IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DuckDuckGo estime que Google a espionné les utilisateurs de ses applications Google Search et Google Chrome
L'entreprise a publié la liste des données qu'elle collecte sur iOS 14.3

Le , par Stéphane le calme

169PARTAGES

6  0 
Avec iOS 14.3, iPadOS 14.3 et macOS Big Sur 11.1, Apple a introduit des étiquettes de confidentialité dans les applications de l’App Store et du Mac App Store. Ces étiquettes de confidentialité sont requises pour toutes les applications iPhone, iPad, Mac, Apple TV et Apple Watch et comprennent trois sections couvrant les données utilisées pour la surveillance, les données directement liées à l’utilisateur et les données anonymisées non directement liées à l’utilisateur. Concrètement, grâce aux étiquettes de confidentialité, les utilisateurs peuvent facilement savoir quelles données une application collecte avant de l’installer à partir de l’App Store. Google a été contraint d’ajouter ces étiquettes de confidentialité à ses applications iOS.

Dans un billet, Apple a expliqué :

« L'App Store aide désormais les utilisateurs à mieux comprendre les pratiques de confidentialité d'une application avant de télécharger l'application sur n'importe quelle plateforme Apple. Sur la page produit de chaque application, les utilisateurs peuvent découvrir certains des types de données qu'une application peut collecter et savoir si ces données leur sont liées ou utilisées pour les suivre. Pour rappel, les informations de confidentialité de votre application sont nécessaires pour soumettre de nouvelles applications et mises à jour d'applications à l'App Store, et certaines données sont facultatives à divulguer si elles répondent à des critères spécifiques, tels que certaines données provenant d'applications de recherche en santé et de services financiers réglementés ».

Google a été contraint d’ajouter ces étiquettes de confidentialité à ses applications iOS conformément à ces règles de l'App Store d'Apple, mais il a fallu plusieurs mois à Google pour commencer à partager les informations sur les données que ses applications (entre autres Google Chrome) collectent.

Il y avait des spéculations selon lesquelles le retard de Google signifiait qu'il avait quelque chose à cacher, ce sur quoi DuckDuckGo s’est penché avec un nouveau tweet qui met en évidence la collecte de données de Google dans lequel DuckDuckGo accuse la société d’avoir « espionné » des utilisateurs :

« Après des mois de blocage, Google a finalement révélé la quantité de données personnelles qu'ils collectaient dans Chrome et dans l'application Google. Pas étonnant qu'ils voulaient les cacher. Espionner les utilisateurs n'a rien à voir avec la création d'un bon navigateur Web ou d'un bon moteur de recherche. Nous le saurions (notre application est deux en une) ».


Google a récemment ajouté des étiquettes de confidentialité à son application de recherche Google, précisant l'étendue des informations collectées. À des fins de publicité tierce, Google collecte des données qui incluent l'emplacement, l'historique de recherche et l'historique de navigation. Les données marketing de Google incluent toutes les informations ci-dessus, ainsi que les informations de contact et les identifiants d'appareil, et il y a encore plus de données collectées pour l'analyse, la fonctionnalité de l’application et la personnalisation des produits.

DuckDuckGo affirme que Google « voulait cacher » les informations qu'il recueille et que c'est la raison pour laquelle Google a mis si longtemps à déployer les étiquettes de confidentialité sur ses applications. La plupart des gens ne sont probablement pas surpris de l'étendue des données collectées par Google, mais les avoir au même endroit dans « l’App Store» peut servir de piqûre de rappel.

De nombreuses applications majeures de Google n'ont commencé à obtenir des étiquettes de confidentialité que fin février, même si la règle d'Apple est entrée en vigueur en décembre. Google a retardé l'ajout des étiquettes pendant si longtemps que ses applications sont restées plus de deux mois sans être mises à jour. La dernière mise à jour de Google Maps date de trois mois, bien que la plupart de ces autres applications aient reçu des mises à jour et disposent à ce titre d’étiquettes de confidentialité.

Lancé en 2008, DuckDuckGo se distingue par le respect de la vie privée des internautes et se positionne comme un concurrent direct du moteur Google. Le moteur de recherche utilise d’ailleurs le slogan « Google vous piste, pas nous », et avait effectué des enquêtes pour montrer qu’il n’existe plus de résultats standards sur Google.


DuckDuckGo a franchi la barre des 100 millions de recherches effectuées en une journée durant le mois de janvier 2021. L'exploit s'est d'ailleurs répété en mars durant plusieurs jours. En deux semaines, DuckDuckGo a une moyenne de 98 millions de recherches effectuées en une journée et 1,5 milliard de recherches déjà effectuées. À titre de comparaison, l'année dernière, DuckDuckGo a affiché une moyenne de 56 millions de recherches journalières et 1,7 milliard de recherches sur tout le mois de mars 2020.

Le moteur de recherche DuckDuckGo s’appuie sur Bing, des sites développés par des communautés tels que Wikipedia, et la société a développé son propre robot d'exploration pour générer son index de résultats de recherches.

Pour attirer l’attention des internautes, DuckDuckho a proposé un mode qui ne garde aucune information personnelle sur les utilisateurs, ce qui fait que toutes les instances sont anonymes. Du côté de Google, les internautes disposent d’un identifiant et, en fonction de leurs recherches, ils peuvent voir généralement des annonces ciblées. Les internautes ne disposant pas d’identifiants chez DuckDuckGo, ils ne sont donc théoriquement pas suivis. Par la même occasion, ils n’ont pas d’historique de recherches (puisque les pages recherchées ne sont pas enregistrées).

En plus de son moteur de recherche, la société a également développé une application de confidentialité qui empêche les scripts de suivre les visiteurs, et il est possible que d’autres applications axées sur la confidentialité soient en cours de développement.

Même si DuckDuckGo se développe rapidement, il contrôle toujours moins de 2 % de tout le volume de recherches en France. D'ailleurs son pourcentage d'utilisation a diminué puisqu'en août 2020 il était de 1,09 % contre 0,62 % en décembre 2020 selon StatCounter. En janvier 2021 il était de 0,62 % et désormais il est de 0,49 %.


L'indignation face à Google en Europe au sujet de son système d'enchères pour figurer sur la liste des moteurs

En réponse à une amende de 5 milliards de dollars qui lui a été infligée par la Commission européenne pour abus de position dominante avec son système d’exploitation pour appareils mobiles Android, Google a prévenu en mars 2019 son intention de demander aux utilisateurs d’Android en Europe quel moteur de recherche ils veulent utiliser par défaut sur leurs mobiles. L'entreprise a procédé à un système d'enchères pour figurer sur la liste des moteurs proposés par défaut sur Android.

Avec d'autres moteurs de recherche alternatifs (notamment les Français Lilo et Qwant, le Tchèque Seznam et l'Allemande Ecosia), DuckDuckGo a demandé à la Commission européenne une réunion tripartite avec Google. Dans une lettre ouverte, les moteurs de recherche déclarent :

« Cher vice-président exécutif Vestager,

« Nous sommes des entreprises exploitant des moteurs de recherche qui rivalisent avec Google. Comme vous le savez, nous sommes profondément mécontents du prétendu remède créé par Google pour remédier aux effets néfastes de son comportement anticoncurrentiel dans l'affaire Android. Nous comprenons que Google vous informe régulièrement de ses enchères payantes, mais il semble que vous ne receviez peut-être pas des informations complètes ou exactes.

« Nous vous écrivons pour demander une réunion trilatérale avec votre bureau, nous-mêmes et Google, dans le but d'établir un menu de préférences efficace. Nos délégués respectifs pourraient travailler à l'avance pour créer un ordre du jour serré pour cette réunion afin de garantir qu'elle soit productive et collaborative.

« Nous soutenons de tout cœur l’ambition de la Commission de remédier aux préjudices enracinés de la concurrence de Google. Nous vous demandons de mettre ces intentions en pratique dès maintenant, en utilisant pleinement vos outils existants. »

Sources : DuckDuckGo, Apple, trafic DuckDuckGo, StatCounter

Et vous ?

Quel moteur de recherche utilisez-vous ?
Avez-vous déjà essayé DuckDuckGo ? Qu'en pensez-vous ?
Qu'est-ce qui peut avoir contribué à sa popularité ?
Quelle alternative à Google vous semble la plus intéressante ?
Qu'est-ce qui manquerait à d'autres moteurs de recherche pour être des alternatives plus intéressantes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/03/2021 à 8:33
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quel moteur de recherche utilisez-vous ?
Avez-vous déjà essayé DuckDuckGo ? Qu'en pensez-vous ?
Depuis quelques semaines j'utilise DuckDuckGo.
Je trouve les résultats pertinents et la navigation fluide. Il y a aussi de l'intégration avec divers sites (ex : Stackoverflow ou j'ai parfois une réponse à une problématique en développement qui s'affiche dans un encart à droite).
En plus il y a un thème sombre

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelle alternative à Google vous semble la plus intéressante ?
J'ai trouvé Qwant lourd à charger et la pertinence des résultats moyenne
J'ai aussi essayé Searx mais parfois les recherches ne fonctionnes plus sur Google donc les résultats fournis sont limités.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'est-ce qui manquerait à d'autres moteurs de recherche pour être des alternatives plus intéressantes ?
Au début de Google les résultats étaient plus pertinents que les autres ce qui a joué positivement en sa réputation.
Maintenant il a une excellente intégration (Android, iPhone, dans les applications, ...) et indexe des milliards de page.
Avant que les autres moteurs aient autant de contenu contenu avec une rapidité équivalent, le chemin sera ardu. De plus, je n'ai pas le réflexe de faire référencer un site sur d'autres moteurs.

Cela fait 2 mois que je l'utilise et je vais maintenant rarement sur Google pour mes recherche où alors c'est pour essayer d'avoir des résultats plus pertinents. Il s'est avéré que les résultats étaient similaires et que je devais plus changer mes mots clés.
1  0