IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mozilla s'acharne-t-il à rendre l'interface utilisateur de Firefox inutilisable ?
Certains pensent que oui

Le , par Bill Fassinou

277PARTAGES

18  2 
Firefox pourra-t-il remonter la pente et se remettre convenablement dans la concurrence avec Chrome ou les navigateurs basés sur le projet Chromium ? Alors que Firefox est actuellement en perte de vitesse sur le marché, il semblerait que Mozilla soit de nouveau sur la mauvaise voie en se lançant dans la refonte de l'interface utilisateur du navigateur. Des utilisateurs avérés pensent que Firefox a peu à peu perdu de sa fraîcheur et de sa convivialité lors de la dernière décennie. Ainsi, en s'engageant sur cette nouvelle voie, il risque de perdre encore plus de notoriété, surtout auprès de ses plus importants utilisateurs : les développeurs.

Firefox s'enfonce-t-il davantage dans le gouffre ?

Au cours des dix dernières années, la part de marché de Firefox a considérablement diminué, mais le navigateur Web aurait également perdu de son attrait et de sa fraîcheur. En voyant cela, Mozilla a probablement décidé que la meilleure façon de faire revenir les gens est d'apporter des changements substantiels, notamment changer son interface utilisateur. Ainsi Firefox a déjà vu un nombre assez important de changements malgré le fait que les autres principaux navigateurs Web sont restés relativement les mêmes en matière de visuels. Google Chrome et Safari semblent presque les mêmes qu'il y a dix ans.



Après avoir nommé un nouveau PDG, Mitchell Baker, en avril 2020, Mozilla a déclaré qu'il recentrait ses activités autour de Firefox, qui est actuellement boudé par de nombreux utilisateurs. Ainsi, plusieurs nouvelles fonctionnalités ont pu être intégrées au navigateur depuis l'année dernière et de nombreuses modifications ont aussi été apportées par l'équipe chargée de son développement. À la suite de la publication de Firefox 88 il y a quelques semaines, Mozilla a dévoilé la version bêta de Firefox 89, qui devrait être livré un peu plus tard ce semestre avec une toute nouvelle interface utilisateur dénommée Proton.

Par le passé, les grandes refontes de l'interface utilisateur de Firefox concernaient les interfaces utilisateurs Australis en 2014 et Photon en 2017. Pour cette fois, plus qu'un simple rafraîchissement latéral, la refonte de Proton affecte diverses parties de l'expérience de base du navigateur, notamment la barre URL, le menu hamburger et la barre d'onglets. Les modifications confirmées de Proton sont les suivantes :

  • nouveau menu "hamburger" purement textuel, sans icônes, avec des entrées remaniées ;
  • nouvelle page "nouvel onglet" avec une mise en page améliorée et plus d'options de personnalisation ;
  • nouvelles boîtes d'information pour rendre les notifications in-app de Firefox plus attrayantes ;
  • nouvelles boîtes de dialogue d'installation (par exemple, installation de modules complémentaires et de plug-ins) ;
  • nouvelle barre d'adresse/barre d'outils avec moins d'icônes ;
  • nouvelle icône de la barre d'outils de poche par défaut ;
  • nouvelles fenêtres modales d'alerte de page (par exemple, "Êtes-vous sûr de vouloir quitter cette page").

Certaines d'entre elles sont déjà disponibles pour être testées. Cependant, beaucoup dans la communauté s'accordent à dire que cette refonte, qui est en préparation pour la prochaine version, promet de faire fuir la plupart des utilisateurs expérimentés. Mais pourquoi ? Selon ces critiques, elle est "cassée" à plusieurs niveaux et rend l'utilisation du navigateur très désagréable.

Que reproche-t-on à la nouvelle interface utilisateur Proton ?

