Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

FreeCAD, un modeleur paramétrique 3D multiplateforme libre et open source, orienté vers le génie mécanique
Et la conception de produit fini

Le , par Bill Fassinou

244PARTAGES

9  0 
FreeCAD est un modeleur paramétrique 3D ou un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) 3D paramétrique. Il est libre et open source et publié sous licence LGPL v2+. Il est orienté vers le génie mécanique et la conception de produit fini, mais vise également d'autres disciplines, dont l'architecture ou d'autres champs d'activité d'ingénierie, l'imprimante 3D, l'analyse de produit fini, etc. FreeCAD dispose de fonctionnalités similaires à Catia, SolidWorks ou Solid Edge, ce qui permet de le classer aussi en tant que logiciel de CFAO, IAO et de PLM.

Le projet FreeCAD a commencé en 2001. FreeCAD 0.18.4 est la plus récente version de l’outil publiée en octobre 2019. Actuellement, FreeCAD prend en charge parfaitement Windows, Linux/Unix et Mac OSX, et avec la même apparence et les mêmes fonctionnalités sous toutes les plateformes, selon l’équipe de développement. Il utilise plusieurs bibliothèques open source qui existent dans le domaine du calcul scientifique. Parmi ceux-ci, citons Open Cascade Technology (OCCT), un noyau de CAO ; Coin3D, une boîte à outils de développement graphique 3D, etc.

La version 0.19 de FreeCAD est en attente de publication, mais est prévue pour être livrée cette année. Selon ses concepteurs, FreeCAD vous permet de créer ce que vous voulez, principalement des objets de la vie réelle de toute taille. Avec FreeCAD, vous êtes en mesure de créer de la 3D à partir de la 2D et inversement. Il vous permet d'esquisser des formes 2D à géométrie contraignante et de les utiliser comme base pour construire d'autres objets. Voici ci-dessous les principales fonctionnalités de FreeCAD et quelques-unes de ses fonctionnalités générales.

Fonctionnalités principales

un noyau de géométrie complet qui se base sur la technologie Open CASCADE permettant des opérations 3D complexes sur des types de formes complexes, avec une prise en charge native de concepts tels que la représentation des frontières (brep), les courbes et surfaces spline (nurbs) à base rationnelle non uniforme, une large gamme d'entités géométriques, des opérations booléennes et des filets, et un support intégré des formats STEP et IGES ;


Un modèle entièrement paramétrique : tous les objets FreeCAD sont paramétriques en natif. Cela signifie que leur forme peut être basée sur des propriétés ou même dépendre d'autres objets. Toutes les modifications sont recalculées à la demande et enregistrées par une pile “undo/redo”. De nouveaux types d'objets peuvent être ajoutés facilement, et peuvent être entièrement programmés en Python ;

Une architecture modulaire qui permet à des extensions de plug-ins (modules) d'ajouter des fonctionnalités à l'application de base. Une extension peut être aussi complexe qu'une nouvelle application entière programmée en C++ ou aussi simple qu'un script Python ou une macro auto-enregistrée. Vous avez un accès complet à presque toutes les parties de FreeCAD depuis l'interpréteur Python intégré, les macros ou les scripts externes, qu'il s'agisse de la création et de la transformation de géométrie, de la représentation 2D ou 3D de cette géométrie (scénographe) ou même de l'interface FreeCAD ;

Importation/exportation vers des formats standard tels que STEP, IGES, OBJ, STL, DXF, SVG, STL, DAE, IFC ou OFF, NASTRAN, VRML en plus du format de fichier FCStd natif de FreeCAD. Le niveau de compatibilité entre FreeCAD et un format de fichier donné peut varier, car il dépend du module qui le met en œuvre ;

Un Sketcher avec résolveur de contraintes intégré, vous permettant d'esquisser des formes 2D à géométrie limitée. Elles peuvent ensuite être utilisées en tant que base pour construire d'autres objets dans FreeCAD ;

Un module de simulation de robot vous permettant d'étudier les mouvements du robot dans un environnement graphique ;

Un module de dessin technique avec des options pour les vues de détail, les vues en coupe, la cotation et autres, vous permettant de générer des vues en 2D de modèles 3D existants. Le module produit ensuite des fichiers SVG ou PDF qui sont prêts à être exportés ;

Un module de rendu qui peut exporter des objets 3D pour les rendre avec des outils externes de rendu. Pour l’instant, il ne supporte que povray et LuxRender, mais devrait être étendu à d'autres moteurs de rendu à l'avenir ;

Un module d'architecture qui permet un flux de travail de type BIM (Building Information Modeling), avec une compatibilité IFC (Industry Foundation Classes) ;

Un module Path dédié à l'usinage mécanique pour la fabrication assistée par ordinateur (FAO). Il permet d'éditer, d'afficher et d'ajuster le code G utilisé pour contrôler la machine cible ;

Une feuille de calcul intégrée et un analyseur d'expressions qui peuvent être utilisés pour piloter des modèles basés sur des formules et organiser les données du modèle dans un emplacement central.

Fonctionnalités générales

Multiplateforme : FreeCAD fonctionne et se comporte exactement de la même manière sur Windows, Linux/Unix, macOS et d'autres plateformes ;

Une interface graphique complète : FreeCAD possède une interface graphique complète basée sur le framework Qt, avec un visualiseur 3D basé sur Open Inventor, permettant un rendu rapide des scènes 3D et une représentation graphique des scènes très accessible ;

Fonctionne comme une application en ligne de commande. En mode ligne de commande, FreeCAD fonctionne sans son interface graphique, mais avec tous ses outils de géométrie. Dans ce mode, il a une empreinte mémoire relativement faible et peut être utilisé, par exemple, comme un serveur pour produire du contenu pour d'autres applications ;

Peut être importé comme un module Python : FreeCAD peut être importé dans toute application pouvant exécuter des scripts Python. Comme en mode ligne de commande, son interface graphique n'est pas disponible, mais tous les outils de géométrie sont accessibles ;

Concept de workbench : dans l'interface de FreeCAD, les outils sont regroupés par workbenches. Cela permet de n'afficher que les outils utilisés pour accomplir une certaine tâche, ce qui permet de garder l'espace de travail dégagé et réactif, et de charger rapidement l'application ;

Un framework de plug-ins/module pour le chargement tardif des fonctionnalités/types de données ;

Objets documentaires associatifs paramétriques : tous les objets d'un document FreeCAD peuvent être définis par des paramètres. Ces paramètres peuvent être modifiés et recalculés à tout moment ;

etc.

Source : Page GitHub de FreeCAD

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

DARPA : 100 millions de $ dans deux projets de CAO électronique destinés à réduire la complexité et les coûts de conception des SoC

France : en 2017, 32 % des logiciels installés en entreprise ne disposaient pas d'une licence conforme, d'après une étude de la BSA

Le premier quartier imprimé en 3D au monde a maintenant ses premières maisons. Une imprimante 3D d'Icon, une société de technologie de construction, imprime une maison en seulement 24h

Le besoin de performance en matière d'appareils informatiques personnels pourrait profiter au marché du PC, en particulier dans le domaine du jeu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de r.morel
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/09/2020 à 13:46
Citation Envoyé par Demky Voir le message
Pourquoi utiliser Free CAD plutôt que Fusion 360 pour concevoir des pièces pour imprimante 3D ?
Parce que c'est gratuit et open source.
4  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 19:25
Je l'utilise pour faire mes pièces pour impression 3D. Y'a une courbe d'apprentissage non négligeable, avec plusieurs façons d'obtenir la même chose, mais ça marche plutôt bien.
2  0 
Avatar de cihinel
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 7:34
Bonjour et merci pour cet article.
Professionelle sur SOLIDWORKS je vois monter en puissance FREECAD, ce logiciel tout gratuit.

Je l'avais d'abord essayé avant sa grosse évolution et l'avais laissé tombé pour instabilité.

