Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huawei annonce TomTom Go Navigation sur AppGallery qui permet de recevoir en temps réel les infos sur le trafic,
Une brillante alternative à Google ?

Le , par Bill Fassinou

204PARTAGES

6  0 
Comme à l’accoutumée, le salon de l’électronique IFA (Internationale Funkausstellung) de Berlin, s’est tenu du 3 au 5 septembre, mais cette fois en ligne en raison des restrictions liées au Covid-19. Pour la circonstance, Huawei a annoncé l’arrivée de TomTom Go Navigation sur AppGallery. Les fonctions de TomTom comprennent le guidage sur voie de circulation, qui aide les conducteurs à s'orienter dans les intersections en leur indiquant quelle voie est la meilleure. Vous pouvez aussi personnaliser les cartes en ajoutant ou en supprimant des régions selon vos besoins.

Huawei App Gallery est un gestionnaire de packages et un marché de distribution d'applications développé par l’entreprise pour le système d'exploitation Android. C’est aussi sa principale alternative au Play Store depuis les restrictions commerciales mises en place par le gouvernement américain. En outre, il est aujourd’hui considéré comme le troisième plus grand marché d’applications au monde. Les utilisateurs de smartphones de la société chinoise pourront désormais télécharger et utiliser l’application de navigation TomTom Go Navigation.

TomTom Go Navigation, développée par l’entreprise du même nom et qui fabrique des solutions GPS, vous permet de trouver ce que vous cherchez, quand vous en avez besoin. TomTom Go Navigation permet de choisir et de personnaliser les cartes dont vous aurez besoin lors de vos prochains trajets. De même, les mises à jour hebdomadaires vous aident à éviter les voies de circulation bloquées récemment, les constructions de route en cours et les autres retards dus au trafic. Le GPS rend disponibles ces cartes à la fois en ligne et hors ligne, et sans publicités.


Cela vous permet d’économiser vos données mobiles. TomTom Go Navigation se base sur la plus récente cartographie TomTom. L’application vous permet de recevoir en temps réel les infos sur le trafic et les zones de danger pour maîtriser totalement votre trajet. Il est également possible de rechercher des destinations à l'aide de la fonction de recherche simplifiée de TomTom GO Navigation. Selon les dires de l’entreprise, les services en temps réel de l’application vous offrent une expérience de navigation en ligne sans consommer vos données.

En outre, TomTom propose une fonction ‘à la carte’, vous permettant de télécharger des cartes sur la base de découpages national ou régional. Par ailleurs, le GPS simplifie aussi votre expérience de conduite grâce à la précision et la clarté visuelle. TomTom GO Navigation propose un guidage sur changement de voie, ce qui vous permet de savoir quelle est votre voie de circulation et quelle sortie vous pouvez prendre. « Obtenez l'assurance complémentaire de calculs fiables de votre heure d'arrivée estimée et d'itinéraires bis quand c’est nécessaire. Désormais, conduire est vraiment aussi simple que cela », a spécifié l’entreprise.

Cela dit, selon David Phelan de Forbes, le seul inconvénient est que TomTom Go Navigation, contrairement à Here WeGo et même à Google Maps, n'est pas gratuit. Il y a toutefois un essai gratuit de 30 jours, après quoi il coûte 12,99 dollars par an, 8,99 dollars pour six mois ou 1,99 dollar par mois. Ce n'est pas la première collaboration de TomTom avec Huawei. La société utilise la solution de cartographie de TomTom dans ses kits de services mobiles Huawei que les développeurs peuvent utiliser dans les applications de covoiturage par exemple.

Ceux-ci ne sont pas accessibles aux consommateurs, bien sûr, mais cette application, basée sur la même cartographie, l'est. De même, Phelan informe également que l'application Maps de Huawei est pour bientôt et est développée en collaboration avec TomTom. Si Huawei y parvient, cela pourrait diminuer de manière décisive la fidélité à Google Maps. À l’heure actuelle, vous pouvez utiliser Google Maps sur votre smartphone Huawei, via un navigateur web, mais ce n'est guère la même chose. Il est même possible de télécharger l’application sur un téléphone Huawei.

Par contre, ses fonctionnalités ne sont pas aussi complètes. Selon lui, « le grand changement viendra probablement avec Huawei Maps, mais l'ajout de TomTom Go Navigation bonne chose et l’application fonctionne parfaitement et dispose de la meilleure cartographie du marché ». Pour en revenir à l’App Gallery, Walter Ji, qui est le président du groupe Consumer Business de Huawei, Europe, a prononcé un discours (virtuel) dans lequel il estime que l’App Gallery est en constante évolution depuis que la version stable a été lancée, il y a quelques mois.

Il a confirmé que Huawei travaille d'arrache-pied à faire du magasin une alternative crédible à iOS et Android. En tant que troisième plus grand marché d'applications, l’App Gallery dépasse le magasin d'Amazon. Peter Gauden, responsable du marketing de l'écosystème de l'UEO, a contribué au discours et a expliqué que plus de 5 000 nouvelles applications étaient ajoutées à l’App Gallery chaque mois. Ce nombre est plus que ce à quoi l'on aurait pu s'attendre. Sur le plan mondial, il y aurait eu environ 184 milliards de téléchargements d'applications au sein du magasin pendant le premier semestre de l'année, bien que ce chiffre ne soit pas ventilé par pays.

Gauden a aussi précisé qu'il y avait 33 millions d'utilisateurs actifs mensuels de l’AppGallery en Europe sur 460 millions dans le monde. Selon lui, les promoteurs enregistrés au niveau mondial sont maintenant environ 1,6 million, ce qui représente une augmentation de 76 % par rapport au premier semestre 2019. En outre, il a ajouté que Petal Search, le moteur de recherche d’application de Huawei, s'est révélé très populaire, avec plus d'un million d'utilisateurs européens. Par rapport au nombre d'utilisateurs européens d'iPhone, disons que ce n'est pas énorme, mais voici la chose.

Petal Search, de manière réaliste, n'est utilisé que par les utilisateurs de téléphones Huawei qui n'ont pas d'Android complet à bord, c'est-à-dire les téléphones à partir du Huawei Mate 30. Dans ses précisions, Ji a aussi affirmé que Huawei est le cinquième plus gros investisseur en R&D dans le monde (ce qui est assez puissant, si c'est vrai). Huawei serait également le cinquième dans le tableau de bord de l'UE sur les investissements en R&D industrielle de 2019. Ces positions, si elles sont réelles, sont peut-être le résultat de l’engagement de l’entreprise.

Enfin, Ji a rappelé que Huawei s'est engagé à investir 100 milliards de dollars supplémentaires dans la R&D sur cinq ans, dès 2018, et qu’il a été confirmé que cela est en bonne voie. Huawei Mobile Services Core dispose de 81 000 applications intégrées dans le monde entier, a expliqué Ji, ce qui est important, car c'est ce qui est proposé comme alternative aux services mobiles de Google qui sous-tendent de nombreuses applications telles que Google Maps, par exemple.

Sources : Forbes, TomTom

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Les USA ont-ils sous-estimé la capacité de Huawei à surmonter leur sanction ? Cela ne va-t-il pas encourager des alternatives à Play Store ?

Huawei lance ses smartphones Mate 30 et Mate 30 Pro sans les applications Google, mais pilotés par EMUI 10 basé sur Android 10

Huawei en zone rouge : l'Oncle Sam a retenu 16 charges contre l'entreprise incluant le racket, la fraude, le blanchiment d'argent, le vol de technologies propriétaires (y compris le bras d'un robot)

La Chine pourrait placer Apple et autres entreprises US sur une « liste d'entités non fiables » comme une contre-mesure au blocage de Huawei aux USA

Trump signe un décret pavant le chemin vers le blocage d'Huawei aux USA, la France assure qu'elle n'a pas l'intention de faire la même chose

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !