IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un développeur affirme que Chrome utilise 10 fois plus de RAM que Safari sur macOS Big Sur
Après avoir réalisé quelques tests

Le , par Bill Fassinou

103PARTAGES

6  0 
Morten Just, le développeur de Flotato, un outil permettant de transformer tout site/service Web en application desktop sur Mac, a comparé les performances de Chrome et Safari en termes de consommation de la mémoire sur macOS Big Sur, la dernière mise à jour majeure de macOS, et a constaté que le navigateur d'Apple utilisait moins de mémoire que son concurrent construit par Google. Ces tests lui ont permis de constater que Google Chrome utilise 10 fois plus de RAM, voire 24 fois plus dans certains cas, que Safari sur macOS Big Sur. Des développeurs de l'équipe V8 de Google contestent toutefois ces résultats.

Google et Apple mettent à jour régulièrement leur navigateur Web, Safari est mis à jour en même temps que la version de macOS et Chrome reçoit plusieurs mises à jour pan an. Chrome 88, publié fin janvier, est la dernière version du navigateur de Google et Safari 14, sorti en même temps que macOS Big Sur est la dernière version du navigateur phare d'Apple. Selon Just, Chrome est plus vorace en mémoire que Safari sur macOS Big Sur. « Je suis arrivé à un point où je pouvais à peine entendre le podcast que j'essayais d'écouter. C'est-à-dire que le ventilateur de mon ordinateur était trop bruyant », a-t-il déclaré.

« J'ai fermé toutes les fenêtres ouvertes dans Chrome, et quelques minutes après, le bruit a cessé. Alors j'ai décidé de voir si c'était juste à mon niveau que le problème se posait », a ajouté Just. Il a décidé de faire quelques tests pour déterminer lequel parmi les deux navigateurs affichait de bonnes performances ou avait le plus d'impact sur la mémoire. Just a déclaré qu'il a réalisé ses tests dans deux scénarios sur la dernière version de macOS : le premier test a été effectué sur une machine virtuelle, et le second sur un MacBook Pro 16 pouces de 2019 avec 32 Go de RAM.



Lors du premier test, Just a simulé un schéma de navigation typique consistant à ouvrir Twitter, à faire défiler le fil d'actualités, puis à ouvrir un nouvel onglet avec Gmail et à écrire un courriel. Ce faisant, Just a constaté que Chrome consommait jusqu'à 1 Go de RAM, alors que Safari n'en utilisait que 80. « Aïe. Je viens de voir que Chrome a atteint une utilisation de 1 Go de RAM en utilisant seulement deux onglets, alors que Safari, dans le même scénario, n'a utilisé que 80 Mo », a déclaré le développeur de Flotato. Le test à deux onglets n'était cependant qu'un début.

Le deuxième test consiste en un test de stress avec 54 onglets ouverts tout en mesurant l'impact sur la RAM et le CPU. Avec 54 onglets ouverts, il a remarqué que Chrome utilisait 24 fois plus de RAM par onglet que Safari. Just a notifié que les deux navigateurs étaient exempts de toute extension, et ce test spécifique a été effectué sur son MacBook Pro réel, et non sur une machine virtuelle. D'après ses conclusions, Chrome utilisait 290 Mo de RAM par onglet ouvert pendant ce test, alors que Safari n'en utilisait que 12 Mo par onglet ouvert.



Bien que les résultats soient sombres, Just a déclaré que Google Chrome « fait tout son possible pour gérer l'utilisation de sa mémoire à travers les onglets », dans un effort pour garder l'onglet actuel « rapide et réactif ». Dans ses tests, Just a constaté que sa propre application, Flotato, une alternative légère à Chrome permettant de créer des applications basées sur des pages Web, utilise beaucoup moins de RAM que Safari et Chrome. Selon certains commentaires, Chrome est connu pour être un "grand consommateur de mémoire" sur les ordinateurs Mac et Windows, un problème que Google tente de résoudre depuis un moment.

Selon les critiques, avec macOS Big Sur, Safari a reçu des mises à jour importantes qui l'ont fait dépasser Chrome. Apple a affirmé que, sur macOS Big Sur, Safari est « 50 % plus rapide en moyenne que Chrome pour le chargement des sites Web fréquemment visités, et que Safari offre jusqu'à une heure et demie de vidéo en continu de plus, et jusqu'à une heure de navigation normale de plus sur le Web en une seule fois, par rapport à Chrome et Firefox ». Pour réaliser les tests, Just a utilisé psrecord, un utilitaire qui utilise la bibliothèque "psutil" pour enregistrer l'activité du processeur et de la mémoire d'un processus.

Le progiciel est encore en cours de développement et est donc expérimental. Le code est publié sous une licence BSD simplifiée. Cependant, des développeurs de l'équipe V8, le moteur JavaScript sur lequel se basent les navigateurs Web Chromium et Chrome, rejettent les conclusions de Just. « Cet article est malheureusement absurde, car il fait une erreur de mesure fondamentale : il n'inclut pas les processus de rendu pour Safari, et ne mesure que le processus du navigateur (qui devrait avoir environ O(1) de mémoire dans le nombre d'onglets) », a déclaré l'un d'entre eux dans un commentaire sur Hacker News.

« À la décharge de l'auteur, ils essaient d'inclure les processus enfants, je ne sais pas pourquoi, mais `psrecord` semble ne pas (dans les tests locaux) inclure les processus enfants pour Safari même lorsque le drapeau "--include-children" est passé. Je suppose que c'est le cas pour Chrome, pour une raison quelconque. Je suis quelque peu déçu que l'auteur, ou la moitié des commentaires sur l’article n'aient pas remis en question ces résultats variablement différents cependant », a-t-il ajouté.

Source : Morten Just

Et vous ?

Que pensez-vous des tests effectués par Morten Just ?
Confirmez-vous que Safari est moins vorace en mémoire que Chrome ?

Voir aussi

Google Chrome 88 est disponible avec des demandes d'autorisation moins intrusives et supprime la prise en charge des URL FTP, ainsi que le support de Mac OS X Yosemite 10.10

Chrome 86 bêta apporte deux fonctionnalités pour améliorer l'expérience utilisateur et développeur sur le focus, ainsi que les métabalises d'économie de batterie

Chrome 85 débarque avec une meilleure gestion des onglets, des chargements de page 10% plus rapides, ainsi que la prise en charge des images AVIF

iOS 14.5 Beta fait passer le trafic de "Safe Browsing" dans Safari via des serveurs Apple au lieu de Google pour protéger les données personnelles des utilisateurs

Apple refuse d'implémenter 16 API Web dans Safari en raison de préoccupations liées à la protection de la vie privée, car elles peuvent être utilisées pour du fingerprinting

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !