Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'armée américaine aurait acheté des données de localisation à partir d'applications ordinaires
Parmi lesquelles une application de prière musulmane populaire

Le , par Jonathan

57PARTAGES

9  0 
Nous savons déjà tous ou presque qu’au pays de l’oncle Sam, la surveillance est accrue surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001. Seulement, certains ne se doutaient pas que cela puisse aller si loin. D’après un récent rapport publié par Motherboard, l’armée américaine aurait acheté à plusieurs reprises des données de localisation extraites d'applications apparemment ordinaires sur les smartphones des gens. Cette révélation a entraîné une vague d’indignations parmi lesquelles celles de Ilhan Omar Et Rashida Tlaib qui sont les deux premières femmes musulmanes élues au Congrès américain.

On peut les comprendre surtout quand on sait que l’une des sources de données de localisation achetées par l'armée est Muslim Pro, une application de prière musulmane avec plus de 98 millions de téléchargements dans le monde. Rappelons tout de même que Muslim Pro est l'une des centaines d'applications pour smartphone qui se fait de l'argent en vendant les données de localisation des utilisateurs à des entreprises tierces. Le rapport indique que l’armée américaine serait donc passée par ces entreprises tierces pour entrer en possession de ces données et suivre ainsi les utilisateurs à des fins de contre-terrorisme.


Selon ce rapport, certains développeurs de ces applications peuvent même ne pas savoir qu'ils fournissent des données à l'armée et les utilisateurs n'en ont certainement aucune idée non plus. L'achat de ces informations par les forces de l'ordre américaines a soulevé la colère des défenseurs de la vie privée et pour y faire face, les entreprises de données de localisation et leurs partenaires mettent en avant l’argument selon lequel les mouvements des personnes sont anonymisés et non directement liés à leurs identités. Cet argument ne vaut rien surtout quand on sait que certaines études ont montré qu'il est facile de désanonymiser les données de localisation et de les relier à des personnes individuelles.

L'armée quant à elle, a confirmé qu'elle collectait et utilisait activement les données de localisation, mais ceci en restant soumise aux lois. « Notre accès au logiciel est utilisé pour répondre aux exigences des missions des forces d'opérations spéciales à l'étranger », a déclaré le commandant de la marine Tim Hawkins à Motherboard. « Nous adhérons strictement aux procédures et politiques établies pour protéger la vie privée, les libertés civiles, les droits constitutionnels et juridiques des citoyens américains ».

Certaines personnes pensent qu'en mettant en place des mesures strictes et contraignantes pour tout le monde sans exception, il est possible d'arriver à une utilisation saine de ces données de localisation. D'autres par contre, pensent que c'est un mythe de croire que de telles données avec une aussi grande importance, puissent être disponibles et ne pas être utilisées à des fins malveillantes.

Source : Vice

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Pensez-vous qu'il soit possible d'arriver à une utilisation saine de ces données ?

Voir aussi :

Les services secrets ont payé pour obtenir sans mandat les données de localisation des Américains, Selon des documents
Comment réduire les risques liés au suivi de la localisation ? La NSA répond en partageant quelques conseils
L'armée américaine veut créer des robots lourds semi-autonomes armés de missiles pour accomplir certaines des tâches les plus dangereuses des soldats

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/11/2020 à 10:32
je suis quand même surpris de savoir qu'il y a des gens qui se servent de smartphones en pensant que leurs données peuvent rester privées. C'est de la naîveté pure et simple. Rien je dis bien rien ne peut garantir une utilisation saine des données. Ce que proposent certaines entreprises comme politique de respect de la vie privée n'est que pure façade. Il faut que les gens le sachent pour de bon et commencent à faire attention à ce qu'ils décident de partager ou de sauvegarder dans leurs appareils c'est tout.
8  0 
Avatar de Dymmm
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/11/2020 à 12:49
Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
Après, ce n'est pas la première fois que:
- Les religieux sont démontrés comme crédules. (Par la définition de crédule, c'est le cas)
- Des développeurs, ou même des humains en général n'ont aucun scrupules à exploiter autrui.
- La religion persiste à s'affirmer comme un genre de leitmotiv manifestement daté, toujours utilisé pour soutirer de l’information ou de l'argent à autrui. dans le meilleur des cas.
Je trouve ces trois assertions fausses car trop imprécises.
- Dans l'exemple précis de l'article il s'agissait d'un logiciel de prière, mais la vente de données concerne tous les types d'application. Sont crédules tous ceux qui utilisent une application de gestion de budget, car, a terme(*), ils auront moins de chance d'obtenir un prêt bancaire. Sont crédules sont tous ceux qui utilisent une appli de santé lié à leur smartwatch toute neuve car ils payerons au prix fort leur mutuelle santé... La crédulité touche tout le monde et ce n'est pas une question de croyance mais d'ignorance.
- Les développeurs ne sont que l'instrument. Ces données pourraient aider la recherche, la socioligie... mais bon, on se doute qu'elle seront utilisées dans des buts moins noble. Ce qui n'est pas interdit est autorisé. Ce qui n'est pas éthique n'est pas forcement illégale. Et, dans un monde pas trop moche, ce n'est pas aux entreprise de décider ce qui est légal, non ? Donc, au final, ce sont les électeurs, vous et moi, qui somme responsables de ces façons de faire pas très jolies.
- religion, pyramide de Ponzi, médecine chelou ... la croyance est moins responsable que l'espoir. L'espoir qu'entretiennent les gens d'améliorer leurs vie tout en ce faisant arnaquer d'une facon ou d'un autre. Et ca c'est à la fois pas éthique et illégale. Mais bon, on risque moins a frauder et dévaliser que de créer une entreprise saine et viable. Encore une fois... responsabilité... élus... électeurs ... vous ... moi...

(*) dès lors que l'institut concerné aura inéluctablement rejoins le mouvement et acheté ces informations
2  0 
Avatar de Jesus63
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/11/2020 à 12:08
Je vais probablement me faire taper dessus pour ce message. Mais je trouve ça scandaleux que des développeurs prennent la crédulité de quiconque pour un gagne-pain. D'autant plus qu'une application mobile pour prier me paraît d'un ridicule le plus total. Qu'est ce qu'il se passe après ? Dieu reçoit une notification ? Vous êtes purifié de vos pêché ?

Après, ce n'est pas la première fois que:
- Les religieux sont démontrés comme crédules. (Par la définition de crédule, c'est le cas)
- Des développeurs, ou même des humains en général n'ont aucun scrupules à exploiter autrui.
- La religion persiste à s'affirmer comme un genre de leitmotiv manifestement daté, toujours utilisé pour soutirer de l’information ou de l'argent à autrui. dans le meilleur des cas.
0  0 
Avatar de walfrat
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2020 à 13:48
Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
Je savais que j'avais faux, ça ne pouvait pas être si simple. Merci d'avoir pointé mes âneries.

Mais je voudrais juste revenir sur mon premier point, je parle spécifiquement des "logiciels de prière", sur la base du fait que la foi devient objectifiée et informatisée, presque automatisée, alors qu'il s'agissait d'un concept spirituel. Je trouve ça aberrant d'utiliser un téléphone portable pour prier à Dieu, ça démontre presque la situation que Dieu n'a pas créée l'Homme, mais que l'Homme a créé Dieu, puisque l'Homme impose ses méthodes à Dieu lui-même...
Mais est-ce que Dieu a imposé une méthode à l'Homme pour le prier en indiquant que seulement celle-ci était valable ? Ne pas oublier de préciser le courant religieux (ex : Catholique/prostestant/Chiite,...). pour y répondre, je ne serais pas surpris que ce soit préciser dans le Coran dans la Bible je suis moins sur.

En outre tu peux prier chez toi, j'avais eu un chapelet quand j'ai fais catéchisme et on m'encourageais a prier chez moi.
0  0 
Avatar de Jesus63
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/11/2020 à 11:32
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Mais est-ce que Dieu a imposé une méthode à l'Homme pour le prier en indiquant que seulement celle-ci était valable ? Ne pas oublier de préciser le courant religieux (ex : Catholique/prostestant/Chiite,...). pour y répondre, je ne serais pas surpris que ce soit préciser dans le Coran dans la Bible je suis moins sur.

En outre tu peux prier chez toi, j'avais eu un chapelet quand j'ai fais catéchisme et on m'encourageais a prier chez moi.
Justement non ! Il est bien là le problème, c'est un des problèmes de la religion: Tout est sujet à interprétation. Y compris les choses les plus bénignes comme le moyen de prier, puisque l'important n'est pas que Dieu écoute, l'important c'est que l'institution religieuse dominante ait au moins une influence majeure sur le quotidien de sa communauté, et au pire, un contrôle supérieur à l'autorité compétente et légitime du pays. (Exemple récent avec Samuel Paty et les centaines d'appels aux boycott, et à combattre le "blasphème" lancés dans des pays pourtant laïques comme le Canada)

Alors, forcément accorder autant de pouvoir à une institution régulée par un livre qui se veut tout dire et rien dire à la foi(s) (Cf par exemple la vidéo plus bas), ça entraîne des dérives, comme par exemples l'exploitation des membres de la communauté en question. En l'occurrence, ce serait d'exploiter la crédulité des prieurs pour revendre leurs données par la suite, au nom d'une interprétation vague.

Non mais sans rire, il va falloir une connexion à Internet pour parler avec Dieu, et ça n'est pas encore assez ridicule comme ça ? Sérieusement ?

Vidéo mentionnée plus haut:
0  0 
Avatar de Jesus63
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/11/2020 à 15:49
Citation Envoyé par Dymmm Voir le message
Je trouve ces trois assertions fausses car trop imprécises.
- Dans l'exemple précis de l'article il s'agissait d'un logiciel de prière, mais la vente de données concerne tous les types d'application. Sont crédules tous ceux qui utilisent une application de gestion de budget, car, a terme(*), ils auront moins de chance d'obtenir un prêt bancaire. Sont crédules sont tous ceux qui utilisent une appli de santé lié à leur smartwatch toute neuve car ils payerons au prix fort leur mutuelle santé... La crédulité touche tout le monde et ce n'est pas une question de croyance mais d'ignorance.
- Les développeurs ne sont que l'instrument. Ces données pourraient aider la recherche, la socioligie... mais bon, on se doute qu'elle seront utilisées dans des buts moins noble. Ce qui n'est pas interdit est autorisé. Ce qui n'est pas éthique n'est pas forcement illégale. Et, dans un monde pas trop moche, ce n'est pas aux entreprise de décider ce qui est légal, non ? Donc, au final, ce sont les électeurs, vous et moi, qui somme responsables de ces façons de faire pas très jolies.
- religion, pyramide de Ponzi, médecine chelou ... la croyance est moins responsable que l'espoir. L'espoir qu'entretiennent les gens d'améliorer leurs vie tout en ce faisant arnaquer d'une facon ou d'un autre. Et ca c'est à la fois pas éthique et illégale. Mais bon, on risque moins a frauder et dévaliser que de créer une entreprise saine et viable. Encore une fois... responsabilité... élus... électeurs ... vous ... moi...

(*) dès lors que l'institut concerné aura inéluctablement rejoins le mouvement et acheté ces informations
Je savais que j'avais faux, ça ne pouvait pas être si simple. Merci d'avoir pointé mes âneries.

Mais je voudrais juste revenir sur mon premier point, je parle spécifiquement des "logiciels de prière", sur la base du fait que la foi devient objectifiée et informatisée, presque automatisée, alors qu'il s'agissait d'un concept spirituel. Je trouve ça aberrant d'utiliser un téléphone portable pour prier à Dieu, ça démontre presque la situation que Dieu n'a pas créée l'Homme, mais que l'Homme a créé Dieu, puisque l'Homme impose ses méthodes à Dieu lui-même...

On objectera que l'Eglise n'est pas nécessairement différente, juste, c'est un bâtiment. J'accorderais le bénéfice du doute sur l'Eglise (Ou autre), dans le sens où je n'ai jamais vu la première fois que l'on a construit. Donc peut-être qu'en effet, Dieu peut communiquer grâce à ces bâtisses.
Mais une application ?... C'est assez ridicule, je trouve, dans le sens comique.

Enfin c'est un faux débat, j'attends pas nécessairement de réponse finale/définitive, sinon le débat n'existerait même pas.

Edit: Pour la métaphore, c'est un peu comme si on changeait les règles d'un jeu en cours de route parce qu'on ne peut plus y jouer.
0  1