IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les smartphones Android et iOS partagent des données avec leur société mère toutes les quatre minutes et demie
Selon une nouvelle étude

Le , par Stéphane le calme

28PARTAGES

9  0 
Les smartphones Android et iOS partagent des données avec leur société mère toutes les quatre minutes et demie, selon une nouvelle étude universitaire. L'étude, menée par le Trinity College Dublin Research, note une augmentation des problèmes de confidentialité. Les résultats révèlent qu'il y a peu de différence entre Apple et Google en ce qui concerne la collecte de certaines données.

Les smartphones Android et les iPhone partagent des données avec leurs entreprises respectives en moyenne toutes les 4½ minutes, les données étant renvoyées même lorsqu'elles sont inactives dans une poche ou un sac à main, selon une nouvelle étude universitaire.

Selon l'étude, les iPhone n'offrent pas plus de sécurité que les appareils Google. Publiée par le professeur Doug Leith au Trinity’s Connect Center, l’étude a noté que les smartphones de Google collectaient « un volume de données de smartphones nettement plus important que celui d’Apple ». Les appareils Google envoient 1 Mo de données à partir des smartphones Google Pixel lorsqu'ils ne sont pas utilisés toutes les 12 heures, tandis que les téléphones Apple envoient 52 Ko.

Les données partagées comprennent des détails tels que l'insertion d'une carte SIM et les détails sur le smartphone, le numéro de série du matériel, l'IMEI, l'adresse MAC Wifi et le numéro de téléphone.

« Je pense que la plupart des gens acceptent qu'Apple et Google aient besoin de collecter des données sur nos téléphones pour fournir des services tels que iCloud ou Google Drive. Mais lorsque nous utilisons simplement nos téléphones comme des téléphones – pour passer et recevoir des appels et rien de plus – il est beaucoup plus difficile de comprendre pourquoi Apple et Google ont besoin de collecter des données », a déclaré le professeur Leith.

« Pourtant, dans cette étude, nous constatons qu'Apple et Google collectent une mine d'informations précisément dans cette situation. Cela semble excessif et il est difficile de comprendre pourquoi c'est nécessaire. »

De plus, le professeur Leith a déclaré que les appareils collectaient non seulement des données sur l'activité des smartphones, mais également sur les smartphones à proximité.

« L'adresse MAC WiFi identifie un appareil sur un réseau WiFi et ainsi, par exemple, identifie de manière unique votre routeur domestique, hotspot de café ou réseau de bureau. Cela signifie qu'Apple peut potentiellement suivre les personnes dont vous êtes proche, ainsi que quand et où. C’est très préoccupant. »

Il a noté que les utilisateurs ne peuvent pas refuser la collecte de données.


Préoccupations

La recherche a mis en évidence certaines préoccupations majeures concernant la collecte de ces données, notant que les données des appareils pourraient être liées à d'autres sources de données, y compris la navigation sur le Web et les achats.

« Cette recherche décrit le fonctionnement des smartphones », a déclaré un porte-parole de Google. « Les voitures modernes envoient régulièrement des données de base sur les composants des véhicules, leur état de sécurité et les horaires d'entretien aux constructeurs automobiles, et les téléphones portables fonctionnent de manière très similaire. Ce rapport détaille ces communications, qui permettent de garantir que les logiciels iOS ou Android sont à jour, que les services fonctionnent comme prévu et que le téléphone est sécurisé et fonctionne efficacement ».

Apple n'a pas encore commenté l'étude.

Source : Irish Times

Et vous ?

Êtes-vous surpris par les résultats de cette étude ? Vous semblent-ils crédibles ?
Quelle lecture en faites-vous ?
Que pensez-vous de la réponse de Google qui estime que la recherche se contente de décrire le fonctionnement des smartphones ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !