Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Union Européenne appelle Facebook
Google et Twitter à faire plus contre la désinformation

Le , par Sandra Coret

127PARTAGES

15  0 
Deux ans après la signature d’un code de bonne conduite en matière de lutte contre la désinformation, Facebook, Alphabet, la maison mère de Google ou encore Twitter doivent s’efforcer d’être plus efficaces, a déclaré jeudi la Commission européenne, alors que la pandémie de COVID-19 a renforcé les appels en faveur d’une vigilance accrue des réseaux sociaux.

Ces entreprises, mais aussi Mozilla et des intermédiaires de la publicité, ont signé le code en 2018 dans le but d’éviter un durcissement de la réglementation. Microsoft et TikTok les ont ensuite rejoints.

Ce code présente cependant des lacunes, mises en lumière lors de l’évaluation de sa première année d’application, a estimé la Commission dans un rapport.


“Celles-ci entrent dans quatre catégories: l’application incohérente et incomplète du code sur les différentes plateformes et dans les Etats membres, l’absence de définitions uniformes, l’existence de failles dans la couverture des engagements du code et des limites intrinsèques à la nature autorégulatrice du code”, est-il écrit dans le rapport.

Vera Jourova, vice-présidente de la Commission européenne chargée du respect des valeurs de l’Union Européenne et de la transparence, a appelé à prendre des mesures supplémentaires pour prévenir de nouveaux risques.

“Alors que nous voyons de nouvelles menaces et de nouveaux acteurs se développer, le moment est venu d’aller plus loin et de proposer de nouvelles mesures. Les plateformes doivent devenir plus responsables et plus transparentes. Elles doivent s’ouvrir et fournir entre autres un meilleur accès aux données”, a-t-elle déclaré.

Vera Jourova travaille actuellement à l’élaboration d’un nouveau plan d’action censé renforcer les démocraties européennes face aux menaces liées au numérique.

La Commission doit également proposer d’ici la fin de l’année de nouvelles règles, rassemblées dans le Digital Services Act, qui renforceront les obligations des réseaux sociaux et leurs responsabilités quant au contenu de leurs plateformes.


Vera Jourova, vice-présidente de la Commission européenne

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous du phénomène de désinformation sur les réseaux sociaux ?
Faut-il plus de modération au risque de censurer, ou ne rien faire au titre de la liberté d'expression ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cpt Anderson
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 15:30
On parle de BFM TV, de CNEWS ou d'Europe 1 ? parce tous les jours ils sortent des "infos" pas vérifiées, pas vrai ou qui relevent de la manipulation. J'en ai fait une bonne liste.
11  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 15:19
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Que pensez-vous du phénomène de désinformation sur les réseaux sociaux ?
Ce qu'ils appellent "désinformation" j'appelle ça "liberté".
La liberté d'expression ça veut dire qu'on a le droit de dire n'importe quoi (tant que ça n'appelle pas à la haine ou la violence).

Si il y a 2 clampins qui pensent que la terre est plate qu'est-ce que ça peut faire ? Ils ont le droit d'avoir tort.
On est en démocratie ou bien ?

Pensez à la phrase qui n'a jamais été prononcé par Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Le but de la liberté d'expression c'est d'avoir le droit de dire des choses qui dérangent tout le monde.
6  2 
Avatar de metallien
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 17:02
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
[B] Que pensez-vous du phénomène de désinformation sur les réseaux sociaux
Le problème n'est pas la désinformation, mais plutôt l'inculture et le manque de réflexion des utilisateurs.Je connais des machines à clics/repartage quasi automatiques. Ils repartagent tout et n'importe quoi du moment que ça vient des groupres auxquels ils sont affiliés.
3  0 
Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 19:29
Il est donc maintenant officiellement demandé à Facebook de faire de la censure de l'information libre.
3  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 11:33
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
N'importe quoi, ce sont des journaux avec des professionnels du journalisme.
Les médias appartiennent à des milliardaires qui perdent de l'argent pour faire de la propagande.
Un journal ce n'est pas rentable. (même avec les grosses subventions de l'état)
Quand une entreprise achète des pages de pub dans un journal, le journal essaie d'être sympa avec cette entreprise, sinon elle risquerait de ne plus payer pour afficher ses pubs.

C'est quand même hyper louche que des banques acceptent de prêter de l'argent à Drahi (2016) :
Patrick Drahi : un empire à 50 milliards de dette
L'homme fuit la presse, les médias. Discret, Patrick Drahi, est pourtant le nouveau roi des télécommunications et des médias, neuvième fortune de France, devant Vincent Bolloré. Son empire, regroupé au sein du groupe Altice, compte quelque 55 000 salariés, un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros, avec des réseaux câblés et de téléphonie mobile. En France, il s’agit de Numéricable-SFR. L’autre versant de cet empire, c’est la presse. Patrick Drahi possède notamment Libération, L’Express, BFM TV ou RMC.
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Sur facebook ya que des boomers ou les enfants des boomers qui se partagent des chaînes de messages plus débiles les unes que les autres.
Certes il y a beaucoup de n'importe quoi, mais au moins il peut y avoir un débat, n'importe qui peut aller présenter des preuves qui montrent qu'une information est fausse.
Par exemple quand il y a un montage, tu peux montrer la photo originale et là ça calme tout le monde tout de suite.

C'est la base de la liberté d'expression de dire de la merde.
Le bon côté c'est que ça développe l'esprit critique, on peut expliquer à chaque enfant que ses parents, ses professeurs, ses amis, les médias vont parfois lui donner de fausses informations.
Il ne faut pas être crédule.
Les gilets jaunes ont bien perçus la différence entre la réalité des manifestations et le traitement médiatique. Aujourd'hui il ne doit pas rester beaucoup de gilets jaunes qui continuent de regarder BFM TV ^^

Plein de gens se désintéressent de l'actualité, là ça fait des mois et des mois qu'on ne parle que du SARS-CoV-2 c'est ultra lourd. Vivement qu'on en parle plus.
C'est déprimant de regarder les informations.
Baromètre 2019 : les Français blasés par l'actualité (ou son traitement dans les médias)
Baromètre médias : pourquoi 4 Français sur 10 boudent l’information
La moitié des Français estime que les médias publient des fausses informations
Au moment où les deepfake, ces vidéos manipulées à l’aide d’outils d’intelligence artificielle, commencent à trouver un certain écho sur le web et alors que le gouvernement se mobilise sur la manipulation de l’information, les médias sont perçus comme des promoteurs de «fake news». 48% des Français estiment que la presse papier (journaux et magazines) produit «beaucoup de fausses informations». Un taux qui grimpe à 52% pour la télévision et la radio. Pour ce qui est de l’information en ligne, Ipsos a choisi un spectre très large regroupant ce qu’on peut lire sur les sites d’information mais aussi sur les réseaux sociaux. Dans cette catégorie, 63% pensent que «beaucoup» des informations qu’ils lisent sont fausses.
Bon après les statistiques ça vaut ce que ça vaut...

Depuis le maternelle on est bercé par les valeurs républicaines, les droits de l'homme et tout ça, et on nous a toujours dis que quand un pouvoir censurait des informations c'était une dictature et que c'était le mal absolu.
Si on commence à dire "ça c'est faux, on le censure" / "vous n'avez pas le droit de penser ça" il n'y a plus de limite, et on fini avec un score social comme en Chine.

Si t'as une confiance absolu dans CNews tu vas te faire laver le cerveau.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 12:37
Il ne faut pas non plus avoir une confiance aveugle dans BFM TV, CNews, etc.
Une personne random sur Facebook a beaucoup moins de visibilité qu'un média mainstream.
Pour voir les messages d'une personne sur Facebook il faut être ami avec elle et même si c'est le cas, vous ne verrez pas forcément toutes ses publications sur votre mur.
1  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 22:10
La réponse est pourtant totalement inadaptée.

Nous devrions les obliger à fournir aux autorités un moyen de contrôle des informations fournies et demander à une entité administrative judiciaire d assumer les décisions de suppression.

La ok respecterait l état de droit.
0  0 
Avatar de PomFritz
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 2:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si il y a 2 clampins qui pensent que la terre est plate qu'est-ce que ça peut faire ? Ils ont le droit d'avoir tort.
On est en démocratie ou bien ?
En démocratie, c'est plus sûr qu'il n'y ait pas trop de clampins...

Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
On parle de BFM TV, de CNEWS ou d'Europe 1 ?
... parce que sinon voilà le résultat. Tous au bistrot CNEWS!
0  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 10:08
Il faut tout de même faire gaffe. Il y a une différence entre exprimer son opinion personnelle, et répandre du bullshit basé sur des photos retouchées ou décadrées, des approximations genre des ombres fausses, des photos floutées ou 3 pixels se transforment en un terroriste...
0  0 
Avatar de tireb91913
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 12:01
J'ai plus confiance en des journalistes qu'en Jeannine 50 ans au chômage ou au RSA qui balance ces articles complotistes sur Facebook oui.
0  3