IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google va autoriser les applications de jeux d'argent dans Play Store,
Les développeurs devant suivre une procédure de demande du magasin en ligne et satisfaire à d'autres exigences

Le , par Stan Adkens

75PARTAGES

2  0 
Une modification prochaine des règles du Play Store de Google autorisera les applications de jeux et de paris Android qui utilisent de l'argent réel dans 15 autres pays, dont les États-Unis. Selon une annonce publiée jeudi dernier par la société, à partir du 1er mars, les jeux de casino en ligne, les paris sportifs, les loteries et les applications de sports fantastiques quotidiens seront autorisés dans ces pays. Actuellement, les applications de jeux d'argent ne sont autorisées que dans quatre pays : Le Brésil, la France, l'Irlande et le Royaume-Uni.

Les nouvelles règles seront appliquées à partir du mois prochain et permettront l'utilisation d'applications de jeux d'argent en Australie, en Belgique, au Canada, en Colombie, au Danemark, en Finlande, en Allemagne, au Japon, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Norvège, en Roumanie, en Espagne, en Suède et aux États-Unis. Bien entendu, chaque pays aura ses propres limites quant au type de jeu en ligne légal, certains pays autorisant un ou plusieurs de ces types de jeux cités plus haut, d'autres étant plus restrictifs.


Les restrictions sont également parfois compliquées. La plupart des pays n'autorisent les loteries que si elles sont gérées par le gouvernement, mais certains, comme le Royaume-Uni, n'ont pas cette restriction. Et comme c'est souvent le cas, ce qui est autorisé aux États-Unis varie d'un État à l'autre. Toute personne souhaitant lancer une application de jeu devra d'abord faire ses devoirs juridiques, compte tenu de la mosaïque de lois et de règlements autorisant certains types de jeux d'argent en ligne aux États-Unis.

« Nous mettons à jour notre politique en matière de jeux d'argent, de jeux et de concours afin que davantage de développeurs dans le monde puissent créer des entreprises durables, et ce d'une manière qui contribue à la sécurité des consommateurs », indique désormais la page support de Google. « Nous autorisons les applications de jeux d'argent, les annonces liées aux jeux d'argent et les applications de sports fantastiques quotidiens qui répondent à certaines exigences », lit-on.

Les développeurs doivent respecter certains critères et suivre une procédure de demande Play Store

Ce changement ne permettra pas à n'importe qui de lancer une application pour machine à sous. Actuellement, Google exige des développeurs qu'ils suivent une procédure de demande pour obtenir leurs applications de jeux sur le Play Store, et les nouvelles règles ne supprimeront pas cette exigence. L'application doit garantir que le développeur qui la met sur la boutique est autorisé à gérer une exploitation de jeux de hasard dans le pays où l'application sera vendue.

En gros, il y a des limitations par pays, et en ce qui concerne les États américains, nous avons les restrictions suivantes :

  • Les jeux de casino en ligne (autorisés dans le Delaware, le Nevada (poker uniquement), le New Jersey et la Pennsylvanie) ;
  • Les paris sportifs (autorisés dans le Colorado, le District de Columbia (opérateurs gouvernementaux uniquement), l'Illinois, l'Indiana, l'Iowa, le Montana (opérateurs gouvernementaux uniquement), le Nevada, le New Hampshire, le New Jersey, l'Oregon (opérateurs gouvernementaux uniquement), la Pennsylvanie, le Rhode Island, le Tennessee et la Virginie occidentale) ;
  • Les loteries (opérateurs gérés par l'État ou opérateurs affiliés sous contrat uniquement en Géorgie, Illinois, Kentucky, Maine, Michigan, New Hampshire, New York, Caroline du Nord, Pennsylvanie, Rhode Island et Virginie) ;
  • Selon l'État, les sports fantastiques quotidiens peuvent être réglementés comme des jeux d'argent aux États-Unis, et toutes les applications de sports fantastiques quotidiens publiées aux États-Unis sont soumises aux exigences des applications de sports fantastiques quotidiens ».

