Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un lycéen de 17 ans a développé une application qui enregistre votre interaction avec la police lorsque vous êtes arrêté
Et la partage à un proche ou sur les réseaux sociaux

Le , par Stéphane le calme

521PARTAGES

10  0 
En 2018, Apple a lancé une série de raccourcis Siri, dont l'un permettait aux utilisateurs d'enregistrer les interactions de la police, puis d'envoyer un message à un contact désigné lorsqu'ils étaient arrêtés avec des images à l'appui.

L'application, surnommée Police, a connu une augmentation de son utilisation alors que les États-Unis ont été le théâtre de manifestations généralisées contre la brutalité policière, l'abus de pouvoir des forces de l'ordre et le racisme systémique à la suite du meurtre par la police de George Floyd, un habitant de Minneapolis. La responsabilisation des forces de l'ordre est devenue une pièce maîtresse du débat national et la technologie pourrait y jouer un rôle majeur.

Cette mission a poussé un lycéen de 17 ans du New Jersey à créer une application qui non seulement enregistre plus facilement votre interaction avec la police lorsque vous êtes arrêté, mais est équipée pour partager instantanément les images sur les plateformes de médias sociaux, y compris Instagram et WhatsApp.

Aaditya Agrawal, étudiant à Livingston High School dans le New Jersey, a déclaré qu'il travaillait sur l'application, baptisée PulledOver, depuis un certain temps. Mais il s'est davantage concentré sur son développement au cours des derniers mois à la lumière du sentiment d'urgence renouvelé entourant le traitement des forces de l'ordre envers les Noirs américains.

Et il a également une motivation personnelle à voir l'application se concrétiser : Agrawal a déclaré qu'un de ses amis, qui est afro-américain, a récemment été arrêté apparemment sans raison. « Vous le voyez dans les actualités tout le temps, mais quand cela arrive à l'un de vos amis proches et qu'il vous dit ce qu'il a ressenti, alors vous en comprenez la signification », a déclaré Agrawal.

Voici comment l'application fonctionne : vous pouvez télécharger PulledOver dans le Google Play Store, et vous n'avez pas besoin de vous connecter ou de créer un compte pour utiliser l'application. Ajoutez simplement un contact d'urgence, et c'est tout.

« La dernière chose dont vous voulez vous soucier, c'est de savoir comment une application fonctionne lorsque vous êtes arrêté », a-t-il déclaré.


Si vous êtes arrêté, vous lancez l'application, qui vous mènera à l'application de caméra native de votre téléphone. Appuyez sur Enregistrer, puis lorsque vous avez terminé, vous serez automatiquement redirigé vers l'application PulledOver et vous aurez la possibilité de notifier votre contact d'urgence ou de le partager sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez également partager les images avec d'autres utilisateurs de l'application PulledOver, une fonctionnalité qu'Agrawal a déclaré ne pas avoir encore vue.

« C'est presque comme une communauté où vous pouvez partager des vidéos - vous pouvez voir comment les autres sont traités », dit-il.

Agrawal a déclaré qu'un autre objectif de l'application est d'élever les « nombreux bons policiers également ». « Si vous partagez des vidéos sur de bons policiers et que vous les célébrez, nous espérons que cela inspirera les autres à devenir meilleurs également », a déclaré Agrawal.

L'application a été officiellement lancée le 20 juin, environ un mois après la mort de Floyd.

L'application compte actuellement plus de 1000 installations et son développeur a indiqué qu'il n'est pas passé par la publicité traditionnelle, mais a opté pour le bouche-à-oreille par l'intermédiaire de ses amis et de sa famille. L'application n'est actuellement disponible que pour les smartphones Android dans le Google Play Store, mais Agrawal a déclaré qu'il va la porter sur iOS d'ici la fin de l'année.

Il travaille également actuellement avec de grandes organisations impliquées dans le mouvement Black Lives Matter, comme Black Youth Project 100 (BYP100) et Campaign Zero, pour créer une application spécifiquement pour leurs communautés.

Mais Agrawal a déclaré qu'il hésitait à ce que le service soit étiqueté comme étant simplement un logiciel. « En réalité, je ne cherche pas à me lancer sur le marché des applications. C'est plutôt un outil pour les personnes qui peuvent utiliser quelque chose comme ça quand elles en ont le plus besoin ».

Source : PulledOver

Et vous ?

Que pensez-vous de ce genre d'initiative ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de frfancha
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/08/2020 à 8:24
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
ces misérables
Supprimons les tous...

Sans police c'est plus simple, il n'y a plus que deux classes de personnes:

-les très pauvres qui n'ont rien à voler, gagnant leur pain au jour le jour et mourant quand ils n'en sont plus capables
-les quelques suffisament riches pour se payer leur milice privée
8  3 
Avatar de Bio-Naturel
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 12/08/2020 à 0:58
Bonjour,

Avant de dire que l'on a plus confiance en la police (en France), il convient de regarder la réalité.

1 - Tu te fais agresser, ta maison/voiture ou autres brulés
2 - Les responsable se font prendre (mineur et majeur)
3 - Les mineurs =< on oublie les parents, aller, on rappelle la loi et on dit ne recommence plus mon peit...
4 - les majeurs : 2 ans fermes mais pas de place, donc en liberté
5 - les plaignant => vengeance quand tu nous tiens...
6 - Mais que font les juges ? => de la politique, on veux plus de moyens, donc on ne juge plus... tant pis pour les victime, on s'en fout !
7 : et la police dans tout ça => C'est comme les prof : plus d'autorité ni crédibilité.

Donc quand il y aura vraiement une justice, la police pourra enfin être efficace.

Arretez de taper sur du flic, il y en a des pas bien, mais quand même, c'est loin d'être la majorité

Donc pourquoi pas filmer les interpellation, mais qu'on film alors une demie heure avant que l'on sache vraiement les circonstances... sinon c'est un peu facile non ?

Voilou
10  5 
Avatar de virginieh
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/08/2020 à 8:08
Citation Envoyé par Bio-Naturel Voir le message

Donc quand il y aura vraiement une justice, la police pourra enfin être efficace.

Arretez de taper sur du flic, il y en a des pas bien, mais quand même, c'est loin d'être la majorité

Donc pourquoi pas filmer les interpellation, mais qu'on film alors une demie heure avant que l'on sache vraiement les circonstances... sinon c'est un peu facile non ?
Pour la justice tu as oublié sa lenteur qui est aussi un facteur de son inefficacité.
C'est vrai, même si c'était la défense standart des pro policiers le fait est que ceux ci devraient toujours quand ils sont en service avoir une camera qui filment leurs interventions.

D'ailleurs c'est amusant de remarquer comme le gouvernement qui est contre l'anonymat sur internet parce que "quand on a rien à cacher ..." ne veut pas que les activités des policiers soient filmées
5  0 
Avatar de Claude40
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 15/08/2020 à 8:57
Il faut effectivement parler de l’application et de ce qu’elle peut permettre et notamment des dérives en cette époque fertile en « fake » et trucages en tout genre. Aujourd’hui déjà, certains se permettent de défier, du regard, du geste et de la parole, les policiers qui circulent dans leur quartier (à la demande des habitants bien souvent). On entend également souvent parler de « traquenards » dressés contre les policiers ou les pompiers autour d’une voiture incendiée. Avec cette application, il sera possible d’aller défier les policiers comme aujourd’hui et, en outre, de diffuser sur les réseaux sociaux leurs réactions. Dans la grande majorité des cas, les policiers qui contrôlent un individu ne l’interpellent que s’il se montre récalcitrant et insultant. Alors seulement leur réaction peut être considérée comme violente, mais elle est souvent proportionnée à l’agression physique ou verbale qu’ils subissent. Avec cette application, il sera encore plus facile de faire des généralités négatives sur la police, à partir de cas volontairement simulés. Si certains ont perdu confiance dans la police, je n’ai personnellement aucune confiance dans les réseaux sociaux.
5  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/08/2020 à 9:19
Citation Envoyé par frfancha Voir le message
Supprimons les tous...

Sans police c'est plus simple, il n'y a plus que deux classes de personnes:

-les très pauvres qui n'ont rien à voler, gagnant leur pain au jour le jour et mourant quand ils n'en sont plus capables
-les quelques suffisament riches pour se payer leur milice privée
je n'ai jamais dit qu'il fallait supprimer la police et encore moins qu'ils était tous pourries. Ils sont utiles et il y'a pleins de gardiens de la paix qui font très bien leurs travail.
Seulement il y'a des débordements inexcusable et il faut trouver des solutions pour protéger les concitoyens.

c'est une des raisons de l'existence d'une police de la police par exemple pour réprimer les mauvaises pratique mais cela ne semble pas suffisant.
Filmer les interventions permettrais au moins d'avoir facilement la vérité dans les affaires louches et même cela aiderais les policiers intègrent en cas de fausse accusation.
6  2 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/08/2020 à 8:29
Citation Envoyé par Bio-Naturel Voir le message

Donc pourquoi pas filmer les interpellation, mais qu'on film alors une demie heure avant que l'on sache vraiement les circonstances...
bah oui tout filmer ce serait bien, au moins il y'aurait plus de place aux doutes

1 - Tu te fais agresser, ta maison/voiture ou autres brulés
2 - Les responsable se font prendre (mineur et majeur)
3 - Les mineurs =< on oublie les parents, aller, on rappelle la loi et on dit ne recommence plus mon peit...
4 - les majeurs : 2 ans fermes mais pas de place, donc en liberté
5 - les plaignant => vengeance quand tu nous tiens...
6 - Mais que font les juges ? => de la politique, on veux plus de moyens, donc on ne juge plus... tant pis pour les victime, on s'en fout !
7 : et la police dans tout ça => C'est comme les prof : plus d'autorité ni crédibilité.
sinon c'est un peu facile non
c'est hors sujet, peu importe les problèmes de bureaucratie ou de justice, cela ne justifie pas d'étrangler ou de crever des yeux ou des mâchoires à des suspects mème violent.
Le policier c'est pas censé être un boucher
4  1 
Avatar de deathman8683
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/08/2020 à 14:43
Je croyais que c'était illégal de filmer des concitoyens à leur insu avec son smartphone ? Car oui, au risque d'en surprendre : les flics sont bien des êtres humains en train de travailler. Veut-on être filmé et regardé par son patron pendant le boulot toute la journée ? Ça m'étonnerai.

Le raccourci de la généralité qui consiste à dire "tous des pourris" ne fait qu'oppresser davantage la police et amplifier le phénomène, soyons raisonnable si on veut sincèrement que les choses s'améliorent pour TOUT les travailleurs. Rejeter une frange de la population ce n'est pas du social en tout cas.
3  0 
Avatar de frfancha
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/08/2020 à 9:22
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je n'ai jamais dit qu'il fallait supprimer la police et encore moins qu'ils était tous pourries. Ils sont utiles et il y'a pleins de gardiens de la paix qui font très bien leurs travail.
Seulement il y'a des débordements inexcusable et il faut trouver des solutions pour protéger les concitoyens.

c'est une des raisons de l'existence d'une police de la police par exemple pour réprimer les mauvaises pratique mais cela ne semble pas suffisant.
Filmer les interventions permettrais au moins d'avoir facilement la vérité dans les affaires louches et même cela aiderais les policiers intègrent en cas de fausse accusation.
D'accord
2  0 
Avatar de walfrat
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/08/2020 à 11:23
Citation Envoyé par virginieh Voir le message
Pour la justice tu as oublié sa lenteur qui est aussi un facteur de son inefficacité.
C'est vrai, même si c'était la défense standart des pro policiers le fait est que ceux ci devraient toujours quand ils sont en service avoir une camera qui filment leurs interventions.

D'ailleurs c'est amusant de remarquer comme le gouvernement qui est contre l'anonymat sur internet parce que "quand on a rien à cacher ..." ne veut pas que les activités des policiers soient filmées
Peut-être parce qu'ils ont pas envie qu'une horde d'idiots en manque de cible à harceler, qui ont choppé l'adresse personnel du flicenvoi des menaces de morts à toute sa famille en s'improvisant juge a partir d'une séquence de 5s sans contexte .
Quand il s’agit de montrer une charge policière y'a du monde, mais l'heure d'avant qu'ils ont passé à se faire insulter et jeter des briques, il n'y a plus personnes.

Filmer pour éventuellement porter plainte à la justice en cas d'abus oui, mais certainement pas pour balancer ça sur les réseaux sociaux avec les coordonnées des flics et de sa famille.
3  2 
Avatar de virginieh
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/08/2020 à 12:50
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Peut-être parce qu'ils ont pas envie qu'une horde d'idiots en manque de cible à harceler, qui ont choppé l'adresse personnel du flicenvoi des menaces de morts à toute sa famille en s'improvisant juge a partir d'une séquence de 5s sans contexte .
Quand il s’agit de montrer une charge policière y'a du monde, mais l'heure d'avant qu'ils ont passé à se faire insulter et jeter des briques, il n'y a plus personnes.

Filmer pour éventuellement porter plainte à la justice en cas d'abus oui, mais certainement pas pour balancer ça sur les réseaux sociaux avec les coordonnées des flics et de sa famille.
Mais je suis d'accord, mais ce que je voulais dire, c'est que c'est une des raisons aussi de l'anonymat sur internet, quand certains se reçoivent déjà des menaces de morts sur des comptes anonymes s'ils ne l'étaient plus, ils pourraient être agressés directement.
1  0