Doter les ordinateurs de la capacité de regretter
Un projet de chercheurs israéliens soutenu par Google

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Doter les ordinateurs d'un sens du discernement pour éviter de répéter des erreurs en apprenant des précédentes pourrait être bientôt possible.

Une équipe de chercheurs de l'université de Tel Aviv s'est même lancée dans un projet ayant pour objectif de doter les ordinateurs d'une faculté de « regret après avoir commise une erreur ».

Le projet, présenté lors de la conférence internationale sur la théorie de l'apprentissage à Haïfa en Israël par le professeur Yishay Mansour, permettra aux ordinateurs d'apprendre des erreurs passées afin de mieux anticiper de l'avenir. Le projet sera financé par Google, selon le quotidien israélien Haaretz.

Pour le professeur, il sera donc question de réduire « le regret », que bien évidement les ordinateurs ne peuvent pas ressentir, mais qui pourrait être rapproché, estime-t-il, de la capacité qu'ont les machines à mesurer l'écart entre le résultat souhaité et le résultat réel. « Nous sommes en mesure de changer et d'influencer la prise de décisions des ordinateurs en temps réel » a déclaré Mansour.

Le projet repose sur un algorithme développé par Yishay Mansour. Un algorithme qui s'appuie sur l'apprentissage de la machine, l'« intelligence artificielle », pour mesurer la quantité de regret virtuel qu'un programme informatique pourrait exprimer.

«Par rapport aux êtres humains, les systèmes d'aide peuvent beaucoup plus rapidement traiter toutes les informations disponibles pour estimer l'avenir du déroulement des événements - qu'il s'agisse d'une bataille d'enchères sur un site d'enchères en ligne, une hausse soudaine du trafic vers un site Web de média, ou la demande de produits en ligne » explique le professeur.

Le projet intéresse Google, qui espère utiliser ses résultats pour améliorer ses propres technologies en ligne comme ses plate-formes publicitaires Google AdWords et Google AdSense.

Yishay Mansour souligne également l'intérêt de ses travaux pour internet « si les serveurs et les systèmes de routage sur internet pouvaient voir et évaluer toutes les variables pertinentes à l'avance, ils pourraient plus efficacement gérer la priorité des demandes de ressources du serveur, charger les documentes et acheminer les visiteurs vers un site par exemple ».

Grâce à cet algorithme, les ordinateurs pourraient donc apprendre et s'adapter en temps réel à de nouvelles situations. « Les résultats sont presque comme si vous connaissiez toutes les variables à l'avance», explique Yishay Mansour.

Enthousiasmant ou effrayant, chacun se fera son opinion.

Source : Haaretz

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de atb atb - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 16:17
Si on enlève le côté volontairement buzz du "regret" ça ressemble TRES fortement à tout ce qui se fait depuis plus de 20 ans dans l'intelligence artificielle : réseaux de neurones avec renforcement positif, data mining avec concept drift, etc.

+1

Rien de nouveau. Par contre je ne vois pas comment hormis les erreurs détectées par l'homme, ou des conneries sur le code, qu'est ce que cet algo peut faire de plus ?

Mais pourquoi ces scientifiques s'associent-ils avec Google ? Pour nous fliquer plus ?

Genre: google propose du chocolat dans la pub. Une fois qu'on en a mangé une tonne, en recherchant une solution minceur, l'algo va se déclencher, regretter, et nous propose des pilules miracles , avec ces excuses ...
Avatar de Ju1.0 Ju1.0 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 16:26
Citation Envoyé par atb  Voir le message
Par contre je ne vois pas comment hormis les erreurs détectées par l'homme, ou des conneries sur le code, qu'est ce que cet algo peut faire de plus ?

Analyse de l'évolition d'une courbe de, je sais pas moi, et puis n'importe quelle courbe en temps réel passe. (Consomatin d'énergie dans le temps, température d'une piscine de stockage de combustible, circulation sur le périf, évolution d'une population d'oiseaux migrateurs...)
Le programme prévoit tels valeurs à un moment précis, et c'est pas cela qui arrive. La voila la détection de l'erreur !

et nous propose des pilules miracles , avec ces excuses ...

+1
Avatar de programaniac programaniac - Membre régulier https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 16:44
Citation Envoyé par zaventem  Voir le message
Encore faut-il que la notion d'erreur soit identifiable par l'ordinateur lui-même.

+10 J'adore, c'est on ne peut plus pertinent, c'est l'exemple parfait de l'éducation qui dépend des nations qui on vu le jour et se sont éteinte durant toute l'histoire de l'humanité.

Mais reste encore la dure question qui est : Comment gerer le libre arbitre et la sagesse personnelle ?
Avatar de atb atb - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 16:58
Analyse de l'évolition d'une courbe de, je sais pas moi, et puis n'importe quelle courbe en temps réel passe. (Consomatin d'énergie dans le temps, température d'une piscine de stockage de combustible, circulation sur le périf, évolution d'une population d'oiseaux migrateurs...)
Le programme prévoit tels valeurs à un moment précis, et c'est pas cela qui arrive. La voila la détection de l'erreur !

Avec la BI (informatique décisionnelle) on résout ça !! Suffit de placer les bons indicateurs et savoir interpréter tout ça. On a mis au point pas mal de systèmes du genre dans la finance (pour les banques).

Après je n'imagine même pas les algos utilisés dans les casinos de las vegas ...
Avatar de nextdev nextdev - Membre actif https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 21:25
L'erreur se situe entre le clavier et la souris
Avatar de Su Su - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 22:43
Si on voit un peu plus loin maintenant, sachant que la moitié des erreurs sont dues à cause de l'homme (soit par le développement, soit par l'utilisation).
Alors l'ordinateur qui lui pensait bien faire va regretter d'avoir une personne pas douée qui le manipule !
On va tout droit vers une génération d'ordinateur dépressif (encore plus s'il est sur Windows).
Avatar de _Xavier_ _Xavier_ - Membre averti https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 23:17
Citation Envoyé par zaventem  Voir le message
Encore faut-il que la notion d'erreur soit identifiable par l'ordinateur lui-même.

Comme les exceptions ?
Avatar de Guilp Guilp - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 19/04/2011 à 23:26
Hormis le fait qu'il n'y a rien de nouveau, ce qui me fait sourire, c'est "doter les ordinateurs de la capacité à regretter".

Comme si les "ordinateurs" allaient avoir dans leur hardware ou dans les noyaux des OS des capacités à analyser "toute erreur" et chercher à ne plus la reproduire. (Comme si les ordinateurs auraient alors un "cerveau", un centre de décision externe aux domaines d'applications).

Ça serait révolutionnaire (en plus d'être super chaud à faire), si les recherches portaient là dessus.

Mais lorsque l'on va plus loin dans l'article, lorsqu'ils donnent les exemples d'application (sites de vente, trafic internet, routage, etc), on se rend bien compte qu'ils parlent d'applications précises, et donc d'algorithmes d'apprentissage isolés à certains problèmes, et non pas à "tout l'ordinateur".

Au mieux, ils pourraient proposer une interface (de developpement, un framework, quoi) pour un algo d'apprentissage général, où le développeur n'aurait qu'à renseigner les paramètres en fonctions de ses besoins. Un logiciel classique quoi, et l'ordinateur en tant que tel, n'aura aucune nouvelle capacité.

Donc tous les cas, ça restera des programmes et algos ciblés, comme tout ce qui existe déjà, et ça n'a rien de "l'ordinateur à qui on a doté de la capacité à regretter". Un article au titre et intro accrocheurs qui fait juste dans le sensationnel...

------

Quel serait alors le but de ce projet "pas si révolutionnaire que ça"? -> Qu'un gros porte monnaie s'ouvre et donne les moyens aux chercheurs d'avancer dans les recherches d'apprentissage et IA qui, pour l'instant, ne sont bien souvent pas assez au point pour être applicable dans des grosses industries.

(Mais est-ce que google est le premier à financer ce genre de recherche? Je ne crois pas (sauf si, peut-être, on reste focalisé sur l'industrie du net))
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 20/04/2011 à 11:33
Citation Envoyé par Guilp  Voir le message
Quel serait alors le but de ce projet "pas si révolutionnaire que ça"? -> Qu'un gros porte monnaie s'ouvre et donne les moyens aux chercheurs d'avancer dans les recherches d'apprentissage et IA qui, pour l'instant, ne sont bien souvent pas assez au point pour être applicable dans des grosses industries.



Pour pouvoir figurer dans les prix Ignobel de la recherche publique stupide...
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 20/04/2011 à 15:44
Peut-être un intérêt dans la robotique, mais si c'est juste pour mieux cibler les pubs qui envahissent le net, je ne vois pas ce que l'on peut en espérer.
Avatar de Pierrick584 Pierrick584 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 20/04/2011 à 20:22
Bientot ils regrettes.. éventuellement, les ordinateurs vont vouloirs se suicider... ohh wait, ca c'est déja possible sous windows
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil