Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Macron : « je ne crois pas au modèle Amish ». Le Président tacle les élus qui ont demandé un moratoire sur la 5G
Et estime que «revenir à la lampe à huile» ne résoudra pas les problèmes écologiques

Le , par Stéphane le calme

122PARTAGES

5  1 
Il y a quelques jours, dans une pétition adressée au Premier ministre Jean Castex, une soixantaine d’élus ont exhorté le gouvernement à décider d'un moratoire sur le déploiement de la 5G. Ils demandent à ce que se tienne un « débat démocratique décentralisé ».

Ils ont fait valoir entre autres que « Les émissions d’ondes de la 5G s'additionnent à celles des technologies antérieures, 4G, 3G et 2G, ce qui aboutira à une hausse du niveau d’exposition de la population aux ondes. De même, il est urgent de s'interroger de l’impact sanitaire de la multiplication d’objets hyperconnectés ».

Selon eux, « l’inflation numérique doit nous amener à réfléchir d’urgence à nos besoins et nos usages en la matière. Et ce choix ne doit ni être celui d’opérateurs, ni même celui d’experts, mais bien un choix de l’ensemble des citoyennes et citoyens afin de décider de façon éclairée et démocratique l’installation ou non de la 5G. Le moratoire est l’une des propositions de la convention citoyenne pour le climat, que le Président de la République s’est engagé à étudier. Nous lui demandons, ainsi qu’au gouvernement de respecter cet engagement ».

C'est pourquoi, « nous, maires et élu.e.s proposons dans l’immédiat un moratoire sur le déploiement de la 5G au moins jusqu’à l’été 2021. Pendant ce moratoire, nous demandons la tenue d'un débat démocratique décentralisé sur la 5G et sur les usages numériques. Nous demandons pour les communes le droit à la subsidiarité concernant l’application du principe de précaution. Nous demandons que la priorité soit donnée à la réduction de la fracture numérique, à travers le développement de la fibre en zone rurale et en finalisant le déploiement de la 4G. »


Aussi, devant une centaine d'entrepreneurs et entrepreneuses de la French Tech réunis dans la salle des fêtes de l'Élysée, le Président de la République n’a pas manqué de leur lancer quelques boutades.

« La France est un pays de réseau, d’équipements, historiquement les routes, les canalisations d’eau et maintenant l’équipement de numérique » a indiqué le Président de la République qui a parlé d’accélération des objectifs 3G 4G partout, mais aussi de passage à la 5G. « Je veux être très clair : la France c’est le pays des lumières, c’est le pays de l’innovation et bon nombre de défis que nous avons par secteurs seront résolus par l’innovation ».

« Nous allons expliquer, débattre, lever les doutes, tordre le cou à toutes les fausses idées, mais oui, la France va prendre le tournant de la 5G parce que c’est le tournant de l’innovation. Et j’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour nous expliquer qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile, je ne crois pas au modèle Amish et je ne crois pas que le modèle Amish permet de régler les défis de l’écologie contemporaine ».

« Et donc on va continuer à équiper, innover. Simplement, l’innovation ne doit pas être que technologique ; elle doit être aussi sociétale et sociale. Et il faut regarder les peurs en face ! Il y a des peurs liées à ces innovations. Il faut les lever en disant la vérité, en trouvant les bons compromis, en expliquant, en mesurant par le débat citoyen éclairé ».


Il a également évoqué le plan de relance de 100 milliards d’euros dont 7 milliards sont destinés au numérique : « il y a 7 milliards d’euros qui sont mis sur la transformation de notre écosystème de startup et du numérique français. 3,7 milliards pour soutenir les startups et accélérer l’investissement en capital, 300 millions d’euros dans la formation, 800 millions d’euros sur le numérique au quotidien et l’accès, 2,3 milliards dans la transformation de l’État et des services ». Rappelons que la somme des 3,7 milliards vient s’ajouter à un plan de 4 milliards d’euros annoncé en mars pour soutenir la trésorerie des startups dans le contexte de la pandémie.

Le Président de la République a abordé plusieurs sujets, notamment les investissements en intelligence artificielle, la recherche fondamentale et la recherche technologique et bien d’autres. Il a également insisté sur le cloud et la nécessité de ne dépendre d’aucune puissance non européenne.

Source : discours du Président

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 17:57
Faudra me dire en quoi la 5g va permettre de résoudre les enjeux écologiques de demain.

Les antennes 5g captent du co2 ?
15  3 
Avatar de SimonDecoline
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 21:32
Sérieux, Micron essaie vraiment de nous faire le coup de l'homme de paille ?
Se poser de la question de l'intérêt de la 5G quand presque tous les scientifiques s'inquiètent de la soutenabilité du monde techno-commercial moderne, c'est vouloir être Amish ?

7  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 19:57
Citation Envoyé par koyosama Voir le message
J'arrive pas a croire qu'on va encore trouver une excuse contre la modernité, encore. Il va falloir combien de siècles avant qu'on rejoigne les autres pays pour avoir un bon réseau.
Le rapport entre avoir un bon réseau et la 5g ? La 5g ne sera pas déployée dans les zones blanches, comme la fibre, l'adsl et la 4g.
5  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/09/2020 à 9:37
Le point centrale de cette histoire c'est que le peuple n'a pas le droit de définir ce qui est le progrès. On lui impose en le culpabilisant si il s'y oppose. Un livre vient de sortir sur le sujet : "Technologies partout, démocratie nulle part. Plaidoyer pour que les choix technologiques deviennent l’affaire de tous"

https://boutique.fypeditions.com/pro...ffaire-de-tous
5  0 
Avatar de rccc_
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 17/09/2020 à 14:59
Citation Envoyé par koyosama Voir le message

Mais vous rendez combien de frein on met pour chaque trucs qui sort, mais c'est dingue et pendant ce temps les autres vont plus vite technologiquement. Je veux bien des normes, des restrictions mais pas des lustres pour se decider, il a raison Macron revenir a la lampe huile, cela sert a rien. Le pire c'est que vous arrivez tous a philosopher tous sur notre perte d'innovation, a un moment il faut être pragmatique. Si vous avez des sociétés s’écrouler a cause de la 4g, de la fibre, donnez des exemples, on a bien foutu du nucléaire en France.
Donc si les autres le font c'est qu'ils ont raison. Le problème des gens qui font de la technique c'est qu'ils n'ont pas le niveau en terme d'argumentation.

C'est peut être un progrès, mais personne n'est capable de nous dire de quel progrès il s'agit.

je pense que pire que ceux qui se défient, c'est ceux qui ouvre grand leur bouche sans regarder ce qu'ils mangent, c'est le cas de koyosama qui vient nous dire que si tu te poses des questions, alors tu es un anti-progrès.
4  0 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/09/2020 à 10:22
Citation Envoyé par Jon.D0S Voir le message
Source(s) ? Je suis très sceptique quant à cette assertion. Il n'y a qu'à observer les équipements basiques, Box Internet, qui ont le réseau Wifi activé par défaut et qui n'ont pas de bouton d'arrêt ; on est donc obligé d'ôter la prise électrique ou de couper le boitier onduleur !
Encore faut-il pouvoir: l'installateur de mon alarme l'a branchée directement sur la box et du coup je reçois des messages du serveur central chaque fois que l'alarme peine à se synchroniser avec lui, en cas de coupure de courant en particulier...
Ils avaient bien un modèle 4G, mais comme par hasard sans l'option réception SMS qui aurait permis de l'activer à distance si je l'ai oubliée avant de partir...

Autrefois le réseau téléphonique avait sa propre alimentation 5V et pourtant il ne consommait rien tant que personne ne téléphonait. Aujourd'hui la box a l'obligation d'être branchée en permanence avec un transformateur 220/5V dont je cherche encore un moyen d'exploiter la déperdition de chaleur (si quelqu'un a une idée?). A une époque j'avais choisi de rester en dégroupage partiel afin que la ligne téléphonique reste toujours disponible en cas d'arrêt d'internet, mais maintenant ce n'est même plus possible, et pour ce qui est de rester joignable en permanence, évidemment on me parle du réseau mobile...

Citation Envoyé par Jon.D0S Voir le message
Le progrès ne se décrète pas ni par la loi ni par des slogans marketing mais se démontre par des études réellement scientifiques, au long cours...
Eh oui sauf que ce que le marketing appelle progrès, c'est juste le changement permanent, mais uniquement quand ça implique de nouvelles dépenses (parce que passer tous au télétravail, malgré la réduction de la circulation automobile, ça les patrons auront encore du mal à voir le "progrès", bizarrement). Windows 10 et ses nouveaux traqueurs, par contre...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En ce moment nous sommes en récession, la crise économique est profonde, le gouvernement aimerait que la croissance se relance et il a beaucoup d'espoir dans la 5G, il espère que les gens vont se ruer dans les magasins pour acheter des objets connectés.
Sachant que la plupart de ces objets sont fabriqués en Chine alors que la réparation d'objets défectueux se fait encore, pour le moment, par des PME locales, c'est certain que c'est l'idéal pour relancer l'économie française...
3  0 
Avatar de rccc_
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 17/09/2020 à 14:55
Citation Envoyé par koyosama Voir le message
J'arrive pas a croire qu'on va encore trouver une excuse contre la modernité, encore. Il va falloir combien de siècles avant qu'on rejoigne les autres pays pour avoir un bon réseau.
Déjà il s'agirait de définir ce qu'est la "modernité", voire du progrès.

