Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, serait à l'origine des tensions entre Washington et Pékin au sujet de TikTok,
Selon un rapport

Le , par Bill Fassinou

473PARTAGES

6  0 
Mark Zuckerberg est-il à l’origine des tensions entre Washington et Pékin au sujet de TikTok ? Oui, selon un rapport publié ce dimanche par le Wall Street Journal (WSJ). Le rapport estime que lors de son tête-à-tête avec Donald Trump en automne dernier à la Maison Blanche, Zuckerberg a clairement notifié au président que la vraie menace ne vient pas de Facebook, mais plutôt des entreprises technologiques chinoises dont la croissance et la puissance, commencent à être fortement remarquées. Il aurait dit à Trump que la répression de ces entreprises devrait être plus une priorité que de restreindre Facebook.

L’on se pose toujours la question de savoir comment Facebook a fait pour apaiser aussi rapidement [URL="https://www.developpez.com/actu/197054/"]les grandes inquiétudes de Washington{/URL] par rapport à la vie privée et à la confidentialité des données personnelles des utilisateurs de sa plateforme. Le nouveau rapport du WSJ allègue en effet que Facebook a juste fait campagne pour que le président se concentre sur une autre cible. Ce qui a bien marché puisque, même si certaines enquêtes antitrust pèsent toujours sur lui, les entreprises chinoises sont la cible d’une colère sans précédent du gouvernement américain.

Selon le WSJ, lorsque Mark Zuckerberg a prononcé un discours sur la liberté d'expression à Washington à l'automne dernier, il y avait aussi un autre objectif : tirer la sonnette d'alarme sur la menace des entreprises technologiques chinoises et, plus précisément, sur la populaire application de partage de vidéos TikTok. Mark Zuckerberg a déclaré aux étudiants de l’université de Georgetown que TikTok ne partageait pas l'engagement de Facebook en faveur de la liberté d'expression et représente un risque pour les valeurs américaines et la suprématie technologique.


Selon des personnes connaissant bien le sujet, Zuckerberg a martelé ce message en coulisses lors de réunions avec des fonctionnaires et des législateurs pendant le voyage d'octobre et au cours d'une visite séparée à Washington quelques semaines plus tôt. En fait, lors d'un dîner privé à la Maison Blanche fin octobre 2019, Zuckerberg aurait fait valoir auprès du président Trump que la montée des sociétés Internet chinoises menaçait les entreprises américaines et que cela devait être plus préoccupant que la question de la domination de Facebook.

Le WSJ a rapporté que toujours selon ces mêmes personnes, le PDG de 36 ans a parlé de TikTok en particulier lors de réunions avec plusieurs sénateurs. Ensuite, fin octobre, le sénateur Tom Cotton, ayant rencontré Zuckerberg en septembre, et le sénateur Chuck Schumer ont adressé une lettre aux responsables des services de renseignement pour demander une enquête sur TikTok. Le gouvernement a également ouvert peu après une enquête de sécurité nationale sur la société, et au printemps, Trump a commencé à menacer d'interdire complètement l'application.

Ce mois-ci, il a signé un décret exigeant que le propriétaire chinois de TikTok, ByteDance Ltd, se sépare de ses activités américaines. TikTok est-il réellement coupable des allégations qui sont portées contre lui ou Facebook a-t-il simplement trouvé le moyen d’inciter le gouvernement à se débarrasser de la concurrence pour lui ? À part ces faits, Facebook a aussi créé un groupe de défense, appelé American Edge, qui a commencé à diffuser des publicités vantant les mérites des entreprises technologiques américaines pour leur contribution à la puissance économique.

Le groupe vante aussi la participation des entreprises américaines à la sécurité nationale et à l'influence culturelle des États-Unis. Selon les données du Center for Responsive Politics, Facebook aurait consacré plus d'argent au lobbying plus que toute autre entreprise au cours du premier semestre de cette année. En 2018, en revanche, elle s'est classée huitième parmi les entreprises. Interrogé sur la rencontre entre Trump et Zuckerberg, un porte-parole de la Maison Blanche a déclaré que l’administration s'est engagée à protéger le peuple américain contre toutes les menaces.

Ces menaces comprennent les menaces liées à la cybernétique pour les infrastructures critiques, la santé et la sécurité publiques, ainsi que la sécurité économique et nationale. Du côté de l’entreprise, un porte-parole de Facebook, Andy Stone, a dit que Zuckerberg ne se souvenait pas d'avoir discuté de TikTok pendant le dîner. Selon lui, les commentaires du PDG au sujet de TikTok étaient liés à la campagne de Facebook visant à atténuer les menaces antitrust et réglementaires en soulignant l'importance de Facebook pour la prééminence technologique des États-Unis.

Toutefois, il a ajouté ce qui suit : « Notre point de vue sur la Chine a été clair : nous devons être compétitifs. À mesure que les entreprises et l'influence chinoises se sont développées, le risque d'un Internet mondial basé sur leurs valeurs, et non sur les nôtres, s'est accru ». Lors d'une réunion d'employés ce mois-ci, Mark Zuckerberg aurait qualifié le décret pris par le président Donald Trump contre TikTok d'indésirable, car le préjudice global d'une telle décision pourrait l'emporter sur tout gain à court terme pour Facebook.

TikTok détient plus de 100 millions d'utilisateurs aux États-Unis et est devenu la plus grande menace pour la domination de Facebook sur les médias sociaux parce que le mélange de vidéos de danse et de gaffes de l'application a fait sensation parmi les jeunes du monde entier. Selon le cabinet de recherche Sensor Tower, TikTok est devenue l'application la plus téléchargée en un seul trimestre au cours du premier trimestre 2020. En comparaison, Facebook comptait 256 millions d'utilisateurs mensuels aux États-Unis et au Canada à la fin du mois de juin.

« TikTok est passé de l'état de quasi rien à quelque chose de très important sur les principaux marchés occidentaux au cours des deux dernières années », a fait remarquer Brian Wieser, président mondial de l'intelligence économique chez GroupM, une unité de WPP PLC. Afin de contrer cette montée, l'unité Instagram de Facebook a lancé ce mois-ci sa propre fonction de partage de vidéos courtes, appelée Reels, et tente de débaucher les créateurs de TikTok en payant certains utilisateurs s'ils publient des vidéos exclusivement sur le nouveau service, il reste à savoir si l’approche portera ses fruits.

Source : The Wall Street Journal

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

TikTok va poursuivre l'administration Trump et se prépare à contester dès lundi le décret du président Donald Trump qui interdit ses transactions avec les États-Unis

ByteDance propose de céder TikTok US suite aux menaces de Donald Trump d'interdire l'application aux États-Unis, l’avenir de TikTok est de plus en plus incertain dans le pays

Anonymous fait campagne contre TikTok : « supprimer ce logiciel espion chinois maintenant », a déclaré le collectif hacktiviste sur son compte Twitter

Scandale C.A : Mark Zuckerberg fait parvenir une copie du témoignage qu'il fera demain à son audition devant le Congrès. Quelques points clés

Les PDG des GAFA ont été auditionnés par le Congrès américain dans le cadre d'une enquête antitrust, une séance marquée par des échanges tendus entre les participants

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 9:44
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)
5  0 
Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/09/2020 à 14:17
Je comprend pas pourquoi il persiste à montrer patte blanche... C'est pas la sécurité le problème c'est que les usa ne supporte pas d'être second...
4  0 
Avatar de Karshick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 11:57
TikTok, Huawei, Taiwan...

Les relations entre Chine et USA commencent a devenir vraiment tendu. Entre Taiwan qui fait des exercices militaires conjoint avec les USA et la Chine qui fait des simulation d'invasion du territoire Taiwanais, ca risque de partir en vrille bientôt entre les deux.
4  0 
Avatar de ARKHN3B
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 14:26
Nous défendrons nos droits jusqu'au bout. Pour le bien de TikTok et des autres entreprises chinoises [...]
Je me demande si chacun à le possibilité de défendre ses droits chez eux ? Encore faut-il pouvoir définir la notion de "chez eux" (cf. https://www.organiser.org/Encyc/2020...@@IDTH_650.jpg) #Hong Kong #Tibet #Etc.

Le gouvernement américain demande que ByteDance se retire complètement de l'opération de TikTok et remette son contrôle sur TikTok à une entité américaine. C'est de l'intimidation brutale. Il s'agit d'un vol des réalisations de l'entreprise chinoise sous couvert de sécurité. C'est une subversion flagrante de l'éthique des affaires internationales
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.

TikTok a affirmé qu'une ordonnance de l'administration Trump violait son droit à une procédure régulière et à la liberté d'expression [...]
La Chine qui se plaint d'être la cible d'une violation de la liberté d'expression et du protectionnisme des États-Unis. On marche sur la tête

Je ne soutiens absolument pas Trump et la bande d'idiots qui le suit/l'accompagne. Mais ici, force est de constater que je soutiens clairement cette décision.
7  3 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2020 à 12:33
On peut dire bouffon ?
4  1 
Avatar de pierre-y
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:43
La Chine met surtout au jour une pratique américaine qui n'est pas nouvelle.
3  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 21:35
Citation Envoyé par ARKHN3B Voir le message
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.
.
un peu comme quand les usa espionnent, vole de l'info et la redonne à leurs entreprises? merci snowden, assange, manning
4  1 
Avatar de user056478426
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/11/2020 à 10:52
Qu’en pensez-vous?
Ça me fait trop rire... J'imagine que Trump ne peut gérer qu'un seul sujet polémique à la fois, et ces jours-ci ce n'est pas de TikTok dont il est question...
3  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/09/2020 à 9:08
D’autre part, il y en a qui pense que les efforts de l’administration Trump pour forcer la vente des activités américaines de TikTok à une entreprise nationale mettent à mal la liberté sur Internet.
Que penser de la censure ouverte et revendiquée par la Chine : Internet limité (Firewall national), fermetures arbitraires de sites, propagande d'Etat, censure, et je ne parle même pas des emprisonnements ou "disparitions" d'opposants ou journalistes.
Cela n'empêche pas de toujours rester vigilant sur le comportement du gouvernement US envers Internet, mais il y a un gouffre avec les pratiques de la Chine.
2  0