IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le conseil d'administration de la Free Software Foundation publie une déclaration concernant le retour controversé de Stallman
Parallèlement à une déclaration de Stallman

Le , par Stéphane le calme

253PARTAGES

14  0 
Le conseil d'administration de la Free Software Foundation a publié une déclaration concernant le retour controversé de Richard M. Stallman (RMS) dans ses rangs, parallèlement à une déclaration de Stallman.

Selon une déclaration conjointe, les membres votant de la Free Software Foundation, parmi lesquels figure le conseil d’administration, ont voté une fois de plus pour nommer RMS à un siège du conseil d'administration, mais seulement « après plusieurs mois de discussions approfondies et de délibérations réfléchies » :

« Les membres votants de la Free Software Foundation, parmi lesquels figure le conseil d'administration, ont voté pour nommer Richard Stallman à un siège du conseil d'administration après plusieurs mois de discussions approfondies et de délibérations réfléchies.

« Nous avons décidé de ramener RMS car sa sagesse nous a manqué. Son sens historique, juridique et technique du logiciel libre est sans égal. Il est profondément sensible aux moyens par lesquels les technologies peuvent contribuer à la fois à l'amélioration et à la diminution des droits humains fondamentaux. Son réseau mondial de connexions est inestimable. Il reste le philosophe le plus éloquent et un défenseur incontestablement dévoué de la liberté en informatique.

« RMS reconnaît avoir commis des erreurs. Il a des regrets sincères, en particulier de la façon dont la colère à son égard a eu un impact négatif sur la réputation et la mission de la FSF. Si son style personnel reste troublant pour certains, la majorité du conseil d'administration estime que son comportement a été modéré et pense que sa réflexion renforce le travail de la FSF dans la poursuite de sa mission.

« Nous assumons l'entière responsabilité de la façon dont nous avons mal géré la nouvelle de son élection à un siège au conseil. Nous avions planifié un flux d'informations qui n'a pas été exécuté en temps opportun ou livré dans le bon ordre.

« Le personnel de la FSF aurait dû être informé et consulté en premier. L'annonce de RMS à LibrePlanet a été une surprise totale pour le personnel, tous ceux qui ont travaillé si dur pour organiser un grand événement, pour les intervenants de LibrePlanet et pour les exposants. Nous avions espéré un processus plus inclusif et réfléchi et nous nous excusons que cela ne se soit pas produit.

« En tant que membre du conseil d'administration, RMS a les mêmes responsabilités que les autres membres. Il est un bénévole non rémunéré et soumis aux politiques de l'organisation, y compris les interdictions contre les conflits d'intérêts et le harcèlement sexuel et celles décrivant les processus de dénonciation et les obligations fiduciaires. Les responsabilités du conseil sont décrites à l'adresse https://www.fsf.org/about/the-role-o...d-of-directors.

« Nous pensons que ses opinions seront essentielles pour la FSF alors que nous faisons progresser la mission et affrontons les défis auxquels la liberté du logiciel est confrontée.

« Au cours des dernières semaines, le conseil s'est engagé à apporter une série de changements liés à la gouvernance organisationnelle, y compris des plans pour adopter un processus transparent et formel pour identifier les candidats appropriés pour devenir de nouveaux membres du conseil, des changements futurs aux règlements administratifs de l'organisation et l'ajout d'un personnel. représentant au conseil d'administration.

« Sélectionné par le personnel syndiqué de la FSF, l'administrateur principal des systèmes Ian Kelling a été élu à un siège nouvellement créé au sein du conseil d'administration en tant que membre votant le 28 mars.

« Le conseil d'administration de la FSF continuera de rechercher des idées et des actions supplémentaires destinées à améliorer la transparence et la responsabilité.

« Il reste encore beaucoup à faire. Nous reconnaissons la nécessité d'attirer une nouvelle génération d'activistes pour la liberté du logiciel et de développer le mouvement. Nous rendrons compte de nos discussions et activités à la communauté au fur et à mesure que nous avancerons.

« Alors que nous travaillons sur ces questions, n'oublions pas le but de notre mouvement, ni l'excellent travail de notre personnel et de toutes les bonnes personnes de la communauté du logiciel libre qui se consacrent à la liberté des utilisateurs ».


