IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Allemagne est en tête de la liste des destinations les plus recherchées en Europe pour les travailleurs dans l'industrie technologique
Selon les données de Relocate.me

Le , par Stéphane le calme

161PARTAGES

19  0 
L'Allemagne est en tête de la liste des destinations les plus recherchées en Europe pour les travailleurs dans l'industrie technologique pour la deuxième année consécutive, selon les données de Relocate.me. Relocate.me, un site pour les travailleurs dans le secteur de la technologie à la recherche de postes vacants à l'étranger, a déclaré que ses utilisateurs ont exprimé le plus d'intérêt pour déménager dans le pays, suivi en Europe par les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Sur les dix premières destinations de relocalisation dans l'ensemble, sept d'entre elles se trouvent en Europe, le Canada, l'Australie et les États-Unis faisant également partie du top 10.

En Europe du Sud, l'Espagne était la plus populaire, suivie de l'Italie puis du Portugal. En Europe centrale et orientale, la République tchèque était la plus populaire, suivie de la Pologne et de l'Estonie.

Allemagne

De nombreuses entreprises technologiques européennes ont suspendu leurs recrutements internationaux lorsque la pandémie a frappé et que des problèmes ont surgi pour obtenir des permis de travail pour les résidents non européens.

L'Allemagne, cependant, a publié une procédure accélérée en mars 2020 pour accélérer le processus d'obtention d'un permis de travail pour les travailleurs hautement qualifiés (ce qui explique en partie son attrait pour les travailleurs étrangers cette année).

L'Allemagne a longtemps été considérée comme un endroit attrayant pour les travailleurs de la technologie, Berlin en particulier attirant une grande foule internationale venant travailler dans le grand nombre de startups à succès de la ville telles que GetYourGuide, N26 et Raisin.

Dans tous les pays, le nombre de travailleurs de la technologie souhaitant déménager à l'étranger a considérablement baissé plus tôt cette année avec l'entrée en vigueur des mesures de confinement, mais les niveaux ont rebondi et, dans l'ensemble, 2020 a vu plus de personnes intéressées à déménager que l'année dernière.

Le nombre de personnes se rendant sur le site Relocate.me et recherchant un emploi à l’étranger a atteint son plus bas niveau en avril, avant de reprendre à partir de juin et d’augmenter tout au long de l’année. Le mois d'octobre a vu le plus grand nombre de visiteurs sur le site et, dans l'ensemble, le nombre d'utilisateurs en 2020 a augmenté de 39% par rapport à l'année dernière.

En ce qui concerne les pays que les gens souhaitent le plus quitter, aucun des 10 premiers n'est européen (en tête nous avons l'Inde, suivie de la Russie et du Nigéria).


Nombre de travailleurs souhaitant partir à l'étranger par pays
Le pourcentage de candidats sur Relocate.me de chaque pays

« La pandémie a considérablement affecté la façon dont les entreprises technologiques recrutent des talents internationaux », déclare Andrew Stetsenko, PDG et fondateur de Relocate.me. Au cours des années précédentes, explique-t-il, environ 50% des entreprises invitaient des candidats étrangers potentiels à des entretiens sur place. « Désormais, le processus d'interview est entièrement distant. De plus, certaines entreprises commencent à travailler avec et à intégrer leurs employés étrangers nouvellement embauchés avant d'obtenir un permis de travail ».

Et bien que de nombreux emplois peuvent être faits en télétravail, Stetsenko pense que la destination compte toujours : « beaucoup de gens préfèrent encore travailler de chez eux dans un endroit cool, comme Berlin, Londres et autres. »

Une tendance au déménagement, national ou international, provoqué par la pandémie qui s'observe également dans d'autres sondages

Upwork, la plateforme de freelance

Pour comprendre l'impact du travail à distance sur les projets de déménagement, Upwork a interrogé plus de 20 000 personnes pour connaître leurs intentions de déménagement. Ce que la plateforme de freelance a constaté, c'est que la plus grande capacité de travailler à domicile après le COVID-19 a augmenté la probabilité qu'un nombre important de ménages quittent la région où ils vivent actuellement. Au total, entre 6,9 % et 11,5 % des ménages prévoient un déménagement en raison de la disponibilité croissante du travail à distance suite au COVID-19.

De ce groupe, 6,5 % prévoient déménager dans une région différente en raison de la plus grande capacité de travailler à domicile. Cependant, les considérations à distance se sont également étendues à celles au-delà des professionnels actuels qui ont la possibilité de travailler à distance. 2,5 % du panel a décidé de déménager parce qu'un membre du ménage peut travailler à domicile, et 2,5 % a décidé de déménager en raison de plus grandes perspectives de travail à domicile.

