IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla acceptera le bitcoin comme paiement dans un "proche avenir" après un investissement de 1,5 Md $ dans la cryptomonnaie,
Entraînant une augmentation de la valeur du bitcoin de 10 %

Le , par Stéphane le calme

319PARTAGES

8  0 
Tesla a déclaré avoir investi 1,5 milliard de dollars dans la crypto-monnaie Bitcoin. Le constructeur de voitures électriques a déposé son rapport annuel 10-K auprès de la SEC et a révélé le nouvel investissement Bitcoin (il s'agit d'un rapport annuel exigé par la Securities and Exchange Commission des États-Unis, qui donne un résumé complet des performances financières d'une entreprise). Tesla dit qu'il « commencera également à accepter le bitcoin comme mode de paiement pour nos produits dans un proche avenir ».

« En janvier 2021, nous avons mis à jour notre politique d'investissement afin de nous offrir plus de flexibilité pour diversifier davantage et maximiser les rendements de nos liquidités qui ne sont pas nécessaires pour maintenir une liquidité opérationnelle adéquate. Dans le cadre de la politique, qui a été dûment approuvée par le comité d'audit de notre conseil d'administration, nous pouvons investir une partie de ces liquidités dans certains actifs de réserve alternatifs, notamment des actifs numériques, des lingots d'or, des fonds négociés en or et d'autres actifs, comme spécifié à l'avenir. Par la suite, nous avons investi au total 1,50 milliard de dollars en bitcoins dans le cadre de cette politique et pouvons acquérir et détenir des actifs numériques de temps à autre ou à long terme. De plus, nous prévoyons de commencer à accepter le bitcoin comme mode de paiement pour nos produits dans un proche avenir, sous réserve des lois applicables et initialement sur une base limitée, que nous pouvons ou non liquider à la réception.

« Les prix des actifs numériques ont été dans le passé et peuvent continuer à être très volatils, notamment en raison de divers risques et incertitudes associés. Par exemple, la prévalence de ces actifs est une tendance relativement récente et leur adoption à long terme par les investisseurs, les consommateurs et les entreprises est imprévisible. De plus, leur absence de forme physique, leur dépendance à la technologie pour leur création, leur existence et leur validation transactionnelle et leur décentralisation peuvent soumettre leur intégrité à la menace d'attaques malveillantes et à l'obsolescence technologique. Enfin, la mesure dans laquelle les lois sur les valeurs mobilières ou d'autres réglementations s'appliquent ou pourraient s'appliquer à l'avenir à de tels actifs n'est pas claire et pourrait changer à l'avenir. Si nous détenons des actifs numériques et que leur valeur diminue par rapport à nos prix d'achat, notre situation financière pourrait être affectée.

« De plus, les actifs numériques sont actuellement considérés comme des actifs incorporels à durée de vie indéfinie selon les règles comptables applicables, ce qui signifie que toute diminution de leur juste valeur en dessous de notre valeur comptable pour ces actifs à tout moment après leur acquisition nous obligera à comptabiliser des charges de dépréciation, alors que nous pourrions n'apporter aucune révision à la hausse pour toute augmentation du prix du marché jusqu'à une vente, ce qui pourrait avoir une incidence défavorable sur nos résultats d'exploitation au cours de toute période au cours de laquelle une telle dépréciation se produit. De plus, rien ne garantit que les changements futurs des PCGR (Principes comptables généralement reconnus) ne nous obligeront pas à changer la façon dont nous comptabilisons les actifs numériques que nous détenons.

« Enfin, en tant qu'actifs incorporels dépourvus d'émetteurs centralisés ou d'organes de gouvernance, les actifs numériques ont été et pourraient à l'avenir faire l'objet de failles de sécurité, de cyberattaques ou d'autres activités malveillantes, ainsi que d'erreurs humaines ou de dysfonctionnements informatiques pouvant entraîner la perte ou destruction des clés privées nécessaires pour accéder à ces actifs. Bien que nous ayons l'intention de prendre toutes les mesures raisonnables pour sécuriser les actifs numériques, si de telles menaces se concrétisent ou si les mesures ou contrôles que nous créons ou mettons en œuvre pour sécuriser nos actifs numériques échouent, cela pourrait entraîner un détournement partiel ou total ou une perte de nos actifs numériques et notre situation financière et nos résultats d'exploitation pourraient être affectés. »