Déclaration personnelle de Stallman le 12 avril

« Depuis mon adolescence, j'ai eu l'impression qu'un rideau de film me séparait des autres personnes de mon âge. J'ai compris les mots de leurs conversations, mais je ne pouvais pas comprendre pourquoi ils avaient dit ce qu'ils faisaient. Bien plus tard, j'ai réalisé que je ne comprenais pas les signaux subtils auxquels les autres répondaient.

« Plus tard dans la vie, j'ai découvert que certaines personnes avaient des réactions négatives à mon comportement, ce que je ne savais même pas. Tendant à être direct et honnête avec mes pensées, je mettais parfois les autres mal à l'aise ou même les offensais – en particulier les femmes. Ce n'était pas un choix: je ne comprenais pas suffisamment le problème pour savoir quels choix il y avait.

« Parfois, je perdais mon sang-froid parce que je n'avais pas les compétences sociales pour l'éviter. Certaines personnes pourraient faire face à cela; d'autres ont été blessés. Je m'excuse auprès de chacun d'eux. Veuillez m’adresser vos critiques, pas à la Free Software Foundation.

« Parfois, j'ai appris quelque chose sur les relations et les compétences sociales, alors au fil des ans, j'ai trouvé des moyens de m'améliorer dans ces situations. Quand les gens m'aident à comprendre un aspect de ce qui n'a pas fonctionné, et que cela me montre une façon de mieux traiter les gens, j'apprends à reconnaître quand je dois agir de cette façon. Je continue à faire cet effort et au fil du temps, je m'améliore.

« Certains m'ont décrit comme étant "insensible", et c'est juste. Avec ma difficulté à comprendre les signaux sociaux, cela a tendance à se produire. Par exemple, j'ai défendu le professeur Minsky sur un M.I.T. liste de diffusion après que quelqu'un a sauté à la conclusion qu'il était juste coupable en tant que Jeffrey Epstein. À ma grande surprise, certains ont pensé que mon message défendait Epstein. Comme je l'avais dit précédemment, Epstein est un violeur en série et les violeurs devraient être punis. Je souhaite que ses victimes et ceux qui lui ont fait du mal reçoivent justice.

« Les fausses accusations – réelles ou imaginaires, contre moi ou contre les autres – me mettent particulièrement en colère. Je ne connaissais Minsky que de loin, mais le voir injustement accusé me fit sauter à sa défense. Je l'aurais fait pour n'importe qui. La brutalité policière me met en colère, mais quand les flics mentent à propos de leurs victimes par la suite, cette fausse accusation est le dernier scandale pour moi. Je condamne le racisme et le sexisme, y compris leurs formes systémiques, alors quand les gens disent que non, ça fait mal aussi.

« J'avais raison de parler de l'injustice envers Minsky, mais j’aurais dû reconnaitre le contexte de l'injustice qu'Epstein a faite aux femmes ou la douleur qui en résultait.

« J'en ai appris quelque chose sur la façon d'être gentil avec les personnes qui ont été blessées. À l'avenir, cela m'aidera à être gentil avec les gens dans d'autres situations, ce que j'espère faire ».

Réaction de la communauté

Ni la déclaration de la FSF ni celle de RMS ne semblent susceptibles de changer de manière significative l'opinion de quiconque sur sa réintégration. La faction pro-RMS continuera probablement à faire valoir que RMS est tout simplement mal compris et que, effectivement, il incombe au reste du monde de contourner ce problème. L'impact de ces déclarations sur ceux qui désapprouvent la réintégration de RMS semble encore moins important.

Bradley Kuhn, ancien membre du conseil d'administration de la FSF et actuel Policy Fellow du Software Freedom Conservancy, résume assez bien la position du « RMS n'a pas changé » :

« Les vraies victimes dans toute cette situation ont été généralement ignorées. Nous devons tous nous rappeler que les victimes sont Mme Giuffre et d'autres femmes dont Epstein a fait du trafic sexuel. De nombreux travaux et recherches ont été menés sur la manière d'interagir avec les victimes de la traite sexuelle d'une manière tenant compte des traumatismes et sur la manière de traiter les victimes d'actes aussi horribles avec respect.