Pour confirmer davantage ces résultats, Upwork a mené deux enquêtes alternatives avec différentes gammes de réponses possibles. « Au total, dans le cadre de l'enquête principale et de deux alternatives, il y a un pourcentage constamment significatif de déménagements en raison d'une plus grande capacité de travailler à domicile, allant de 6,9 % à 11,5 %. Ces estimations impliquent que 14 à 23 millions d'Américains prévoient de déménager à la suite de la possibilité du travail à distance. Pour contextualiser ce nombre, les données du recensement de 2018 à 2019 suggèrent que 3,6 % des personnes ont déménagé dans un comté ou un État différent de 2018 à 2019, ce qui signifie qu'entre deux à trois fois plus de personnes prévoient de déménager cette année en raison du travail à distance. En d'autres termes, combinés aux personnes qui déménagent indépendamment du travail à distance, les taux de migration à court terme peuvent être de trois à quatre fois ce qu'ils sont normalement. »


« Comme le montre notre enquête, de nombreuses personnes considèrent le travail à distance comme une opportunité de déménager là où elles le souhaitent et où elles peuvent se permettre de vivre », a déclaré Adam Ozimek, économiste en chef chez Upwork. « Il s'agit d'un indicateur précoce des impacts beaucoup plus importants que le travail à distance pourrait avoir sur l'augmentation de l'efficacité économique et la diffusion des opportunités ».

Selon l'enquête, les grandes villes connaîtront la plus grande émigration. Environ 20 % des répondants prévoyant de déménager vivent dans une grande ville. Parce que beaucoup s'attendent à ce que le travail à distance se poursuive à long terme, plus de la moitié ont l'intention de déménager à plus de deux heures, voire plus, de leur domicile actuel.

United Van Lines, une grande entreprise de déménagement domestique

Une autre enquête menée par United Van Lines, une grande entreprise de déménagement domestique, a révélé que les gens voulaient déménager hors de l'État de New York à un rythme plus élevé que la moyenne nationale. Et, au début du mois de septembre, les demandes de départ de San Francisco représentaient plus du double de la moyenne américaine. L'enquête a été menée entre mars et août.

À l'échelle nationale, il y a une augmentation de 32 % de l'intérêt mobile par rapport à cette période de l'année dernière, selon l'enquête United Van Lines. Les raisons les plus courantes associées aux déménagements influencés par une pandémie étaient : les préoccupations pour la santé et le bien-être personnels et familiaux, le désir d'être plus proche de la famille, les changements de statut d'emploi ou de conditions de travail (y compris la capacité de travailler à distance) et les désirs de changement de style de vie ou d'amélioration de la qualité de vie.

Les clients ont déclaré à l'entreprise de déménagement que la pandémie les avait amenés à réévaluer ce qui était important pour leur famille, ce qui signifiait être plus proche de la famille élargie et des amis. D'autres clients ont déclaré qu'ils devaient élargir leur recherche d'emploi à l'étranger.

Source : Relocate

Et vous ?

Les tendances dessinées par les sondages qui indiquent que les professionnels envisagent de déménager suite à la forte adoption du télétravail vous surprennent-elles ?
Quels sont les éléments qui pourraient, selon vous, expliquer le désir de se diriger vers tel pays plutôt que vers tel autre ?
À titre personnel, seriez-vous enclin à déménager, voire de vous expatrier ? Quels sont les facteurs qui motiveraient votre départ (loyer moins cher, campagne, être plus proche de la famille et des amis, nouveau départ, etc.) ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/12/2020 à 16:31
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
Je suis allé sur relocate.me la France n'est même pas mentionnée
Si en cherchant bien, la France est bien sur le site d'origine mais elle n'arrive pas dans le top c'est à dire que c'est pas dans le top des pays demandés et que en même temps c'est pas non plus dans le top des pays ou les gens veulent partir. Pourtant il y a bien des partants et des arrivants, mais sans doute moins que pour d'autres pays du coup.
2  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/12/2020 à 11:55
bonjour merci pour l'info.
Je suis allé sur relocate.me la France n'est même pas mentionnée
0  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 28/12/2020 à 12:03
Les US au même niveau que l'Iran...
0  0 
Avatar de redcurve
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/12/2020 à 12:24
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Les US au même niveau que l'Iran...
Immigré aux USA n'est pas simple, il faut montrer patte blanche et avoir des fonds sur son compte en banque, aussi ils ont des quotas en plus c'est l'employeur qui paie la procédure pour faire venir quelqu'un il s'agit d'un investissement.
0  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/12/2020 à 13:31
Je parle de la statistique donnée dans la news de ceux qui veulent en sortir, pas de ceux qui veulent y entrer.
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/12/2020 à 17:58
J'adore cette habitude de généraliser des données particulières...

La seule conclusion que l'on peut tirer de cette "étude" de Relocate.me est... Que Relocate.me est plus active sur le marché allemande que dans le reste du monde!

That's it!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
0  5