Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La demande continue sera le moteur d'une croissance solide des produits et services de sécurité,
Selon le nouveau guide des dépenses de l'IDC

Le , par Bill Fassinou

438PARTAGES

6  0 
Le besoin d’une main-d’oeuvre distante s’est fortement fait ressentir pendant cette crise du Covid-19. Les entreprises ainsi que les responsables informatiques se retrouvent dans une situation inédite et doivent faire face à un large éventail de menaces et d’exigences de sécurité. Ainsi, d’après un nouveau guide de l'International Data Corporation (IDC) sur les dépenses de sécurité dans le monde, les dépenses mondiales en matériel, logiciels et services liés à la sécurité s'élèveront à 125,2 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 6,0 % par rapport à 2019.

Le Worldwide Security Spending Guide (le guide des dépenses de sécurité dans le monde) évalue les revenus possibles au niveau mondial pour les achats de sécurité de base et de prochaine génération, avec des données prévisionnelles détaillées sur les dépenses de sécurité de 20 industries dans neuf régions et 43 pays. Cette version (V2 2020) du guide des dépenses intègre des estimations actualisées de l'impact du Covid-19 sur tous les marchés technologiques à la fin du mois de mai 2020.

Alors que l'économie mondiale est en proie aux effets du Covid-19, la solution des entreprises pour limiter les dégâts est le télétravail. De ce fait, le nombre de travailleurs à distance a nettement grimpé, introduisant ainsi de nouveaux défis en matière de sécurité. Les entreprises dépensent alors de plus en plus dans la protection de leurs parcs informatiques. Sur cette base, l’IDC prévoit que les dépenses mondiales en matière de sécurité atteindront 174,7 milliards de dollars en 2024, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 8,1 % sur la période de prévision 2020-2024.


Le nouveau guide des dépenses offre aussi une couverture élargie des services de sécurité informatique avec l'ajout de 13 marchés de détail technologique. Selon l’IDC, les trois secteurs qui ont le plus investi dans la sécurité, dont les banques, l’industrie manufacturière et le gouvernement fédéral/central, représenteront à peu près 30 % des dépenses globales en 2020 et pendant toute la période de prévision. En outre, le gouvernement fédéral/central est le secteur qui a connu la plus grande augmentation des dépenses de sécurité cette année, soit environ 10,0 %.

Les États et les collectivités locales suivent avec une croissance de 8,9 % et les télécommunications avec 8,5 %. Selon l’IDC, ces trois secteurs seront aussi les seuls à afficher un TCAC à deux chiffres sur la période de prévision de cinq ans, menés par les États et les collectivités locales avec un TCAC de 11,1 %. Selon le cabinet, les services de sécurité constitueront le plus important segment du marché de la sécurité et celui qui connaîtra la croissance la plus rapide, représentant environ la moitié de toutes les dépenses prévues et un TCAC de 10,5 % sur cinq ans.

Ensuite, les services de sécurité gérés, solutions à locataire unique exploitées par des fournisseurs tiers et résidant dans les locaux des clients (équipement des locaux des clients), constituent la plus grande catégorie de dépenses en matière de services de sécurité. Ces derniers sont suivis par les services d'intégration et les services de conseil. Les services de sécurité gérés seront également le segment qui connaîtra la croissance la plus rapide avec un TCAC sur cinq ans de 13,6 %. Le deuxième segment le plus important du marché de la sécurité sera les logiciels.

L’IDC prévoit que les principales dépenses dans ce segment seront consacrées aux terminaux et aux logiciels d’analyse, de renseignement, de réponse et d’orchestration. Les dépenses en matériel seront dominées par les besoins de sécurité des réseaux, dont les pare-feu, la détection et la prévention des intrusions, la gestion unifiée des menaces et les réseaux privés virtuels. Les deux segments de produits devraient se redresser en 2021, avec des taux de croissance annuels de 9,6 % pour le matériel et de 4,4 % pour les logiciels.

Au sein des acteurs des dépenses, les prévisions de l’IDC en matière de sécurité révèlent que les grandes (entre 500 et 1000 employés) et les très grandes entreprises (plus de 1000 employés) seront responsables des deux tiers de toutes les dépenses liées à la sécurité en 2020 et pendant toute la durée des prévisions (2020-2024). Ces deux segments connaîtront également la plus forte croissance des dépenses avec des TCAC sur cinq ans de 9,3 % pour les grandes entreprises et de 8,6 % pour les très grandes entreprises.

Les moyennes (entre 100 et 499 employés) et les petites entreprises (10 à 99 employés) dépenseront plus de 30 milliards de dollars combinés en solutions de sécurité cette année. D'un point de vue géographique, les États-Unis constitueront le plus grand marché unique pour les solutions de sécurité, avec des dépenses qui devraient atteindre 56,4 milliards de dollars en 2020. Quatre secteurs, le gouvernement fédéral, les banques et les services professionnels et l'industrie manufacturière représenteront plus de 20 milliards de dollars du total américain.

La Chine et le Royaume-Uni sont les deux marchés nationaux les plus importants suivants. Les dépenses en matière de sécurité sur ces marchés devraient atteindre 7,9 et 7,6 milliards de dollars cette année. Les télécommunications et les administrations d'État ou locales seront les secteurs qui dépenseront le plus pour la sécurité en Chine, tandis que les banques et les industries manufacturières seront les principaux secteurs au Royaume-Uni.

Source : IDC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Gartner et IDC s'accordent à dire que les ventes de PC sont en hausse au 2T19, mais ils ne sont pas d'accord sur ce qu'est un PC

Le marché des PC devrait baisser en 2019 avec un taux de croissance annuel composé de -1,2 %, selon les prévisions d'IDC

IDC : les dépenses en infrastructure informatique dans le cloud ont continué de croître au premier trimestre 2020, tandis que les environnements non cloud ont observé une baisse à deux chiffres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bardotj
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 14/08/2020 à 14:30
C’est un non sens complet.
Sauf a volontairement faire en sorte que toute la sécurité devienne un truc temporaire. Pour faire les choses correctement il faut du temps et pour avoir du temps il faut que les systèmes soit autonome tout en restant sécurisé et c est complétement incompatible en node rolling release qui fait changer la code base tout les 6 mois et rend obsolète des logiciels qui fonctionnent tout les 2 ans.

Aujourd’hui toute l’industrie du logiciel qu’elle soit orientée grand public ou professionnelle a besoin d’un support a 10 ans. Cela me semble le bon compromis entre durabilité, temps de développement de nouvelles versions (tests, scan de sécurité, etc).

N’oublions pas que la majorité des sociétés ne sont pas des licornes, ne sont pas des GAFAM et que leurs budgets sont bien en dessous des coûts de productions et de maintenance. Les logiciels libres sont une partie de la réponse mais il faut que tout les acteurs jouent le jeu que ce qui ont beaucoup de moyen investissent beaucoup et que les petits investissent petits.

Encore aujourd’hui la sécurité est inexistante dans 99,9% des entreprises et comme le maillon le plus faible ne veux pas se former dans la majorité des cas et bien il y a encore du chemin a faire.
0  0