IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

NVIDIA remporte son combat judiciaire suite à un recours collectif lié à l'implosion du marché des cryptomonnaies.
Accusé de les avoir été induit en erreur, les investisseurs lui réclamaient 1 Md $

Le , par Stéphane le calme

108PARTAGES

4  0 
En 2019, le cabinet d’avocats Schall Law Firm basé à Los Angeles, en Californie, encourageait les investisseurs ayant perdu plus de 100 000 USD en investissant dans les actions NVIDIA à se rapprocher d’eux afin de participer à un éventuel recours collectif. Dans sa plainte, le cabinet a accusé le fabricant de GPU (circuits graphiques) NVIDIA d’avoir induit ses actionnaires en erreur en surestimant sa capacité à résister à l’effondrement du marché des monnaies cryptographiques, concernant les opérations spécifiques de minage de monnaies cryptographiques effectuées par l’intermédiaire de GPU.

Pour rappeler le contexte, en 2013-2014, les cartes graphiques AMD avaient été la cible des cryptomineurs à une période où la cryptomonnaie connaissait une forte hausse. Les gamers fans d'AMD peinaient alors beaucoup à trouver de quoi mettre à jour leur PC. Sur la période 2017-2018, le même phénomène est survenu, cette fois pour les cartes graphiques NVIDIA fondées sur l'architecture Pascal. Sauf que, selon ses investisseurs, le constructeur n'aurait pas fait une corrélation suffisante entre cette forte hausse de la valeur de la cryptomonnaie et la hausse de ses revenus sur la vente de GPU

D’après Schall Law Firm, l’entreprise a fait des « déclarations publiques fausses et trompeuses » sur le marché, en soutenant que toute baisse de la demande pour ses GPU sur le marché du minage des monnaies cryptographiques « n’aurait pas d’impact négatif sur les activités de la société en raison de la forte demande de GPU sur le marché des jeux ». Elle a également vanté « sa capacité à surveiller le marché des monnaies cryptographiques et à apporter des modifications rapides à son activité si nécessaire ».

Malheureusement, lorsque le marché a appris la vérité sur la compagnie, les investisseurs ont été les premiers à subir des dommages, dénonçait le cabinet dans sa plainte. Selon les investisseurs défendus par le cabinet d'avocats, NVIDIA aurait masqué plus d'un milliard de dollars de revenus grâce aux cryptomineurs en les associant au revenu provenant du gaming. Cependant, durant cette période, les gamers avaient, semble-t-il, bien du mal à se fournir en cartes graphiques pour améliorer leurs machines. Face à la dénégation de la marque et à une pratique selon eux trompeuse, les investisseurs ont donc pris sur eux de porter l'affaire devant la justice.

Les opérations de minage de cryptomonnaies ont renforcé la demande en matière de GPU pendant une bonne partie de 2018 et les poids lourds de la fabrication de circuits graphiques AMD et NVIDIA ont largement profité de cette situation. Les responsables de l’écurie des verts ont d’ailleurs confié en aout 2018 que le minage de cryptomonnaies était devenu un énorme moteur de croissance pour les fabricants de GPU.

Le marché des GPU dédiés aux joueurs a même souffert, pendant de longs mois, d’une pénurie de cartes graphiques et de l’augmentation des prix de ce type de matériel à cause de la forte demande de GPU traditionnel sur le marché du minage de monnaies cryptographiques. Pour tenter de régler cette pénurie, le géant NVIDIA était allé jusqu’à demander aux détaillants d’arrêter de vendre ses GPU GeForce aux mineurs de cryptomonnaies. Cette situation a poussé AMD et NVIDIA à lancer la commercialisation de nouvelles des cartes graphiques dédiées aux opérations de minage.

Le recours initié par Schall Law Firm a été motivé par la forte baisse du cours de l’action NVIDIA après l’éclatement de la bulle financière autour des cryptomonnaies. Fin 2018, les opérations de minage de cryptomonnaies comme Ethereum à l’aide de GPU ont cessé de devenir rentables. En quelques mois, le cours de l'action NVIDIA a perdu plus de 50 % de sa valeur sur un trimestre, passant de près de 300 USD en octobre 2018 à 136,19 USD à la date du 4 janvier 2019.

Le cabinet a invité les actionnaires ayant acheté des actions NVIDIA entre le 10 aout 2017 et le 15 novembre 2018 à les contacter avant le 19 février 2019 afin de participer à l’action de justice collective qui devrait leur permettre de récupérer leurs pertes.


NVIDIA remporte la bataille

Le 8 mars 2021, Haywood Gilliam, le juge en charge de l'affaire a estimé qu'aucune preuve avancée par les plaignants n'était suffisamment détaillée pour supporter le poids des accusations portées à l'encontre du constructeur. Les plaignants n'ont pas la possibilité de faire appel de cette décision, la sentence met donc un terme à cette affaire.

Cette pénurie risque fort de durer, selon les analyses les plus optimistes, jusqu'à l'été 2021, voire sur toute l'année pour les plus pessimistes. Les analystes prédisent qu'il faudra encore au moins un an, voire plus, avant que nous puissions à nouveau mettre la main sur la meilleure carte graphique et le meilleur processeur de jeu, selon MarketWatch.

Nous sommes actuellement dans « une tempête parfaite » de demande inflationniste menée par les joueurs en période de confinement du coronavirus, une bousculade lucrative des revendeurs et l'intérêt pour les nouveaux GPU des cryptomineurs, combinés à une réponse lente de l'industrie des semi-conducteurs qui manque de ressources pour ajuster la capacité. En retour, les délais de livraison sont allongés afin de donner aux fonderies une grande marge de manœuvre pour honorer les commandes, ce qui laisse un stock peu important.