Je m'y suis remise dernièrement avec beaucoup de satisfaction sur un projet très complexe, il m'a suivit jusqu'à la réalisation d'un évidage box avec symétrie où il a refusé d'aller plus loin. Il est clair que l'on peut très bien se débrouiller sur la plupart des projets avec ce logiciel génial.

Je l'utilise pour son aspect paramétrique lié à l'interdépendance des pièces entres elle, sa compatibilité avec le format step et sa grande flexibilité.
Je suis tout bonnement épaté qu'on puisse arriver si loin avec du gratuit.

Je crois que ce logiciel ainsi que Blender 3d préfigurent l'avenir des logiciel ou l'apport n'est pas le logiciel de l'éditeur mais les utilisateurs. (j’attends de ne plus dépendre de sldwrks et de pouvoir proposer à mes clients cette solution)

Le couple FREECAD/BLENDER 3D sont mon quotidien de création loisir. A eux deux je n'ai pas de limitation logicielle.

Encore une fois, merci de ce coup de projecteur sur ce petit bijou.
2  0 
Avatar de Marwindows
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 15:13
Hello,

Comme vous le soulignez dans le projet FreeCad n'est pas tout neuf .. tout neuf.
Il est aujourd'hui très utilisé avec l’avènement des imprimantes 3D.
1  0 
Avatar de coder_changer_vie
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 16:03
Je l'utilise depuis la version 0.11, une belle communauté avec un gros cap passé entre la 0.16 et la 0.17, écrit avec QT, il est possible d'écrire des modules et des macros en Python, de belles perspectives d'automatisation
Très bon support de Daily sous ubuntu et un forum très actif avec des développeurs de très bon niveau, j'ai pu échanger autours des nurbs, bien qu'étant mauvais en maths, j'ai trouvé des réponses au top, code + impression 3D = beaucoups de possibilités
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 17:47
De toute évidence, tu n'as pas compris le besoin. Il y a 2 types de modélisation 3D :
- celle utilisée dans le dessin et l'animation (personnages, paysages, etc.), style tous ceux que tu listes sauf le dernier,
- celle utilisée dans les usinages (boites, écrous, verins, etc.), style le dernier de ta liste, FreeCad, Fusion, SolidWorks, etc.

Donc à part le dernier, tous ceux de ta liste sont hors sujet.

Pour ma part, j'ai commencé l'impression 3D avec Blender. Impossible de trouver comment faire mes pièces simplement, par exemple les paramètres permettant de spécifier des coordonnées/distances absolues/relatives précises ne sont pas bien mises en avant. Depuis que je suis passé à FreeCad, c'est beaucoup plus simple. Comme je ne fais pas de modèles style animation, Blender ne me correspond pas. Tout ce que tu peux faire sur l'un, tu peux le faire sur l'autre, mais pas avec la même difficulté car selon le type de modélisation on n'a pas les même priorités. L'un n'est pas meilleur que l'autre, c'est juste pas le même besoin, et donc pas les même perspectives ni outils à mettre en avant dans le logiciel.

Après, une courbe d'apprentissage plus simple vient généralement avec des possibilités moindres, car plus focalisé sur un type d'usage particulier (focus nécessaire à la simplification). Donc ça peut aussi être un choix.
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/10/2020 à 14:12
FreeCAD n'inclue pas de slicer à ma connaissance. Je modélise sous FreeCAD (.stl), je tranche sur Cura (gcode). Cura est lui aussi open source :
https://ultimaker.com/software/ultimaker-cura
https://github.com/Ultimaker/Cura

Fusion inclue son propre slicer de ce que j'ai compris.
Peut-être qu'il existe des extensions à FreeCAD pour faire le GCode directement, mais je n'ai pas cherché, Cura étant facile d'accès et simple d'usage.
1  0 
Avatar de pyros
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 16:12
Arf, coin3D, forké d'OpenInventor, ça nous rajeuni pas ^^
0  0 
Avatar de Demky
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/09/2020 à 13:29
Pourquoi utiliser Free CAD plutôt que Fusion 360 pour concevoir des pièces pour imprimante 3D ?
1  1 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/09/2020 à 19:34
Tout simplement. {^_^}
0  0