé des manques à gagner, dont certains s'élevaient à plusieurs milliers de livres. Certains chefs de poste ont tenté de combler le déficit avec leur propre argent, voire de réhypothéquer leur maison, dans une tentative (souvent infructueuse) de corriger une erreur.


L'impact sur ces employés a été vaste : certains ont perdu leur mariage ou le temps passé avec leurs enfants. Janet Skinner a déclaré qu'elle a été éloignée de ses deux enfants pendant neuf mois lorsqu'elle a été emprisonnée, après que le logiciel a révélé un manque à gagner de 59 000 £ (67 736,87 euros). Elle dit également avoir perdu une offre d'emploi en raison de sa condamnation pénale. Le temps qu'elle et d'autres comme elle ont passé en prison ne peut pas être racheté, et cela s'est produit parce que le logiciel a été pris au mot. Une autre femme, qui a juré qu'elle était innocente, a été envoyée en prison pour vol alors qu'elle était enceinte. Un homme est mort par suicide après que le système informatique a montré qu'il avait perdu près de 100 000 £ (114 780,91 euros). Quelques mois plus tard, son remplaçant a également été confronté à des pertes dues à des anomalies du logiciel.

La Poste s'est également employée à dédommager financièrement les autres employés qui ont été rattrapés par le logiciel. En 2019, la Poste a conclu un accord avec 555 plaignants et leur a versé des dommages et intérêts, et elle a également mis en place un système pour rembourser les autres employés concernés. Jusqu'à présent, plus de 2 400 réclamations ont été faites. Au début du mois, le directeur général de la Poste, Nick Read, a déclaré que Horizon serait remplacé par une nouvelle solution basée sur le cloud. Dans le même discours, il a déclaré que la Poste collaborerait avec le gouvernement pour indemniser les employés qui ont été affectés par les inexactitudes d'Horizon. Le président de la Poste, Tim Parker, a déclaré dans un communiqué que l'organisation était « extrêmement désolée de l'impact sur la vie de ces postiers et de leurs familles qui a été causé par des défaillances historiques ».

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a également pris la parole, il s’est félicité de la décision du tribunal, qualifiant les poursuites constituaient « une injustice épouvantable » qui a laissé des traces dévastatrices. « Nos pensées vont aux victimes et nous devrons veiller à ce que les gens soient correctement pris en charge, car il est clair qu'une justice épouvantable a été rendue », a-t-il déclaré.


Certains employés semblent satisfaits d'un simple règlement financier et du fait que leur nom soit blanchi. Mais un groupe de revendication réclame maintenant une enquête publique complète, et certaines des personnes dont les noms ont été blanchis aujourd'hui ont demandé que les responsables soient tenus pour responsables. Harjinder Butoy, qui a été condamné pour vol et emprisonné pendant plus de trois ans en 2008, a qualifié la Poste de « honte » après l'annulation de sa condamnation. Butoy, qui dirigeait un bureau de poste local dans la ville de Nottingham, dans le nord de l'Angleterre, a déclaré que sa condamnation avait « détruit » sa vie pendant 14 ans. « Cela ne va pas être remplacé », a-t-il déclaré à l'extérieur des Royal Courts of Justice après l'annulation des condamnations, ajoutant que les responsables de ces poursuites inutiles « doivent être punis, sérieusement punis ».

Annonçant la décision de la Cour vendredi, le juge Timothy Holroyde a déclaré que la Poste « savait qu'il y avait de sérieux problèmes concernant la fiabilité » d'Horizon et avait « clairement le devoir d'enquêter » sur ses défauts. Dans la décision écrite au nom du panel de trois membres, Holroyde a déclaré que les « manquements de la Poste en matière d'enquête et de divulgation étaient si flagrants que la poursuite de l'une des "affaires Horizon" était un affront à la conscience de la Cour ». Le juge Holroyde a déclaré que trois des appels rejetés devant la Cour l’ont été parce que « la fiabilité des données Horizon n'était pas essentielle au dossier d'accusation ».

La Poste britannique a soutenu que les erreurs ne pouvaient pas être dues au système informatique, tout en sachant que c’était justement le cas. Il est prouvé que le service juridique de la Poste savait que le logiciel pouvait produire des résultats inexacts, avant même que certaines des condamnations ne soient prononcées. L'un des représentants des travailleurs de la Poste a déclaré que celle-ci « acceptait volontiers la perte de la vie, de la liberté et de la raison de nombreuses personnes ordinaires dans sa poursuite de la réputation et du profit ».

