IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google, Dell et Intel forment le groupe "Modern Computing Alliance" pour transformer le cloud, les outils informatiques
Et résoudre les défis de l'intégration du silicium au cloud

Le , par Bill Fassinou

207PARTAGES

2  0 
La pandémie du coronavirus a été l'occasion pour les entreprises du secteur informatique du monde entier de se rendre compte des défis importants que posent les domaines comme la sécurité, le cloud computing, le travail à distance, etc. Ces points représentent, selon Google, les plus grands défis informatiques auxquels les entreprises sont confrontées aujourd'hui avec l'intégration du silicium au cloud. Ainsi, afin de résoudre ces problèmes, Google s'allie à Dell, Intel, à Slack et à d'autres entreprises informatiques au sein d'un groupe appelé Modern Computing Alliance.

La Modern Computing Alliance résoudra les défis de l'intégration du silicium au cloud

Selon Google, alors que nos vies et nos entreprises se déplacent de plus en plus vers le cloud, il est de plus en plus nécessaire d'examiner l'ensemble de la pile technologique, du silicium au cloud, et c'est en fait une occasion passionnante de redéfinir les systèmes et les piles technologiques dans leur ensemble, ainsi que leur fonctionnement dans le monde interconnecté et axé sur l'internet dans lequel nous vivons. L'industrie technologique évolue vers un écosystème ouvert et hétérogène qui permet la liberté de choix tout en s'intégrant dans l'ensemble de la pile. Cette réalité représente à la fois un défi et une opportunité.

Bien sûr, les problèmes dont parle Google existent depuis plusieurs années, mais ils sont devenus plus importants avec la pandémie. Pour faire face à la complexité de ce défi, la firme de Mountain View estime qu'il faut une nouvelle dynamique et une nouvelle vision de l'avenir qui se traduisent par un nouveau niveau de collaboration sous la forme d'un effort à l'échelle de l'industrie. Elle a déclaré que les leaders technologiques doivent travailler ensemble de manière inédite pour développer des solutions ouvertes qui transcendent les produits ou les marques que chacun peut envisager, et créer une expérience meilleure et plus optimisée pour tous.


« Aujourd'hui, nous sommes ravis d'annoncer l'adhésion de Google à la Modern Computing Alliance pour relever les plus grands défis informatiques auxquels les entreprises sont confrontées aujourd'hui avec l'intégration du silicium au cloud. En collaboration avec un groupe de leaders avant-gardistes du secteur, nous alignons les normes et les technologies pour offrir aux entreprises le choix de solutions informatiques hautes performances et privilégiant le cloud, proposées par le fournisseur de leur choix, qui propose des solutions modernes pour l'ère moderne des affaires », a déclaré John Solomon, vice-président de Google Chrome OS.

« Notre mission collective : promouvoir l'innovation "du silicium au cloud" au profit des entreprises clientes, en alimentant une plateforme informatique moderne différenciée et en offrant un choix supplémentaire de solutions commerciales intégrées », a-t-il ajouté. Notons que la Modern Computing Alliance est antérieure à la pandémie du coronavirus. Google n'a pas mentionné la date exacte de la création du groupe, mais Solomon a révélé que les discussions ont commencé au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas l'année dernière.

Mais en mars, alors que la réalité du Covid-19 s'installait et que les entreprises du monde entier commençaient à passer au travail à distance, le groupe a décidé qu'il devait élargir son champ d'action et s'adjoindre encore plus de partenaires, comme Slack et Zoom, qui assistaient à des changements massifs dans la façon dont le travail des entreprises était effectué. Parmi les membres fondateurs de la Modern Computing Alliance figurent : Box, Citrix, Dell, Imprivata, Intel, Okta, RingCentral, Slack, VMware et Zoom, Chrome OS et Google Workspace.

Les défis et les enjeux auxquels la Modern Computing Alliance s'attaquera prochainement

Pour l'avenir, le groupe a pour objectif de réunir le plus grand nombre possible de professionnels des technologies de l'information afin de constituer un conseil d'experts capable d'identifier les problèmes et de trouver des solutions. Le groupe a également l'intention de partager des plans d'action concrets au cours du premier semestre 2021. En outre, la Modern Computing Alliance sera initialement axée sur quatre domaines : performances, sécurité et identité, travail à distance, productivité et collaboration, et soins de santé.

  • performances : le groupe investira dans la réduction des frictions et la création d'une expérience beaucoup plus transparente et conviviale sur le Web et les appareils. « Si cela semble ambitieux, c'est parce que c'est le cas. Mais c'est tout à fait faisable. Par exemple, nous pouvons (et nous allons) améliorer la qualité des expériences vidéo et audio dans les PWA natives en exploitant les capacités matérielles et les optimisations de plateforme pour fournir des performances exceptionnelles sur l'ensemble de la pile verticale », a déclaré Solomon ;
  • sécurité et identité : le groupe entend créer une sécurité plus avancée des données dans le cloud et améliorer les solutions de prévention des pertes de données. Pour Solomon, maintenant qu'on vit, et travaille, dans un monde interconnecté, une protection accrue et un reporting amélioré sont indispensables. Les solutions de sécurité et d'identité du groupe permettront des contrôles plus stricts et des autorisations plus intelligentes, de sorte que les équipes informatiques pourront facilement utiliser et gérer des outils de sécurité des données dans le cloud et de prévention des pertes de données beaucoup plus puissants et mieux intégrés ;
  • travail à distance, productivité et collaboration : l'alliance améliorera la productivité d'une main-d'œuvre de plus en plus répartie en fournissant des informations télémétriques sur l'ensemble de la pile. Google estime que les employés ont besoin de meilleurs flux de travail pour tirer le meilleur parti de leurs outils et de leur temps. L'informatique a besoin de transparence, d'une administration simplifiée et d'une analyse tant pour les utilisateurs que pour les appareils auxquels ils peuvent accéder de n'importe où. Les solutions que le groupe élaborera fourniront des informations et des analyses de télémétrie du silicium vers le cloud (une façon sophistiquée de dire que les données sont enregistrées sur un appareil distant puis automatiquement transmises pour la visibilité) ainsi que des recommandations sur la façon d'optimiser les flux de travail et d'automatiser les tâches répétitives, afin de faciliter l'amélioration de l'efficacité du système ;
  • soins de santé : pour Google, les prestataires de soins de santé ont besoin d'un meilleur retour sur investissement technologique afin d'améliorer les résultats des patients et de réduire les coûts informatiques. Pour optimiser leurs ressources, le groupe va optimiser la productivité, l'efficacité et l'authentification en milieu hospitalier, et améliorer les performances des applications de télémédecine.

L'objectif est de mettre en commun les connaissances et les ressources afin de résoudre des problèmes communs concernant la manière dont les entreprises effectuent le travail dans le cloud et les outils qu'elles utilisent pour le faire. L'alliance se concentrera sur le développement de nouvelles normes et de technologies interopérables pouvant être utilisées par toute entreprise qui s'appuie sur les plateformes ou les produits de l'un des partenaires. Google participe notamment à cet effort avec ses équipes chargées du navigateur Chrome et du système d'exploitation Chrome, ainsi qu'avec la division responsable de Google Workplace.

Source : Google

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Cloudflare et Apple travaillent sur le protocole Oblivious DoH (ODoH) avec l'IETF qui s'appuie sur les améliorations apportées par DNS-over-HTTPS pour mieux protéger les données des internautes

L'Allemagne, la France et 11 autres pays de l'Union Européenne se mobilisent pour la promotion des semi-conducteurs fabriqués en Europe afin de concurrencer les géants américains et asiatiques

Hyundai va acquérir Boston Dynamics pour près de 1 milliard de dollars, alors que le groupe a choisi la robotique comme l'un de ses nouveaux moteurs de croissance

Samsung prévoit de se débarrasser des adaptateurs secteur du Galaxy S21 trois mois seulement après s'être moqué d'Apple pour avoir retiré le chargeur et les écouteurs de la boîte de ses iPhone 12

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !