IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le ministère US de la justice s'entretient avec les bureaux des procureurs généraux des États
Au sujet d'une plainte antitrust contre Google qui pourrait être déposée dans les prochains jours

Le , par Stéphane le calme

396PARTAGES

4  0 
Plus tôt ce mois-ci, nous avons rapporté que le ministère de la Justice prévoit d'intenter une action antitrust contre Google dès ce mois de septembre, après que le procureur général William P. Barr a rejeté la demande des avocats qui ont déclaré qu'ils avaient besoin de plus de temps pour constituer une affaire solide contre l'entreprise, selon cinq personnes informées des conversations internes du service.

Des responsables du ministère de la Justice ont demandé aux avocats impliqués dans l'enquête antitrust sur Alphabet, la société mère de Google et YouTube, de conclure leurs travaux d'ici la fin du mois de septembre, selon trois personnes. La plupart des quelque 40 avocats qui avaient travaillé sur l'enquête se sont opposés au délai. Certains ont dit qu'ils n’allaient pas participer à l’action contre Google dans ces conditions et plusieurs d'entre eux ont quitté l'affaire cet été.

Certains ont fait valoir cet été dans une note de service qu'ils pouvaient présenter un dossier solide, mais avaient besoin de plus de temps, selon les personnes qui ont décrit le document. Le désaccord a persisté au sein de l'équipe sur l'ampleur de la plainte et sur ce que Google pourrait faire pour résoudre les problèmes découverts par le gouvernement. Les avocats ont considéré la date limite comme arbitraire.

Néanmoins, mercredi, le ministère de la Justice a tenu un appel avec les bureaux des procureurs généraux des États pour parcourir la plainte à déposer contre Google, peut-être dès la semaine prochaine, selon deux sources familières avec le sujet. Il est de coutume que le ministère sollicite le soutien des procureurs généraux des États lorsqu'il engage des poursuites de grande envergure.

Le procureur général d’État (en anglais : state attorney general) est une fonction existant au sein des 50 États et des territoires américains. Il est le principal conseiller juridique du gouvernement et est chargé de l'application de la loi dans l’État. Dans certains États, le procureur général est à la tête du département d’État à la justice, avec des responsabilités similaires au département de la Justice des États-Unis.

Les critiques ont accusé Google, propriété d'Alphabet Inc., d'avoir enfreint la loi antitrust en abusant de sa domination de la publicité en ligne et de son système d'exploitation pour smartphones Android, tout en favorisant ses propres activités de recherche.

La plainte du ministère n’a pas encore sa forme finale ; le document devrait changer au cours des prochains jours pour refléter les délibérations internes et les contributions des mandants comme les procureurs généraux des États.


L’immunité juridique des entreprises internet

Ce même mercredi, le président Donald Trump a rencontré neuf procureurs généraux républicains pour discuter du sort d'une immunité juridique pour les entreprises Internet après que le ministère de la Justice a dévoilé une proposition législative visant à réformer la même loi. Trump a rencontré des procureurs généraux de l'Arizona, de l'Arkansas, de la Louisiane, du Mississippi, du Missouri, de la Caroline du Sud, du Texas, de l'Utah et de la Virginie-Occidentale.

La Maison Blanche a déclaré que la discussion sur l'immunité juridique impliquait la manière dont les procureurs généraux peuvent utiliser les recours juridiques existants au niveau de l'État (dans un effort pour affaiblir la loi connue sous le nom de Section 230 of the Communications Decency Act, qui protège les sociétés Internet de toute responsabilité concernant le contenu publié par utilisateurs).

Après la réunion, Trump a déclaré aux journalistes qu'il comptait arriver à une conclusion sur la question des plateformes technologiques dans un court laps de temps. Il n'était pas immédiatement clair à quelle conclusion il faisait référence.

Il a déclaré que son administration surveillait les performances des plateformes technologiques à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre.

« Ces dernières années, un petit groupe de plateformes technologiques puissantes ont resserré leur emprise sur le commerce et les communications en Amérique », a déclaré Trump. « Chaque année, d'innombrables Américains sont bannis, mis sur liste noire et réduits au silence par l'application arbitraire ou malveillante de règles en constante évolution », a-t-il ajouté.

Trump, qui publie lui-même fréquemment sur Twitter, a déclaré que Twitter restreignait régulièrement les expressions d'opinions conservatrices.

Plus tôt mercredi, le ministère de la Justice a dévoilé une proposition législative visant à réformer l'article 230. Il a donné suite à l'offre de Trump plus tôt cette année de sévir contre les géants de la technologie après que Twitter Inc. a placé des étiquettes d'avertissement sur certains des tweets de Trump, affirmant qu'ils contenaient des informations potentiellement trompeuses sur le vote par correspondance.

La proposition du ministère de la Justice nécessiterait l'approbation du Congrès et ne verra probablement pas d'action avant l'année prochaine au plus tôt. À moins que les républicains ne prennent le contrôle de la Chambre des représentants et ne maintiennent le contrôle du Sénat lors des élections de novembre, tout projet de loi aurait besoin du soutien des démocrates.

La proposition du ministère de la Justice stipule principalement que lorsque des sociétés Internet « diffusent volontairement du contenu illégal ou modèrent du contenu de mauvaise foi, l'article 230 ne doit pas les protéger des conséquences de leurs actions ».

Elle propose une série de réformes pour garantir que les entreprises Internet sont transparentes sur leurs décisions lors de la suppression de contenu et sur le moment où elles devraient être tenues pour responsables du discours qu'elles modifient. Elle révise également les définitions existantes de l'article 230 avec un libellé plus concret qui offre davantage de conseils aux utilisateurs et aux tribunaux.

Elle incite aussi les plateformes en ligne à lutter contre les contenus illicites et pousse à plus de clarté sur les mesures d'application civile fédérale.

L'Internet Association, qui représente les principales sociétés Internet, dont Facebook Inc., Amazon.com Inc. et Google, a déclaré que la proposition du ministère de la Justice limiterait considérablement la capacité des gens à s'exprimer et à vivre une expérience en ligne en toute sécurité.

L'avocate générale adjointe du groupe, Elizabeth Banker, a déclaré que les efforts de modération visant à supprimer la désinformation, la manipulation de la plateforme et la cyberintimidation entraîneraient tous des poursuites en vertu de la proposition.

Source : Washington Post

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de KEKE93
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/10/2020 à 17:31
Les procès pour situation monopolistique sont des procédures très très longues.
Le procès anti-trust d'IBM avait duré de 1969 à 1982 et a généré 30 millions de pages

https://www.historyofinformation.com/detail.php?id=923

Tellement long que la situation d'IBM s'est arrangée toute seule au début des années 80, de nouveau concurrents étant venus sur le marché (Cf les PC compatibles, Oracle puis Cisco...); la cour ayant jugé qu'IBM ne méritait plus un tel procés...
IBM, prévoyant un démantellement, avait changé sa structure organisationelle de sorte qu'un démantellement ait le moins d'effet possible et est ainsi devenu un monolithe elephantesque incapable de "danser" face à la concurrence...

C'est ce qui pourrait advenir aussi aux GAFAM.
9  0 
Avatar de Waikiki
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/04/2021 à 14:29
Google favorise sa principale source de revenue, Apple favorise ses applications sur l'App Store, Amazon copie les produits les plus vendeurs sur sa plateforme, Microsoft a tout fait pendant des année pour imposer son OS sur les pc, Facebook utilise les données générées sur ses plateformes pour faire du profit.

Y en a vraiment qui sont encore étonnés par de telles annonces ? les GAFAM n'ont jamais été des sociétés philanthropiques et ce n'est pas prêt d'arriver.
8  0 
Avatar de walfrat
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 13:18
Outre tous les abus, je pense aussi qu'il y a une partie de la situation qui vient des clients. Une grosse majorité des gens qui passent leur temps sur Internet, n'ont pas envie d'écumer 10 moteurs de recherches, 10 application de magasin en lignes, 10 réseaux sociaux différents pour ce qu'ils veulent faire, en soit ils n'ont pas nécessairement tort, mais ça rend la vie difficile aux petits.

Je pourrais prendre aussi une nouvelle marque de voiture, essayer d'imaginer comment ce doit être difficile de lancer une nouvelle marque de voiture et de se faire une place a côté des gros déjà existant.
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/10/2020 à 11:39
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
L’on estime qu'Apple reçoit aujourd'hui entre 8 et 12 milliards de dollars de paiements annuels, contre 1 milliard de dollars par an en 2014, en échange de l'intégration du moteur de recherche de Google dans ses produits. Il s'agit probablement du plus gros paiement que Google verse à quiconque et représente 14 à 21 % des bénéfices annuels d'Apple. Ce n'est certainement pas de l'argent qu'Apple serait impatient de laisser tomber.
Purée , plusieurs milliards de dollar juste pour mettre Google comme moteur de recherche par défaut.
J'imagine qu'aucune autre entreprise pourrait proposer un meilleur deal à Apple.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Les deux entreprises sont contre l’avis des régulateurs et estiment qu’il y a de nombreux partenariats du genre dans la Silicon Valley. « Nous avons ce genre de terme étrange dans la Silicon Valley : co-opposition », a déclaré Bruce Sewell, avocat général d'Apple entre 2009 et 2017. « Vous avez une concurrence brutale, mais en même temps, vous avez une coopération qui est nécessaire ». Ils sont en concurrence sur pas mal de fronts, comme les smartphones, les cartes numériques et les ordinateurs portables. Mais ils savent aussi se montrer gentils quand cela leur convient.
Apple n'a pas de moteur de recherche ni de plateforme vidéo comme YouTube, donc ça ne lui pose pas problème que les gens utilisent ces services.

Citation Envoyé par L33tige Voir le message
Ca me rappel un épisode de Crossed de Karim Debbache.
Je me rappelle de cette blague, c'était peut-être dans un épisode de l'émission Chroma (uniquement disponible sur Dailymotion en principe).

Ça me fait penser à la chanson "Arrête un peu ta parano" de Didier Super :
Arrête un peu ta parano, si vraiment les gouvernements
Ils étaient vraiment les larbins des multinationales
Tu crois pas qu’il y a bien longtemps
Que les multinationales, elles domineraient toute la planète
Et peut-être même le monde
Et qu'elles auraient même plus besoin de s’acquitter de leurs impôts
Non mais sérieux, faut réfléchir deux secondes
5  0 
Avatar de L33tige
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/10/2020 à 11:14
"non mais faut arrêter le cliché des films ou les grosses entreprises sont les méchants et prennent des décisions du haut de leur tour en ricanant." Ca me rappel un épisode de Crossed de Karim Debbache.
6  2 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/04/2021 à 11:48
"Google a manipulé son système d'enchères publicitaires pour favoriser ses propres annonces
De la manipulation chez "Gogol"? Mais qui peut le croire?

Il est intéressant de constater ce qui se passe au niveau du référencement naturel.

Depuis plusieurs années, on constate chez nos clients que les prises de contact via les formulaires de leur sites internet ne se font pas tout au long de l'année: Aucun contacts reçus pendant l'année, sauf 2 ou 3 périodes d'une durée de une semaine où se regroupent toutes les prises de contacts de l'année.

Hasard me direz-vous? Biais statistiques?

Mon avis est plutôt que ces clients qui croient avoir un bon référencement chez "gogol" les plaçant dans les 1er résultats de recherche ne le sont en réalité que périodiquement: Ils sont affichés en début des résultats de recherche que durant 2-3 semaines par an et le reste du temps ils se retrouvent déclassés!
3  0 
Avatar de esperanto
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2020 à 8:55
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Au final, Bill Gates a pu éviter une rupture en promettant de changer les méthodes de son entreprise.
Ah bon? J'aimerais bien savoir en quoi Microsoft a changé ses méthodes. La vente liée, ça n'a pas changé. Le secure boot qui empêche de choisir sa distribution linux si elle n'a pas payé sa dîme à Microsoft, c'est quand même eux. Ah oui pardon, maintenant il y a la possibilité de payer qui n'existait pas avant...

Au fait, l'adulte, c'est pas celui qui a quitté la maison et peut donc faire ses bêtises dans son coin sans embêter personne?
Au fond elle a juste raison sur un point: l'adulte, ce n'est pas elle!
4  2 
Avatar de phil995511
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/10/2020 à 13:22
Un démantèlement entraînerait forcement une perte de leadership pour les USA.

Si ils en sont pas stupides, ils ne tueront leur vache à lait... une très grosse amande semblerait bien plus censée !!
2  0 
Avatar de pemmore
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/03/2021 à 13:48
et je reviens toujours à Google, les autres sont d'un incompétance grave, incapables de sortir des données pointues qui sont malgré tout sur la toile et disponibles, sous Mozilla j'utilise quant, souvent même pas la moindre réponse, ou une page pas plus.
Google est bon, voire tout seul.
2  0 
Avatar de Sylvain_LD
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/04/2021 à 18:42
Et dire qu'il y en a qui paie cher pour être en tête de liste alors quand beaucoup de monde paie pour être le premier, forcément il y en a qui ne le sont pas
2  0