Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Walmart met fin à son contrat avec une entreprise qui lui fournissait des robots chargés d'analyser les stocks
Parce que les machines n'ont pas eu un impact suffisamment important sur ses revenus

Le , par Stéphane le calme

82PARTAGES

8  0 
Dans certains magasins Walmart, des robots ont parcouru les surfaces de vente et ont aidé à vérifier si les étagères étaient approvisionnées. Mais la grande enseigne a décidé de mettre fin à son contrat avec la société de robotique derrière ces machines après avoir constaté qu'il était plus simple de faire vérifier l'inventaire par le personnel (en plus de s'inquiéter également de la réaction des acheteurs face aux robots), selon un rapport du Wall Street Journal.

Le détaillant prévoyait d'utiliser des machines fabriquées par la société de robotique californienne Bossa Nova pour analyser les stocks dans les magasins et envoyer des alertes en temps réel au personnel sur les niveaux de stock, automatisant la tâche en réalisant en parallèle des économies.

Walmart a testé les robots dans 500 de ses 4700 magasins (un robot par magasin donc 500 robots) et prévoyait de faire des tests dans 500 autres, d’après les informations fournies par un porte-parole de la société au Wall Street Journal. Mais l’entreprise a décidé de mettre fin au contrat, indiquant au quotidien qu'il souhaitait se concentrer sur d'autres idées.

Des sources proches de la situation ont déclaré au Journal lundi que la société avait trouvé des moyens différents et parfois plus simples de vérifier les stocks. Dans le contexte de crise sanitaire, de plus en plus de gens ont passé des commandes en ligne, ce qui s’est traduit par une augmentation du nombre d’employés marchant dans les allées du magasin pour signaler les problèmes d'inventaire, selon les sources.

Mais le détaillant envisageait également d'autres moyens automatisés de vérifier les stocks, ont-ils déclaré.


Le directeur général de Walmart aux États-Unis, John Furner, s'inquiétait également de la réaction des acheteurs en voyant les robots en magasin, a déclaré l'une des sources.

Des contrôles d'inventaire efficaces garantissent que l’entreprise commande de nouveaux produits à temps, se débarrasse du stock qui n'est plus à jour et fournisse des informations précises aux services de livraison et de collecte. Cela est devenu de plus en plus important pendant la pandémie étant donné que, selon les déclarations de la société lors du traditionnel appel avec les investisseurs pour parler de ses résultats trimestriels en août, les commandes en ligne de Walmart ont presque doublé.

Walmart continue d'utiliser d'autres robots dans les magasins, tels que des laveurs de sol qui se déplacent uniquement dans les allées.


Le robot dispose de 15 caméras pour scanner le stock et envoyer des informations en temps réel

Depuis que Walmart a mis fin pour la fourniture de robots et Bossa Nova a licencié environ la moitié de son personnel, a déclaré une source au Journal. Walmart a expliqué à la société de robotique que les machines n'avaient pas eu un impact suffisamment important sur les revenus de l'entreprise, a déclaré la source.

Bossa Nova a commencé à travailler avec Walmart en 2017, lorsque le détaillant a commandé 50 robots.

Walmart a introduit séparément des robots pour le nettoyage des sols, le déchargement et le tri des articles des camions et la collecte des commandes en magasin, par le biais de Elizabeth Walker, Walmart Corporate Affairs :

« Chaque héros a besoin d'un acolyte, et certains des meilleurs ont été automatisés. Pensez à R2D2, Optimus Prime et Robot de Lost in Space. Tout comme Will Robinson et Luke Skywalker, avoir le bon type de soutien aide nos associés à réussir dans leur travail.

« Les assistants intelligents ont un énorme potentiel pour rendre les magasins occupés plus fluides, alors Walmart a été pionnier de nouvelles technologies pour minimiser le temps qu'un associé passe sur les tâches les plus banales et répétitives comme le nettoyage des sols ou la vérification des stocks sur une étagère. Cela donne aux collaborateurs davantage d’opportunités de faire ce pour quoi ils sont particulièrement qualifiés : servir les clients en face à face dans l’espace de vente.

« Les tests 2018 de ces technologies ont été bien accueillis, mais il ne suffit pas de disposer de ces systèmes de pointe dans quelques endroits seulement. C’est pourquoi des technologies supplémentaires arriveront bientôt dans les magasins à travers l’Amérique. Et nous allons grandissant :

  • 1500 nouveaux nettoyeurs de sol autonomes, alias « Auto-C »: après qu'un associé a préparé la zone, cette machine peut être programmée pour se déplacer dans les parties ouvertes du magasin, laissant derrière elle un sol propre et poli. Auto-C offre une expérience d'achat plus propre à nos clients et permet à nos associés de mieux les servir.
  • 300 scanners d'étagères supplémentaires, également appelés «Auto-S» : cette technologie scanne les articles sur les étagères des magasins pour garantir la disponibilité, l'emplacement correct des étagères et l'exactitude des prix.
  • 1200 déchargeurs FAST supplémentaires : en collaboration avec le scanner d'étagères, le déchargeur FAST scanne et trie automatiquement les articles déchargés des camions en fonction de la priorité et du département. Cela permet aux associés de déplacer plus rapidement les stocks de l'arrière-boutique vers le plancher de vente, donnant ainsi à nos clients ce qu'ils veulent, quand ils le veulent.
  • 900 nouvelles tours de ramassage : un client passe une commande en ligne et choisit un ramassage en magasin. L'associé charge l'article commandé dans la tour de ramassage. Lorsqu'un client reçoit une notification par e-mail indiquant que l'article est disponible, il peut utiliser la tour de ramassage comme un distributeur automatique géant pour récupérer son achat.

« C’est beaucoup d’aide supplémentaire pour les associés, et ce qui est particulièrement intéressant, c’est que deux technologies, les scanners en étagère et les déchargeurs FAST, partagent des données pour améliorer l’ensemble du processus de mise en rayon des produits.

« Qu'est-ce que cela signifie pour le client ? Cela signifie un magasin qui peut fonctionner de manière transparente et des associés qui sont là lorsque les clients en ont besoin. Cela signifie également que les articles sont sur des étagères où les clients s'attendent dans des magasins plus intelligents dans tout le pays ».

En janvier, le détaillant a dévoilé Alphabot, un robot qui peut prélever et emballer les commandes d'épicerie en ligne jusqu'à 10 fois plus rapidement que les humains. Et en octobre, Sam's Club, propriété de Walmart, a annoncé son intention d'étendre ses robots autolaveurs autonomes à l'ensemble des 599 magasins.

Sources : Wall Street Journal, Walmart

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de cette situation ?
Une illustration de la course acharnée vers la robotisation ?
Cet exemple montre-t-il que vouloir tout automatiser et remplacer du personnel humain par des machines (voire des algorithmes) n'est pas forcément la meilleure solution ?

Voir aussi :

Télétravail : 60 % des salariés français préféreraient parler de leurs problèmes de stress et d'anxiété à un robot plutôt qu'à leur manager, selon un rapport d'Oracle
NVIDIA annonce le Jetson Nano 2GB, un ordinateur monocarte, à 59 dollars, qui vous permettra d'« apprendre, construire et enseigner l'IA et la robotique »
Un robot sexuel doté d'yeux optimisés par l'IA est actuellement en cours de construction aux États-Unis, il parlerait également d'une voix humaine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de melka one
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/11/2020 à 10:11
Cet exemple montre-t-il que vouloir tout automatiser et remplacer du personnel humain par des machines (voire des algorithmes) n'est pas forcément la meilleure solution ?
L'idee est intéressante car pour être efficace elle force les employé a bien ranger et étiqueter les allée. Il auraient aussi pu utiliser les robots pour constater si les implantations étaient bien respecté.
1  0