C'est lassant de lire des gens qui saute sur la dernière technologie en parlant de modernité ou de progrès.

Le réseau en France est plutôt bon.

Cette histoire de 5G n'a rien à voir avec la modernité, c'est un problème économique et d'obsolescence programmé.

Plus de fibre et la 5G uniquement là on cela pourrait *vraiment* utile.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 18:19
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
et estime que « revenir à la lampe à huile » ne résoudra pas les problèmes écologiques
Quelle mauvaise foi ! Il a cherché à interpréter des déclarations n'importe comment, pour sortir un argument bancal. Macron maîtrise le sophisme.
Il y a des écolos qui ont du dire "la 5G c'est pas top car ça pollue, il va falloir installer de très nombreuses antennes, des consommateurs vont renouveler leur smartphone prématurément, on va nous proposer des gadgets connectés très polluant".

Le truc c'est que personne n'est anti technologie, par exemple énormément de gens aimeraient avoir un accès internet via la fibre optique.
Quand l'intégralité des bâtiments de France auront l'option de se connecter au réseau en fibre optique, vous pourrez installer une nouvelle technologie, mais finissez déjà la fibre optique

J'ai un peu l'impression qu'LREM critique les écologistes en ce moment ;
Marlène Schiappa s'en prend aux maires écologistes « rabat-joie »
« On a vraiment l'impression que tout ce qui amène un peu de joie, de cohésion, de fête, ils souhaitent l'interdire », a ainsi fulminé dimanche 13 septembre sur Europe 1 la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté. « Je trouve que toutes les décisions qui sont prises par les maires EELV depuis qu'ils sont aux responsabilités sont rabat-joie », a-t-elle déploré, jugeant ces mêmes décisions « ridicules ». « Je trouve ça navrant », a poursuivi l'ex-adjointe au maire du Mans, qui s'est montrée particulièrement grinçante à l'égard du maire bordelais : « Quand on nous explique qu'on ne va plus décorer d'arbres de Noël parce qu'on n'aime pas les « arbres morts », scoop : il existe des sapins en pot. »
Je suis d'accord avec l'histoire de l'épicéa dans un pot (mais à Bordeaux il va avoir chaud quand même).

Il semblerait que LREM ait peur que les écolos gagnent en popularité en 2021/2022 donc les membres de LREM essaient de faire passer les écologistes pour des gens chiant et rabat-joie.
Les médias ont fait passer les anti 5G pour des fous, ils ont donc une très mauvaise image. Si une personne critique la 5G elle est extrêmement mal vu par le reste de la population.
Macron essaie de faire un amalgame entre anti 5G et écolos.

Bon par contre si un jour j'ai le choix entre Macron et Jadot je vote Macron.
Jadot c'est Macron déguisé en écologiste, au moins Macron est plus franc.
2  0 
Avatar de Jon.D0S
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/09/2020 à 2:06
Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Nos fournisseur français Bouygues, Orange,... coupent la 4G sur certaines zones en France la nuit aussi puisque la charge diminue fortement.
C'est un principe de bon sens, on dés/active les équipements en fonction du besoin.
La mise en veille des équipements est d'ailleurs inclue dans la norme 5G. Un point de plus pour la 5G !

Attention de ne pas tomber dans le délire paranoïaque anti-5G comme tous ces moutons.
Source(s) ? Je suis très sceptique quant à cette assertion. Il n'y a qu'à observer les équipements basiques, Box Internet, qui ont le réseau Wifi activé par défaut et qui n'ont pas de bouton d'arrêt ; on est donc obligé d'ôter la prise électrique ou de couper le boitier onduleur !
L'argument de soi-disant économie énergétique est nul car justement la 5G serait déployée pour accroitre les services de plus en plus énergivores : véhicules "autonomes", IOT, téléchirurgie, etc.
Logiquement, dans une cité (commune, département, région, pays, confédération) bien gérée et vraiment démocratique, l'ensemble des habitants devraient avoir accès à des tableaux synoptiques clairs pour tous projets, encadrés par mandats impératifs, révocabilité, rédhibition des comptes, etc. Quels vendeurs de radium (1), tabac (2), amiante (3), etc. ont payés leurs colossaux dégâts ?

Le progrès ne se décrète pas ni par la loi ni par des slogans marketing mais se démontre par des études réellement scientifiques, au long cours...

Sources (3) :
1. http://owni.fr/2011/01/23/quand-les-...gue/index.html
2. https://www.vivelapub.fr/fumez-cest-...-selon-la-pub/
3. https://lecourrier.ch/2019/07/17/lam...crime-mondial/
2  0 
Avatar de pierre-y
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/09/2020 à 8:53
Ca devient tellement gros que les décisions pour le pays sont prise par des inconnues aux parlements européen avec un president qui est juste la pour faire du spectacle.
2  0