Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Kevin Mayer, le PDG de TikTok, démissionne alors que Microsoft et Walmart annoncent un partenariat
Pour acheter l'activité américaine de l'entreprise

Le , par Bill Fassinou

246PARTAGES

3  0 
L’administration Trump continue de faire pression sur TikTok et du côté de ce dernier, certains commencent déjà à quitter le navire. Selon un courrier interne de TikTok consulté par Financial Time, le PDG, Kevin Mayer, a donné sa démission cette semaine, seulement trois mois après avoir rejoint le réseau social. Ainsi, il abandonne les siens à un moment où TikTok serait très proche de vendre son activité américaine à Microsoft et Walmart. Ce dernier est entré dans la danse seulement quelques heures après que Mayer a annoncé sa démission.

« Ces dernières semaines, alors que le climat politique a fortement changé, j'ai mené une réflexion importante sur ce que les changements structurels de l'entreprise vont nécessiter, et ce que cela signifie pour le rôle mondial auquel j'ai souscrit », a confié Mayer à ses employés mercredi dernier dans un courrier électronique auquel Financial Time a eu accès. « Dans ce contexte, et comme nous espérons parvenir à une résolution très bientôt, c'est avec le cœur lourd que je voulais vous faire savoir que j'ai décidé de quitter l'entreprise », a-t-il ajouté.

En effet, les derniers mois n’ont pas été des meilleurs pour TikTok. Il fait l’objet d’une impressionnante pression de la part des États-Unis visant à le forcer à vendre son activité américaine à une entreprise nationale, une action qui empiète sur le rôle de Mayer. Celui-ci a loué les efforts des employés, en disant « qu'il n'y a aucun doute que l'avenir [de TikTok] est incroyablement brillant ». Mais en même temps, il a dit être sûr que le rôle pour lequel il a signé, y compris la gestion de TikTok sur le plan mondial, sera très différent à la suite de cette vente.


Kevin Mayer

Pour rappel, Kevin Mayer a rejoint TikTok en juin. Avant cela, il était l'un des principaux dirigeants de Disney, chez qui il a dirigé avec succès le lancement du service de streaming Disney+. En février, alors que plusieurs le jugeaient le mieux placé pour être le prochain PDG, il a été inopinément remplacé par Bob Chapek pour succéder au PDG sortant de Disney, Bob Iger. Trois mois plus tard, il a annoncé qu'il prenait la direction de TikTok, ce qui a donné lieu à des dizaines d'articles sur la croissance fulgurante de TikTok et sur son potentiel à devenir une force médiatique importante.

Cela dit, le tumulte autour de lui ne lui laisse pas le champ libre pour exécuter pleinement sa mission de dirigeant. « Nous reconnaissons que la dynamique politique de ces derniers mois a fortement modifié l'étendue du rôle de Kevin et nous respectons pleinement sa décision », a déclaré un porte-parole de TikTok dans une déclaration au sujet du départ de Mayer. « Nous le remercions pour le temps qu'il a passé dans l'entreprise et lui souhaitons bonne chance ». Selon le rapport de Financial Time, Vanessa Pappas, directrice générale de TikTok, prendra le poste par intérim.

Par ailleurs, depuis le déclenchement de l’action américaine contre l’entreprise chinoise, les principaux acteurs ayant entamé des pourparlers avec ByteDance, le propriétaire de TikTok, sont Microsoft et Oracle. À ce jour, plusieurs rapports révèlent que l’entreprise est plus proche de vendre à Microsoft qu’aux autres intéressés. Le détaillant américain Walmart s’est sûrement également aperçu que la balance pesait plus du côté de la firme de Redmond puisqu’il a annoncé cette semaine qu'il se joignait à Microsoft dans une offre pour les actifs américains de TikTok.

Selon Reuters, ByteDance a l'intention de démarrer des pourparlers exclusifs avec un soumissionnaire dans les prochaines 24 à 48 heures et de conclure un accord d'ici le 15 septembre. Le média londonien rapporte que Walmart est persuadé qu’un partenariat tripartite serait une bonne chose. « Nous sommes convaincus qu'un partenariat entre Walmart et Microsoft répondrait à la fois aux attentes des utilisateurs américains de TikTok et aux préoccupations des autorités américaines de régulation », a annoncé Walmart dans un communiqué.

Walmart a loué l'intégration par TikTok des capacités de commerce électronique et de publicité sur d'autres marchés. Plus précisément, un tel accord aiderait Walmart à atteindre ses clients par le biais de canaux de vente à la fois virtuels et physiques et à développer son marché en ligne et ses activités publicitaires. Les parts de Walmart ont augmenté de 6 % à la suite de cette déclaration. Outre le marché américain, ByteDance est aussi confronté au même défi en Inde, mais Zhang Yiming, le fondateur et PDG de ByteDance, a dit qu’il s’employait à rapidement résoudre ces problèmes.

Selon ses dires, Mayer a rejoint l'entreprise au moment où celle-ci « entrait dans une période qui est sans doute la plus difficile de sa vie ». « Il n'est jamais facile d'arriver à un poste de direction dans une entreprise qui évolue aussi rapidement que nous, et les circonstances qui ont suivi son arrivée ont rendu la chose d'autant plus complexe », a déclaré Zhang. Pour l’heure, ByteDance doit vendre les opérations de TikTok en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande, des ventes qui pourraient valoir entre 25 et 30 milliards de dollars, selon les experts.

