IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La moitié de l'Amérique est prête à passer à l'Internet par satellite Starlink
Selon une étude de la société d'évaluation de produits et de services Review.org

Le , par Bill Fassinou

976PARTAGES

4  0 
Starlink, le projet de fourniture d'Internet à haut débit par satellite du milliardaire Elon Musk, est en cours de déploiement depuis janvier 2019 et SpaceX aura lancé à ce jour un peu plus de 800 satellites, sur les 42 000 prévus. Malgré le petit nombre de satellites lancés pour le moment, les premiers tests du réseau ont donné de résultants probants, ce qui a suscité l'enthousiasme chez beaucoup d'internautes américains et dans le monde. Selon une étude réalisée par la société d'évaluation de produits et de services Review.org, la moitié de l'Amérique est prête à passer à l'Internet par satellite Starlink. Voici quelques données de l'étude.

Comment s'inscrire à la version bêta publique du service Starlink ?

C'est la course à l'espace, mais contrairement aux années 50, l'objectif de cette course est de connecter le monde, y compris les zones rurales, à Internet. Le projet Starlink d'Elon Musk vise à offrir un accès Internet rapide et abordable aux régions mal desservies des États-Unis et du monde entier. Et jusqu'à présent, les bêta-testeurs de Starlink ont vu ces promesses se réaliser, comme la tribu amérindienne Hoh vivant dans l’État de Washington sur la côte pacifique. Les vitesses de téléchargement actuelles du bêta test tournent autour de 103 Mb/s en moyenne, et la latence moyenne atteint 39 ms.



La bêta de Starlink est actuellement active, et il paraît que d'autres bêta-testeurs recevront des invitations en janvier 2021. Un formulaire d'inscription est disponible sur le site Web de Starlink via lequel vous pouvez vous inscrire. Il vous suffit d'entrer votre adresse de courriel et votre adresse personnelle afin d'avoir votre nom dans le chapeau et de recevoir des mises à jour sur la date à laquelle le service Starlink sera disponible dans votre région.

Combien vous coûtera le service Internet Starlink de SpaceX ?

Les bêta-testeurs actuels ont indiqué un coût d'équipement de 499 dollars pour l'antenne et le routeur, et le même courriel indique un prix mensuel de 99,17 dollars. Selon le rapport de l'étude, c'est plus que le coût estimatif initial de 80 dollars par mois, mais c'est toujours bien moins cher que certains des plans haut de gamme des opérateurs Viasat et HughesNet. À titre de comparaison, un abonnement à Internet par satellite de Viasat coûte entre 30 et 150 dollars par mois pour des vitesses de téléchargement de 12 Mb/s à 100 Mb/s, et les forfaits de HughesNet coûtent entre 60 et 150 dollars par mois pour des vitesses de téléchargement de 25 Mb/s.

Une autre chose importante à noter est que l'email d'invitation bêta ne mentionne pas les plafonds de données. Le rapport estime que les plafonds de données sont un problème important avec l'Internet par satellite et sont souvent beaucoup plus petits que ceux que l'on trouve chez les fournisseurs d'accès traditionnels, Viasat offre le plus de données mensuelles avec 150 Go. Dans un récent AMA (Ask Me Anything) sur Reddit, un représentant de Starlink a déclaré : « Pour l'instant, le service bêta de Starlink ne prévoit pas de plafonnement des données ». En sera-t-il ainsi pour toujours ? Rien n'a été dit sur le sujet lors de l'AMA.

Quelle est la vitesse du service d'Internet par satellite Starlink ?

Selon l'étude, les tests de vitesse pour les utilisateurs de la version bêta du service Internet Starlink (au 30 novembre 2020) montrent des vitesses de téléchargement d'environ 104 Mb/s et des vitesses de chargement d'environ 16 Mb/s, plus une latence moyenne de 39 ms. « Le test bêta invite à des vitesses promises de 50 à 150 Mb/s, ce qui constitue un bon point de départ pour le service d'Internet par satellite Starlink. Il est agréable de voir que les vitesses réelles obtenues par les bêta-testeurs lors de l'utilisation de Starlink correspondent à celles promises par la société », a écrit Review.org dans le rapport.