Si ces utilisateurs pensent que Firefox va sombrer davantage avec cette refonte importante de son interface utilisateur, c'est parce qu'ils voient certains changements qui, selon eux, ne sont pas "les bienvenus". Ils jugent que ces changements rompent avec l'une des visions clés de Firefox : « être un navigateur Web convivial et facile d'utilisation pour tous ». Voici quelques-unes des remarques qu'ils soulignent :

  • l'option de densité compacte pour la barre d'adresse a disparu et la barre de titre est beaucoup plus haute qu'auparavant : dans l'ensemble, verticalement, la barre de titre et la barre d'adresse prennent maintenant presque une douzaine de pixels de plus que les versions précédentes de Firefox, ce qui vole un espace vertical très précieux ;
  • les onglets flottants : l'onglet actif est maintenant totalement déconnecté de la page Web active et ne semble pas à sa place ;
  • les onglets inactifs sont désormais totalement dépourvus de délimiteur entre eux ; et dans le cas de sites Web dépourvus de favicon, tous les onglets inactifs ressemblent à un seul, ce qui rend la compréhension de ce qui est ouvert et de ce sur quoi il faut cliquer très difficile et fastidieuse ;
  • Mozilla a supprimé les icônes des menus, ce qui rend la navigation dans ces derniers plus lente et plus difficile. Les êtres humains peuvent facilement reconnaître et mémoriser les icônes, et maintenant, au lieu de cela, vous devez lire 20 éléments de menu et essayer de comprendre ce que vous devez réellement cliquer ;
  • etc.

Au regard de ces observations, ils déclarent qu'il semble bien que les études UX réalisées par Mozilla n'ont pas été menées correctement, ou que les données collectées n'ont pas été bien comprises. En outre, Mozilla a désactivé les commentaires pour Firefox, ce qui implique que vous ne pouvez pas laisser de commentaires dans leur Bugzilla à propos de ces changements. Par ailleurs, toujours selon ces critiques, compte tenu du fait qu'ils [Mozilla] veulent déprécier userChrome.css, cela pourrait supprimer la possibilité de restaurer le semblant d'une bonne expérience de navigation Web.



Pour mémoire, userChrome.css est une feuille de style qui revêt une importance particulière pour Firefox. Les règles que vous définissez dans userChrome.css sont appliquées à l'interface utilisateur et peuvent remplacer presque toutes les règles de style intégrées. Toutefois, vous ne pouvez pas utiliser userChrome.css pour modifier le fonctionnement de Firefox ; les extensions sont là pour ça. La création d'un fichier userChrome.css et l'ajout de règles de style vous permettent de modifier les polices et les couleurs, de masquer les éléments inutiles, d'ajuster l'espacement et d'apporter d'autres changements à l'apparence de Firefox.

Cela n'a rien à voir avec Google Chrome. "Chrome" fait référence à l'interface utilisateur du navigateur Web, qui est à l'origine du nom de Google Chrome. Le fichier userChrome.css existe depuis longtemps dans Firefox, mais il a pris une nouvelle importance avec Firefox Quantum. De nombreuses modifications qui pouvaient auparavant être effectuées par des modules complémentaires de navigateur ne peuvent désormais être réalisées qu'en modifiant le fichier userChrome.css. Pour en revenir au sujet, ces critiques estiment qu'avec Proton, Mozilla continue de "mutiler" et de détruire son produit le plus important.

Dépassé par Edge Chromium, Mozilla cherche une porte de sortie

Dans un billet de blogue publié le 9 avril 2020, Mozilla annonçait la nomination de Mitchell Baker en tant que nouveau PDG de Mozilla Corporation. Elle avait assuré l’intérim depuis décembre 2019, à la suite à la démission de Chris Beard, intervenue en août 2019. « Au cours des huit derniers mois, nous avons recherché des candidats externes et, même si nous en avons rencontré plusieurs qualifiés, nous avons conclu que Mitchell était celle qu’il faut à Mozilla aujourd’hui », indiquait alors la société. Un an plus tard, le 9 avril 2021, Mitchell Baker s'est livré à une analyse de son parcours en tant que PDG.



À travers son billet, Baker s'est remise en question tout en recherchant un nouveau futur pour la société. De même, alors que la société recentrait ses activités sur Firefox en avril 2020, les écrits de Baker le 9 avril dernier ont révélé qu'elle reste peu convaincue sur l'avenir de Firefox. En outre, ces cinq dernières années ont été remplies de tourments pour l'entreprise et au cours de sa première année en tant que PDG de Mozilla, Baker s'est séparée d'environ 320 collaborateurs dans le monde. Selon les analystes, le problème majeur de Firefox est son incapacité à générer des revenus.