Au milieu de la méfiance croissante entre Washington et Pékin, c’est les entreprises chinoises, à l’instar de Huawei et de TikTok, qui semblent actuellement payer le prix fort. De son côté, TikTok a intenté une action en justice contre l'administration Trump, qui le classe comme une menace pour la sécurité nationale. « L'administration [Trump] a ignoré nos efforts considérables pour répondre à ses préoccupations, ce que nous avons fait pleinement et de bonne foi », a déclaré TikTok dans un communiqué de presse la semaine passée.

« Nous ne prenons pas les poursuites contre le gouvernement à la légère. Cependant, nous pensons que nous n'avons pas d'autre choix que de prendre des mesures pour protéger nos droits, ainsi que ceux de notre communauté et de nos employés », a ajouté l’entreprise. D’autre part, il y en a qui pense que les efforts de l’administration Trump pour forcer la vente des activités américaines de TikTok à une entreprise nationale mettent à mal la liberté sur Internet. « Si les États-Unis interdisaient TikTok, ce serait le début d’une plus sérieuse balkanisation d’Internet », estime Eva Galperin, directrice de la cybersécurité à l’Electronic Frontier Foundation.

Selon elle, l’excuse de la menace contre la sécurité nationale émise par Trump ne permet pas un pouvoir illimité. Galperin pense qu’il ne peut pas simplement décider qu’une chose représente une menace à la sécurité nationale américaine et le faire bannir du pays. « Il doit venir à bout du droit au premier amendement de TikTok de distribuer son code en vertu de la liberté d’expression, mais également du droit d’Apple et Google de distribuer TikTok dans leurs magasins d’applications », a-t-elle confié au micro du journal Le Monde.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

TikTok va poursuivre l'administration Trump et se prépare à contester dès lundi le décret du président Donald Trump qui interdit ses transactions avec les États-Unis

TikTok s'apprête à poursuivre l'administration Trump suite à la publication par cette dernière de deux décrets l'interdisant aux USA, l'appli entend évoquer l'anti-constitutionnalité de la mesure

ByteDance propose de céder TikTok US suite aux menaces de Donald Trump d'interdire l'application aux États-Unis, l’avenir de TikTok est de plus en plus incertain dans le pays

TikTok a secrètement recueilli les données des utilisateurs pendant 18 mois en se servant d'un moyen interdit par Google

TikTok, une application de partage de vidéos courtes, est accusée d'avoir secrètement recueilli des données d'utilisateurs et de les avoir envoyé à la Chine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 9:44
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)
5  0 
Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/09/2020 à 14:17
Je comprend pas pourquoi il persiste à montrer patte blanche... C'est pas la sécurité le problème c'est que les usa ne supporte pas d'être second...
4  0 
Avatar de Karshick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 11:57
TikTok, Huawei, Taiwan...

Les relations entre Chine et USA commencent a devenir vraiment tendu. Entre Taiwan qui fait des exercices militaires conjoint avec les USA et la Chine qui fait des simulation d'invasion du territoire Taiwanais, ca risque de partir en vrille bientôt entre les deux.
4  0 
Avatar de ARKHN3B
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 14:26
Nous défendrons nos droits jusqu'au bout. Pour le bien de TikTok et des autres entreprises chinoises [...]
Je me demande si chacun à le possibilité de défendre ses droits chez eux ? Encore faut-il pouvoir définir la notion de "chez eux" (cf. https://www.organiser.org/Encyc/2020...@@IDTH_650.jpg) #Hong Kong #Tibet #Etc.

Le gouvernement américain demande que ByteDance se retire complètement de l'opération de TikTok et remette son contrôle sur TikTok à une entité américaine. C'est de l'intimidation brutale. Il s'agit d'un vol des réalisations de l'entreprise chinoise sous couvert de sécurité. C'est une subversion flagrante de l'éthique des affaires internationales
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.

TikTok a affirmé qu'une ordonnance de l'administration Trump violait son droit à une procédure régulière et à la liberté d'expression [...]
La Chine qui se plaint d'être la cible d'une violation de la liberté d'expression et du protectionnisme des États-Unis. On marche sur la tête

Je ne soutiens absolument pas Trump et la bande d'idiots qui le suit/l'accompagne. Mais ici, force est de constater que je soutiens clairement cette décision.
7  3 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2020 à 12:33
On peut dire bouffon ?
4  1 
Avatar de pierre-y
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:43
La Chine met surtout au jour une pratique américaine qui n'est pas nouvelle.
3  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 21:35
Citation Envoyé par ARKHN3B Voir le message
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.
.
un peu comme quand les usa espionnent, vole de l'info et la redonne à leurs entreprises? merci snowden, assange, manning
4  1 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/09/2020 à 9:08
D’autre part, il y en a qui pense que les efforts de l’administration Trump pour forcer la vente des activités américaines de TikTok à une entreprise nationale mettent à mal la liberté sur Internet.
Que penser de la censure ouverte et revendiquée par la Chine : Internet limité (Firewall national), fermetures arbitraires de sites, propagande d'Etat, censure, et je ne parle même pas des emprisonnements ou "disparitions" d'opposants ou journalistes.
Cela n'empêche pas de toujours rester vigilant sur le comportement du gouvernement US envers Internet, mais il y a un gouffre avec les pratiques de la Chine.
2  0 
Avatar de Coeur De Roses
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 10:00
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)


Aaaa, j'ignorais que Skype était une entreprise à la base et que Microsoft en avait pris possession.
1  0