IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla lance en version bêta le mode Full self-driving,
La réaction des conducteurs montre que Tesla semble avoir fait un grand pas vers la conduite "entièrement" autonome

Le , par Bill Fassinou

994PARTAGES

5  0 
La conduite “entièrement” autonome sera sans doute le plus grand défi de cette décennie de l’industrie automobile. De nombreux constructeurs sont engagés, dont de grands noms comme Tesla, Nissan, General Motors, etc. Tesla vient de publier une version bêta du “Full self-driving”, la fonction permettant à ses voitures de proposer un mode de conduite entièrement autonome, pour un nombre limité de clients. La bêta permettrait aux véhicules Tesla de circuler de manière autonome dans la grande majorité des situations routières courantes et d'effectuer de nombreux trajets du début à la fin.

Plusieurs vidéos YouTube montrent des résultats de tests réalisés afin de mettre en évidence les capacités du mode Full self-driving (FSD) de Tesla. Avant tout, l’entreprise a annoncé qu’il ne s’agit que d’une version bêta et qu’il n’est pas encore destiné à un fonctionnement totalement autonome. Ainsi, les conducteurs sont censés garder les yeux sur la route et les mains sur le volant à tout moment. Dans les vidéos, l’on peut remarquer combien il est important de surveiller le logiciel, car le FSD commet souvent des erreurs graves et s'engage parfois dans des manœuvres pouvant entraîner une collision avec d’autres voitures.


Selon les critiques, d’une part, il est impressionnant de voir que Tesla est allé aussi loin qu'il l'a fait. D'autre part, il est clair que le logiciel a encore un long chemin à parcourir avant de se rapprocher des niveaux humains de performance de conduite. En effet, un conducteur humain expérimenté peut conduire pendant des milliers de kilomètres sans commettre d'erreur grave, le nouveau logiciel de Tesla est loin d'atteindre ce niveau. Dans une vidéo publiée vendredi par exemple, on peut voir une voiture Tesla, avec le FSD activé, foncer droit vers une autre voiture pour créer une collision.


« Cette voiture allait si vite », a déclaré Brandon, l’auteur de la vidéo. « J'ai dû débrayer sur place parce qu'il [FSD, ndlr] n'a pas détecté cette voiture pour une raison quelconque ». Dans la vidéo, la Tesla de Brandon tournait à gauche, mais n'était pas assez précise pour éviter de heurter une voiture garée de l'autre côté de la rue transversale. « Oh Jeeeesus », dit Brandon en saisissant le volant pour le tourner vers la gauche. « C'était un bon exemple de ce qui est encore bêta et de l'importance d'avoir le contrôle à tout moment », conclut-il. « Il s'est juste dirigé directement vers l'arrière de cette voiture garée, et il n'allait pas freiner ».


Les critiques ajoutent tout de même que pour être juste envers Tesla, il est difficile d’affirmer si l'une ou l'autre de ces erreurs aurait forcément conduit à un accident. Le logiciel aurait-il réalisé son erreur et freiné à la dernière seconde ? Si oui, s’agit-il vraiment là d’une bonne expérience de conduite ? Autant d’interrogations sans réponse. En outre, malgré ses petits incidents, Brandon s’est dit content des améliorations apportées au FSD par le constructeur. Selon lui, « les améliorations par rapport aux deux versions précédentes du logiciel sont incroyables ».


Les autres pilotes de Tesla ayant partagé une vidéo de leurs essais ont eu une expérience semblable à celle de Brandon, c’est-à-dire mitigée. Ils ont été impressionnés par la rapidité avec laquelle le FSD s'est amélioré, mais chacun est intervenu plusieurs fois lorsque le comportement du logiciel les a rendus nerveux. « C'est fou, c'est effrayant, et c'est vraiment bon », a déclaré Zeb Hallock, propriétaire de Tesla, dans une vidéo publiée dimanche. Hallock venait de prendre les commandes alors que sa voiture dépassait un cycliste à un endroit où la route était en virage.


Alors que la voiture s'est déplacée pour laisser la place au cycliste, Hallock a déclaré que « la route était sinueuse, et c'était un virage, et je n'étais pas sûr. Même si c'était complètement sûr, ça pourrait effrayer quelqu'un avec tout ce zigzag ». Dans une vidéo, Electrek a déclaré que l’accélération du nouveau FSD est nettement améliorée par rapport à la précédente version. Le média estime également que « la transition est incroyablement douce » et que le changement de voie du FSD semble maintenant plutôt bon. Cela dit, il note certaines choses sur lesquelles le constructeur devra encore travailler.

En premier, Electrek estime que le nouveau FSD oublie parfois de mettre le clignotant avant de tourner. Ensuite, il a également observé que le FSD se déplace un peu trop agressivement vers un dos-d’âne.

Tesla face à la concurrence grandissante dans le secteur

Une analyse de Customer Reports le mois dernier a révélé que Tesla est désormais talonné par de sérieux concurrents. Plus encore, l’Autopilot de la société serait inférieur à la fonction d’aide à la conduite de Cadillac, le Super Cruise. Ainsi, dans son classement de 2020 des systèmes d’aide à la conduite, CR a accordé 69 points au Super Cruise, le plaçant à la première place, contre 57 points pour l’Autopilot qui est deuxième du classement. D’autres constructeurs suivent Tesla de près dans ce classement, mais ils ne proposent pas encore une fonction de conduite entièrement autonome.

Sur ce point, Tesla est directement concurrencé par Waymo, une division du groupe Alphabet. Depuis 2017, Waymo exploite un service de taxis autoguidés dans la banlieue de Chandler à Phoenix, avec des chauffeurs de sécurité au volant de presque tous les véhicules. Au début de ce mois, après plus de trois ans de tests, Waymo a enfin commencé à proposer des courses de taxi sans chauffeur au grand public. Mais ce fut le lancement le plus prudent que l'on puisse imaginer. Le service est limité à un coin de 50 miles carrés de la zone métropolitaine de Phoenix.

La société propose initialement moins de 100 courses sans chauffeur par semaine, et les courses sont étroitement surveillées par le personnel du centre d'opérations de Waymo à Chandler, en Arizona. Il y a aussi General Motors avec Cruise. GM tend à adopter une approche similaire à celle de Waymo et prévoit de lancer un service de taxis à faible vitesse dans un seul quartier de San Francisco avant la fin de cette année. Ce modèle économique est différent de celui de Tesla. Ce dernier vend des voitures au lieu de gérer un service de taxis.

Tesla s’est basé sur une stratégie d'essai radicalement différente. Au lieu d'essayer de passer directement à un service entièrement autonome, la société a commencé par un système de maintien de la trajectoire de base et a progressivement ajouté des capacités au cours des quatre dernières années. Cette stratégie a abouti la semaine dernière à la mise en service d'un service de conduite entièrement autonome qui permet aux voitures Tesla d'effectuer la plupart des trajets de bout en bout. Mais, même si Tesla insiste sur le fait de rester concentré sur la route, certains conducteurs pourraient facilement faire confiance au FSD et cesser de prêter attention à la route.

Cette situation pourrait entraîner des accidents de la route, comme c’est déjà le cas avec l’Autopilot. Beaucoup de conducteurs voient déjà le système d’aide à la conduite de Tesla comme une fonction de conduite entièrement autonome et se permettent de regarder des vidéos au volant, créant ainsi des accidents. Certains rapports estiment que le nom de la fonctionnalité, l'Autopilot, induit les conducteurs en erreur, il serait ambigu et n’exprimerait pas très clairement le rôle de la fonctionnalité. Alors, à quoi doit-on s’attendre avec le FSD qui a un nom plus osé ?

La nouvelle version du FSD coûte maintenant 10 000 dollars, soit 2000 de plus qu’auparavant. L'augmentation des prix ne concerne actuellement que les États-Unis. Notons que le prix de l'option FSD a augmenté régulièrement au cours des deux dernières années. Il est passé de 5000 à 6000 dollars en mai de l'année dernière, à 7000 dollars en novembre, puis à 8000 dollars en juin. Mais ces hausses de prix ne représentent qu'une infime partie du prix que Musk pense que les propriétaires de Tesla finiront par payer pour cette technologie, qui pourrait, selon lui, dépasser les 100 000 dollars.

Source : Vidéos

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Consumer Reports : le Super Cruise de Cadillac surpasse l'Autopilot de Tesla, des concurrents se rapprochent davantage des performances de l'Autopilot

Waymo ouvre son service de voiture entièrement sans conducteur au grand public dans la région de Phoenix en Arizona dans un rayon d'environ 129 kilomètres carrés

Waymo lance son premier service commercial de voiture sans conducteur le mois prochain, marquant un grand pas en avant pour les voitures autonomes

Ford, General Motors et Toyota vont former un consortium axé sur la sécurité des véhicules autonomes afin de dissiper les inquiétudes du Congrès US

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Doatyn
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/08/2022 à 17:07
C'est de la folie de mettre de tels systèmes défaillants sur la voie publique, presque criminel.
Quand je vois la sécurité qui est exigé pour des transports autonomes en site propre, tel que des métros ou des téléphériques, ... Tesla n'aurais jamais la moindre autorisation.
10  2 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/08/2022 à 11:24
La vraie question intéressante à mon sens est la suivante:

Est-ce que les USA appliquent une loi "Musk"?

Alors qu'un simple café-restaurant américain peut se voir condamner à des millions de dollar d'amende pour un client qui se serait brûlé la langue en buvant un café servi trop chaud, Tesla qui est déjà responsable de plusieurs dizaines de morts avec son pseudo auto-pilote n'est jamais inquiété.

Et devinez quoi? Pas une seule condamnation, pas un seul juge pour prononcer une interdiction de poursuivre des essais sur route qui ne sont d'ailleurs plus des essais puisque réalisés dans la circulation normale par des clients lambda.
10  2 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 12:47
Citation Envoyé par rbolan Voir le message
La meilleure manière de démontrer l’efficacité ou la dangerosité du "Full-Self Driving" de Tesla, c'est de réaliser une étude indépendante pertinente à partir d'un échantillon représentatif qui produira des résultats analysable à partir desquels une discussion pourra être faite.
Pas besoin d'étude, FSD tente - parfois - de conduire du mauvais coté de la route, se dirige - parfois - vers un chantier alors qu'il ne semble pas y avoir de raison particulière.

Je fais du vélo en ville de façon pas toujours très sûre mais, à la surprise de mes amis, j'ai assez peu d'accidents.
Ils pensent que je devrais être pour les voitures intelligentes ou autonomes mais ce n'est clairement pas le cas.
Pourquoi?
Les chauffeurs ont un regard qui me montre une infinités d'informations qui définissent la façon dont je vais réagir:
Est ce qu'il m'a vu?
Va-t-il prendre l'initiative ou attend il que j'exprime mon intention?
Veut il changer de voie? Cherche-t-il une place pour se garer?
A-t-il l'intention de me laisser passer?
A-t-il l'intention de ne surtout pas me laisser passer?
Et je peux retourner les même information:
Je veux passer devant toi, laisses moi la priorité (qui m'est souvent dues)
Avance s'il te plait, je passerais derrière toi
Ne me double pas maintenant
Tu peux me doubler
etc

Avec une voiture autonome (Tesla ou autre) aucune de cette communication n'existe alors je lui prie au moins de respecter le code de la route.
7  1 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/07/2022 à 19:21
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Que le titre de sa vidéo Youtube est "marrant": le gars lance un programme en beta (il met même la version dans la vidéo) sur la voie publique, et sa voiture veut traverser devant un tram qui est prioritaire et le gars écrit "train almost hits my tesla"

C'est lui et sa voiture qui font de la m..., pas le train! Et c'est sa voiture qui a failli percuter le train, et pas l'inverse
6  0 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 7:27
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'Autopilot de Tesla ?
Je ne comprends pas pourquoi un système qui ne serait pas capable de passer l'examen du permis de conduire peut être testé sur les routes par autre chose que des professionnels.
Selon vous, le logiciel est-il fiable ? Améliore-t-il réellement la sécurité sur la route ?
Un logiciel qui a tué deux motards en 1 mois?
Selon vous, qu'est-ce qui explique la grande confiance des conducteurs de Tesla dans l'Autopilot ?
Elon Musk est un gourou que certains suivent aveuglément.
Probablement l'attrait de la technologie et l'envie d'être le premier à avoir utiliser ce système fantasmé par la SF depuis des décennies.
Et peut être aussi la charge mentale dont le système libère : Certains soir je serais bien heureux que quelqu'un conduise ma voiture à ma place.
7  1 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/01/2023 à 10:26
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Bien que les conducteurs aient tendance à blâmer le FSD pour leurs erreurs lorsqu'un accident se produit, cette fois, le conducteur avait raison, comme le confirment les données publiées par le gouvernement fédéral mardi. Selon le rapport d'enquête cité par CNN, le logiciel controversé d'aide à la conduite a été activé environ 30 secondes avant l'accident. Les données montrent également que la voiture a brusquement ralenti à 11 km/h, un mouvement dangereux dans un trafic rapide.

On ne sait pas ce qui cause le freinage fantôme, que Tesla n'a pas encore compris et corrigé. Tesla a dépouillé ses voitures de tous les capteurs, à l'exception des caméras vidéo, qui pourraient en être la cause principale. Après tout, les humains éprouvent des illusions d'optique, bien que rares. Il se peut que certaines conditions, comme une ombre se déplaçant rapidement sur la caméra, puissent faire croire au système qu'il y a un objet devant la voiture et déclencher le freinage.
Tesla avait d'autres capteurs (comme des simples radars) qu'ils ont décidé de tout supprimer il y a quelques années pour remplacer par des simples caméras, alors qu'il est si facile de berner une caméra numérique, facilement éblouie ou pouvant souffrir d'un souci de balance des blancs suite à un changement d'éclairage, alors que cela peut être critique pour distinguer de la neige, un reflet sur une route humide, un véritable obstacle... Je me rappelle de l'argument de l'époque : ça coûte trop cher.

Ah, pourtant pour activer le FSD il faut quand même 15 000 $, soit le prix d'une voiture thermique neuve à elle toute seule. Donc j'ai envie de dire, y'a de quoi foutre quelques radars pour compenser les faiblesses structurelles de caméras vidéos avec cette somme. Ah, mais j'oubliais, ça sert en fait à financer l'achat de Twitter. Donc, Twitter est plus important que la vie humaine des gogos qui achètent le FSD sur leur Tesla. Point de vue intéressant, M. Musk.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La NHTSA enquête déjà sur des centaines de plaintes de conducteurs de Tesla, certaines décrivant des quasi-accidents et des préoccupations pour leur sécurité. Néanmoins, l'agence n'a pas encore pris de mesures contre Tesla, et l'enquête traîne en longueur. Quoi qu'il en soit, les analystes s'attendent à ce que les récentes découvertes sur le carambolage de San Francisco incitent la NHTSA à exiger une solution.
Comme c'est étrange. L'agence américaine ne semble pas pressée de sanctionner un constructeur américain vu comme brillant. Cela me rappelle bizarrement la FAA avec le Boeing 737 MAX, et il a fallu plus de 350 morts pour qu'ils se décident à enfin agir, et uniquement après que le reste du monde l'ait fait. Combien de morts provoqués par le FSD, combien d'interdictions étrangères avant que la NHTSA se décide à agir ? Une nouvelle preuve comme quoi l'argent vaut largement plus que la vie humaine aux États-Unis.

Je recherche NHTSA sur Google et voici l'extrait afiché :
Our mission is to save lives, prevent injuries, and reduce economic costs due to road traffic crashes, through education, research, safety standards, and ...
Je me marre.
7  1 
Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/12/2020 à 13:37
Tesla, c'est quand-même la seule marque à ce jour qui désactive des options à distance sur les voitures vendues d'occasion. Bientôt, si t'as pas souscrit le bon abonnement, ta voiture refusera de démarrer. Ce futur ne me fait pas du tout rêver.
6  1 
Avatar de Florent Miles
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/12/2020 à 15:56
Je ne sais pas à qui Tesla ressemble.
À Apple qui t'appate, te rend dépendant de son produit et prenant soin de te faire croire que tu as le meilleur produit tout en te faisant payer le prix fort, ou
À Boeing qui te vend des features qui a la base devaient être gratuites
6  1 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 11:47
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Que le FSD conduit plus mal qu'une personne qui apprend à conduire.
Que les clients du FSD sont moins bien payés (ils ne le sont pas) qu'un instructeur d'auto école.
Qu'il n'y a même pas de signe visuel sur la voiture signalant aux autres usagers de la route que ce véhicule risque d'avoir des réactions imprévisibles.

Que cette voiture a fait au moins 3 erreurs qui auraient pu tuer des gens en 30 minutes.
Que le client semble penser que la meilleure décision est d'en faire une vidéo.
Que Tesla ne semble pas penser que c'est un problème.
Que les autorités ne semblent pas penser nécessaire d'interdire à la circulation un système qui fait rentrer un voiture dans un obstacle identifié.

Je fais partie d'une équipe qui teste les nouvelles version d'un logiciel, nous ne couvrons pas toujours tous les scénarios mais comment peut on mettre sur la route un logiciel qui fait qu'une voiture grille un feu rouge dans un carrefour avec de la circulation. Il devrait y avoir deux signaux bloquants et le scénario est très loin d'être une exception.
7  2 
Avatar de TJ1985
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/07/2022 à 8:18
Tesla produit des véhicules électriques. Ils semblent agréables et en général appréciés de leurs propriétaires. Personnellement j'ai toujours eu deux réticences, la première venant de l'origine du courant consommé, l'autre motivée par la présence d'une immense télé en manière de tableau de bord. Quand je conduis, je regarde la route et le trafic.

Pourquoi s'obstiner a promettre des fonctions qui ne marchent manifestement pas, et aux dépens de vies humaines ?
Il y a quelques années Audi démontrait un système de conduite quasi-autonome sur autoroute en zone de trafic dense. C'était impressionnant et convaincant. Pourtant à ma connaissance ce système n'est toujours pas proposé à la vente et on n'en parle plus beaucoup. Pourquoi ? Peut-être sont-ils plus lucides que les gens de Tesla, peut-être que n'ayant pas de gourou pour les abriter des conséquences de leurs erreurs les ingénieurs font leur boulot ?

Lorsque je constate le comportement de mon correcteur orthographique, je me dis qu'il y a encore du chemin pour qu'un automate de prédiction basé sur des statistiques atteignent un niveau approchant l'intelligence. Alors pour conduire une voiture en milieu ouvert, avec plein de choses vivantes autour, à moi la peur !
6  1