Ajouté à cela, il y a également sa dépendance aux partenariats avec les moteurs recherche, celui avec Google étant en tête. À titre illustratif, en 2018, environ 91 % des recettes de Mozilla provenaient de ces partenariats. Il faut dire qu’il est difficile dans ces conditions de lutter contre Google Chrome. Mieux, la version open source du navigateur de Google, Chromium, sert de base à pratiquement tous les autres navigateurs Web aujourd'hui, Microsoft Edge compris. D'ailleurs, Edge Chromium, comme il est surnommé, a connu une croissance de plus de 1300 % en 2020 et est passé devant Firefox en termes de part de marché.

De récentes statistiques sur la part de marché des navigateurs Web les plus populaires montrent que Chrome reste le leader incontesté avec une part de marché de plus de 67 %. Sur les 12 derniers mois, le nouveau Edge a connu une croissance spectaculaire de plus de 1 300 %, atteignant une part de marché de 8,3 %. Il dépasse ainsi Firefox (7,95 %) et s'approche rapidement des 10,11 % détenus par Safari d'Apple. Beaucoup craignent que Mozilla n'arrive pas à maintenir Firefox dans la concurrence et laisse le navigateur "mourir".

Source : Proton

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la nouvelle interface utilisateur Proton ?
À votre avis, souffre-t-elle effectivement des problèmes soulignés ci-dessous ?
Selon vous, comment Mozilla peut-il procéder pour regagner une bonne place dans la concurrence ?

Voir aussi

La PDG de Mozilla se remet en question et cherche un nouveau futur pour la société, mais Mitchell Baker reste peu convaincante sur l'avenir de Firefox

Mozilla a nommé Mitchell Baker au poste de PDG et a annoncé un recentrage de ses activités autour de Firefox, qui est actuellement boudé par de nombreux utilisateurs

Le nouveau Microsoft Edge a connu une croissance de plus de 1300 % sur les douze derniers mois, dépassant Firefox qui perd lentement sa part de marché

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/04/2021 à 21:01
J'ai connu les débuts du Web en France dans les années 1990.
Et je constate que depuis cette époque déjà lointaine, il y a encore
des concepteurs de sites qui conçoivent pour une navigateur ou un
autre, quitte à se retrouver le bec dans l'eau quand ce navigateur
vient à tomber en désuétude.
J'avoue ne pas comprendre comment leur cerveau fonctionne.
Un site web, à moins de vouloir furieusement ressembler à une
application lourde sur PC, devrait être légère et universelle,
mais c'était sans compter les feuilles de style et le sinistrement
célèbre Javascript, le moyen idéal pour permettre aux délinquants
du web de vous causer des misères, et aux sites web d'être
dysfonctionnels, souvent de manière grotesque, mais parfois
de manière très insidieuse. Alors qu'un site web, c'est à 90%
afficher : du textes, des images, des incrustations vidéos, des liens.
Parfois un formulaire plus ou moins sophistiqué comme celui que j'utilise là pour ce texte.
Le reste c'est du bla-bla de techno-geek ayant trop fumé d'herbes illicites.
Et si on revenait à des sites plus saints, qui ne bouffent pas une batterie
de smartphone (c'est juste un exemple) ? Javascript est devenu d'une telle
lourdeur et d'une telle complexité que l'on oublie presque à quoi sert
un navigateur internet, encore un peu d'effort, et il sera presque devenu un langage ésotérique.
20  5 
Avatar de gros_rougeot
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/04/2021 à 15:51
Quand l'interface change, l'utilisateur perd ses repères et ses habitudes. Si l'utilisateur doit fournir autant d'effort pour s'habituer à la nouvelle version que de passer sur un produit concurrent, ce n'est pas très malin.
Chrome et Edge sont meilleurs sur de nombreux critères. Supprimer une des principale raison de rester sur Firefox : l'habitude sans améliorer le reste, s'appelle se tirer une balle dans le pied.

Tout changer, pourquoi pas. Mais au moins proposer une interface configurable pour choisir ce que l'on souhaite garder ou changer, peut être une solution.
14  1 
Avatar de toutwd
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 24/04/2021 à 9:02
Firefox pourra-t-il remonter la pente et se remettre convenablement dans la concurrence avec Chrome ou les navigateurs basés sur le projet Chromium ?
Pas très objectif mais surtout pas très sérieux de dire cela, comme si Firefox était à la "ramasse complète" alors qu'il vient tout juste de passer en version 88.

Que l'interface ne plaise à pas tous, ok c'est audible, bien que des tas de thèmes et autres extensions soient disponibles, mais pour le reste, Firefox EST, et reste actuellement le navigateur qui respecte le plus la vie privée des utilisateurs.
Je sais pas si l'auteur de l'article s'est levé du pied gauche ou s'il habite une autre planète, mais ici sur terre, Firefox (et un bon VPN) est le dernier rempart contre les "malfaisants de l'ombre" et autres liberticides...
Pour moi, les couleur et positionnement des boutons de l'interface restent anecdotique.
.
10  2 
Avatar de scandinave
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/04/2021 à 15:41
Comme toujours dans le design, tout en une question de goût et de point de vue.

l'option de densité compacte pour la barre d'adresse a disparu et la barre de titre est beaucoup plus haute qu'auparavant : dans l'ensemble, verticalement, la barre de titre et la barre d'adresse prennent maintenant presque une douzaine de pixels de plus que les versions précédentes de Firefox, ce qui vole un espace vertical très précieux ;
Cela me convient. Le nombre de fois où j'ai cliqué sur un marque page en voulant sélectionner la barre d'adresse et vice-versa.

les onglets flottants : l'onglet actif est maintenant totalement déconnecté de la page Web active et ne semble pas à sa place;
Idem que précédemment. Un peu d'espace pour aérer le tout ne me déplais pas.

les onglets inactifs sont désormais totalement dépourvus de délimiteur entre eux ; et dans le cas de sites Web dépourvus de favicon, tous les onglets inactifs ressemblent à un seul, ce qui rend la compréhension de ce qui est ouvert et de ce sur quoi il faut cliquer très difficile et fastidieuse ;
Celle-ci effectiement, je préfère un délimiteur.
Mozilla a supprimé les icônes des menus, ce qui rend la navigation dans ces derniers plus lente et plus difficile. Les êtres humains peuvent facilement reconnaître et mémoriser les icônes, et maintenant, au lieu de cela, vous devez lire 20 éléments de menu et essayer de comprendre ce que vous devez réellement cliquer ;

etc.
Personnellement, je trouve moins brouillon du texte seul que le combo icône + texte. L'idéale serait de pouvoir choisir ce qu'ont eux.

De toute manière, ce n'est pas à cause d'un mauvais design que Firefox à perdu et ce n'est pas en le changeant qu'il en regagnera. Firefox à perdu des parts de marché à cause d'une concurrence déloyale de Google, en utilisant tout son écosystème pour faire en sorte que les gens aillent naturellement vers Chrome. Maintenant, Google utilise son monopole pour implémenter des fonctionnalités spécifiques comme en son temps IE. Le seul moyen pour Firefox de retrouver de la popularité serait de sortir une fonctionnalité que Google ne pourrait pas implémenter. À mon sens, cela devrait être une protection de la vie privée irréprochable. Ce qui est impossible vu leur dépendance à ce même google.
9  2 
Avatar de arnofly
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/05/2021 à 20:36
Citation Envoyé par air-dex Voir le message
J'imagine que tu parles entre autres de la mode des "pronoms" amenée par la débile théorie du genre. J'ai vu ça dans les paramètres Google Developer et j'ai bien pris soin de ne pas me salir les mains avec cette horreur.
Oui exactement Le totalement débile "Aucun.e" pour une adresse email entre autres

Pour la petite histoire, j'ai ouvert un bug sur Bugzilla en guise de contestation. Après quelques échanges, le mec a osé me dire que l'Académie française ne faisait pas autorité sur la langue française, mais Mozilla si visiblement, lui ai-je rétorqué. Après une dizaines d'échanges de cet acabit, où je lui ai suggéré entre autres de prévenir l'Académie française de bien vouloir consulter Mozilla pour toutes les évolutions futures de la langue française cet abruti m'a banni n'aimant pas mes sarcasmes a-t-il dit. Pauvre con ! Ces gens sont le cancer de notre société avec leur progressisme à deux balles.

Ci-dessous, une capture de la conversation juste avant le bannissement que je sentais arriver...

7  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/04/2021 à 0:53
Au cours des dix dernières années, la part de marché de Firefox a considérablement diminué
D'accord... mais si l'on veut rapprocher cette analyse à un désintérêt de la part de marché précédemment acquise, il faut bien aussi analyser la part de marché en nombre absolue. Parce que si les parts de marché fluctuent (en %), la taille du marché, en valeur absolue d'utilisateurs, est une valeur croissante depuis un certain nombre d'années, et continuera encore un petit moment.
Est-ce que Firefox à "moins" de part de marché qu'avant ? --> oui
Est-ce que Firefox à "moins" d' utilisateurs qu'avant ? --> je n'en suis pas sûr, mais je n'ai rencontré aucune étude ou média qui en parle

Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
(...) je commence à me détourner de plus en plus souvent de Firefox pour Chrome. Et pour une raison simple : j'ai de plus en plus de sites qui ne fonctionnent plus sous Firefox.
En connais-tu la raison ? partage nous tes retours.
--> fonctionnalités bloqués par défaut par soucis de vie privée, élément non supporté par Firefox, etc. ?

Citation Envoyé par adrien239 Voir le message
Ça fait des lustres que je suis passé sur Palemoon.
quels avantages en tires-tu en terme d'ergonomie, et de fonctionnalités ?
5  0 
Avatar de arnofly
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/05/2021 à 20:11
Citation Envoyé par Hanoi85 Voir le message
Je ne comprends pas cet acharnement contre Firefox.

Bien sûr, l'entreprise ne possède pas les moyens financiers de ses concurrents et cela se voit dans les développements, où subsistent toujours quelques hésitations...

Il n'en demeure pas moins que Firefox est le navigateur le plus sécurisé, reconnu et recommandé par plusieurs organismes officiels de cybersécurité Allemands et Français ainsi que de nombreux développeurs.

Il est par ailleurs souple et paramétrable selon les besoin de l'utilisateur, avec de nombreuses fonctionnalités (bloqueur de PUB, bloqueur de script, downloaders...) extrêmement utiles et protectrices.

Alors, si sa nouvelle interface ne plaît pas à certains, c'est bien dommage... mais n'est-ce pas la caractéristiques d'un esprit ouvert et curieux de s'adapter à une nouvelle présentation de logiciel, et à de nouvelles fonctionnalités ?

Bien à vous.

Hanoi85
La critique porte sur l'interface, pas sur le reste. L'évolution et le changement pour mieux, pas de problème, mais le changement pour le changement, c'est pénible, surtout quand il ne va pas dans le bon sens. Nous sommes des experts de l'informatique pour beaucoup sur ce forum, je pense que notre avis est légitime, mais malheureusement Mozilla n'en na rien à cirer. Pourtant le navigateur ne cesse de perdre des parts de marcher... Les développeurs me fatiguent à partir dans tous les sens et l'écriture inclusive dans le compte Firefox (et les idées qui vont avec) sont un peu la goute d'eau qui fait que je ne porte plus vraiment dans mon cœur Mozilla, même si je reste fidèle au produit.

Il semblerait que Mozilla prenne pour acquit que les "power-users" lui seront fidèle pour l'éternité et elle n'a de cesse de créer des fonctionnalités pour l'utilisateur lambda. D'après moi c'est une erreur, car celui-ci est déjà capté par Chrome (qui s'installe comme un malware). Bien souvent, l'utilisateur lambda qui utilise Firefox, le fait suite au conseil d'une de ses connaissances. Si un jour "nous" arrêtons "d'imposer" Firefox à notre entourage, Firefox sera mort, point barre. Si un jour je suis lassé des "maladresses" de Mozilla, c'est pas un utilisateur que va perdre Firefox, mais bien plus !
6  1 
Avatar de Axel Mattauch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/05/2021 à 11:41
Citation Envoyé par arnofly Voir le message
Oui exactement Le totalement débile "Aucun.e" pour une adresse email entre autres

Pour la petite histoire, j'ai ouvert un bug sur Bugzilla en guise de contestation. Après quelques échanges, le mec a osé me dire que l'Académie française ne faisait pas autorité sur la langue française, mais Mozilla si visiblement, lui ai-je rétorqué. Après une dizaines d'échanges de cet acabit, où je lui ai suggéré entre autres de prévenir l'Académie française de bien vouloir consulter Mozilla pour toutes les évolutions futures de la langue française cet abruti m'a banni n'aimant pas mes sarcasmes a-t-il dit. Pauvre con ! Ces gens sont le cancer de notre société avec leur progressisme à deux balles.

