IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter a décidé que Jo Biden devra redémarrer avec zéro followers pour le compte de la maison blanche,
Alors que Donald Trump avait récupéré les followers d'Obama

Le , par Bill Fassinou

608PARTAGES

5  0 
Twitter Inc. a fait savoir récemment à l'équipe du nouveau président américain Joe Biden qu'elle n'héritera pas des abonnés des comptes @POTUS et @WhiteHouse de l'administration précédente. Twitter change sa politique à moins d'un mois de l'investiture de Biden alors qu'à l'investiture de Donald Trump en janvier 2017, celui-ci avait hérité de tous les abonnés rassemblés par les comptes de la Maison Blanche au temps de l'administration Obama. En outre, Rob Flaherty, directeur numérique de Biden, a ajouté dans un tweet mardi que ce changement concerne également les comptes @VP, @FLOTUS, @PressSec, @Cabinet, et @LaCasaBlanca.

Twitter et sa popularité auprès de la Maison Blanche depuis l'ère Obama

Twitter est un système de "microblogging" qui permet d'envoyer et de recevoir de courts messages appelés "tweets". Les tweets peuvent avoir une longueur maximale de 140 caractères et peuvent inclure des liens vers des sites Web et des ressources pertinents. Les utilisateurs de Twitter suivent les autres utilisateurs. Si vous suivez quelqu'un, vous pouvez voir ses tweets dans votre "timeline" Twitter. Vous pouvez choisir de suivre des personnes et des organisations ayant des intérêts universitaires et personnels similaires aux vôtres. Vous pouvez créer vos propres tweets ou vous pouvez retweeter des informations qui ont été twittées par d'autres.

Le retweeting signifie que les informations peuvent être partagées rapidement et efficacement avec un grand nombre de personnes. Depuis sa création en 2006, il est devenu au fil du temps un outil de communication essentiel et de propagande pour les différentes équipes dirigeantes s'étant succédé à la Maison Blanche. Donald Trump est sans doute la personne qui a le plus exploité Twitter lors de son passage dans le bureau ovale, avec des déclarations souvent sujettes à controverses. C'est un canal qu'utilisent aussi d'autres gouvernements dans le monde.



En fait, Barack Obama a été le premier président américain à utiliser Twitter, mais Trump a utilisé la plateforme d'une manière différente, qu'il l'a un jour décrite comme "MODERN DAY PRESIDENTIAL". Le président l'a utilisé pour exprimer franchement ses opinions, pour annoncer des embauches et des licenciements, pour attaquer ses opposants et pour faire des déclarations officielles. Par exemple, dans la guerre qui l'a opposé aux géants du numérique, le cas de TikTok, cette année, Trump a pris l'habitude d'annoncer ses idées et de proférer ses menaces sur Twitter.

Cette année, Twitter a pris des mesures sans précédent pour lutter contre la désinformation en ajoutant des étiquettes sur des tweets potentiellement dangereux et trompeurs. Les tweets de Trump ont souvent été la cible de ces étiquettes, car il a promu sans fondement l'idée que des fraudes électorales généralisées se sont produites lors de la course présidentielle de 2020. Selon le Wall Street Journal, le réseau social a déclaré qu'après le jour de l'investiture, qui est le 20 janvier, Trump perdra les protections accordées à son compte pour avoir été le leader des États-Unis.

Une fois qu'il aura quitté la Maison Blanche, les futurs tweets de Trump qui violent la politique de la plateforme seront plus susceptibles d'être supprimés. Son compte pourrait également être suspendu, comme celui de tout autre citoyen privé. Le journal a rapporté que le compte @POTUS de Donald Trump sera renommé @POTUS45 et sera "gelé tel quel". Il aura toujours le contrôle de @realDonaldTrump, bien qu'avec moins de protections qu'auparavant. Trump devra faire face à des règles Twitter différentes lorsqu'il quittera le bureau ovale.

Aux États-Unis, les comptes de la Maison Blanche comprennent @WhiteHouse, @POTUS, @VP, @FLOTUS, @PressSec, @Cabinet et @LaCasaBlanca, chacun d'entre eux ayant un grand nombre d'abonnés. À titre d'exemple, le compte Twitter officiel du président américain, le compte @POTUS, compte actuellement plus de 33,2 millions d'abonnés. Ce nombre représente la totalité des abonnés engrangés par ce compte depuis sa création vers la fin du deuxième mandat de Barack Obama (@POTUS, acronyme de President Of The United States, a été créé en 2015).

Joe Biden aura besoin de nouveaux abonnés pour les comptes de la Maison Blanche


À son investiture en janvier 2017, Donald Trump a hérité du compte et des abonnés qui y sont déjà présents, environ 11 millions à l'époque, mais les tweets d'Obama et d'autres données ont été effacés afin d'éviter toute ambiguïté entre les tweets du nouveau président et ceux du président sortant. En fait, à l'époque, l'entreprise a essentiellement dupliqué les comptes existants, créant une archive des tweets et des abonnés de l'ère Obama et construisant un nouvel ensemble de comptes pour l'administration entrante qui a conservé tous ces abonnés sans aucun des tweets.

Cependant, la donne a changé désormais. À son tour, Joe Biden héritera effectivement du compte @POTUS le 20 janvier 2021, mais, outre le compteur de tweets, le compteur d'abonnés sera également remis à zéro. Cela signifie que Joe Biden aura besoin de nouveaux abonnés s'il veut que ses tweets soient relayés ou retweetés comme cela se doit. Twitter a confirmé que les comptes Twitter institutionnels de la Maison Blanche ne conserveront pas automatiquement leurs abonnés actuels, mais, à l'heure actuelle, la société n'a donné aucune explication sur ce qui a motivé ce changement.



Selon Flaherty, la décision vient de Twitter, et non de l'administration Trump. En outre, Twitter a informé son équipe et lui que les comptes @VP, @FLOTUS, @PressSec, @Cabinet, et @LaCasaBlanca verront également leurs abonnés effacés. L'équipe de Biden s'est opposée à la décision de Twitter lors d'un échange d'e-mails avec la société. L'équipe de Biden semble mécontente de ce changement de politique, étant donné l'avantage numérique important qu'elle va perdre. Selon Flaherty, l'équipe de Twitter s'occupant de l'affaire a déclaré que « la décision était sans équivoque ».

« En particulier en temps de crise, le peuple américain mérite d'avoir accès à l'information sous diverses formes, y compris les médias sociaux », a déclaré Cameron French, porte-parole de la transition Biden-Harris, dans un communiqué. « La réticence de Twitter à transférer des millions d'adeptes de l'administration Trump à l'administration Biden politise inutilement ce qui devrait être un transfert de communication routinier d'une administration à l'autre ». French a également déclaré que Twitter n'a pas réussi à expliquer pourquoi les abonnés seront effacés.

Jason Goldman, qui était auparavant le chef de produit de Twitter et plus tard le responsable numérique de la Maison Blanche pour Obama, a déclaré que le compte @POTUS était destiné à être utilisé par quiconque est en fonction. « Il est évident que les abonnés qui font partie de ce compte font partie de la valeur de la construction de cet actif institutionnel », a déclaré Goldman au Wall Street Journal. « Tout comme whitehouse.gov, le site Web, est un autre actif qui reste d'administration en administration ».

Plutôt que de transférer les anciens abonnés à la nouvelle administration, le réseau social informera les abonnés qu'ils peuvent suivre le nouveau compte s'ils le souhaitent. Plus précisément, un porte-parole de Twitter a déclaré que le jour de l'investiture, toute personne qui suit l'un des comptes en cours de transition recevra une notification que le compte est en cours d'archivage. Ils auront également la possibilité de suivre les nouveaux comptes de l'administration Biden. Il n'y a pas encore de détails sur la forme que prendra cette notification pour les utilisateurs.

Sources : Rob Flaherty, The Wall Street Journal

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de Twitter ?
Est-ce le rôle de Twitter d'être au-dessus du gouvernement US ?

Voir aussi

Trump vs Twitter : le Président américain signe son décret contre les réseaux sociaux qu'il accuse de censure et biais politiques

Voici le plan de Donald Trump pour réglementer les médias sociaux : Une réécriture des dispositions fondamentales de l'article 230 de la Communications Decency Act (CDA)

Twitter serait intéressé par le rachat des opérations américaines de TikTok, le réseau social a déjà entamé les pourparlers pour un éventuel regroupement

Donald Trump a exécuté ses menaces d'interdire Tiktok aux États-Unis, en donnant un délai pour la vente de l'application, mais il ne se souvient plus de la véritable échéance

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/12/2020 à 22:30
Même si je trouve que redémarré a zero n'est pas une mauvaise idée, en quoi c'est a twitter de décider de ce qui doit être fait?
3  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/12/2020 à 18:15
L aspect légal m échappe.

De plus, Je ne serai pas étonné que des campagnes de publicité et des frais de communication ai été effectué pour faire prospérer ce compte. Ce faisant il devient un actif financier de l état. Je ne suis pas sûr de la légalité de cette affaire
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 26/12/2020 à 9:31
Bonjour à tous, je rejoins les commentaires déjà à l'affiche, que Twitter remet les compteurs à zéro, ça peut être salvateur quoique si les mêmes tarés veulent s'inscrire, je ne vois pas en quoi ça changera quoi que ce soit. D'un autre côté, Twitter touche à ton compte, de quoi je me mêle en fait... Moi, je suis Biden, je n'ouvre pas de compte et je change de plateforme...
1  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/12/2020 à 20:24
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Twitter décide parce qu'il a le pouvoir de le faire. Les politiques du monde entier se sont rendu dépendant de Twitter pour leur com... Leur réélection en dépend!
Twitter n'est qu'une entreprise, se faisant il y a des gens derrière et en les laissant décider de ce genre de décision, on leur donne pratiquement un pouvoir législatif sans parler du lobbyisme que ça induit.
0  0 
Avatar de dasdeb
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/01/2021 à 21:02
De plus, ça semble dire que twitter est (était) pro Donald Trump et l'a aidé en le faisant bénéficier des anciens membres qui suivaient Barack Obama.
Il est possible qu'ils violent au moins une loi et/ou un article de la constitution, ce qui pourrait leur valoir des poursuites.
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/12/2020 à 11:07
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Même si je trouve que redémarré a zero n'est pas une mauvaise idée, en quoi c'est a twitter de décider de ce qui doit être fait?
Twitter décide parce qu'il a le pouvoir de le faire. Les politiques du monde entier se sont rendu dépendant de Twitter pour leur com... Leur réélection en dépend!
2  3