Alors que la nouvelle a fait la une des médias, le prix du bitcoin a instantanément augmenté de plus de 10% pour atteindre plus de 40 000 dollars par jeton. Les crypto-monnaies plus petites, y compris l'ethereum et le XRP, qui ont tendance à évoluer en tandem avec le bitcoin, ont également vu leur valeur grandir respectivement de 5% et 4%. Bitcoin est en hausse de près de 50% cette année après des gains de plus de 300% en 2020.


Les clients de Tesla ont récemment appelé le fondateur et PDG Elon Musk à accepter le bitcoin pour les achats de véhicules. Tesla a choisi le bitcoin comme crypto-monnaie de son choix, ce qui a contribué à l'augmentation de sa valeur. Le fait qu'il puisse accepter à l'avenir des transactions libellées en bitcoin pourrait aider le bitcoin à conserver à la fois sa valeur et son volume d'échange. Il convient de noter que Musk lui-même a également personnellement fait monter la valeur des bitcoins dans le passé en utilisant sa présence sociale, notamment en marquant #bitcoin à son profil récemment, bien qu'il l'ait supprimé plus tôt ce mois-ci.

Le constructeur automobile n'a pas manqué de souligner que son choix est risqué. Est-ce un euphémisme ?

Sources : rapport de Tesla, valeur du bitcoin

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 10:28
Tesla arrête d’accepter les bitcoins pour l’achat de véhicules
Elon Musk évoque la nécessité de protéger l’environnement comme raison de ce revirement
Parce que le sieur Musk vient de découvrir que le bitcoin est basé sur un principe énergivore?

De qui se moque-t-on?

La réalité est beaucoup plus simple: Comme d'habitude , le sieur Musk a fait un coup médiatique sans réfléchir aux conséquences de son discours (pas facile de ne pas dire des conn... quand on carbure au "chichon"!).

Il a très vite été remis à l'ordre par les financiers qui gèrent les comptes de Tesla qui lui ont dit: "Tesla est déjà déficitaire et ne fait qu'accumuler des pertes en vrai argent. Si désormais, on vend nos bagnoles en monnaie de singe, c'est la faillite!"

J'entends déjà les pleureuses nous dirent que le bitcoin est génial... Peut-être pour faire son marché sur le darkweb, mais quand tu es une entreprise cotée en bourse, tu ne peux pas avoir des résultats annuels qui peuvent du jour au lendemain diminuer de moitié parce que les chinois ont décidé de jouer sur la valeur du bitcoin!
13  1 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 15:43
Voilà la boucle est bouclée.
Le monsieur a acheté du BTC, puis a annoncé que tesla allait accepter le BTC -> augmentation soudaine du tarif.
Le monsieur a certainement vendu les BTC, puis annonce que tesla refuserait le BTC car polluant -> diminution soudaine, encore plus avec les changements en chine
Le monsieur a surement racheté du BTC -> il annonce vouloir résoudre les problèmes de pollution du BTC, qui remonte...

Non mais il est fort, très fort...
Dans les courses de la bourse, c'est interdit, car défini comme de la manipulation et il s'est déjà fait attraper pour ça ...
11  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 13:53
Sachant qu'une transaction en Bitcoin consomme 735 121 fois plus qu'une transaction par carte bancaire et que la transition vers de l'énergie "propre" ne réduit les émissions que de 10 fois (gaz vers photovoltaïque) à 150 fois (charbon vers éolien), même avec 100% d'énergies renouvelables, ça resterait terriblement nul. En plus il se permet de dire que selon lui 50% d'énergie propres serait suffisant, alors que ça serait tout simplement catastrophique.

On est clairement dans le pur Green-washing.

Citation Envoyé par Ryu2000
Si vous voulez d'avantage d'énergie propre il faut créer d'avantage de centrales nucléaires.
Dans le cas présent, ça ne serait même pas une solution. La production de CO2 au Kw.h de nucléaire est similaire à de l'éolien. Donc le bitcoin nucléaire reste 4161 fois plus mauvais que de la Carte Bancaire au charbon.
Le nucléaire, ça a de sacrés avantages, mais se débarrasser des technos qui font surconsommer, ça reste une priorité.
9  1 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/02/2021 à 17:10
Les monnaies n'ont de valeurs que parce que les gens ont confiance en elles. Tant qu'il y aura des gens pour croire en le bitcoin, le bitcoin aura de la valeur. C'est pareil pour le Yuan, le dollar, ou l'euro, d'ailleurs.

La principale différence est la nature de la confiance : pour les monnaies étatiques, c'est la confiance en l'état qui emet la monnaie. Là, c'est la confiance dans l'inviolabilité du cryptage. Honnêtement, je ne sais pas ce qui est le plus fiable (les états ou la crypto), mais seul le niveau de confiance compte - pas de savoir si elle est méritée.
7  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 16:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est totalement faux, une centrale nucléaire peut fonctionner pendant plus de 60 ans, elle produit en permanence une quantité astronomique d'énergie.
Une éolienne ça produit que dalle et ça ne vie pas longtemps.
L'éolien a certes des coûts cachés, mais le nucléaire en a aussi, ils sont justes répartis différemment. Le nucléaire demande des chantiers, certes moins nombreux mais bien plus lourds, pour la construction et le démantèlement des centrales, ainsi que pour maintenir la sureté et il faut traiter les déchets, mais surtout enrichir le combustible. En effet l’uranium sorti des mines n'est pas utilisable en l'état et la procédure d’enrichissement nécessaire est très énergivore. C'est ce qui explique la majorité des émissions de CO2 cachées du nucléaire.

Il y a des analyses sérieuses qui prennent en compte, de la construction au démantèlement, toutes les émissions de CO2, y compris indirectes, des différents moyens de production d'énergie, au Kw.h produit :


Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
"Un réacteur de 900 MW produit en moyenne chaque mois 500 000 MWh".
Combien il faudrait d'éolienne pour produire 500 000 MWh en 1 mois ? Probablement des dizaines de milliers (les éoliennes ne fonctionnent que 80% du temps).
Imaginez la pollution pour fabriquer ses éoliennes, maintenir ses éoliennes, recycler ses éoliennes.
A aucun moment je ne dis que le tout éolien est souhaitable, bien au contraire. L’intermittence est clairement un problème sans solution convaincante pour le moment qui fait qu'on ne pourra probablement jamais passer massivement à de l'éolien. Le nucléaire est une solution de production d'énergie très intéressante.
Mais dans les faits, au Kw.h produit, les émissions de CO2 du nucléaire et de l'éolien sont assez proches.

A aucun moment je n'ai parlé de panneau solaire comme une panacée. Au contraire, je l'ai bien mis dans le pire cas de ce qu'on appelle les énergies "propres".

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Vous ne pouvez pas à la fois être anti CO2 et anti nucléaire. Au bout d'un moment on a besoin d'énergie. (enfin si, mais il faut viser la décroissance, baisser notre niveau de vie, arrêter de voyager, ne consommer que des produits locaux)
J'ai une blague :
C'est pas grâce au solaire qu'on va produire l'énergie nécessaire pour miner des cryptomonnaies les nuits de février.
Et c'est pas avec l'éolien qu'on va alimenter les climatisation pour refroidir les ordinateurs l'été.
Sauf que les qualités du nucléaire ne sont pas suffisantes pour qu'on puisse se moquer de la consommation des technologies que l'on emploie. Si on laisse se développer des technologies qui gaspillent autant que le bitcoin, elles neutraliseront tout le bénéfice que l'on pourrait tirer des système de production d'énergies a faible émissions de CO2, qu'ils soient éoliens, nucléaire où autre. Le calcul est simple : malgré les faibles émission du nucléaire, si on l'utilise pour faire tourner du bitcoin, on émettra toujours des milliers de fois plus de CO2 que de la Carte Bancaire qui tourne au charbon.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 16:59
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
À mon avis ils ont mal calculé le cycle de vie des éolienne, elles doivent produire plus de CO2 que ça en réalité. (et plein d'autres formes de pollution plus grave que le CO2)
Tu m'excuseras de faire plus confiance aux chiffres de l'Ademe, établis par des personnes dont c'est le métier d'auditer pour calculer l'impact environnemental, et qui se trouvent coïncider pas trop mal avec ceux d'experts issus d'autres organisations nationales et internationales reconnues comme le GIEC, qu'au jugement au doigt mouillé de Ryu2000 du forum developpez.com.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Peut-être que les cryptomonnaies du futur nécessiteront beaucoup moins d'énergie.
Il y a déjà des cryptomonnaies par conception beaucoup plus économes que le Bitcoin, mais qui sont quand même plusieurs ordres de grandeur plus mauvaises que la CB. On peut toujours imaginer d'autres améliorations à venir, mais a un moment, il n'y a plus de miracle possible : quand on veut à la fois de la décentralisation et de la fiabilité, il y a un coût a payer.
Et de toute façon, ce qu'essaie de promouvoir Elon Musk, c'est bien le Bitcoin, clairement une des pires cryptomonnaies dans le domaine de la consommation.
5  0 
Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/02/2021 à 15:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les investisseurs sont des gros bourrins, dès qu'Elon Musk dit quelque chose ils s'emballent pour un rien. Regardez les histoires de Contact et de Dogecoin par exemple. Dès qu'Elon Musk parle d'un produit ça créer de l'engouement.
Si Elon Musk tweetait "Je viens de manger une pomme" le cours des pommes augmenterait soudainement. (et le cours d'Apple également car ils sont vraiment très con)
Ça a déjà été le cas quand il a dit d'utiliser Signal, une compagnie signal avanced a fait un bon énorme en bourse alors qu’elle n'a rien avoir avec l'application de messagerie.

Mais bon d'un côté Elon aime bien mettre la pagaille en bourse vue ce que Wall Street fait subir à Tesla.
4  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/06/2021 à 14:28
En tant que consommateur cela ne change strictement rien "d'utiliser de l'énergie propre". Il y a un montant global disponible d'énergie, quelque soit la source et en face il y a une demande globale. Si toi tu utilises toute la part de "propre", ton voisin n'aura pas le choix.
C'est un peu comme les histoires de bobo autour de l'utilisation de produit vachement écolo parce qu'ils sont 4 cons à l'utiliser et impossible à généraliser pour tout le monde (genre cire d'abeille).
4  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/02/2021 à 19:52
Ca ressemble surtout a un coup spéculatif. C'est quoi l’intérêt d'annonce que tesla va accepter le bitcoin tout en investissant une énorme somme qui va fragiliser la stabilité d'un bitcoin qui ne demande déja qu'a se ramasser? Et on interdit au état de faire leur propre monnaie...
4  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/02/2021 à 9:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il convient de noter que Musk lui-même a également personnellement fait monter la valeur des bitcoins dans le passé en utilisant sa présence sociale, notamment en marquant #bitcoin à son profil récemment, bien qu'il l'ait supprimé plus tôt ce mois-ci.
Les investisseurs sont des gros bourrins, dès qu'Elon Musk dit quelque chose ils s'emballent pour un rien. Regardez les histoires de Signal et de Dogecoin par exemple. Dès qu'Elon Musk parle d'un produit ça créer de l'engouement.
Si Elon Musk tweetait "Je viens de manger une pomme" le cours des pommes augmenterait soudainement. (et le cours d'Apple également car ils sont vraiment très con)

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Honnêtement, je ne sais pas ce qui est le plus fiable (les états ou la crypto), mais seul le niveau de confiance compte
Le plus fiable c'est l'or. (Étalon-or)
J'aimerais beaucoup que des états se mettent à rejeter le dollar dans les échanges internationaux, mais il y a peu de chance que ça arrive prochainement.
Le dollar permet aux USA d'imposer leur loi. Ils peuvent sanctionner le pays qu'ils veulent.
Il faudrait également des systèmes parallèles à SWIFT, pour que les USA ne puissent pas couper un pays du paiement par carte bancaire.

Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Et on interdit au état de faire leur propre monnaie...
Il me semble que la Suisse, la Norvège, le Royaume-Uni ont leur propre monnaie.
La France pourrait sortir de l'euro (il faudra qu'elle le fasse pour sortir de l'UE ).
3  1