Étant donné la "nature sensible" des jeux et paris impliquant l’argent réel, les développeurs doivent suivre une procédure de demande Google Play et satisfaire à d'autres exigences avant que leurs applications Android n'apparaissent sur la boutique en ligne dans les pays concernés :

  • Le développeur doit faire une demande, et sa demande doit être acceptée pour qu'il puisse distribuer son application sur Google Play.
  • L'application doit respecter l'ensemble des lois applicables et des normes du secteur de chaque pays dans lequel elle est diffusée.
  • Le développeur doit disposer d'une licence de jeux d'argent et de hasard valide pour chaque pays ou État/territoire où l'application est diffusée.
  • Le développeur ne doit pas proposer de type de produit de jeux d'argent et de hasard qui n'est pas couvert par sa licence de jeux d'argent et de hasard.
  • L'application doit empêcher les utilisateurs n'ayant pas l'âge minimal requis de jouer.
  • L'application ne doit pas pouvoir être utilisée dans les pays, les États/territoires ou les zones géographiques où la licence de jeux d'argent et de hasard n'a pas été octroyée au développeur.
  • L'application NE DOIT PAS être proposée sous forme d'application payante sur Google Play ni utiliser la facturation des achats in-app dans Google Play.
  • L'application doit pouvoir être téléchargée et installée gratuitement depuis le Play Store.
  • L'application doit être classée dans la catégorie "Réservé aux adultes" ou dans une catégorie équivalente de l'IARC.
  • L'application et la fiche associée doivent afficher clairement des informations relatives au jeu responsable.

L'une des caractéristiques uniques d'Android est la possibilité de "sideloader" des applications. Cela signifie que si vous ne pouvez pas trouver l'application que vous voulez dans la boutique Google Play, ou si vous voulez installer une application qui, pour une raison quelconque, a échoué dans le processus d'évaluation de Google, vous pouvez toujours la charger en parallèle en téléchargeant directement l'APK ou en passant par une autre boutique d'applications.

Avant le changement de Google, les utilisateurs qui voulaient utiliser des applications de jeux d'argent sur leur téléphone Android devaient procéder par le "sideloading", une pratique que Google décourage de plus en plus au fil du temps, selon un article de 9to5google publié en 2019. Les utilisateurs d'iPhone, en revanche, ont été autorisés à les télécharger directement depuis l'App Store. « Les applications proposant des "boîtes à butin" ou d'autres mécanismes qui fournissent des articles virtuels aléatoires à l'achat doivent divulguer les chances de recevoir chaque type d'article aux clients avant l'achat », lit-on sur la page Développeur d’Apple.

La nouvelle politique prévoit des infractions aux nouvelles règles. Est en infraction une application conçue pour les mineurs et diffusant une annonce pour des services de jeux d'argent et de hasard ; une simulation de casino faisant la promotion de casinos utilisant de l'argent réel ou dirigeant les utilisateurs vers de tels casinos ; une application de suivi des cotes sportives intégrant des annonces de jeux d'argent et de hasard qui redirigent l'utilisateur vers un site de paris sportifs ; des applications dont les annonces relatives aux jeux d'argent et de hasard ne respectent pas les règles sur les annonces mensongères de Google, comme les annonces présentées aux utilisateurs sous forme de boutons, d'icônes ou d'autres éléments interactifs intégrés à l'application.

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de l’autorisation par Google des applications de jeux d'argent dans Play Store ?
Quels commentaires faites-vous des critères à respecter par les applications de jeux d'argent et de hasard pour apparaître sur Play Store ?

Voir aussi :

Une plainte déposée contre Apple accuse la société de "se livrer à des pratiques prédatrices", et de promouvoir les jeux payants via les loot boxes dans les jeux disponibles sur l'App Store
« Mon fils a dépensé 3 160 £ dans un jeu », mais une demande d'annulation de la commande du jeu est restée sans aucune réponse
Les applications de la catégorie Enfants ne peuvent pas inclure de publicités, selon les directives d'évaluation de l'App Store
Un projet de loi visant à interdire la vente des loot box aux mineurs fait pression sur les studios de jeux vidéo aux USA, avec un soutien bipartite

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !