IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine indique qu'elle n'approuvera pas la vente de TikTok qu'elle qualifie d'extorsion
Notant que ByteDance pourrait perdre non seulement le contrôle de l'entreprise, mais aussi de sa technologie

Le , par Stéphane le calme

542PARTAGES

6  0 
La date limite du 27 septembre pour une prétendue vente des activités américaines de TikTok se rapproche, mais les parties concernées doivent encore régler les conditions de l'accord. Oracle et Walmart, les soumissionnaires de TikTok auprès de ByteDance (maison mère de TikTok), ont présenté des messages contradictoires sur la future propriété de l'application, déroutant les investisseurs et les utilisateurs.

TikTok, qui a été la première entité à s'exprimer, a déclaré :

« Dans le cadre de cet accord, Oracle deviendra le fournisseur de technologie de confiance, responsable de l'hébergement de toutes les données des utilisateurs américains et de la sécurisation des systèmes informatiques associés pour s’assurer que les exigences américaines en matière de sécurité nationale soient pleinement satisfaites. Nous travaillons actuellement avec Walmart sur un partenariat commercial. Les deux sociétés participeront à un tour de financement avant introduction en bourse de TikTok Global dans lequel elles pourront prendre jusqu'à 20 % de participation cumulée dans l'entreprise. Nous allons également maintenir le siège de TikTok Global aux États-Unis, tandis que nous apporterons 25 000 emplois à travers le pays ».

Mais Oracle a joué un autre air quelques jours plus tard : « Au moment de la création de TikTok Global, Oracle et Walmart vont faire leur investissement et les actions de TikTok Global vont être distribuées à leurs propriétaires, les Américains seront majoritaires et ByteDance n'aura aucune participation dans TikTok Global ». La déclaration d’Oracle diffère sensiblement des rapports antérieurs, qui montraient qu'Oracle et Walmart ne prenaient qu'une participation de 20 % dans la nouvelle entreprise et que ByteDance conservait le contrôle des 80 % restants.

Pour ne rien arranger, le gouvernement chinois doit approuver toute transaction pour qu'elle puisse aller de l'avant. En effet, fin août, pour la première fois en 12 ans, le ministère chinois du Commerce a publié des modifications dans sa liste de technologies qui ne peuvent pas être exportées et/ou nécessitent un permis pour être cédées à l'étranger. Ainsi, les entités américaines intéressées par le rachat des activités US de TikTok pourraient se voir refuser la vente ou faire face à un processus d’achat long et pénible dans l’optique de les décourager.

Et le mécontentement de Pékin face à la vente de TikTok est de plus en plus évident.

La perspective de Pékin

Dans un éditorial du China Daily, reconnu comme étant favorable au Parti Communiste Chinois, il est indiqué que la Chine n'a aucune raison d'approuver l'accord « sale » et « injuste » qui permet à Oracle et Walmart de prendre efficacement le contrôle de TikTok sur la base « d'intimidation et d'extorsion ». Voici leur perspective :

« Ce que les États-Unis ont fait à TikTok pourrait s’apparenter à ce que ferait un gangster qui voudrait forcer une entreprise légitime à signer un accord commercial déraisonnable et injuste.

« Le succès remporté par TikTok - on s'attend à ce que TikTok génère environ un milliard de dollars de revenus d'ici la fin de 2020 - a apparemment mis Washington mal à l'aise et le gouvernement a utilisé la sécurité nationale comme prétexte pour interdire l'application de partage de vidéos courtes.

« La sécurité nationale est devenue l'arme de choix de Washington lorsqu'il veut freiner la montée en puissance de toutes les entreprises de pays étrangers qui surpassent leurs homologues américaines.

« Cependant, se rendant compte que l'interdiction de TikTok sur le marché américain ne conviendrait pas aux millions de jeunes utilisateurs du pays, l'administration a alors cherché à dissimuler son attaque en ordonnant au développeur ByteDance de vendre TikTok à une société américaine, aboutissant au projet d'accord entre ByteDance et Oracle et Walmart.


« Il semble que TikTok puisse rester aux États-Unis. Mais seulement si ByteDance permet à Oracle et Walmart de reprendre efficacement l'entreprise. Sur les cinq sièges du conseil d'administration de l'entité proposée TikTok Global, quatre seraient américains, un seul membre étant chinois. Un directeur de la sécurité nationale serait inclus dans le conseil d'administration, et bien qu'en théorie ByteDance détienne toujours l'algorithme qui exécute TikTok et le concède sous licence à la nouvelle société basée aux États-Unis, Oracle aurait le pouvoir de vérifier le code source et toutes les mises à jour. Puisque TikTok et sa version chinoise Douyin ont le même code source, cela signifie que les États-Unis apprendraient à connaître le fonctionnement de Douyin.

« ByteDance risque donc de perdre non seulement le contrôle de l'entreprise, mais aussi sa technologie de base qu'elle a créée et qu'elle possède. Cela serait préjudiciable au développement à long terme de l'entreprise.

« L'administration américaine a tendu des pièges dès le début dans ses efforts pour amener ByteDance à vendre TikTok à une société américaine. Maintenant, elle essaie de donner l'impression qu'elle n'a pas fait de manigance en acceptant l'accord. Mais ce n'est qu'une astuce pour finalement prendre le contrôle de TikTok ».

ByteDance a tenté de prouver sa dissociation de l'autorité chinoise

Le message officiel pourrait susciter des sentiments mitigés au sein de ByteDance, qui a tenté en cours de route de prouver sa dissociation de l’autorité chinoise, une condition préalable pour que les produits des entreprises puissent fonctionner librement dans plusieurs pays occidentaux.

L'administration Trump a déclaré qu'elle interdirait les téléchargements de TikTok, qui compte 100 millions d'utilisateurs dans le pays, si un accord acceptable n'était pas conclu. Elle prévoyait également de fermer WeChat de Tencent, une décision qui vient d'être bloquée par un tribunal de district de San Francisco.

TikTok a observé près de 198 millions d'installations App Store et Google Play aux États-Unis, tandis que WeChat a été installé par près de 22 millions d'utilisateurs aux États-Unis depuis 2014, selon la société d'études de marché Sensor Tower. Contrairement à TikTok, qui possède une base d'utilisateurs étendue aux États-Unis, WeChat est principalement utilisé par les communautés de langue chinoise ou celles qui ont des connexions en Chine, où la fonctionnalité de chat permet à ces populations de communiquer avec leurs proches lorsque la plupart des alternatives occidentales sont bloquées en Chine.

Juste avant la date limite proposée le 20 septembre pour l'interdiction des applications, le ministère chinois du Commerce a déclaré :

« Les États-Unis ont interdit les transactions connexes avec les applications mobiles WeChat et TikTok pour des raisons de "sécurité nationale", portant gravement atteinte aux droits et intérêts légitimes des entreprises concernées et perturbant l'ordre normal du marché. La Chine s'y oppose fermement.

« Sans preuves, les États-Unis ont utilisé à plusieurs reprises le pouvoir national pour "chasser" et supprimer les deux sociétés susmentionnées pour des raisons injustifiées, perturbant gravement les activités commerciales normales des entreprises et sapant la confiance des investisseurs internationaux dans l'environnement d'investissement américain. Détruire l'ordre économique et commercial international n'est pas normal.

« La Chine exhorte les États-Unis à abandonner l'intimidation, à cesser immédiatement les actes répréhensibles et à maintenir sérieusement des règles et un ordre internationaux justes et transparents. Si les États-Unis insistent pour suivre leur propre chemin, la Chine prendra les mesures nécessaires pour sauvegarder résolument les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ».

Après que les États-Unis ont annoncé une série de restrictions préjudiciables sur la grande enseigne chinoise d’équipements de télécommunications Huawei l'année dernière, la Chine s'est engagée à publier une « liste d'entités non fiables » ciblant les entreprises et les particuliers étrangers qui « ne respectent pas les règles du marché » et « portent gravement atteinte aux droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ». Le contenu de la liste n’a pas encore été rendu officiel.

Source : China Daily

Et vous ?

Que pensez-vous de cette perspective ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 20:42
parce que whatsapp, facebook, twitter, messgener, ou meme google analytics, androrid, ne font pas de meme ? a oui c'est vrai, c'est americians donc c'est bon , c'est les gentils. ste blague.. ils n'ont pas d'amis mais que des concurents
13  2 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 11:15
Moi, ce qui m'étonne, c'est que les réseaux sociaux soient autorisés sur des appareils gouvernementaux en 1er lieu.
7  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/06/2022 à 0:25
Je suis pas vraiment surpris.

Les états-unis ont accès aux données de la planète via leur réseaux sociaux, il se foute bien des lois.
Pourquoi la chine, la russie, l'iran, le venezuella ne pourraient pas faire la même chose?
6  0 
Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 11:35
Je suis mitigé. D'un coté, c'est Tiktok, donc pas une grande perte. De l'autre, jamais la FCC et le Sénat n'auraient osé s'en prendre à une application américaine peu importe ses abus en matière de fuite de données.
6  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/07/2022 à 9:09
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
parce que whatsapp, facebook, twitter, messgener, ou meme google analytics, androrid, ne font pas de meme ? a oui c'est vrai, c'est americians donc c'est bon , c'est les gentils. ste blague.. ils n'ont pas d'amis mais que des concurents
oui c'est un peu usant cette diabolisation des Chinois (tiktok) et de la Russie (VK), alors qu'on sait très bien que les Américains font pareil pour les memes raisons nauséabonde.

J'aimerais tant que l'UE ai les couilles de bloquer Facebook

et allons plus loins, en réponse du PATRIOT Act bloquons tous les gafams, je suis convainque que en moins d'1 mois on aurait nos alternatives. Il est temps de faire comprendre aux européens que les services américains sont totalement dispensable et à l'oncle sam qu'on est pas leurs esclaves.
8  2 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/10/2022 à 16:34
et les données des utilisateurs de twitter, facebook, instagram... ne courent pas le risque de se faire espionner par les usa?
6  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 19:10
Que pensez-vous des conclusions des chercheurs ? Êtes-vous surpris ?
Pas surprenant vu que la NSA au moins fait de même avec les GAFAM.

Que pensez-vous des propos de TikTok qui dénonce une conclusion erronée mais n'explique pas les découvertes faites sur son code source ?
Ca m'étonnerait que ByteDance n'en profite pas : les données sont l'or noir du XXIe siècle.

Comment observez-vous la situation en tenant compte du fait qu'il s'agit de la version iOS de l'application ?
On a la réponse des pays impactés par les données sous iOS mais cela reste flou pour Android vu qu'apparemment c'est caché.
6  1 
Avatar de Karshick
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 11:57
TikTok, Huawei, Taiwan...

Les relations entre Chine et USA commencent a devenir vraiment tendu. Entre Taiwan qui fait des exercices militaires conjoint avec les USA et la Chine qui fait des simulation d'invasion du territoire Taiwanais, ca risque de partir en vrille bientôt entre les deux.
4  0 
Avatar de ARKHN3B
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 14:26
Nous défendrons nos droits jusqu'au bout. Pour le bien de TikTok et des autres entreprises chinoises [...]
Je me demande si chacun à le possibilité de défendre ses droits chez eux ? Encore faut-il pouvoir définir la notion de "chez eux" (cf. https://www.organiser.org/Encyc/2020...@@IDTH_650.jpg) #Hong Kong #Tibet #Etc.

Le gouvernement américain demande que ByteDance se retire complètement de l'opération de TikTok et remette son contrôle sur TikTok à une entité américaine. C'est de l'intimidation brutale. Il s'agit d'un vol des réalisations de l'entreprise chinoise sous couvert de sécurité. C'est une subversion flagrante de l'éthique des affaires internationales
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.

TikTok a affirmé qu'une ordonnance de l'administration Trump violait son droit à une procédure régulière et à la liberté d'expression [...]
La Chine qui se plaint d'être la cible d'une violation de la liberté d'expression et du protectionnisme des États-Unis. On marche sur la tête

Je ne soutiens absolument pas Trump et la bande d'idiots qui le suit/l'accompagne. Mais ici, force est de constater que je soutiens clairement cette décision.
7  3