Selon l'analyste Harlan Sur chez J.P. Morgan, via MarketWatch, la demande est actuellement de 10 à 30 % supérieure à la production actuelle, ce qui pourrait prendre jusqu'à un an aux fonderies pour rattraper leur retard. Après cela, il pourrait falloir trois à six mois supplémentaires pour réapprovisionner les canaux de distribution, en mettant les produits entre les mains de fabricants de puces comme Intel, AMD et NVIDIA.

Les puces ont été difficiles à trouver depuis des mois, ce qui a entraîné des difficultés dans toute une série d'industries. Maribel Lopez, analyste principale chez Lopez Research, a déclaré à MarketWatch dans une interview que l'industrie des puces fait face à « une tempête parfaite » de problèmes d'offre et de demande qui ne se résoudront probablement pas de sitôt.

« À moins d'un effondrement économique majeur, ce qui est évidemment possible, l'une des choses qui se passent actuellement est que presque tout ce que vous achetez aura une puce », a déclaré Lopez. « Vous ne pouvez pas acheter un produit stupide ».

En février, dans son rapport sur les résultats du quatrième trimestre de l’année fiscale 2021, NVIDIA a déclaré un chiffre d'affaires record de 5 milliards de dollars, soit une augmentation de 61 % par rapport à la même période de l'année précédente. Le chiffre d'affaires annuel a atteint 16,68 milliards de dollars, soit une augmentation de 53 % par rapport à l'année précédente.

« Le quatrième trimestre a été un autre trimestre record, couronnant une année exceptionnelle pour les plateformes informatiques de NVIDIA », a déclaré Jensen Huang, CEO de NVIDIA. « La demande pour les GPU GeForce RTX 30 est incroyable. NVIDIA RTX a entamé un cycle de mise à niveau majeur, les joueurs passant au ray tracing, au DLSS et à l'IA ».

Sous l'effet d'une demande accrue de cartes graphiques, les revenus de l'activité de jeu de NVIDIA ont augmenté de 10 % au quatrième trimestre et de 67 % en glissement annuel pour atteindre 2,5 milliards de dollars. Ces chiffres ont atteint un niveau record. En outre, les ventes annuelles au cours de l’année fiscale 2021 ont atteint un niveau record de 7,76 milliards de dollars, soit une hausse de 41 % par rapport à l'année précédente.


NVIDIA annonce des GPU pour les mineurs de cryptomonnaies, réduit de moitié le taux de hachage de la RTX 3060

Nvidia a présenté sa nouvelle gamme de GPU Cryptocurrency Mining Processor (CMP) pour « répondre aux besoins spécifiques du minage Ethereum» et, espérons-le, améliorer la disponibilité des meilleures cartes graphiques de la gamme de produits GeForce. La société a également limité les performances de minage des cartes RTX 3060 à environ 50% des performances normales. Cela semble être une bonne décision, mais il se passe beaucoup de choses.

Les mineurs de cryptomonnaies devaient auparavant acheter des cartes graphiques initialement destinées aux jeux sur PC s'ils voulaient maximiser la rentabilité de leurs opérations. Cela peut entraîner (ou aggraver) des pénuries de GPU chaque fois que la valeur d'un token en particulier monte en flèche dans la mesure où des individus vont se lancer à leur tour. Cette ruée vers l'or numérique a aggravé la pénurie de GPU causée par COVID-19.

En effet, un des points critiques en cette période de forte demande de cartes graphiques est qu'une partie de celles-ci est achetée par des utilisateurs professionnels qui cherchent à exploiter les cryptomonnaies. Le lancement récent de nouvelles cartes, associé à des records sur le marché des cryptomonnaies, a entraîné une renaissance de la communauté minière. Ces mineurs professionnels achètent les cartes graphiques à la palette, contournant parfois les détaillants et s'adressant directement aux distributeurs, car ils peuvent garantir une vente par expédition complète en une seule fois.

L'effet de choc est la diminution du nombre de cartes disponibles pour les joueurs qui cherchent à construire de nouveaux systèmes, ce qui entraîne le vidage des rayons et une hausse des prix pour la poignée de cartes qui parviennent jusqu'aux détaillants.

L'intérêt pour l'exploitation des cryptomonnaies a une fois de plus augmenté de façon considérable, avec l'essor fulgurant du bitcoin. Ce n'est plus quelque chose qui a beaucoup de sens de faire l’exploitation minière avec des GPU, mais les tokens alternatifs, comme ether, sont exploités beaucoup plus efficacement avec une puce graphique décente. Et leur valeur a augmenté en même temps que le prix du bitcoin.

Source : décision de justice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Selon vous, serait-ce à NVIDIA de payer pour l’échec des investissements à risque effectués par les compagnies qui exploitent son matériel ?

Voir aussi

Les cryptomonnaies à la base de résultats financiers spectaculaires chez les fabricants de cartes graphiques, mais cela va-t-il encore durer ?
NVIDIA demande aux détaillants d'arrêter de vendre ses GPU GeForce aux mineurs de cryptomonnaies, pour contrer la pénurie et la hausse des prix des GPU
Les ventes de GPU NVIDIA ont connu une croissance plus forte que celles des GPU AMD et Intel au troisième trimestre 2017, d'après une étude
Les GPU de seconde main envahissent le marché avec la baisse de la cryptomonnaie d'Ethereum, déjà la fin de la pénurie des cartes graphiques ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/03/2021 à 1:41
Bonne nouvelle envers ces salopards de mineurs
1  0 
Avatar de archqt
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 12:00
Hélas, l'électricité n'est pas assez chère donc ce genre de spéculation va bon train. Quand ça va exploser ça va être folklorique, car le BitCoin ou d'autres monnaies sn sont reliées à rien de physique, rien n'est produit.
1  2