IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

YouTube peut désormais avertir les créateurs des problèmes de droits d'auteur avant que les vidéos ne soient publiées
Pour éviter la suppression de vidéos pour litiges relatifs aux droits d'auteur

Le , par Bill Fassinou

266PARTAGES

4  0 
YouTube a lancé cette semaine une nouvelle fonctionnalité appelée Checks dans le but de faciliter le processus de publication d'une vidéo et de perception de revenus publicitaires. Checks indique à l'avance au créateur si sa vidéo contient du matériel protégé par le droit d'auteur et respecte les directives en matière de publicité. Après l'avoir testée en avant-première en septembre dernier et une bêta à petite échelle en février, YouTube étend désormais la nouvelle fonctionnalité à tous les utilisateurs de la plateforme. Checks devrait permettre de résoudre les problèmes susceptibles d'affecter la portée et les revenus d'une vidéo.

Avant l'arrivée de Checks, les créateurs téléchargeaient leurs vidéos sur YouTube et espéraient que tout se passerait bien. Cependant, il arrive parfois qu'une vidéo soit épinglée comme reprenant du contenu protégé par les droits d'auteur, ce qui conduit à sa démonétisation, voire sa suppression. La résolution de ces problèmes n'est pas toujours aisée pour les vidéastes et dans la plupart des situations, le dernier mot revient aux titulaires de droits d'auteur. YouTube rend désormais les choses plus faciles en informant les créateurs de vidéos à l'avance des problèmes d'une vidéo et de leurs impacts sur sa monétisation.



Précisément, Checks permet de vérifier lors du téléchargement d'une nouvelle vidéo sur YouTube si elle ne contient pas de contenu protégé par des droits d'auteur, ce qui pourrait conduire à des retraits ou à la réclamation de revenus publicitaires par les détenteurs de droits d'auteur. Il permet aussi de vérifier si la vidéo n'enfreint pas les directives en matière de publicité. L'objectif de YouTube est de réduire le nombre d'"icônes jaunes" que les créateurs voient à côté de leur vidéo, en référence aux signes jaunes du dollar qui suggèrent que les revenus publicitaires sont retenus en raison de problèmes de droits d'auteur ou de directives.

YouTube estime que les vérifications des droits d'auteur prennent généralement moins de trois minutes et les vérifications de l'adéquation des publicités prennent au plus deux minutes. Les vérifications permettront aux créateurs de ne pas avoir à mettre en ligne des vidéos comme étant non répertoriées pour savoir si la visibilité ou la monétisation seront limitées lorsqu'elles seront rendues publiques. Ce nouveau système s'appuie sur Content ID. Pour rappel, Content ID est un système conçu par YouTube pour protéger une vidéo publiée sur la plateforme. Cela fait suite à plusieurs plaintes de l'industrie musicale sur la question de droits d'auteur.



Il aide les propriétaires de contenu à trouver les vidéos dans lesquelles leur musique a été utilisée et à définir la manière dont ils souhaitent agir sur ces vidéos. Selon YouTube, si le système d'identification des droits d'auteur de YouTube trouve une violation après l'analyse d'une vidéo, la politique du titulaire des droits s'applique automatiquement à la vidéo. Cela peut entraîner le blocage complet de la vidéo ou la monétisation de la vidéo par les détenteurs des droits. Ainsi, le YouTubeur qui met en ligne ladite vidéo recevra une notification via Checks pour trouver un moyen de supprimer cette partie de la vidéo à l'avance.

Cela signifie que les vidéos peuvent commencer à générer des revenus à la seconde où elles sont mises en ligne, au lieu de passer par un litige, ce qui peut avoir un impact sur les revenus publicitaires globaux d'un créateur. Cependant, que se passe-t-il si un droit d'auteur est découvert, mais que le créateur pense n'avoir rien fait de mal ? YouTube permettra aux créateurs de contester la réclamation avant la publication. Le traitement des réclamations prenant quelques jours, les créateurs peuvent soit attendre que le litige soit réglé avant de publier, soit publier la vidéo en attendant le résultat final.



Si le litige aboutit à la conclusion que le créateur n'a pas utilisé de contenu protégé par les droits d'auteur, les revenus publicitaires perçus pendant cette période sont versés à cette personne. Si le litige aboutit à la conclusion que le titulaire des droits a raison, les revenus publicitaires lui sont versés à la place. Checks fait partie des efforts continus de la société pour s'assurer que les créateurs peuvent monétiser leurs vidéos aussi rapidement et efficacement que possible.

Source : YouTube

Et vous ?

Que pensez-vous de la fonctionnalité Checks ?

Voir aussi

Les utilisateurs de Youtube-dl, en colère après le démantèlement du téléchargeur, inondent GitHub de nouveaux dépôts, contenant le code source de l'outil

Le code source de Youtube-dl, socle de plusieurs outils de téléchargement de vidéos sur diverses plateformes, mis hors ligne, après l'émission d'une requête DMCA adressée à GitHub

UK : YouTube viole la vie privée des enfants, selon un nouveau procès de 3,2 milliards $. « Le vrai prix des services "gratuits" de YouTube est que les enfants sont accros, influencés et exploités »

YouTube annonce qu'il affichera désormais des publicités sur toutes les vidéos, même si les créateurs n'en veulent pas

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !