Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Education Nationale propose une spécialité Informatique en Terminale S
Qui devrait arriver à la rentrée 2012

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

2  0 
L'Education Nationale propose une spécialité Informatique en Terminale S, qui devrait arriver à la rentrée 2012
Mise à jour du 13.04.2011 par Katleen


Beaucoup critiquent, ici et ailleurs, le peu de place laissé à l'informatique dans les programmes scolaires de l'hexagone. L'Education Nationale a décidé de réagir dans ce domaine, et elle propose actuellement son projet d'enseignement de la spécialité Informatique et Sciences du Numérique (ISN) pour les classes de Terminale de la série scientifique S.

L'ISN, qui est actuellement soumis à une consultation publique (et ce, jusqu'au 22 avril) devrait voir le jour à la rentrée 2012, sous la forme d'un enseignement de spécialité de deux heures par semaine.

En clair, les jeunes intégrant les rangs d'une Terminale S à cette date auront le choix entre quatre spécialités : SVT, Physique, Mathématiques ou ISN (Informatique et Sciences du Numérique).

Pour cette dernière, aucun programme n'a encore été arrêté. Le projet qui est actuellement débattu et soumis à consultation (y compris locale, par l'inspection régionale) annonce un objectif qui "n’est pas de former des experts en informatique, mais plutôt de fournir aux élèves quelques notions fondamentales et de les sensibiliser aux problèmes sociétaux induits (respect de la vie privée, propriété des œuvres numériques)".

L'approche pratique y est encouragée, avec la mise en place de "projets réalisés par l’élève, sous la conduite du professeur" qui "sont un apprentissage fondamental,tant pour la compréhension de l’informatique et des sciences du numérique que pour l’acquisition de compétences essentielles pour l’enseignement supérieur".

Le programme proposé est "construit autour de quatre notions fondamentales : représentation de l’information, algorithme, langage et architecture".

Pour la partie consacrée à l'apprentissage d'un langage de programmation, celui-ci est "choisi par l’enseignant selon les critères suivants : simplicité d’utilisation, usage répandu (existence d’outils et d’une communauté d’utilisateurs), facilité d’installation, liberté du téléchargement et de la redistribution, existence de librairies facilitant le développement, etc.".

Une révolution dans le paysage scolaire français, selon certains.

Source : Le projet de programme pour l'ISN mis en consultation nationale par le Ministère de l'Education Nationale (PDF)

Que pensez-vous de ce projet ? Qu'est-ce qui vous plaît dans ce programme ; qu'aimeriez-vous y changer ?

Pour la section "langage", quel langage de programmation pensez-vous que les enseignants devraient choisir d'apprendre à leur élèves ?

Pensez-vous que cette spécialité doive rester réservée à la section S des classes de Terminale ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bobby51
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 10:04
Personne n'a encore parlé de la terminale STG GSI (Gestion des Systèmes d'Information) dont le programme est bien plus étoffé que ce qui est proposé ici.
Encore une option qui va décrédibiliser encore plus ceux qui viennent d'un parcours technologique ("ah ouai, STG GSI, le bas au rabais pour les personnes qui n'ont pas les capacités d'aller en S option info" )
Même s'il est vrai que beaucoup d'étudiant en études supérieur sortent de S, cela renforce encore plus la prédominance de cette section, et de faire passer les autres pour obsolètes. Déja qu'il est compliqué de faire comprendre à quelqu'un pourquoi on est en informatique et qu'on a pas fait S (qui, pour moi, n'est pas forcément la voie la plus légitime), cela va encore plus faire au croire au commun des mortels que l'informatique est une matière hyper scientifique, alors que nous savons tous ici que l'informatique ne peut pas se ramener à une simple science, et inclue bien d'autres choses. Déjà que la fac à bien entamé ce processus d'élitisme de la section info en blindant les étudiants de L1/L2 de physiques, biologie, math alors qu'ils sont en parcours informatique. Le discours "tu veux faire informatique? alors tu va en bouffer de la science pure" commence à être désagréable, et, je suis sur, pousse pas mal de jeunes passionnées par l'informatique à rejoindre d'autres sections en les dégoûtant à vie.
6  0 
Avatar de Anomaly
Responsable technique https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 11:48
Moi j'avoue que quelque chose me choque (sans pour autant vraiment me surprendre) :

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
mais plutôt de fournir aux élèves quelques notions fondamentales et de les sensibiliser aux problèmes sociétaux induits (respect de la vie privée, propriété des œuvres numériques)".
En gros, Hadopi et les majors d'abord. Et on verra après sans urgence pour la véritable formation informatique qui permettra à l'élève de devenir éventuellement informaticien et d'en faire son gagne pain.

A mon avis ces notions ne doivent pas faire partie d'une option Informatique, mais plutôt d'une forme d'éducation civique.

L'option Informatique devrait en fait donner un aperçu de ce qu'est le véritable travail quand on travaille dans l'informatique et qu'on va être amené à faire notamment du développement.

Je me rappelerais toujours ce que nous a dit mon premier professeur d'informatique la première année à l'université, alors qu'on commençait à étudier sur papier les bases de l'algorithmique et la logique : "Etudier l'informatique, ce n'est pas apprendre à bidouiller la base de registres de Windows. L'informatique, la vraie, c'est ça."

Moi, je n'étais pas étonné, faisant du développement en autodidacte depuis l'âge de 12 ans, mais beaucoup tombaient de haut.

D'où à mon avis une nécessaire initiation aux bases de la programmation doit être faite au lycée -avant- d'entrer dans les études supérieures, afin que les futurs étudiants sachent à quoi s'attendre.
5  0 
Avatar de Anomaly
Responsable technique https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 13:17
Citation Envoyé par euskadi_21 Voir le message
Effectivement on peut y voir une tentative des majors de réduire le piratages a travers une "initiation" "sensibilisation" des jeunes au numérique.
Sauf que ça n'a aucun sens d'inclure ça dans une spécialité du Bac scientifique.

Sensibiliser les jeunes au piratage, tant que ça ne tourne pas au lavage de cerveau comme je le crains, je suis pour, mais ça doit concerner tout le monde, et bien avant la Terminale. De même pour tout ce qui touche à la vie privée (et qui est pour moi bien plus important avec la "mode" Facebook).

Je trouve donc ridicule d'inclure ça dans le fameux "programme" de la spécialité.
5  0 
Avatar de Hephaistos007
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 17:08
Citation Envoyé par f-leb Voir le message

N'étant pas informaticien de métier, je voulais justement avoir vos avis sur ce futur enseignement.
voir http://media.eduscol.education.fr/file/consultation/88/1/terminale_projet_prog_2011_ISN_S_170881.pdf
Mon avis : c'est du grand délire. Un document typique pondu par un technocrate, qui comme tous les autres document du même genre (Cf. les PPN en IUT par exemple), ne peuvent pas être respectés par les enseignants tellement ils sont denses. A fortiori quand les enseignants en question n'ont eux-même pas été formés à la science informatique (!!).

Imaginez donc groupe de lycéens, avec toute la maturité intellectuelle qui va avec (ironie), face à un professeur de Physique titulaire du CAPES de physique/chimie. Tout ce beau monde va plancher à hauteur de 2h/semaine sur, je cite :
- tri de tableau par dichotomie
- recherche d’un plus court chemin (Dijsktra)
- fonction/procédure et récursivité
- Langage HTML
- Jeux d'instructions de langage machine
- Analyse du trafic de trame sur un réseau
- Machine à états finis
- ...

Mais..mais... dites donc, ça ressemble fortement à des aspects que l'on traite dans le supérieur (de bac+1 à bac+3), à des étudiants spécifiquement inscrits en informatique.

C'est l’hécatombe assurée...
4  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 9:56
Citation Envoyé par euskadi_21 Voir le message
2 Heures par semaine pour apprendre des notions de programmation, d'algorithmie, juridiques, d'architectures ... Laissez moi rire.

Déjà rien que pour rapprendre à programmer dans un langage 2 heures par semaines ne suffisent pas. Il ne faut pas oublier toutes les notions annexes nécessaires pour avoir un programme qui fait autre chose qu'un hello world. Par exemple, la théorie des ensembles, les cours de logiques parmi les plus importants... Encore un truc fait pour satisfaire ces créateurs mais irréalisable dans la pratique.

Rappeler vous vos programmes de DUT ou autre, l'informatique est tellement vaste que le terme en sois ne signifie pas grand chose. Même après 5 ans d'études spécialisés à raison de 40 heures par semaines, beaucoup de sujet restent pas ou peu connus.
Sauf que le but n'est pas de former des informaticiens, des gens capables de produire des vraies applications, le but est de montrer comment elles sont globalement créer pour mieux pouvoir s'en servir.

Allez, le parallèle qu'on aime tant avec les voitures. On leur explique les fondements de la mécanique pour que s'ils ont une petite panne, ils puissent la réparer, plutôt que de ne rien comprendre de ce qu'il y a sous le capot. Mais il n'a jamais été question de leur apprendre à créer le moteur...
4  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 14:36
Citation Envoyé par Génoce Voir le message
Tu veux aussi enseigner l'anatomie?
Ils risquent de tomber sur des photos compromettantes, ça aura le mérite de dissuader certaines personnes de mettre tout et n'importe quoi sur le net...
Et motiver d'autres à approfondir leurs recherches une fois rentrés chez eux
3  0 
Avatar de euskadi_21
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 16:35
2 Heures par semaine pour apprendre des notions de programmation, d'algorithmie, juridiques, d'architectures ... Laissez moi rire.

Déjà rien que pour rapprendre à programmer dans un langage 2 heures par semaines ne suffisent pas. Il ne faut pas oublier toutes les notions annexes nécessaires pour avoir un programme qui fait autre chose qu'un hello world. Par exemple, la théorie des ensembles, les cours de logiques parmi les plus importants... Encore un truc fait pour satisfaire ces créateurs mais irréalisable dans la pratique.

Rappeler vous vos programmes de DUT ou autre, l'informatique est tellement vaste que le terme en sois ne signifie pas grand chose. Même après 5 ans d'études spécialisés à raison de 40 heures par semaines, beaucoup de sujet restent pas ou peu connus.
4  1 
Avatar de Hephaistos007
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 17:24
Citation Envoyé par Samshay Voir le message
Je suis de formation BAC +3 et je fais exactement le même boulot qu'un ingénieur ...
[hors-sujet]
La faute aux employeurs qui utilisent les ingénieurs comme des techniciens++, ce qui par conséquent créé ce genre de frustration bien légitime. Si ils étaient au contraire utilisés véritablement en ingénierie, il n'y aurait pas de polémique.
[/hors-sujet]
3  0 
Avatar de tesla
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 17:42
Salut,

J'étais en 1ere S en 1983

A cette époque on programmait sur des TI57 / TI58 / HP11 (calculatrices programmables de l'époque) :

- Méthode de Newton
- Résolution des équations du second degré
- Tri
- Dichotomie
...
Ce n'étaient pas des PC, mais faire un algo, écrire un programme quel que soit le langage ca se fait déjà depuis des lustres et à l'école.
Et pas besoin d'un PC à 1000 Euros, d'un ipad ou d'internet.
3  0 
Avatar de bgiorda
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 18:56
h472009 super argument, bravo !

Moi je suis contre l'enseignement des sciences à l'école car les jeunes me feront concurrence (je suis scientifique), je suis aussi contre l'enseignement du français car ces même jeunes vont faire concurrence aux écrivains ou aux secrétaires.
En fait il faut supprimer l'école !
3  0