« Ces vitesses et cette plage de latence sont à des années-lumière de tout plan d'Internet par satellite HughesNet, qui plafonne à 25 Mb/s et dont la latence atteint généralement 500-600 ms. De plus, ces vitesses de téléchargement sont également plus rapides que la plupart des forfaits Internet de Viasat, qui plafonnent à 100 Mb/s », lit-on dans le rapport. Notons que Starlink est toujours en train de déployer des satellites et des stations au sol tout en travaillant sur les détails de son bêta test. Il n'a lancé pour l'instant qu'environ 800 satellites, ce qui représente un peu moins de 7 % des 12 000 satellites prévus pour la première constellation.



Review.org a expliqué que, au fur et à mesure que de nouveaux satellites atteindront l'orbite terrestre et que de nouvelles stations terrestres seront construites, les utilisateurs de Starlink constateront probablement une amélioration des vitesses de téléchargement et une diminution de la latence. Il a été demandé au représentant de Starlink si les utilisateurs actuels du réseau verront des vitesses plus lentes une fois que d'autres utilisateurs s'inscriront. Il a répondu que le service ne sera pas surchargé et que le réseau deviendra "de plus en plus grand, et non de plus en plus mauvais" à mesure que de nouveaux satellites seront lancés.

En outre, il promet que Starlink aura moins de latence. Comme susmentionnés, les tests de vitesse effectués par les bêta-testeurs actuels de Starlink montrent une latence moyenne de 39 ms. C'est assez proche des 20 ms de latence annoncées par Elon Musk dans un discours d'ouverture de SATELLITE 2020 et des 20 à 40 ms de latence promises dans le courriel d'invitation au bêta-test. Pour rappel, la latence est le temps qu'il faut pour que votre signal Internet voyage de votre ordinateur à votre fournisseur d'accès Internet, au serveur du site Web, puis revienne à vous.

Selon les auteurs de l'étude, avec l'Internet par satellite traditionnel, cela signifie que votre signal doit parcourir 22 200 miles pour atteindre le satellite, redescendre vers le serveur du site Web, puis remonter vers le satellite et revenir vers vous. Vous pouvez parier qu'il faut une minute pour atteindre le satellite. C'est pourquoi la latence de l'Internet par satellite est généralement comprise entre 500 et 600 ms. Mais les satellites Starlink se situent à environ 550 km au-dessus de la surface de la Terre. C'est beaucoup plus proche que les autres satellites, ce qui signifie que votre signal Internet parcourt une faible distance que d'habitude.

Comment le service Internet Starlink fonctionnera-t-il ?

Selon Review.org, les satellites Starlink se situeront plus près de la Terre pour réduire la latence et utiliseront des lasers pour augmenter la vitesse Internet. Elon Musk et SpaceX espèrent que la technologie unique de Starlink l'aidera à combler le fossé de connectivité entre les zones urbaines et rurales. À l'heure actuelle, les zones rurales sont confrontées à des défis en matière d'accès à Internet en raison du coût massif des infrastructures. Cela correspond au coût pour creuser des tranchées, poser des câbles ou des fibres, et même régler les litiges relatifs aux droits de propriété.

Mais les satellites Starlink enverront un signal Internet directement à une passerelle ou à un terminal d'utilisateur au sol. Pour couronner le tout, SpaceX affirme que son réseau Starlink sera plus rapide et aura moins de latence que l'Internet par satellite actuel. Mais comment ? En effet, chaque satellite Starlink communiquera avec quatre autres satellites à l'aide de lasers. Cela signifie qu'ils transmettront des données à travers le monde à une vitesse proche de celle de la lumière, une vitesse que seul l'Internet par fibre optique est actuellement en mesure d'égaler.

Combien de satellites Starlink sont actuellement en orbite ?