« Ces déclarations respectives de la FSF et de RMS ne parviennent pas à le faire; il n'y a pas d'excuses de RMS ni de la FSF à Mme Guiffre, qui est la personne qui a le plus souffert des déclarations de RMS. La déclaration mentionne la punition des mauvais acteurs, mais ne fait aucun effort pour aider, s'excuser et aider les personnes qui ont été principalement lésées par les déclarations de RMS ».

Sources : déclaration RMS, déclaration FSF

Et vous :

Quelle lecture faites-vous de ces déclarations ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/04/2021 à 10:15
Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
Se priver par la même occasion des subventions de Mozilla, Red Hat et autres.
Mais au moins ils ne se privent pas de leur liberté pour une histoire de fric.
L'inverse aurait montré que le "Free" dans leur nom n'existe pas vraiment.

Comme quoi c'est peut être pas une si mauvaise décision.
13  1 
Avatar de Jesus63
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/04/2021 à 11:47
Bonjour,

Je trouve la lettre adressée contre RMS comme étant le pamphlet le plus cliché et représentatif de l'état actuel du débat public, au moins sur le Net.

- On lui reproche de ne pas appeler le viol perpétré par Marvin Minsky un viol, car la victime serait consentante selon VICE (sic ) alors que la fin du propos est "[...] en supposant qu'elle ait été contrainte par Epstein, il aurait eu toutes les raisons de lui dire de cacher [son consentement] à la plupart de ses associés."
- On lui reproche de nier la notion de violence lors de ce viol, car il n'y a eu aucune mention de ceci dans le rapport, RMS dénonçant l'hypocrisie du rapport qui protège Marvin en omettant cette notion.
- On lui reproche de justifier la pédopornographie car il mentionne que certains mineurs sont consentants à avoir des rapports sexuels; C'est faux, tout simplement, il mentionne le fait que certains articles infantilisent les adolescents (Dans le cas présent agés de 16 ans) lorsqu'il s'agit de méfaits sexuels, et que ces "enfants" sont exploités par leur propre conditions de vie. Ils sont esclaves de leurs conditions et sont contraints à vendre leur corps par nécessité. Le choix venant d'eux, il est difficile de définir un non-consentement, puisque l'intéressé qui prospecte est l'"enfant" et non le client.
- On lui reproche plusieurs fois exactement la même chose ci-dessus.
- On lui reproche de comparer la loi US et Soudanaise sur le viol, disant que le caractère variant de la loi en fait un mauvais outil de droit. Rappel de la loi US : "Le "viol" inclue les relations sexuelles volontaires avec des personnes âgées de moins de N ans (où N varie)." ce qui ne correspond pas du out à la réelle définition d'un viol.
- On lui reproche d'avoir déclaré "J'aurais aimé qu'une femme attirante me 'maltraite' de cette façon quand j'avais 14 ans" à propos d'une affaire concernant une relation entre une enseignante et un élève de 14 ans, alors que son coeur de propos lors de la déclaration reste que le non-consentement n'a jamais été avéré et que l'"enfant" de 14 ans à participé à ceci à 4 reprises auparavant sans encombres apparentes.
Aussi, son propos est tronqué pour ne garder que la partie polémique puisque suivi de "I would have learned many important things and had a much happier life.". Mais bon c'est une première, aucun média n'a jamais tronqué la partie non-polémique d'un de ses propos pour faire du clic.
- On lui reproche de légitimer la possession de pornographie infantile, à propos des mangas animés de ce type; Propos détourné et extrapolé par la partie accusation sur des photos d'enfants réelles. Le problème ici est que je pourrais très bien déposer des fichiers compromettants sur les stockages de mes "ennemis" afin de les accuser de pédopornographie et de ruiner leur vie. La présomption d'innocence est violée ici, ironiquement.
- On lui reproche de justifier la pédophilie encore une fois, bien qu'il n'ait jamais dit grand chose pour. Un aparté qu'il a fait des années plus tard est interprété comme une excuse par la lettre ouverte.
- On l'accuse de "transphobie mal déguisée" lorsqu'il laisse une note de pied-de-page sur l'utilisation du pronom "They" pour la dénomination de personnes.

Bref, je ne vais pas le défendre sur chaque point, mais je pense que le tribunal social populaire d'Internet est encore en train de s'acharner sur un bouc émissaire sans avoir de réelles revendications. Beaucoup de ces propos sont tirés sur blog personnel de Stallman, et parfois ces propos datent de + de 5 ans. Ce n'est pas une époque révolue, mais cette mode de tenir pour responsable sur des propos hors-contexte après plus de 5 ans est assez malsaine. Elle satisfait le besoin de justice karmique à des personnes en recherche de validation morale.
En conclusion; Si aucun d'efforts étaient déployés sur de vraies affaires comme justement celle d'Epstein, ou Harvey Weinstein, nous serions probablement d'accords. Mais ici, ça ne ressemble qu'à de l'acharnement gratuit, faussement constructif et surtout douteux, car cela ressemble beaucoup plus à un coup monté par des personnes ayant réellement un intérêt à faire tomber Stallman, que d'une vraie justice légitime. Un bien triste monde.
12  0 
Avatar de redbullch
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/04/2021 à 10:09
Quand un sujet est autant divisible, je trouve qu'être neutre permet d'éviter les conflits internes. Après j'ai peut-être un biais qui me fait aimer la neutralité
9  0 
Avatar de der§en
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/04/2021 à 9:08
Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j'en connais quelques "monstres" en développement, et force est de reconnaitre que eux aussi, ils sont un peu (beaucoup) en manque de capacités sociales, et si tu fais abstraction de cela, c'est des amis sincères et fiable...

Et pour revenir a RMS, il y a eu un vote, et la majorité a voté pour qu'il revienne, le reste, c'est a chacun de se positionner face a cela....
8  1 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/04/2021 à 8:05
C'est pire que les Feux de l'Amour cette histoire !

Au moins RMS est un personnage clivant qui oblige ses interlocuteurs à sortir du bois. Pas mal d'anciens membres des conseils d'administration des fondations qui gèrent les logiciels libres travaillent désormais chez un GAFAM. Il existe une certaine perméabilité entre ces deux mondes.

Or défendre RMS ou s'abstenir équivaut à se griller auprès des GAFAM, et doucher ses espoirs d'y être embauché. Voilà pourquoi beaucoup ont promptement réagi suite à son retour à la FSF.
6  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/04/2021 à 10:28
Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
Se priver par la même occasion des subventions de Mozilla, Red Hat et autres.
Mozilla est elle-même une fondation. Son but est de recevoir de l'argent, pas d'en donner.

Quant à Red Hat, ça fait deux ans qu'elle n'a rien donné à la FSF si on se fie à leur site web : https://www.fsf.org/patrons/fy2020 , et ce alors même que RMS n'en faisait plus partie.
6  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/04/2021 à 8:40
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Depuis mon adolescence, j'ai eu l'impression qu'un rideau de film me séparait des autres personnes de mon âge. J'ai compris les mots de leurs conversations, mais je ne pouvais pas comprendre pourquoi ils avaient dit ce qu'ils faisaient. Bien plus tard, j'ai réalisé que je ne comprenais pas les signaux subtils auxquels les autres répondaient.

« Plus tard dans la vie, j'ai découvert que certaines personnes avaient des réactions négatives à mon comportement, ce que je ne savais même pas. Tendant à être direct et honnête avec mes pensées, je mettais parfois les autres mal à l'aise ou même les offensais - en particulier les femmes. Ce n'était pas un choix: je ne comprenais pas suffisamment le problème pour savoir quels choix il y avait.
Il est un peu autiste en fait. Enfin il manque de capacité sociale (il n'a pas d'intelligence émotionnelle).
Il ne comprend pas que ce qu'il va dire peu blesser des gens.
5  2 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/04/2021 à 11:08
Citation Envoyé par redbullch Voir le message
Quand un sujet est autant divisible, je trouve qu'être neutre permet d'éviter les conflits internes. Après j'ai peut-être un biais qui me fait aimer la neutralité
C'est clair que quand on voit la polémique générée dans la communauté Debian avec systemd, la neutralité est clairement la meilleure des réponses.
1  0 
Avatar de pierre.E
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/04/2021 à 17:02
bref de la barbuphobie
1  1 
Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2021 à 9:16
Débian , prendre des risques ? Ce n 'est pas dans l ' ADN de la fondation
0  0