Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Steve Jobs : "nous ne traquons personne"
Et accuse Google, qui justifie le traçage sur Android et assure l'anonymat des données collectées

Le , par Idelways

0PARTAGES

1  1 
Dans la tourmente de l'affaire du stockage de l'emplacement des utilisateurs d'iPhone, d'iPad et des appareils sous Android, Steve Jobs se serait enfin prononcé sur cette affaire en réponse à un email, rendue publique par le célèbre site spécialisé MacRumours.

Un utilisateur d'iPhone aurait donc demandé à Steve Jobs des clarifications sur ce sujet, le prévenant qu'il est sur le point de passer à Android.
Probablement une accroche pour inciter le patron d'Apple à répondre :

« Steve, pouvez-vous expliquer la nécessité de l'outil de suivi passif de localisation intégré à mon iPhone ? C'est un peu énervant de savoir que mon emplacement exact est enregistré tout le temps. Pourriez-vous peut-être nous éclairer sur ce point avant que je passe à Droid. Eux, ils ne me traquent pas ».

La réponse (qui n’a pas encore été authentifiée) est typique de Jobs ; courte, vague et néanmoins incisive : « Oh que si, ils [Google] le font. Nous ne traquons personne. L'info qui circule est fausse »

Alors que l'affaire continue de prendre de l'ampleur et faire la Une des médias grand-publique, le congrès et le FBI enquêtent de très près sur cette affaire et exigent fermement des explications de la part d'Apple et Google.

Les deux entreprises ont donc intérêt à essayer de dissiper les doutes, quitte à faire porter le chapeau à la concurrence.

Pourtant, dans une lettre adressée au Congrès l'année passée, Apple avait dévoilé que ses téléphones collectent « par intermittence » les localisations des utilisateurs et les envoient à Apple deux fois par jour.

Si Apple boycotte les médias, et ne s'adresse toujours qu'aux autorités après une semaine de l'éclatement de cette affaire, Google tente de s’expliquer publiquement et continue de défendre fermement cette fonctionnalité de traçage.

Un porte-parole de Google vient d’affirmer que « tout partage de la localisation sur Android est un choix explicite [Opt-in] de l'utilisateur ».
Il explique aussi que cette fonctionnalité « assure une meilleure expérience mobile sur les périphériques sous Android », pour fournir par exemple des informations plus pertinentes sur le trafic routier.

La confidentialité serait assurée d'après Google puisque « toute information de localisation envoyée aux serveurs de Google est rendue anonyme et n'est ni reliée, ni traçable à l’utilisateur ».

Des tests ont montré que les transmissions des localisations incluent un identifiant unique, qui permet (toujours selon Google) d'identifier le téléphone sans l'associer à l'utilisateur.

Pour preuve, Google explique que l'utilisateur peut changer cet identifiant en réinitialisant son téléphone avec les paramètres usine.

Indépendamment, deux possesseurs d'iPhone et d'iPad viennent de porter plainte contre Apple et une procureure somme Apple et Google de s'expliquer officiellement.

C'est donc fait pour Google, en attendant les explications d'Apple.

Source : MacRumours, The Wall Street Journal

Et vous ?

Pensez-vous que cette réponse de Steve Jobs est authentique ?
Que pensez-vous des explications de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ju1.0
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/04/2011 à 14:40
Pourquoi Symbian, WP7 (ou 6) et RIM (et d'autres s'il y en a) ne sont pas cité/ciblés eux aussi ?
Je ne vais pas faire d'ironie en proposant des réponses, mais ça me donne l'impression que le but n'est pas la confidentialité, mais un prétexte pour taper sur les 2 plus gros
3  1 
Avatar de iznogoudmc
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/04/2011 à 9:38
Citation Envoyé par GCSX_ Voir le message
Ils prennent vraiment les gens pour des c**s... Même si vous réinitialisez de votre téléphone, vous allez très certainement y associer à nouveau votre compte Google. La réinitialisation n'aura strictement rien changé, puisque votre compte Google vous lie personnelement à l'appareil et qu'il permet de vous identifier...
C'est vrai que sur ce coup Google et Apple sont dos à dos : vu que le fichier de chez Apple continent toutes les positions depuis la mise en route du téléphone, dès la 1ère fois où le propriétaire aura pu être identifié, il l'est à vie !

Au moins Google admet l'existence de ce fichier, le fait qu'ils le récupèrent, et surtout ils le font en opt-in !
2  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/04/2011 à 15:36
Citation Envoyé par Ju1.0 Voir le message
Si on relit l'article (et je crois me souvenir de l'avoir déjà lu ailleurs), les accusation contre Google n'ont pas attendu de trouver un fichier avec ce problème de sécurité

En tout cas, c'est ce que j'ai compris de ce que j'ai lu (et pas que sur ce site)
Bonjour,

Déjà 1 - nous n'accusons personne, que ce soit Apple, Google ou n'importe qui d'autre. Si des chercheurs trouvent des failles, fichiers, incohérences nous les exposons ainsi que les démentis, contre-arguments et réponse officielles.

2 - Sur le point que vous évoquez, vous avez dû confondre avec un autre site que Développez :

Un deuxième chercheur souligne aujourd'hui, et encore dans le Guardian, qu'Android fait à peu près la même chose que l'iPhone. [...] La manipulation pour accéder au fichier polémique semble moins triviale. Mais une application semblable à iPhone tracker est tout de même disponible pour extraire ces données sensibles des appareils sous Android
cf. http://www.developpez.com/actu/31326

Nous avons donc parlé d'Android lorsqu'un fichier a été trouvé. Bref, nous traitons les faits. Rien que les faits.

Respectueusement à tous,

Gordon
3  2 
Avatar de tigunn
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/04/2011 à 17:59
Géolocalisation= tracage
1  0 
Avatar de LeSmurf
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/04/2011 à 15:51
Citation Envoyé par sekhmet Voir le message
"une politique commerciale basée sur la contrainte et la censure,"

c'est certain on voit des vendeurs Apple aux coins des rues avec des fusils qui vous force a acheter des iphones...
et également des journalistes emprisonnés dans les prisons de Cupertino...

faut arrêter de reprendre le discours Google "liberté vs prison", c'est un discours commercial, Google veut juste vendre ses produits, pas libérer le monde.
Rien à voir avec Google, je parlais de l'utilisation du terminal. Une entreprise qui t’empêche d'installer tel ou tel logiciel, qui fait sauter ta garantie si tu passes outre, c'est de la contrainte. Pour la censure, je pensais (entre choses) à l'affaire de la Roue qu'un cabinet mandaté par Apple a voulu faire taire, ou encore ces fils de discussion critiques purement supprimés sur le forum Apple, ou alors ces journaux allemands qui ont du revoir leur contenus pour être diffusés sur l'Iphone/Ipad, etc etc
1  0 
Avatar de marten.cylemb
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/04/2011 à 15:15
Citation Envoyé par Ju1.0 Voir le message
Pourquoi Symbian, WP7 (ou 6) et RIM (et d'autres s'il y en a) ne sont pas cité/ciblés eux aussi ?
Je ne vais pas faire d'ironie en proposant des réponses, mais ça me donne l'impression que le but n'est pas la confidentialité, mais un prétexte pour taper sur les 2 plus gros
Surement parce que pour le moment de tels fichiers n'ont pas été trouvés sur des appareils sous ces OS ?
1  1 
Avatar de Ju1.0
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/04/2011 à 15:29
Si on relit l'article (et je crois me souvenir de l'avoir déjà lu ailleurs), les accusation contre Google n'ont pas attendu de trouver un fichier avec ce problème de sécurité
La réponse (qui n’a pas encore été authentifiée) est typique de Jobs ; courte, vague et néanmoins incisive : « Oh que si, ils [Google] le font...»
En tout cas, c'est ce que j'ai compris de ce que j'ai lu (et pas que sur ce site)
0  0 
Avatar de Ju1.0
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/04/2011 à 15:52
Je l'ai bien dit, je ne lis pas des infod que sur ce site. Je ne vous ai jamais critiqué d'accusation gratuite. Vos rubriques d'actualités "généralistes" comme ce sujet font partie des plus sérieuses que l'on puisse croiser, face à certain site cherchant la subjectivité "pro telOS"

Il s'agissait de questions que je me posais à cause de ressenti que j’avais sur la manière dont les évènements se produisaient et étaient relayés par différents sites d'infos.

Excusez moi si je me suis mal exprimé.
0  0 
Avatar de singman
Membre actif https://www.developpez.com
Le 27/04/2011 à 0:48
En fait, si la réponse est bien celle de Steve Jobs, le cas devient encore plus critique, car le fichier existe bien, vérifié de visu dans mon cas.
Donc, si ce patron qui est l'un des plus emblématique, se fout de la gueule de ses clients en les prenant pour des idiots, cela va faire un tord considérable à Apple, qui risque de ne garder que ses fan-boys et va perdre une grande partie des autres utilisateurs, qui ne voyait dans l'iPhone qu'un outil pratique et non pas un objet d'adoration inconditionnelle.

Stratégiquement, si c'est bien Steeve Jobs, il est temps pour lui de prendre sa retraite. C'est une erreur monumentale en terme de communication. Et pour une fois, il aurait du prendre exemple sur Google / Android, qui reconnait que les données sont stockées mais de courte durée et non utilisées a des fins marketing.
0  0 
Avatar de aliogan
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/04/2011 à 1:19
Faut dire que c'est mature de dire "ouais mais eux ils le font aussi"

C'est pas parce que d'autre le font qu'on en a le droit...
0  0