Avec plus de 800 satellites en orbite actuellement, Starlink espère créer à la longue une mégaconstellation de 42 000 satellites. Au moment de la rédaction du rapport, SpaceX a lancé plus de 800 satellites Starlink dans l'espace. Cela signifie que Starlink a dépassé les 400 satellites que Musk a déclaré devoir être en orbite pour une couverture "mineure" des services Internet, et qu'il lui reste encore du chemin à parcourir pour atteindre les 42 000 satellites que SpaceX espère maintenant lancer. De retour sur Terre, Starlink a mis en place six stations terrestres pour fournir un service fixe par satellite. Ces premières stations sont situées dans les villes suivantes :

  • Hawthorne, Californie
  • Conrad, Montana
  • Greenville, Pennsylvanie
  • North Bend, Washington
  • Redmond, Washington
  • Merrillan, Wisconsin

SpaceX a initialement déposé une demande auprès de la FCC (Federal Communications Commission - Commission fédérale des communications) pour 1 million de stations terriennes. Mais grâce au nombre massif de candidats au bêta test (700 000+), la société a récemment modifié sa demande pour demander à la FCC l'autorisation de construire 5 millions de stations terriennes. Les sites de stations terriennes nouvellement demandés comprennent certaines des villes suivantes :

  • Limestone, Maine
  • Panaca, Nevada
  • Beekmantown, New York
  • Kalama, Washington
  • Evanston, Wyoming

Quel équipement utilisera le service d'Internet par satellite Starlink ?

Les utilisateurs actuels du réseau se connectent aux satellites Starlink via un terminal terrestre qui ressemble à un "OVNI sur un bâton". En effet, il n'y aurait pas d'Internet par satellite sans satellites, et Starlink en a une tonne. Chaque satellite est à peu près aussi grand que votre bureau et pèse près de 227 kg (environ 500 livres). Pour avoir accès à Starlink, il faut installer une antenne parabolique sur votre toit. C'est ce dispositif qu'Elon Musk décrit comme un "OVNI sur un bâton".



Musk a ensuite dit que les terminaux au sol ressemblaient à des "pizzas de petite ou moyenne taille", ce qui a conduit la communauté à appeler ces terminaux et passerelles des "boîtes à pizza".



Combien coûtera l'équipement nécessaire pour le service Internet Starlink ?

Les premières estimations du coût des équipements Starlink se situent entre 100 et 300 dollars. Mais un courriel de test bêta invite à indiquer un prix de 499 $ pour l'antenne réseau à commande de phase et le routeur. Il s'agit probablement d'un paiement initial, ce qui signifie que vous serez propriétaire de votre équipement Internet Starlink, sans frais de location. Et pour comparer, si vous vouliez acheter votre équipement HughesNet ou Viasat, vous paieriez un montant unique similaire de 449,99 $ ou 299 $, respectivement.

Que pensent les Américains du passage au service Internet Starlink ?

Selon le rapport de l'étude, beaucoup de gens sont coincés avec des vitesses terriblement lentes de la part des fournisseurs locaux d'accès à Internet par satellite, DSL ou câble. Alors que pense le pays de l'adoption de la version bêta de Starlink, même si elle coûte plus cher ? Review.org a interrogé des Américains pour savoir ce qu'ils pensent de l'entreprise de satellite d'Elon Musk. Plus de la moitié des répondants disent qu'ils essaieront Starlink si on leur en donne l'occasion. La société estime que Starlink est parfait pour ceux qui se sentent coincés avec les vitesses lentes de leur fournisseur d'accès à Internet.



Il y a notamment les habitants des zones rurales où la construction de réseaux de câbles et de fibres optiques prend beaucoup de temps ou est moins susceptible de fournir une couverture adéquate. Selon Review.org, en offrant un service Internet par satellite à l'échelle nationale avec des débits élevés et une faible latence, Starlink peut même attirer davantage de clients d'autres fournisseurs d'accès Internet de premier plan. Environ 51% des internautes disent qu'ils prévoient de s'inscrire à la bêta de Starlink dès qu'elle sera disponible.



Alors que seulement 5 % des Américains utilisent actuellement une connexion Internet par satellite, 64 % des personnes interrogées disent que le déploiement de Starlink les amènerait à reconsidérer leur position sur l'Internet par satellite. Environ 55 % des utilisateurs d'Internet non satellitaire disent qu'ils passeraient à l'Internet par satellite de Starlink à un coût plus élevé si cela permettait à leur foyer de bénéficier de vitesses d'Internet plus rapides.

Quels sont les facteurs clés à observer pour décider de passer à l'Internet par satellite ?

Review.org estime que les activités courantes comme la navigation sur Internet, les médias sociaux et la consultation des courriers électroniques ne nécessitent pas des vitesses fulgurantes, mais d'autres services Internet peuvent nécessiter une bande passante plus importante que celle offerte par les fournisseurs d'accès DSL, par satellite ou autres. Et plus vous avez de programmes en cours d'exécution, surtout s'ils sont basés sur les médias ou la vidéo et plus vous aurez besoin de vitesses Internet rapides pour couvrir toutes vos bases. Voici ce que les Américains veulent que les vitesses d'Internet plus rapides de Starlink couvrent :

  • 3 internautes sur 4 (74 %) souhaitent diffuser des vidéos de haute qualité sur des plateformes telles que Netflix, Disney+ et Hulu ;
  • 72 % veulent passer des appels vidéo de haute qualité sur des plateformes telles que Zoom, Skype et FaceTime ;
  • plus de la moitié (56 %) veulent jouer à des jeux vidéo en ligne très performants.




Selon les auteurs du rapport, avec des vitesses Internet plus élevées et une latence moindre que les autres fournisseurs, les gens sont prêts à puiser un peu plus dans leur portefeuille chaque mois pour Starlink si cela signifie qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent sur Internet. Voici ce que révèle l'étude à ce propos :

  • 44 % des personnes interrogées déclarent qu'elles paieraient le prix de 99 dollars par mois pour l'Internet Starlink si on leur donnait la possibilité de payer les frais d'équipement de 499 dollars ;
  • à l'échelle nationale, la vitesse moyenne d'Internet est de 57,2 Mb/s. Les tests de vitesse de Starlink ont montré une vitesse moyenne de 103,1 Mb/s, ce qui signifie que Starlink est 80 % plus rapide que la moyenne nationale ;
  • la facture Internet mensuelle moyenne est de 65 dollars par mois. Le coût de Starlink est estimé à 99 dollars par mois ;
  • l'Américain moyen paie 1,13 $/Mb/s par mois pour l'Internet, tandis que les utilisateurs de Starlink paieraient 0,96 $/Mb/s par mois.

« Même si Starlink est un peu plus cher que le service Internet moyen, notre enquête suggère que de nombreux Américains seraient prêts à payer plus cher pour obtenir les vitesses Internet dont ils ont besoin », explique Reviews.org. Pour le compte de l'étude, les analystes de Reviews.org ont interrogé 500 Américains de 18 ans et plus afin de déterminer ce qu'ils pensaient de l'offre de service Internet par satellite de Starlink par rapport au type, à la vitesse et au prix de leur connexion Internet actuelle.

Reviews.org ajoute en outre que l'enquête présente une erreur d'échantillonnage de ± 4,5 % et un niveau de confiance de 95 %. Les données sur la vitesse de Starlink proviennent de 168 rapports de tests de vitesse provenant de divers utilisateurs de la version bêta de Starlink à travers le pays.

Source : Rapport de l'étude

Et vous ?

Que pensez-vous du service d'Internet par satellite Starlink de SpaceX ?
Êtes-vous prêt à abandonner votre fournisseur d'accès à Internet actuel pour adopter Starlink ?
Pensez-vous que les offres d'Internet par satellite constituent un danger pour la propreté de l'espace ?

Voir aussi

Une tribu amérindienne obtient un accès anticipé à Starlink de SpaceX et dit que c'est rapide, « nous avons été catapultés au XXIe siècle », a déclaré la tribu Hoh

SpaceX confirme que la bêta privée de Starlink est en cours avec une faible latence et des vitesses supérieures à 100 Mb/s

SpaceX Starlink a maintenant son propre système autonome avec un numéro ASN (Autonomous System Number) et est présent au Seattle Internet Exchange

Selon les conditions d'utilisation du service Starlink, SpaceX pourrait faire ses propres lois sur Mars. Peut-être qu'Elon Musk, le milliardaire de la Tech, sera président

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 10:59
Pour ma part, je suis plutôt opposé au principe de starlink.
Je trouve l'idée géniale, très inventive, etc... mais le bénéfice ne vaut pas le cout(avoir des satellites en masse dans le ciel).

Les buts du projets sont louables, avoir internet partout, même peut etre bientot dan les bateaux, dans les avions, etc... a des tarifs abordables.

Mais je pense que la nature mérite un certain respect, surtout quand ces décisions sont irréversibles.

Et oui, je pense que c'es les petits pas qui font les grands refus. Si un pays comme la France refuse, pour des raisons valables, le projet, il est proable qu'a un moment la question se pose en Europe.

Vous imaginez vraiment le projet starlink déployés sans :
la Russie
la Chine,
l’Europe
...

A un moment, on réduit tellement la cible des clients potentiels que le projet n'est plus rentable.

Après, je me fais assez peu d'illusion. Le progrés va nous amener a toute vitesse dans cette direction et on commencera a se poser la question a 35 000 satellites déployés... et le mal sera fait.
Ensuite d'autres puissances feront des réseaux concurrents, et cette idée aura mis en l'air 200 000 satellites avant 10 ans. Donc la moitié seront inutilisés car leur maison mère fera faillite.
16  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 9:44
Il me semble que la France est encore maitre de comment elle attribue l'usage des fréquences d'ondes sur son territoire, starlink ne peut pas arriver et dire "je prend la bande xGhz" partout dans le monde et que chaque pays ferme sa gueule...

Et puis, je trouve ça étrange, la NASA subventionne sous-traite les projets spaciaux de musk, c'est à dire qu'on a encore les USA qui vont foutre leur merde partout avec leur législation extra-territoriale à 2 balles...

S'il n'y avait pas eu les scandale du blocage unilatéral de site en .com, des amendes à la BNP, Snowden et Assange, j'aurais pu être pour ce genre de système.

Bref, par principe de la neutralité du web, je suis plutôt contre le fait d'avoir une infrastructure de communication aux mains d'une entreprise privée, qui plus est américaine.
14  4 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 12:56
Citation Envoyé par Karshick Voir le message
L'accès à Internet aux endroits défavorisés et le fait de se passer à terme de toute cette multitude de câbles qui passent sous terre et sous mer sur une longue distance une fois la technologie bien maitrisée.
Tout ça parce que des sociétés privées ne font pas leur boulot et ne tiennent pas leurs engagements ! Si l'état faisait son boulot, ou disons plutôt, s'il y avait vraiment un État, les Oranges/Bouygues/SFR/Free auraient depuis longtemps couverts 100% du territoire en 4G et en fibre. Et, Starlink n'aurait aucun intérêt.

Ce qui est valable en France, l'est tout autant dans les autres pays.

Quant aux multitudes de câbles, ça ne les changera pas.
Et puis échanger quelques câbles pour des milliers (millions) de satellites, je ne sais pas si on y gagne vraiment !
8  1 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2021 à 0:58
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Et la limite de la propriété du ciel va jusqu'à quelle hauteur selon toi ? Est-ce que la Lune est de la responsabilité de à la France quand elle est positionnée juste au dessus ?
Disons qu'on peut reformuler le problème différemment et voir si ça te choque: quand j'étais gamin, je me souviens avoir lu une BD spirou et fantasio dans laquelle un "super-méchant" mégalomane utilisait la lune pour y faire de la publicité pour une marque bien connue de soda:



Puisque que tu parles de la lune, qui bien évidemment n'appartient pas à la France (mais qui passe quand même au dessus de ta tête), est-ce que ça ne te choquerait pas de la voir défigurée pour le seul bénéfice financier de certains?

On peut quand même admettre que tout le monde ne soit pas forcément ravi de voir passer des constellations de satellites par une belle nuit d'été, tout ça pour véhiculer des vidéos de chats, non?
8  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/03/2021 à 16:31
Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
Pour ma part je suis d'accord aussi sur le fait que cela améliorerai la situation des zones mal desservies, mais je suis contre le fait d'avoir 42000 machins en metal qui tournent autour de la terre.
Oui, enfin 42 000 pour Starlink, Amazon et consort vont surement vouloir la même chose, donc on rajoute 42000 et encore 42000 ...