Et vous ?

Quels commentaires vous inspirent ces faits ?

Voir aussi :

Des bogues dans un logiciel de gestion de prisons ont conduit à garder des personnes derrière les barreaux plus longtemps. Logiciel qui a été mis en ligne malgré les réticences des développeurs

Un bogue dans un logiciel utilisé par Let's Encrypt pousse la société à révoquer plus de 3 millions de certificats ce 4 mars, vous pouvez vérifier si vous êtes affectés ou pas

Un prestataire de Siemens écope de 6 mois de prison pour pose de bombes logiques au sein de logiciels de l'entreprise, une manœuvre destinée à assurer sa réembauche systématique

Après le passage au Nouvel An, plusieurs entreprises connaissent le bogue de l'année 2020 nommé Y2K20, à cause d'une solution paresseuse utilisée pour corriger le bogue du millénaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/04/2021 à 9:11
"Qu'on lui coupe la tête".

Non mais sérieusement, si on peut vraiment prouver devant un tribunal que des gens ont laisser sciemment des innocents aller en taule, qu'ils y aillent aussi.
14  0 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/04/2021 à 9:33
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
Vont-ils emprisonner les personnes qui ont écrit ce code et volé la vie de ces innocents employés de la poste?
Le code a sans doute été sous-traité quelque part pour pas cher, comme c'est la mode presque partout.

Non, là j'espère qu'ils vont se tourner vers les autres acteurs, et pas nous refaire le coup de l'affaire Volkswagen, avec le PDG qui a osé dire devant le congrès US que c'était des développeurs qui avaient agi tout seuls dans leur coin...

S'ils pouvaient condamner à des peines autres que symboliques toutes les personnes qui savaient que le logiciel était défectueux et qui n'ont rien fait contre, alors peut-être que ce serait un premier pas dans la bonne direction.
11  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/04/2021 à 9:34
J'espère que les lois britanniques et japonaises punissent comme il se doit la dénonciation de faits imaginaires, et que ceux qui s'en sont rendus coupables iront en prison à leur tour.
10  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2021 à 9:15
C'est terrifiant. Je me demande combien d'autres histoires comme celle-ci sont enfouies dans la nature
8  1 
Avatar de jvallois
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/04/2021 à 12:21
Au fait, ce n’est pas notre gouvernement qui veut utiliser des algorithmes pour déterminer qui est un futur terroriste ?
6  0 
Avatar de bunam
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/04/2021 à 2:05
En temps que parent j’ai payé la cantine de mes fils par tipi et il y eu un défaut de rapprochement entre tipi et la compta du trésor public local. J’ai faillit me retrouver fiché à la banque de france. Il n’y a pas eu de relance et le trésor public n’a pas été surpris par le nombre important de parents dans le même cas. Dès qu’on recense un nombre important de problèmes il faut chercher d’où il viennent. Ici le grand nombre de problèmes aurait dû alerter …
6  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/04/2021 à 11:10
Les décideurs vont faire du "c'est pas moi c'est lui"
En tant que développeur, c'est important de tracer le plus de choses possibles, cela nous protège aussi.
4  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/04/2021 à 12:24
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
Vont-ils emprisonner les personnes qui ont écrit ce code et volé la vie de ces innocents employés de la poste?
Le prestataire et la Poste devraient tous deux être investigués et condamnés à des amendes, voir à de la prison pour les responsables s'il s'avère que des informations pouvant innocenter ces inculpés ont été cachés.
4  0 
Avatar de TJ1985
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/05/2021 à 10:04
Le simple fait que les "responsables" parlent de mettre - enfin - ce soft à la poubelle pour le remplacer par quelque chose dans le Cloud démontre à mon sens leur incompétence.
On se fout de savoir où tourne le soft, l'essentiel étant qu'il fonctionne. Mais le Cloud étant à la mode, on en profite pour se hausser du col. Détestable, mais ça explique cette gabegie.
4  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/04/2021 à 11:26
Les pauvres qui ont eu leur vie brisée. Quand t'as perdu 14ans de ta vie, 3 années en prison, on fait comment 1 million d'euros par année de prison ? 2 ? 5 ?
Pour moi la somme devrait couvrir tout ce qui lui reste à vivre, aller 3000 euros/mois + mutuelle/mois à vie et une villa de plusieurs d'euros, à minima. Cela ne rattrapera pas ce qui a été perdu mais vont ils le faire ?

Ah oui et les responsables en prison pour la somme des années de prisons des autres
3  0