Ci-dessous, une capture de la conversation juste avant le bannissement que je sentais arriver...
Bien vu. L'écriture inclusive est une aberration de technocrate de poche préconisée voire imposée par des ignares. Les prises de position de l'Académie Française ( l'article que tu cites https://www.academie-francaise.fr/ac...dite-inclusive et aussi la lettre ouverte https://www.academie-francaise.fr/ac...ture-inclusive ) sont étayés (et non étayé.e.s) et imparables. [à ce propos: comment écrit-on une vedette en écriture inclusive pour qualifier Gérard Depardieu ou Catherine Deneuve ?].

Le Portugal subit aussi des décisions stupides de "réforme de l'orthographe" qui consistent pour l'essentiel à substituer une vague transcription phonétique à une langue séculaire, décision prétendument politique, mais fondamentalement sabotage linguistique. (Excusez cet aparté hors sujet).

Pour en revenir au fond: de nombreuses décisions peuvent être prises sur des considérations superficielles, soumis à des effets de mode. Mettons qu'en toute bonne foi, il ait semblé de bon ton à x ou y chez Mozilla d'estomper un sexisme rampant en adoptant l'écriture inclusive. C'est confondre l'objectif, louable, et la mise en œuvre, éminemment contestable. Ouvrir un bug a été la démarche saine permettant en principe de reconsidérer ces choix de façon éclairée. Sans succès.

Comme dit le proverbe chinois: Quand le sage désigne la lune, l'imbécile regarde le doigt.
5  0 
Avatar de Axel Mattauch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/05/2021 à 12:15
Pleinement en phase avec TotoParis

Un site web, à moins de vouloir furieusement ressembler à une
application lourde sur PC, devrait être légère et universelle,
mais c'était sans compter les feuilles de style et le sinistrement
célèbre Javascript
Tim Berners-Lee avait conçu le HTML de façon à ce que le contenu soit affichable avec sens sur a peu près tout dispositif d'affichage ou d'impression, sans préjuger du rendu d'affichage. C'est un premier critère opérationnel. Un second critère technique est de limiter le besoin en bande passante.
Le HTML a évolué, et c'est tant mieux, pour intégrer le fait que des dispositifs d'affichage ont pour ainsi dire tous des capacités graphiques, couleur, et pour intégrer une interactivité. Bien.
Mais les guerres de navigateurs existant dès l'origine ont conduit à des forks de HTML, divergences modérées par W3C, ouf! Mais en pratique l'excès de possibilités a conduit aux travers suivants:
  • Les concepteurs, poussés par leurs donneurs d'ordre à créer des pages séduisantes, accrocheuses etc., ont privilégié le rendu au contenu
  • Les concepteurs de navigateurs et ceux de moteurs de rendu, ont interprété la norme hypercomplexe et instable chacun à leur façon
  • Par suite, les pages rendent bien dans tel navigateur (ayant servi au contrôle du développement), et rencontrent des écueils dans d'autres
  • Pire, ils sont désormais souvent conçus pour être optimisés sur smartphone et consorts, et conduisent à une interface pourrie sur un PC


Quant aux évolutions, la règle de bon aloi est de bien réfléchir aux critères. Nécessité fait loi. Mais lubie ou mode sont mauvaises conseillères.
Penser à l'utilisateur: personnellement je peste quand mon interface change, et qu'en pratique des opérations simples deviennent complexes (j'ai le cas de ma banque, que je ne citerai pas).

J'ai essayé plusieurs navigateurs, j'ai privilégié Firefox que je trouve sur mes appareils sous W7, W8 et W10, mais aussi Linux (que j'utilise que marginalement).
Aucun navigateur ne me permet en 2021, soit plus de 30 ans après la création du web, d'imprimer correctement une page web et encore moins une sélection de page. Il est même souvent impossible de faire une sélection rectangulaire (si quelqu'un connait une exception, je suis preneur).

Donc je critique Mozilla, mais tous les autres navigateurs aussi.
5  1 
Avatar de Caduciel
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/05/2021 à 8:26
Je reste sur Firefox car il est libre par rapport à ces gros concurrents.
De plus il ne faut surtout pas que Firefox disparaisse car on se retrouverait qu'avec un seul moteur sur le marché qui est Chromium.
À noter que j'utilise Chromium (de base) de temps en temps mais il me manque des extensions que je ne trouve que sur Firefox.
4  0