C'est le même problème avec les antennes xG, on a celles de Bouygues, d'Orange, de SFR, de Free alors que si c'est l'État qui le gérait, ça diminuerait le nombre de ces horreurs, et on couvrirait toute la France avec 1/10ème de matos (comme le matos n'est pas fabriqué en France, ça n'aura pas d'impact sur les emplois français).
7  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/02/2021 à 12:26
100 € par mois , si c'est pour un usage professionnel ca reste encore rentable. Si ca permet de vivre en rase campagne dans un endroit reculé non desservi par internet, dans une cabane ou une tiny house, qui t'à couté 30 000 euros au lieu d'un appart à Paris de 500 000 euros, ou encore de vivre dans un camping car d'occasion à 5000 euros, ca reste très rentable.

Je suppose qu'il doit être aussi possible de partager la connexion, ne serais ce que part des répéteurs wifi ou Ethernet, avec 100 € par mois tu peux connecter à internet : une communauté, un camping, un village, une famille nombreuse, etc...
6  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 12:18
Et tu vois ca comme un progrès ?

On consomme bien moins de ressources en faisant transiter des informations par câble que par l'air. Que ca sit pour mettre en place le système que pour le maintenir et payer ses couts de fonctionnement.

Oui, on dessert les personnes au milieu de nul part... mais est ce que ca vaut le coup ?
Est ce que l'immense majorité des humains doivent voir leur environnement détérioré pour que 1% de la population ai accès a internet en haut débit dans la pampa ? A la base, c'est aussi un choix d'habiter au milieu de nul ^part, avec les avantages et les inconvénients.
8  2 
Avatar de obtuli31
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 05/03/2021 à 8:31
Bonjour,

42000 satellites, ce mec transforme l'espace en poubelle.
L'espace est devenue une zone qui appartient à des sociétés privées.
S'il pouvait dégager sur mars avec ses fusées, ce serait une bonne chose (et qu'il y reste)

Bonne journée
Didier
6  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 11:23
La question à se poser, c'est QUI a donné à M. E. Musk le droit d'installer des milliers de satellites autour de la planète pour faire du pognon ?

Sous quelle autorité il agit ? Est-ce tous les pays au-dessous desquels Starlink a placé ses satellites ont donné leur accord, ou bien M. Musk considère que l'espace lui appartient parce qu'il est multimilliardaire ?

Dire que l'idée est bonne, est une chose. Dire que l'intention affichée est louable, aussi. Mais, quelles sont les véritables intentions de cet individu ?

Je ne crois absolument pas que des types comme lui, travaillent pour le bien commun. Donc, je trouve que la France Insoumise pose là une très bonne question. Ce qui est dommage, c'est que les autres politiciens ne soient plus capables de penser par eux-mêmes (tout comme certains ici, qui ne jurent que par le progrès ou la haine que leur inspire LFI et Mélenchon, les pauvres...)
6  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/03/2021 à 11:41
Citation Envoyé par Karshick Voir le message
Les satelites orbitent autour de la planète, ils ne restent pas au dessus d'un pays en particulier.
Ça n'empêche pas qu'ils survolent des pays sans que ces pays n'aient donné leur autorisation.
Citation Envoyé par Karshick Voir le message
Et ca fait longtemps, très longtemps, que l'espace est utilisé par des satellites appartenant pour la plupart à des entreprises privées.
Oui, avec accord gouvernemental.

Citation Envoyé par Karshick Voir le message
Je ne vois pas ce que pourra faire Melenchon contre le projet Starlink étant donné que la France (tout comme les autres pays) ne peut s'opposer au lancement des satellites et au fait que ceux-ci vont orbiter autour de la planète. Le droit à l'espace et plus particulièrement le principe de droit à l'exploration et à l'utilisation est suffisamment vague pour que Musk (ou tout autre personne ayant suffisamment de ressources) puisse y envoyer sa flotte de satellite.
En fait, je pense que ce moratoire, pourrait faire, c'est : 1) faire prendre conscience aux gens que l'espace est privatisé pour le bien des milliardaires sans aucun cadre. 2) faire réfléchir les pays et les pousser à adopter une législation mondial sur ce phénomène.

Citation Envoyé par Karshick Voir le message
Pour ma part, je suis pour ce projet. Cela va permettre énormément de chose justement pour le bien commun.
Ah ! Oui ? Et lesquelles par exemples ?
Et le bien commun de qui ? E. Musk et ses actionnaires ?
6  1