Des chercheurs parviennent à faire contrôler un curseur par la pensée
Grâce à l'électrocorticographie

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Des chercheurs parviennent à faire contrôler un curseur par la pensée, grâce à l'électrocorticographie

Une nouvelle technique, l'électrocorticographie, est actuellement étudiée à l'Université de Saint Louis (USA) pour créer de meilleures "interfaces ordinateur-cerveau".

Jusque là, on utilisait plutôt l'électroencéphalograph (EEG) sous la forme d'un casque équipé d'électrodes, pour diriger par la pensée plusieurs objets, comme un fauteuil roulant par exemple.

Pourtant, cette technique "peu fiable" ne capterait de plus pas toutes les informations émises par le cerveau, car ses capteurs en seraient trop éloignés, selon les chercheurs américains. De quoi louper les fréquences les plus hautes émises par l'organe.

Pour éviter de tels désagrément, les scientifiques ont donc placés leurs capteurs à l'intérieur même du crâne, à la surface du cortex, via une opération chirurgicale où plusieurs électrodes y sont implantées.

En se concentrant sur cette zone dédiée au langage, ils ont pu, sur les quatre patients concernés, faire bouger un curseur sur un écran, par la seule force de la pensée.

Les résultats ont eu un fort taux de réussite. La technique semble fiable, et a permis de bouger le curseur mais aussi d'effectuer des clics. La base à des milliers d'applicatifs informatiques.

La technologie pourrait par exemple être utilisée avec un iPhone pour aider les personnes handicapées dans de nombreuses situations, comme l'évoquent les chercheurs.

Avant cela, ils avaient réussi à faire jouer un "cobaye" à un jeu vidéo (Space Invaders), par la seule volonté de son esprit, via cette technologie (implantée dans une autre zone du cerveau).

Source : Journal of Neuroengineering

Cette découverte vous surprends-t-elle ?

Quelles futures applications imaginer avec cette technologie ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de watermy watermy - Membre régulier https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 10:01
Pour éviter de tels désagrément, les scientifiques ont donc placés leurs capteurs à l'intérieur même du crâne, à la surface du cortex, via une opération chirurgicale où plusieurs électrodes y sont implantées.

Il n'y a que moi que ça choque !?
Comment ils ont pu obtenir des "volontaires" dans ce genre d’expérience ?
Avatar de cahnory cahnory - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 10:18
hmmm, il n'existe pas des cas de personne désirant et parfois parvenant à se (faire) suicider car, paralysé de la tête au pied et ne trouvant plus rien à faire n'ont plus gout à la vie ?
Les volontaires n'ont certainement pas été choisi dans une boutique fnac où apple.
Avatar de Firwen Firwen - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 13:26
Si ma mémoire est bonne, un chercheur de cette université avait implémenté une de ces puces dans son propre crane....
Avatar de cahnory cahnory - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 13:43
Bah après les gens font ce qu'ils veulent, comme Goldblum et son téléporteur ^^ mais toujours est-il que des raisons de tenter ce genre d'expérience existent.
Avatar de doublex doublex - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 13:51
Quelles futures applications imaginer avec cette technologie ?

Imaginons qu'on puisse utiliser une prothèse comme on utilise des muscles... "Welcome to the real world."
Avatar de agrosjea agrosjea - Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 14:11
La technologie pourrait par exemple être utilisée avec un iPhone pour aider les personnes handicapées dans de nombreuses situations, comme l'évoquent les chercheurs.

Vous êtes payés par Apple pour sortir des inepties pareilles ?
Avatar de Auteur Auteur - Expert éminent https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 15:41
bonjour,

pour information, on implante des électrodes chez l'Homme depuis quelques années déjà pour soigner des maladies neurodégénératives.
L'exemple le plus connu est le traitement de la maladie de Parkinson :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie...s_chirurgicaux

Un traitement chirurgical des symptômes par implantation d'électrodes de stimulation est disponible depuis 1998 en Europe, 2000 aux États-Unis. (...) Cette technique de stimulation cérébrale profonde réduit fortement les trois symptômes moteurs de la maladie. Une électrode est implantée dans le noyau subthalamique, et un neuro-stimulateur y envoie des impulsions électriques, ce qui semble rétablir le fonctionnement normal du système. Ce traitement ne concerne qu'environ 10% des patients, du fait de la lourdeur de l'opération et de critères d'inclusion très stricts

Avatar de Guardian Guardian - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 16:23
Citation Envoyé par agrosjea  Voir le message
Vous êtes payés par Apple pour sortir des inepties pareilles ?

Et toi tu es payé par qui ?
Parce que question ineptie tu te poses là
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 17:50
J'avais cru lire :
Des chercheurs parviennent à faire contrôler la pensée par un curseur

Avatar de yabb85 yabb85 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 09/04/2011 à 20:09
En fait c'est pas si nouveau que ça, il existe des capteurs mis sur membrane plastique que l'on insert entre le crane et le cerveau pour avoir des signaux comme celui la mais le soucis est que le corps a tendance a rejeter ces implants intra-cranien et demande une médication lourde suite a l'opération. De plus oui les cobayes sont souvent des victimes du "locking syndrome" personne dont le corps est entièrement paralysé. Les BCI utilisant les EEG sont plus en vogue car moins contraignant et les capteurs s'améliorent en permanence. Sans même commander des bras artificiels ont peux avec ces techniques commander un bras (naturel) dont le nerfs a été sectionné.
Offres d'emploi IT
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil